La langue française

Méprisable

Sommaire

  • Définitions du mot méprisable
  • Étymologie de « méprisable »
  • Phonétique de « méprisable »
  • Citations contenant le mot « méprisable »
  • Traductions du mot « méprisable »
  • Synonymes de « méprisable »
  • Antonymes de « méprisable »

Définitions du mot méprisable

Trésor de la Langue Française informatisé

MÉPRISABLE, adj.

A. − Digne d'être méprisé, digne de mépris, estimé moralement condamnable. Anton. estimable.Une action méprisable (Ac.1935).On s'efforce de la rendre odieuse et méprisable au peuple, espérant, par ces moyens, s'en délivrer peu à peu sans secousse (Lamennais,Religion,1825, p. 105).Elle lui répugnait depuis qu'il connaissait sa manière de vivre, il la jugeait méprisable entre toutes (Huysmans,Marthe,1876, p. 118):
1. Dans la mesure où il ne pourvoit pas, par quelque besogne servile, à la subsistance commune, sa désertion contribue à donner à l'homme un destin méprisable. G. Bataille,Exp. int.,1943, p. 67.
B. − Qui n'est pas digne d'attention, d'intérêt. Anton. intéressant, remarquable.Il se moquait de l'orthographe comme d'une chose méprisable (A. France,Bergeret,1901, p.106):
2. − «Je me suis trouvé là, par des témoignages certainement sincères, en contact avec des intelligences pour lesquelles la science est une chose aussi méprisable qu'elles-mêmes sont méprisables pour la science (...)» Bourget,Actes suivent,1926, p. 6.
REM.
Méprisablement, adv.D'une manière qui suscite le mépris. Je vis, avec un sentiment d'étonnement et d'horreur, qu'elle s'était méprisablement donnée (Restif de La Bret.,M. Nicolas,1796, p. 157).10 juillet. Aux yeux des partisans obstinés, ceux-là paraîtront «opportunistes», honteusement et méprisablement, qui (...) ont surtout horreur du désordre et ne revendiquent guère d'autres droits que celui de penser et d'aimer librement (Gide,Journal,1939, p. 37).
Prononc. et Orth.: [mepʀizabl̥]. Ac. 1694: me- en vedette, mé- dans le texte; 1718: mes-; dep. 1740: mé-. Étymol. et Hist. 1504 «qui inspire le mépris» (J. Lemaire de Belges, La Couronne margaritique ds Œuvres, éd. J. Stecher, t. 4, p. 122); 1671 «négligeable, sans importance» (Pomey). Dér. de mépriser*; suff. -able*. Fréq. abs. littér.: 396. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 782, b) 333; xxes.: a)614, b) 467.

Wiktionnaire

Adjectif

méprisable \me.pʁi.zabl\ masculin et féminin identiques

  1. Qui est digne de mépris.
    • Elle s’est rendue méprisable par sa mauvaise conduite.
    • Une action méprisable.
    • Se pouvait-il qu'un être aussi infâme, aussi méprisable que ce Binèche, se rattachât de la sorte à la grande tradition. — (Francis Carco, Messieurs les vrais de vrai, Les Éditions de France, Paris, 1927)
  2. Qui peut être négligé.
    • Voilà une observation qui n’est pas méprisable.
    • Un argument méprisable.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

MÉPRISABLE. adj. des deux genres
. Qui est digne de mépris. Elle s'est rendue méprisable par sa mauvaise conduite. Une action méprisable. Il signifie de même Qui peut être négligé. Voilà une observation qui n'est pas méprisable. Un argument méprisable.

Littré (1872-1877)

MÉPRISABLE (mé-pri-za-bl') adj.
  • Digne de mépris. Ils me font méprisable alors qu'ils me font reine, Corneille, Pomp. IV, 3. Il n'y a que ceux qui sont méprisables qui craignent d'être méprisés, La Rochefoucauld, Max. 322. Nous ne devons pas être fâchés qu'ils [les hommes] les connaissent [nos imperfections], et qu'ils nous méprisent, étant juste et qu'ils nous connaissent pour ce que nous sommes, et qu'ils nous méprisent si nous sommes méprisables, Pascal, Pensées, t. I, p. 252, éd. LAHURE. Les hommes sont bien méprisables, et, en vérité, ne valent guère mieux que les femmes, Maintenon, Lett. au duc de Noailles, t. V, p. 51, dans POUGENS. Il n'y a rien de méprisable dans la nature, et tous les ouvrages de Dieu sont dignes qu'on les respecte et qu'on les admire, Malebranche, Rech. vér. I, 6. Il n'y a rien à la cour de si méprisable et de si indigne qu'un homme qui ne peut contribuer en rien à notre fortune : je m'étonne qu'il ose se montrer, La Bruyère, VIII. Ce qui est méprisable est souvent dangereux, quand il n'est pas assez méprisé, Voltaire, Fragm. sur l'hist. art. 25.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « méprisable »

