La langue française

Estimable

Sommaire

  • Définitions du mot estimable
  • Étymologie de « estimable »
  • Phonétique de « estimable »
  • Évolution historique de l’usage du mot « estimable »
  • Citations contenant le mot « estimable »
  • Traductions du mot « estimable »
  • Synonymes de « estimable »
  • Antonymes de « estimable »

Définitions du mot estimable

Trésor de la Langue Française informatisé

ESTIMABLE, adj.

A.− [Correspond à estime B] Qui mérite, suscite l'estime.
1. [En parlant d'une pers.] Qui mérite, suscite l'estime pour ses qualités intellectuelles, ses vertus morales, etc. Un individu n'est estimable et aimable qu'à proportion que sa volonté est éclairée et bienveillante (Destutt de Tr., Idéol.,1801, p. 267).L'estimable rédacteur, l'un des économistes les plus distingués (Proudhon, Syst. contrad. écon.,t. 1, 1846, p. 71).Un homme de mérite, estimable pour ses talents, estimé pour son caractère (Guéhenno, Jean-Jacques,1952, p. 207).Cf. aussi affaissé ex. 9 :
1. Il faut tâcher, autant qu'on peut, de ne mépriser personne. Tout vieillit, même l'estime, si l'on n'y prend garde. Le respect est meilleur encore à éprouver qu'à inspirer, car le respectueux est toujours estimable. Ce sentiment a pour principe une opinion d'excellence qui ne peut se former dans ceux où rien n'est excellent. Joubert, Pensées,t. 1, 1824, p. 198.
P. anal. [En parlant d'un animal] Cette estimable bête méritait bien qu'on eût des égards pour elle (Verne, Tour monde,1873, p. 58).
P. iron. [En assoc. avec des termes péj.] Une estimable gueuse (Cladel, Ompdrailles,1879, p. 362).Je crains que vous ne sachiez vous faire entendre de l'estimable gorille qui préside aux destinées de cet établissement (Camus, Chute,1956, p. 1475).
2. [En parlant d'une chose concr. ou abstr.] Qui mérite, suscite l'estime pour ses qualités, sa valeur. Ouvrage estimable. Nous aurons à dîner une poularde d'un fumet délicat. Donnez vos soins, ma fille, à cette estimable volaille (France, Bonnard,1881, p. 284).Cf. aussi chélonien ex. 2 :
2. Si c'est un crime de prendre le plus vif intérêt à un homme malheureux, que d'estimables qualités distinguent si avantageusement, je suis en vérité bien coupable... Sénac de Meilhan, Émigré,1797, p. 1857.
Emploi subst. masc. sing. inv. à valeur de neutre (relatif à A 1 et A 2).
En constr. partitive. Qqc., rien d'estimable. Moi, (...) qui ne vois rien de plus honorable et de plus estimable qu'un commerçant qui est commerçant! (Scribe, Bertrand,1833, II, 2, p. 149).Ce qu'il y avait de rêve et d'estimable dans les anciennes mœurs (Barrès, Cahiers,t. 4, 1904-06, p. 98).
L'estimable. Ce qui est estimable. Une oscillation régulière de l'estimable au médiocre, de l'élégant au joli, de l'ennuyeux au pédant (Péladan, Salon,1883, p. 56).
B.− [Correspond à estime C] Par affaiblissement. Qui mérite, suscite quelque estime pour certaines qualités (réelles, mais limitées, non exceptionnelles), dans un domaine donné (pratique, esthétique, intellectuel, moral, etc.).
1. [En parlant d'une pers.] Personnages plus estimables qu'éclairés (Cabanis, Rapp. phys. et mor.,t. 1, 1808, p. 27).Devenir orateur passable ou estimable professeur (Amiel, Journal,1866, p. 220).Des journaliers estimables quelconques (Frapié, Maternelle,1904, p. 86).
2. [En parlant d'une chose concr. ou abstr.] On peut unir certaines qualités estimables ou même éminentes (...) avec une absence complète de tact et de sentiment des relations humaines (Sainte-Beuve, Pensées,1868, p. 109).C'était une ample et estimable bâtisse, rien de plus (France, Bonnard,1881, p. 348):
3. − La littérature contemporaine se meurt d'habileté... Tu ne trouves pas? Presque tout ce qu'on écrit est estimable : c'est intelligent, mesuré, bien fait... C'est l'épanouissement normal de tout ce qui a été semé depuis cinquante ans; la valeur de la récolte prouve que le sol était bon... Et pourtant, pas une œuvre supérieure! Martin du G., Devenir,1909, p. 125.
Rem. Estimable tend à prendre parfois le sens de : assez considérable en raison de sa relative importance quantitative. (Quasi-) synon. appréciable. Un gain estimable de temps (Le Corbusier, Charte Ath., 1957, p. 102).
Prononc. et Orth. : [εstimabl̥], [e-]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. xves. [ms.] « qu'on peut évaluer » (Eximenes, Liv. des anges, B.N. 1000, fo8dds Gdf. Compl.); av. 1560 « digne d'être estimé » (Du Bellay, Œuvres, éd. H. Chamard, t. 2, p. 236). Dér. de estimer*; suff. -able*; cf. le lat. class. aestimabilis « que l'on peut apprécier; qui a de la valeur ». Fréq. abs. littér. : 322. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 971, b) 365; xxes. : a) 247, b) 195.

