La langue française

Lucide

Sommaire

  • Définitions du mot lucide
  • Étymologie de « lucide »
  • Phonétique de « lucide »
  • Citations contenant le mot « lucide »
  • Images d'illustration du mot « lucide »
  • Traductions du mot « lucide »
  • Synonymes de « lucide »
  • Antonymes de « lucide »

Définitions du mot lucide

Trésor de la Langue Française informatisé

LUCIDE, adj.

A.− [En parlant d'un inanimé concr.] Vx ou littér.
1. Qui émet ou réfléchit la lumière. Synon. brillant, étincelant, luisant, lumineux.J'aperçus (...), brillante, lucide comme une étoile à son lever, une belle et noble pièce de cent sous (Balzac, Peau chagr.,1831, p. 142).Nous partirons cette nuit sous ce clair de lune si lucide! (Laforgue, Moral. légend.,1887, p. 58).
Lucide de + subst.La table était odorante de fleurs, lucide de cristaux, brillamment servie (L. Daudet, Morticoles,1894, p. 300).
2. Qui laisse passer la lumière; qui est d'une parfaite transparence. Synon. clair, limpide, pur, transparent.Les joyaux limpides, (...) l'aigue-marine si lucide, si pure (Huysmans, En route,t. 2, 1895, p. 255).Ce bleu regard d'eau lucide (Duhamel, Combat ombres,1939, p. 94):
1. Sous la poussière d'or qui tombe des tilleuls L'air lucide flamboie ainsi qu'une verrière Transparente où la souple et féline lumière Rôde autour des rosiers, des lys et des glaïeuls. Muselli, Travaux et jeux,1914, p. 36.
B.− [En parlant d'une pers.]
1. Qui a une vue claire et exacte des choses; qui fait preuve de perspicacité, de pénétration d'esprit. Synon. clairvoyant, pénétrant, perspicace, sagace.Moi, songeait Thérèse, la passion me rendrait plus lucide; rien ne m'échapperait de l'être dont j'aurais envie (Mauriac, Th. Desqueyroux,1927, p. 210):
2. ...un homme lucide lit dans n'importe quelle femme à livre ouvert : il voit tous ses sentiments se mouvoir en elle (...). Mais la plus lucide des femmes a beau tourner autour du sexe mâle, regarder furtivement, écouter à ses portes, l'homme reste pour elle impénétrable. Montherl., Démon bien,1937, p. 1275.
[P. méton.] Cerveau, intelligence, raison lucide. Je lui fais l'effet d'un esprit lucide (...) qui possède à fond son sujet (Amiel, Journal,1866, p. 531).
P. méton. [En parlant d'un inanimé] Qui résulte de cette clairvoyance, qui en témoigne. Critique, désespoir, jugement, lettre lucide; idées, pensées, raisonnements lucides. Amiel, avec sa trop lucide analyse, fut la victime d'une trop complète vision des jugements portés sur son œuvre écrite (Bourget, Nouv. Essais psychol.,1885, p. 288).Il n'était plus dupe du décor, d'aucun décor. Il contemplait celui-ci avec un dégoût lucide (Bernanos, Imposture,1927, p. 481).Lu un article terriblement lucide du Quaker Kirschner sur la disette en France (Green, Journal,1943, p. 64).
2. En partic.
a) Vieilli. Somnambule, voyant lucide. Personne qui est supposée avoir un don de double vue, lorsqu'elle est sous hypnose. Synon. usuel extra-lucide.L'impuissance du somnambulisme m'attere [sic]. Comment n'avez-vous pas encore cherché quelque somnambule bien lucide pour la mettre aux prises avec les causes du fléau (Balzac, Corresp.,1832, p. 694).
b) Domaine de la santé
[En parlant d'un malade mental] Fou lucide. Fou qui paraît avoir toute sa raison. Elle était très fine, d'ailleurs, de cette finesse des fous lucides qui se font raisonnables en présence des étrangers (Zola, E. Rougon,1876, p. 147).Je relis Aurélia. Jamais un fou lucide n'aura permis aux hommes ordinaires d'avancer si loin dans les profondes grottes de la déraison (Mauriac, Mém. intér.,1959, p. 37).
[En parlant d'une pers. gravement malade ou très âgée] Qui a conservé toute sa raison. Synon. conscient.Chuchotement distinct et persistant d'un grand malade lucide qui règle tout avant sa mort (Malègue, Augustin,t. 1, 1933, p. 121).
