La langue française

Lisser

Sommaire

  • Définitions du mot lisser
  • Étymologie de « lisser »
  • Phonétique de « lisser »
  • Citations contenant le mot « lisser »
  • Images d'illustration du mot « lisser »
  • Traductions du mot « lisser »
  • Synonymes de « lisser »
  • Antonymes de « lisser »

Définitions du mot lisser

Trésor de la Langue Française informatisé

LISSER, verbe trans.

I.
A. − Rendre lisse (la surface de) quelque chose. Lisser une étoffe, des plis, des faux plis. Il ramasse la boule de papier, la plie et la lisse de la main droite (Malraux, Conquér.,1928, p. 154).Elle massa chacune de ses joues dans la direction de l'oreille, pour lisser les rides qui descendaient du nez (Montherl., Démon bien,1937, p. 1292):
... son chapeau, tout sillonné de cassures, ne pouvant plus être traité au fer, l'avait été à l'eau. Il l'avait littéralement arrosé pour en lisser le poil rebelle... France, Jocaste,1879, p. 52.
Emploi pronom. réfl. indir. Se lisser la barbe, les cheveux, la moustache. Un corbeau se lissait les plumes, à la pointe d'une aiguille (Zola, Rêve,1888, p. 59).
Part. passé et adj. Cheveux bien lissés. Des moustaches fines et lissées (Roy, Bonh. occas.,1945, p. 156).
Emploi pronom., au fig., rare. Se présenter, s'écouler sans obstacle, sans changement. Le monde s'aplanissait, se lissait autour de nous, et jamais une granulation dans nos pensées (Giraudoux, Bella,1926, p. 76).
B. − Spécialement
1. Dans divers domaines techn. Supprimer les inégalités de surface pour conférer (à un objet, une matière) une apparence lisse et brillante. Lisser du cuir, du papier. Il est bon de ne pas lisser les enduits à la truelle car il se produit des tensions superficielles qui ont pour résultat presque immédiat l'apparition des fentes toujours désagréables (Bourde, Trav. publ.,1928, p. 176).
INDUSTR. ALIM. Brasser le caillé pour l'homogénéiser et le rendre plus onctueux, dans la préparation du beurre, du fromage. En lissant ensuite la masse obtenue après barattage, on peut fabriquer un produit qui, en plus du goût, présente les propriétés onctueuses du beurre naturel (Brunerie, Industr. alim.,1949, p. 51).
Part. passé et parfois adj. Cuir lissé. On choisira du papier de bonne qualité, d'une épaisseur moyenne, parfaitement uni et lissé (Nosban, Manuel menuisier, t. 2, 1857, p. 160).
2. Dans le vocab. de la crit. picturale. Traiter avec une facture lisse. Jean Raoux tenait beaucoup à passer pour un « peintre d'histoire », alors qu'il savait seulement lisser des robes soyeuses et aiguiser de jolis minois (Hourticq, Hist. Art, Fr., 1914, p. 249).
Part. passé et adj. C'est une restitution d'un corps de jeune fille antique [la Source de M. Ingres], restitution peinée, lissée, naïvement bête (Goncourt, Journal,1862, p. 1035).
II. − CONFISERIE. Enduire d'une couche de sucre. Pour faire une belle dragée de couleur, le grossissage, le blanchissage et le remplissage doivent être faits avec beaucoup de soin avant de lisser (E. Duval, Traité de confiserie mod., Paris, Laboureur et Cie, 1948, p. 74).
REM.
Lissage, subst. masc.,confiserie. Opération consistant à lisser, à enduire d'une couche de sucre. Cf. E.Duval, Traité de confiserie mod., Paris, Laboureur et Cie, 1948, p. 74.
Prononc. : [lise]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. Fin xies. lischier « repasser (au fer chaud) » (Raschi, Gl., éd. A. Darmesteter et D.S. Blondheim, t. 1, § 649); xiiies. licier (Schlessinger, Die altfranzösischen Wörter im Machsor Vitry, § 56, p. 444); 2. a) 1280-90 leucher « rendre lisse, frotter » (Gautier de Bibbesworth, Traité, éd. A. Owen, 1033); de nouv. xves. [ms.] marbre licé « poli, uni » (Aiquin, éd. J. des Longrais, 2076); 1553 (P. Belon, Observations I, 14 ds R. Philol. fr. t. 43 (1931), p. 194 : La licorne ... est lissee et brunie); b) 1564 « rendre lisse une étoffe,... » (Thierry : lisser ou calendrer de la toile ou autre chose); 3. part. passé a) 1671 amande lissée (Mmede Sévigné, Lettre du 13 mai ds Correspondance, éd. R. Duchêne, t. 1, p. 252) b) 1765 subst. masc. grand, petit lissé (Encyclop.). Prob. issu d'un croisement du lat. lĭxare, proprement « faire cuire dans l'eau; extraire par lixiviation », attesté vers 800 au sens de « repasser, polir » (cf. FEW t. 5, p. 383b) avec allīsus « élimé (en parlant d'étoffe) », d'où la voyelle -i- en gallo-rom. Le fr. lisse1et lisser s'est surtout répandu à partir de la seconde moitié du xviesiècle. Fréq. abs. littér. : 158. Bbg. Wind 1928, p. 87, 182.

Lisser, verbe trans.Poser les lisses d'un navire. Lisser un navire. (Dict. xixeet xxes.). [lise], [il] lisse [lis]. Att. ds Ac. dep. 1694. 1reattest. 1681 « garnir de lisses (un navire) » (Lettre de Renan l'Eliçagarai, 13 sept. ds Jal1, s.v. coupe); de lisse3, dés. -er. L'anc. lang. atteste également soi licier « se protéger par des palissades » (début xiiies. ds Gdf.); licier « fermer au moyen d'une palissade » (1293-xives., ibid.) et licier « entourer (en général) » (xvies., ibid.).

