La langue française

Haïssable

Sommaire

  • Définitions du mot haïssable
  • Étymologie de « haïssable »
  • Phonétique de « haïssable »
  • Citations contenant le mot « haïssable »
  • Traductions du mot « haïssable »
  • Synonymes de « haïssable »
  • Antonymes de « haïssable »

Définitions du mot haïssable

Trésor de la Langue Française informatisé

HAÏSSABLE, adj.

Qui mérite de la haine. Synon. détestable, exécrable, insupportable; anton. adorable, aimable.
[En parlant d'une pers.] Un individu haïssable :
1. Il se sentit entouré de la vraie bêtise humaine, celle qui colle, qui pèse aux épaules : les êtres qui le regardaient étaient les plus haïssables crétins de la terre. Malraux, Cond. hum.,1933, p. 339.
[P. allus. à « Le moi est haïssable » Pascal, Pensées, VII, 455, Ed. Brunschvicg] En parlant de soi-même à la troisième personne, Justin Weill a dû vouloir éviter les redoutables servitudes qui s'attachent au moi haïssable (Duhamel, Nuit St-Jean,1935, p. 9).
[En parlant d'un inanimé abstr.] Ces méditations d'une sentimentalité de séminaire où Marie est nommée « pauvre mère » sont haïssables au-delà de toute expression (Bloy, Journal,1902, p. 115).Et cependant tout n'est point haïssable dans cette musique complaisante (Dumesnil, Hist. théâtre lyr.,1953, p. 122) :
2. Mais ce dévouement doit avoir une limite, car, ce qu'il y a de pis au monde, c'est d'oublier que le vice est haïssable en lui-même et de se mettre à aimer le vice. Sand, Lélia,1839, p. 514.
Prononc. et Orth. : [aisabl̥] init. asp. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. xiiies. [ms.] haable « qui mérite d'être haï » (Bible, B.N. fr. 901, fo30a ds Gdf.); 2. 1569 haïssable (Montaigne, Trad. de la théol. de Raym. de Sebonde, fo272 rods Gdf. Compl.). 1 dér. de l'ancien verbe häir (v. haïr), 2 dér. du part. prés. de haïr*; suff. -able*. Fréq. abs. littér. : 142.

Wiktionnaire

Adjectif

haïssable (h aspiré)\a.i.sabl\ masculin et féminin identiques

  1. Qui mérite d’être haï, qu’on doit haïr, qui doit inspirer la haine.
    • Mais en lui-même, il savait bien qu’il suffit de quelques fonctionnaires ignorants et brutaux pour rendre la France haïssable aux yeux de pauvres villageois illettrés et obscurs. — (Isabelle Eberhardt, Yasmina, 1902)
  2. (Courant) Particulièrement irritant, insupportable.
    • La météo est haïssable ces derniers temps.
  3. (Canada) (Familier) Coquin, moqueur, farceur, espiègle.
    • Aimant la vitesse, espiègle, haïssable, André Viger avait tout du petit garçon ordinaire.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

HAÏSSABLE. (H est aspirée.) adj. des deux genres
. Qui mérite d'être haï. C'est un homme haïssable. Un caractère haïssable. Le vice est haïssable.

Littré (1872-1877)

HAÏSSABLE (ha-i-sa-bl') adj.
  • Qui mérite d'être haï, qui inspire la haine, en parlant soit des personnes, soit des choses. Voyez comme un rival est soudain haïssable, Comme vers notre amour ce nom le rend coupable, Corneille, Attila, IV, 4. Il m'est plus indifférent que haïssable, Scarron, Rom. com. II, 19. Les effets en sont trop cruels et trop haïssables, Sévigné, 50. Il s'est avisé mal à propos de rendre le vice haïssable, Lesage, Critique de Turcaret. Que vous êtes haïssable ! n'est-on pas bien récompensée de l'intérêt qu'on prend à vous ? Marivaux, Préj. vaincu, sc. 9.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « haïssable »

Haïr, par le participe haïssant.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Date à préciser) De haïr avec le suffixe -able.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « haïssable »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
haïssable aisabl

Citations contenant le mot « haïssable »