Mépriser ; provenç. mesprezable ; catal. menyspreable ; espagn. menospreciable.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Date à préciser) Dérivé de mépriser avec le suffixe -able.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « méprisable »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
méprisable meprisabl

Citations contenant le mot « méprisable »

  • Il n’y a que ceux qui sont méprisables qui craignent d’être méprisés. De François de La Rochefoucauld
  • Ce qui est même méprisable n'est pas toujours à mépriser. De Cardinal de Retz / Mémoires
  • "C'est triste qu'un joueur doit se réveiller le jour d'un match face à cet abus lâche et méprisable. Le club et la Premier League font leur possible pour identifier ce méprisable individu. C'est totalement inexcusable", a déclaré Roy Hogdson, l'entraîneur de Crystal Palace, au micro de Sky Sports avant la rencontre. DH Les Sports +, Un garçon de ... 12 ans arrêté pour des injures racistes envers Wilfried Zaha - DH Les Sports+
  • La violence n’est pas une fatalité mais un privilège, la démonstration d’une domination et d’un rapport de forces. Pour avoir ce privilège, il faut créer de toutes pièces des inégalités et des hiérarchisations qui désignent les dominés et les exploités, il faut tordre le cou à la réalité en inversant les valeurs humaines et en essentialisant les conséquences des violences. Dans ce système cruel, être une femme ou une fille, être vulnérable parce qu’on est un enfant, une personne handicapée, âgée, malade ou déjà traumatisée par des violences, subir des discriminations, des injustices, c’est être une personne méprisable et inférieure, c’est avoir moins de droits et c’est mériter de subir violences, exploitation, exclusion et atteintes à la dignité. L'Humanité, Penser un monde nouveau. En finir avec les violences sexuelles et la domination, par Muriel Salmona | L'Humanité
  • “Cette action garantira que nos biens et technologies ne seront pas utilisés dans l’offensive méprisable du Parti communiste chinois contre les populations minoritaires musulmanes sans défense”, peut-on lire dans la déclaration. Yourtopia : Actualités du monde, Les États-Unis sanctionnent 11 autres entreprises chinoises pour violation des droits de l'homme au Xinjiang
  • De quoi choquer l'homme de 26 ans, "profondément attristé" par ce "méprisable acte de racisme". Et outrer la Nascar, "furieuse de cette démonstration de haine". LaProvence.com, Sports | Bubba Wallace, le visage de "Black Lives Matter" au coeur de la Nascar | La Provence
  • Enfin quelque chose de relativement utile dans ces lieux d'obscurantisme méprisable :) ils vont par contre payer cher en chauffage avec ces hauteurs de plafond encore une fois d'un symbolique tout aussi stupide qu'inutile. midilibre.fr, Insolite : à Caen, une salle de sport vient d'ouvrir... dans une église ! - midilibre.fr
  • Est-ce pour cela qu’il ne faut pas hésiter à employer des mots, certes vieillots, mais qui sont d’une précision et d’une justesse incomparables! Citons le terme «contemptible», dont la définition est «qui mérite le mépris, méprisable»; le verbe «surseoir» qui qualifie le fait de «suspendre momentanément une affaire; remettre quelque chose à plus tard» ou bien encore l’adjectif «piaculaire», «qui sert à apaiser la colère divine; relatif au rite de l’expiation, à une expiation». Le Figaro.fr, Dix mots vieillots que vous ne connaissez (sûrement) pas
  • « Cette action garantira que nos biens et nos technologies ne seront pas utilisés dans l’offensive méprisable du Parti communiste chinois contre les minorités musulmanes sans défense », a ajouté Ross. News 24, L'avenir d'Internet pourrait être chinois et autoritaire, prévient le rapport du Sénat sur les relations extérieures - News 24

Traductions du mot « méprisable »

Langue Traduction
Anglais contemptible
Espagnol despreciable
Italien spregevole
Allemand verächtlich
Chinois 可鄙
Arabe حقير
Portugais desprezível
Russe презренный
Japonais 軽蔑的な
Basque mesprezagarria
Corse disprezzu
Source : Google Translate API

Synonymes de « méprisable »

Source : synonymes de méprisable sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « méprisable »

Partager