Instant, intervalle, moment lucide (le plus souvent au plur.). Période durant laquelle un malade mental et aussi une personne intellectuellement diminuée par la maladie ou l'âge retrouve toute sa raison. Un ecclésiastique (...) épioit auprès de son lit de douleur les instants lucides que son mal lui laissoit, pour lui porter les consolations du ciel (Nodier, J. Sbogar,1818, p. 208).Le malheureux colon, privé de la parole, perdit bientôt l'usage de ses facultés, sa raison s'égara; et, sauf quelques moments lucides, il vécut encore un an dans un état de démence complet (Sue, Atar-Gull,1831, p. 38).
[En parlant d'une maladie mentale] Folie lucide. ,,Troubles mentaux qui se caractérisent par des idées délirantes plus ou moins systématisées, souvent cachées par le malade, et laissant apparemment intactes les facultés intellectuelles ainsi que le comportement social ordinaire`` (d'apr. Piéron 1973). Enfin mon acharnement à ce travail rentre tout à fait dans ce que le docteur Trélat appelle « la folie lucide » (Flaub., Corresp.,1878, p. 126).La conscience psychasthénique présente un mode très particulier que désignent les noms de folie lucide, de délire avec conscience : le malade est plus que conscient de son désordre (...), à vrai dire, sa lucidité ne peut être complète, sans quoi il n'y aurait ni maladie ni déchirement (Mounier, Traité caract.,1946, p. 272):
3. ... dès que cette dame était rentrée dans sa chambre, elle s'enfermait et passait une partie de la nuit à marcher à quatre pattes autour de la pièce, en aboyant comme une chienne (...). Cette dame offrait un cas de ce que nous autres médecins nous nommons la folie lucide. (...) − Je pourrais citer vingt histoires semblables, ajouta-t-il; des gens qui paraissent avoir toute leur raison et qui se livrent aux extravagances les plus surprenantes, dès qu'ils se trouvent seuls. Zola, Conquête Plassans,1874, p. 1125.
Prononc. et Orth. : [lysid]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. A. 1478 « lumineux » (Gui de Chauliac, Guidon, fo17 ds Sigurs, p. 343 : humeur etheree lucide). B. 1. a) 1690 intervalles lucides (Fur.); b) 1848 « qui a des intervalles lucides » (Dumas fils, Dame cam., p. 291 : délirante ou lucide, c'est toujours votre nom qu'elle prononce); 2. 1785 « clair; qui manifeste la clarté de l'esprit » (P. A. de Piis, Harmonie imitative de la lang. fr., p. 6 : ses termes lucides); 1787 (Fér. Crit., citant Marin : Raisonement lucide; terme, expression lucide; cela est lucide : clair et net); 3. 1825 « qui voit, comprend, exprime clairement les choses » (Stendhal, Racine et Shakspeare, p. 148); 4. 1832 somnambule lucide (Balzac, loc. cit.). Empr. au lat. lucidus « clair, brillant, lumineux; fig. : clair, lumineux, manifeste »; au sens B 1 a, cf. lat. médiév. lucida intervalla (xiiies. d'apr. NED, s.v. lucid). Fréq. abs. littér. : 757. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 279, b) 523; xxes. : 1 060, b) 2 063.
DÉR.
Lucidement, adv.D'une manière lucide (supra B 1). Critiquer, raisonner lucidement. Les vérités chrétiennes profondément saisies, lucidement développées (Sainte-Beuve, Port-Royal,t. 5, 1859, p. 365).Elle fit logiquement, lucidement, le bilan de ce qui se passerait après sa mort (...). Elle envisageait tout avec froideur et lucidité (Van der Meersch, Invas. 14,1935, p. 404).Il ne se mentait pas. Il se jugeait, lucidement, avec la plus douloureuse humilité (Rolland, Beethoven,t. 1, 1937, p. 57).[lysidmɑ ̃]. 1resattest. ca 1500 (Therence en fr., fo310a, Verard ds Gdf.), attest. isolée, à nouv. 1834 (Boiste); de lucide, suff. -ment2*. Fréq. abs. littér. : 29.