Wiktionnaire

Adjectif

estimable \ɛs.ti.mabl\ masculin et féminin identiques

  1. Qui mérite d’être estimé.
    • La vie laborieuse, active, toute estimable, toute positive, d'un conseiller d'État, d'un manufacturier de tissus de coton ou d'un banquier fort alerte pour les emprunts, est récompensée par des millions, et non par des sensations tendres. — (Stendhal, De l’amour, 1822, 1re préface de 1826)
    • Note : Implique souvent l’idée d’un mérite médiocre et limité.
    • Écrivain estimable.

Adjectif

estimable masculin

  1. Estimable, calculable.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ESTIMABLE. adj. des deux genres
. Qui mérite d'être estimé. C'est un homme très estimable. Un auteur, un livre estimable. Avoir des qualités estimables. Il implique souvent l'Idée d'un mérite médiocre et limité. Écrivain estimable.

Littré (1872-1877)

ESTIMABLE (è-sti-ma-bl') adj.
  • 1Qui mérite d'être estimé. Ses bonnes qualités auraient été d'une grande ressource à la France à la mort de Louis XIV, dont il était plus estimé qu'aimé, parce qu'en effet il était plus estimable qu'aimable, Mme de Caylus, Souvenirs, p. 250, dans POUGENS. Un estimable objet formé de votre sang, Voltaire, Tancr. I, 2. Laissez-le s'estimer pour qu'il soit estimable, Delille, Hom. des champs, I.

    Il se dit aussi des choses. Ils [les philosophes anciens] élèvent fort haut les vertus, et les font paraître estimables par-dessus toutes les choses qui sont au monde, Descartes, Méth. I, 10. Vous êtes pauvre ; vous avez les biens les plus estimables, et vous manquez de ceux qu'on estime le plus, Rousseau, Ém. V.

  • 2Qui a des qualités solides mais non brillantes. Un auteur, un livre estimable. Un travail estimable.

HISTORIQUE

XIVe s. Si par fortune non estimable [impossible à prévoir] estoit perdu, Boutill. Somme rural, p. 372, dans LACURNE.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « estimable »

Provenç. et espagn. estimable ; port. estimavel ; ital. stimabile ; du latin aestimabilis, d'aestimare, estimer.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Date à préciser) Du latin aestimabilis.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Du latin aestimabilis.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « estimable »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
estimable ɛstimabl

Évolution historique de l’usage du mot « estimable »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « estimable »