  • Le moi est haïssable, dites-vous. Pas le mien. André Gide, Journal, Gallimard
  • Le moi est haïssable. De Proverbe français
  • Le moi est haïssable. Le mois double est agréable. De Yvan Audouard
  • Le moi est haïssable. Mais c’est tout ce que j’ai. De Philippe Bouvard
  • L’émoi est haïssable. De Ylipe / Textes sans paroles
  • Les voleurs sont certes haïssables, mais leur intelligence peut surpasser celle de l’homme de bien. De Proverbe chinois
  • Historiquement le prêtre est haïssable. Socialement il est nécessaire. De Victor Hugo / Choses vues
  • Le moi est haïssable... mais il s'agit de celui des autres. De Paul Valéry / Mélanges
  • Le moi est haïssable. Aimer le prochain comme soi-même, c'est tout dire. De Pierre Reverdy / Le livre de mon bord
  • Le mensonge n'est pas haïssable en lui-même, mais parce qu'on finit par y croire. De Marcel Arland / La route obscure
  • Le moi n'est pas seulement haïssable : il n'a pas de place entre nous et rien. De Claude Lévi-Strauss / Tristes tropiques
  • Je trouve la guerre haïssable mais bien plus ceux qui la chantent sans la faire. De Romain Rolland / Inter arma caritas
  • Le fanatisme, toujours serviteur du faux. Même au service du vrai, il serait haïssable. De Jean Rostand / Inquiétudes d'un biologiste
  • Que si le moi est haïssable, aimer son prochain comme soi-même devient une atroce ironie. De Paul Valéry / Tel quel
  • La France vient de l’échapper belle. Le 20 mai, l’Assemblée nationale de la France a adopté une loi haïssable : la loi Avia. Heureusement, la semaine dernière, le Conseil constitutionnel français a annulé pratiquement toutes les dispositions de cette loi. Le Journal de Montréal, La censure et la haine | Le Journal de Montréal
  • CHRONIQUE - À l’heure où l’on déboulonne des statues, la lecture du roman de Philip Roth fortifie contre un grand danger: se considérer comme un héros chargé d’épurer l’histoire et tenir l’avis contraire au sien pour haïssable, explique le chroniqueur. Le Figaro.fr, Mathieu Laine: «La Tache, de Philip Roth ou le piège de l’émotion reine»
  • Bernard-Henri Lévy est l’un des rares à s’être rendu au Nigéria où les chrétiens sont persécutés par des djihadistes peuls. « On avait tous l’oeil sur la Covid,… le Nigéria, la situation au Liban, tout le monde a oublié », dit-il. Et le philosophe d’évoquer cette phrase de Blaise Pascal qui a été si souvent détournée ces derniers temps, « tout le malheur des hommes vient de ne savoir pas demeurer en repos, dans une chambre ». « Pour Pascal, c’est une expérience métaphysique, c’est une épreuve atroce, l’expérience de l’infini… Mais Pascal dit autre chose : le moi est haïssable ». Et Bernard-Henri Lévy de conclure : « tous ces bobos qu’on a vus vivre le Covid comme une expérience intérieure, une sagesse retrouvée, la réconciliation avec soi-lême, c’est anti-pascalien, c’est hostile à la vraie sagesse humaine qui consiste, au contraire, à aller vers l’autre, pour l’embrasser, pour dialoguer, pour s’en défier parfois ». Radio Notre Dame, Bernard-Henri Lévy : « gestes barrières, un mot qui me semble atroce » – Radio Notre Dame
  • Monsieur Amougou Belinga, il est fastidieux de revenir sur tout ce que vous avez dit. D’entrée de jeu nous précisons que nous n’avons été mandaté (s) par personne. Nous nous adressons à vous comme un Béti. Nous recourons au «Nous» de modestie, car «le moi est haïssable». Il est certain que vous ne comprenez pas ce que nous voulons dire. Passons. Votre confort intellectuel ne vous permet de décrypter à 100% les subtilités de la langue française.  Actu Cameroun, Réplique : un Béti répond à Amougou Belinga l’ancien patron d’Ernest Obama
  • L'itinéraire de ce « personnage haïssable », comme nous le décrit d'emblée le chasseur de nazis Serge Klarsfeld, débute dans les années 1950. Faurisson est alors professeur de lettres au lycée à Paris, puis en Auvergne. Il se fait remarquer pour des violences verbales à l'encontre de certains étudiants, notamment ceux d'origine étrangère. leparisien.fr, Robert Faurisson, «un personnage haïssable», décrit Serge Klarsfeld - Le Parisien

Traductions du mot « haïssable »

Langue Traduction
Anglais hateful
Espagnol odioso
Italien odioso
Allemand hasserfüllt
Chinois 可恶
Arabe مكروه
Portugais odioso
Russe ненавистный
Japonais 嫌い
Basque gorrotagarria
Corse odiosu
Source : Google Translate API

Synonymes de « haïssable »

Source : synonymes de haïssable sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « haïssable »

Partager