Wiktionnaire

Adjectif

lucide \ly.sid\ masculin et féminin identiques

  1. Qui conçoit les choses clairement.
    • On n’est jamais trop lucide, et mieux vaut, dans le doute, noircir le tableau, au moins intellectuellement, que l’enjoliver : cela évitera imprudences et désillusions.— (André Comte-Sponville, Le goût de vivre et cent autres propos, Albin Michel, 2010)
    • Un esprit lucide.
    • Des idées lucides.
    • Des raisonnements lucides.
  2. (Par extension) Qui perçoit les choses clairement.
    • Ces messieurs étaient attablés autour de vichy-fraise et de vittel-cassis, innocents breuvages qui, […], jouissent d'une rassurante vertu, laissant le cerveau lucide quand on se voit obligé de boire souvent et qu'on ne veut pas courir le risque de s'enivrer. — (Francis Carco, Messieurs les vrais de vrai, Les Éditions de France, Paris, 1927)
  3. (En particulier) (Médecine) Dont la raison revient par intervalles, en parlant d’une personne dont la tête est dérangée.
    • Elle se leva, très faible mais l'esprit lucide. Chose singulière ! C'est à peine si elle se rendait compte de ce qui se passait en ces heures d'ivresse. — (Jules Mary, La Pocharde, 1898, chap. 1, Paris : chez H. Geoffroy, 1904-1905, p. 11)
  4. Transparent.
    • Jeanne, je vous apporterai des cires colorées et lucides comme des joyaux. — (Anatole France, Le crime de Sylvestre Bonnard, Calmann-Lévy ; éd. Le Livre de Poche, 1967, p. 153.)

Adjectif

lucide \ly.sid\

  1. Lucide.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

LUCIDE. adj. des deux genres
. Qui conçoit les choses clairement. Un esprit lucide. Par extension, Des idées lucides. Des raisonnements lucides. Avoir des intervalles lucides, se dit d'une Personne dont la tête est dérangée et à qui la raison revient par intervalles.

Littré (1872-1877)

LUCIDE (lu-si-d') adj.
  • 1Qui a du luisant (sens vieilli). Aloës socotrin ou lucide, le cent pesant payera dix livres, Tarif du 18 sept. 1664, Entrées.
  • 2 Fig. Qui a de la lumière, de la netteté. Esprit lucide. Idées lucides.
  • 3Chez qui la lumière de la raison existe. Un fou lucide par intervalles.

    Où la lumière de la raison existe. Si, dans l'état de faiblesse où je suis, je trouvais quelque moment lucide, j'en profiterais à l'instant pour satisfaire mon cœur, D'Alembert, Lett. au roi de Prusse, 19 sept. 1779. Je n'ai pas, comme Don Quichotte, des intervalles lucides, Courier, Lett. I, 114.

    Folie lucide, voy. FOLIE.

  • 4 Terme de magnétisme animal. Qui a la clairvoyance supposée dans l'état magnétique. Ce magnétisé est lucide.
  • 5 S. f. Lucide, nom qu'on donnait à plusieurs étoiles de différentes constellations, qui paraissent plus brillantes que les étoiles voisines. La lucide d'Aries. On dit aujourd'hui de préférence luisante.