  • Si la science sans la religion était estimable, rien ne serait plus estimable que le démon. De Proverbe oriental
  • Rien n’est rendu estimable que par la durée. De Joseph Arthur de Gobineau
  • L'argent est très estimable, quand on le méprise. De Montesquieu / Mes pensées
  • Laissez-le s'estimer pour qu'il soit estimable. De Jacques Delille
  • A combien peut-on estimer un être qu’on juge estimable ? De Jacques Sternberg / Dictionnaire des idées revues
  • Machination. Méthode employée par un adversaire pour faire échouer nos propres honorables efforts vers un objectif clair et estimable. De Ambrose Bierce / Le Dictionnaire du diable
  • Lorsqu'on dit d'une personne qu'elle est estimable, on sous-entend qu'elle est méprisée de tous. De Irène de Buisseret / L'homme périphérique
  • Une des plus estimable vertu est la générosité - une qualité caractéristique d’une personne pensant plus de bien des autres que d’elle-même. De D. Malcolm Maxwell
  • Un bien banal peut produire un désir supérieur à ce qui provient de la jouissance la plus grande et la plus estimable. De David Hume / Traité de la nature humaine, 1739
  • Rien n'est estimable en soi, ni l'or, ni les perles, ni les soieries les plus fines. Un objet, si parfait soit-il, n'a de valeur que par le souvenir qu'il incarne. De Louis Lefebvre / Guanahani
  • Un petit homme sage et avisé est plus estimable qu'un grand homme, grossier et sans esprit. Tout ce qui est gros et grand, n'est pas toujours le plus précieux. De Proverbe oriental
  • Dans cette étude, l’objectif a été de rétablir la vérité sur l’identité du Marquis de Langle, qui a défrayé la critique littéraire dans les années 1785-1820, de lui redonner tous les ouvrages dont il est l’auteur et de proposer une étude de son œuvre montrant ses spécificités et expliquant pourquoi cet écrivain estimable et inclassable a dû se contenter, en dépit d’un extraordinaire accueil de la part des lecteurs, de ce qu’il faut bien appeler les ragots des chiens de garde bien-pensants de la vie littéraire. 7seizh.info, Parution de Le Marquis de Langle, un Neveu de Rameau breton - 7seizh.info
  • Un mot pour terminer. François Fillon, ancien Premier ministre, compétent et estimable, est condamné à 5 ans de prison pour s’être comporté comme tous les parlementaires, alors que viennent d’être libérés 13 000 délinquants dont certains sont radicalisés ! Les 4 Vérités Hebdo - La publication anti bourrage de crâne, La France s’enfonce dans la pauvreté… - Les 4 Vérités Hebdo - La publication anti bourrage de crâne
  • b/ il ne sait ni où il est, ni quel est le bon chemin : comme un navigateur qui débarquerait aux Bahamas en pensant trouver la Chine (mais il a moins d’excuses que le Génois), Macron débarque dans une contrée en crise (un pays qu’il connait mal, et un pays peu estimable en plus, puisque selon lui coupable de crime contre l’humanité en Algérie !), pays qu’il confond un temps avec une start-up ; et il commence son œuvre par une loi de moralisation de la vie publique sans rien faire contre le pantouflage, sujet qu’il connait pourtant par cœur ; puis il se dit que la seule façon d’aligner de faire converger cette meute de réfractaires avec les donneurs de leçons germaniques est de moderniser les entreprises françaises depuis l’Elysée (contre-sens total : c’est l’Etat qu’il faudrait réformer en France !) ; le plus drôle est qu’il n’a aucune chance d’atteindre son but tant que les allemands garderont la même mentalité (et la même constitution, comme nous l’a rappelé la Cour de Karlsruhe début mai), a fortiori depuis notre confinement raté. Drôle en effet, sauf qu’il met tous ses échecs sur le compte de l’équipage, ou du gros temps, sans jamais trop se poser des questions dérangeantes ni sur la fiabilité de sa boussole, ni sur la compétence de ses officiers de bateaux-lavoirs (c’est toutefois assez logique de sa part : quand Amélie de Montchalin parle de Macron, on croirait qu’elle a vu le Christ),  Atlantico.fr, Un nouveau Premier ministre pour rien ? Pourquoi la France a plus besoin d’une vision assumée que d’un En-Même-Temps au carré | Atlantico.fr
  • Malgré la pluie qui menaçait, malgré le jour férié puisque c’était un lundi de Pâques, le personnel de la communauté des communes Sud Roussillon est passé pour collecter les déchets verts et les deux employés n’ont pas perdu leur sens de la bienveillance. En effet, pour éviter que les déchets verts ne soient mouillés, certains s’y sont pris in extremis pour les sortir, le personnel a gardé son sourire. Sans dévoiler leurs noms, l’un a posé sans masque, fier de rendre service en ces temps où la solidarité est estimable et l’autre, masqué, a dit avec humour, s’appeler le zorro des déchets verts. Les habitants peuvent les saluer pour leur passage matinal car à défaut de pouvoir sortir, lors de ce confinement, ceux qui ont un jardin, pourront prendre l’air dans un environnement agréable à regarder et sécurisé pour les enfants, une fois que la pluie aura été chassée. lindependant.fr, Humour et de bienveillance lors du ramassage des déchets verts - lindependant.fr

Traductions du mot « estimable »

Langue Traduction
Anglais estimable
Espagnol estimable
Italien stimabile
Allemand schätzbar
Chinois 可估计的
Arabe محترم
Portugais estimável
Russe ценный
Japonais 推定可能
Basque estimable
Corse stimabile
Source : Google Translate API

Synonymes de « estimable »

Source : synonymes de estimable sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « estimable »

Partager