HISTORIQUE

XVIe s. Ledit septum lucidum n'est autre chose qu'une partie du cerveau mediocrement solide, toutesfois transparente et lucide, Paré, III, 7.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « lucide »

Du latin lucidus (« brillant »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Lat. lucidus, de lucere, luire.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « lucide »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
lucide lysid

Citations contenant le mot « lucide »

  • Rien n'est plus propice à la pensée lucide qu'une vue imprenable sur la mer. De Anne-Marie MacDonald / Un Parfum de cèdre
  • La misère rend lucide. De Paule Daveluy / Chérie Martin
  • Quoi de plus lucide que la peur ? De Maurice Gagnon / Meurtre sous la pluie
  • Un esprit lucide est un cran de sûreté. De Sahar Khalifa / L'impasse de Bab Essaha
  • L'amour doit être lucide, autrement il fausse tout. De Madeleine Ferron / Le chemin des dames
  • Le désir est lucide. C'est l'espérance qui aveugle. De Suzanne Robert / Vulpéra
  • Jamais on n'échappe à la réalité tant qu'on est lucide. De Andrée Maillet / Profil de l'original
  • La folie est le prix à payer pour le temps passé à être trop lucide. De Elliot Perlman / Ambiguïtés
  • L'absurde, c'est la raison lucide qui constate ses limites. De Albert Camus / Le Mythe de Sisyphe
  • Une religion lucide est un peu celle que l'on se fait et avant tout une question de sincérité envers soi-même. De Anne Bernard / La chèvre d'or
  • L'amour est un acte trop lucide, son passage dans la vie ne déchire-t-il pas des années d'habitude, parfois, ne chasse-t-il pas tout un passé ? De Marie-Claire Blais / Les nuits de l'Underground
  • Vers le Ciel, où son oeil voit un trône splendide, Le Poète serein lève ses bras pieux, Et les vastes éclairs de son esprit lucide Lui dérobent l’aspect des peuples furieux De Charles Baudelaire / Les Fleurs du mal
  • Les fous sont étonnants dans leurs moments lucides. De Casimir Delavigne / Les enfants d'Edouard
  • Nous sommes lucides. Nous avons remplacé le dialogue par le communiqué. De Albert Camus
  • Interrogé ce dimanche par France Info, l'ancien Lillois s'est montré lucide à l'heure de tirer le bilan de sa première saison espagnole. «Cette année, c'est collectivement qu'on a remporté ce titre, car moi, au niveau individuel, j'ai sûrement fait la moins bonne saison de ma carrière», a admis le Diable Rouge avec honnêteté tout en affichant sa satisfaction d'un point de vue collectif. «Certes, il y a eu des blessures, mais j'espère que l'année prochaine sera encore mieux. Après, même si cette année n'a pas été une année terrible pour moi, venir ici et remporter le championnat dès la première année, je ne pouvais pas rêver mieux.» , Real : lucide sur sa première saison, Hazard annonce la couleur pour la Ligue des Champions - Football - MAXIFOOT
  • Contrôler ou influencer ses rêves peut paraître étrange et non naturel. Pourtant, cet état de conscience particulier que sont les rêves lucides aurait de nombreux bénéfices et permettrait même de lutter contre les cauchemars ou la schizophrénie. Science-et-vie.com, Rêves lucides : à quoi servent-ils ? - Science & Vie
  • Ce superpouvoir onirique fait pourtant fantasmer bien plus de 1 % de la population. Des tas de forums comme l’Attrape-Songes et de spécialistes autodésignés y vont de leurs techniques pour devenir rêveur lucide : s’entraîner à mémoriser ses rêves, fractionner son sommeil, s’exercer façon DiCaprio dans Inception à repérer les indices suggérant qu’une scène n’est pas réelle… , Contrôler ses rêves, c'est pour quand ?
  • "Son état de santé général est bon, il est lucide, n'a pas de fièvre et une pression artérielle contrôlée" a précisé la médecin Fernanda Quinelato, citée dans le communiqué. Journal L'Union, Brésil: Raoni va mieux, sortie prochaine de l'hôpital

Images d'illustration du mot « lucide »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « lucide »

Langue Traduction
Anglais lucid
Espagnol lúcido
Italien lucido
Allemand klar
Chinois 清醒的
Arabe واضح
Portugais lúcido
Russe ясный
Japonais 明快
Basque txukunena
Corse lucidu
Source : Google Translate API

Synonymes de « lucide »

Source : synonymes de lucide sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « lucide »

Partager