Wiktionnaire

Verbe

lisser \li.se\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Rendre lisse.
    • Comme il avait dû prendre les billets un par un, les appliquer symétriquement l’un contre l’autre, les lisser de la main, les égaliser de façon à ce qu’aucun ne dépassât ! — (Octave Mirbeau, Lettres de ma chaumière : La Tête coupée, A. Laurent, 1886)
    • Par un mystérieux tour de force, il avait réussi à se raser et à lisser ses cheveux dorés. Son visage était tout à fait séraphique. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 262 de l’éd. de 1921)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

LISSER. v. tr.
Rendre lisse. Lisser du linge, de la dentelle, du papier.

Littré (1872-1877)

LISSER (li-sé) v. a.
  • 1Rendre lisse. Lisser la poudre. Je ne te verrai plus, près des saules humides, Lisser ton blanc plumage aux rayons d'un jour pur, Millevoye, la Colombe.

    Lisser la laine, l'ouvrir dans la teinture en la remuant avec des perches ou lissoirs pour lui faire prendre également la couleur.

    Terme de confiseur. Couvrir d'un enduit de sucre.

  • 2Se lisser, v. réfl. Se rendre lisse. Le chat se lisse en se léchant.

HISTORIQUE

XVIe s. Les mousches ne se peuvent tenir contre les endroicts des miroirs qui sont bien lissez, Amyot, De la tranq. d'âme, 31. Lorsque les pierres sont licées et polies, Paré, XV, 37.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

LISSER, v. act. c’est passer ou polir à la lisse. Voyez l’article Lisse.

Lisser, perche à, terme de Cartier, c’est une perche de bois suspendue au plancher par un anneau de fer, & qui par l’autre bout descend sur l’établi du lisseur. Cette perche a à son extrémité une entaille dans laquelle on fait entrer la boîte à lisser garnie de sa pierre. Voyez les Planches du Cartier, où l’on a représenté la partie inférieure de la perche avec son entaille, qui reçoit la boîte à lisser.

Lisser, pierre à lisser, instrument de Cartier ; c’est une pierre noire fort dure & bien polie, avec laquelle on frotte sur les feuilles des cartes pour les lisser, c’est-à-dire les rendre douces, polies & luisantes. On se sert aussi pour le même effet d’un lingot de verre.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « lisser »

Lisse 1 ; ital. lisciare.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(XIe siècle) Attesté sous la forme lischier et le sens de « repasser (au fer chaud) » dans les gloses de Rachi ; probablement issu du croisement du latin lixare (« faire cuire dans l'eau, extraire par lixiviation ») : le repassage et lissage se faisaient à l’eau chaude ; avec le latin allisus (« élimé ») pour lisse. Le mot ne s’est réellement répandu qu’à partir du XVIIe siècle.
Le radical latin lixa de ce mot est le même que dans lessive, lessiver.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « lisser »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
lisser lise

Citations contenant le mot « lisser »

  • Rapport global Fer à lisser marché 2020 a brève analyse et proposition complète à léchelle du segment de marché, la taille, laction, lanalyse transversale, et les prévisions de revenus pour 2023. Le fait de rapport sur les aspects essentiels du marché Fer à lisser sur les échelles mondiales et régionales. Il présente une analyse des facteurs de marché, les tendances de lindustrie, la dynamique du marché, les principaux acteurs et leurs limites. Par ailleurs, le marché Fer à lisser comprend des canaux de vente, les distributeurs, les négociants, les résultats de la recherche, la conclusion, lannexe et source de données. , Fer à lisser mondiale du marché Principaux acteurs, Aperçu de lindustrie, lapplication et lanalyse de 2020-2023 – Derrière-l'Entente.com
  • Dans Android 11, Google instaurerait une nouvelle règle qui empêcherait les smartphones d’appliquer des modifications à un visage pour le lisser ou l’affiner durant la capture d’une photo. Journal du Geek, Google va bloquer les modifications du visage durant la prise de photo
  • Le gouvernement a ensuite proposé un projet d’arrêté tarifaire, en tenant compte du rapport de la CRE et de sa recommandation de lisser l’évolution des tarifs réglementés de vente de gaz naturel entre le 1er juillet 2020 et le 28 février 2021. En effet, la crise sanitaire a entraîné une chute historique des prix du gaz naturel en Europe. Une chute massive qui pourrait se répercuter sur les prix, en entraînant un rattrapage et donc une augmentation des tarifs du gaz en fin d’année. Mieux Vivre Votre Argent, Gaz: lissage de la baisse des prix sur plusieurs mois
  • Sylvain Tesson entend déconstruire le « mythe » Rimbaud, dont l’œuvre fut tour à tour récupérée par les surréalistes, par les antilibéraux et même par les catholiques, rappelle-t-il, qui ont tenté de lisser les contours de l’extravagance rimbaldienne, au détriment de la poésie, que l’on oublie d’écouter. La Croix, Arthur Rimbaud, le poète et son œuvre à redécouvrir sur France Inter

Images d'illustration du mot « lisser »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « lisser »

Langue Traduction
Anglais smooth
Espagnol suave
Italien liscio
Allemand glatt
Chinois 光滑
Arabe ناعم
Portugais suave
Russe гладкий; плавный
Japonais スムーズ
Basque leundu
Corse liscia
Source : Google Translate API

Synonymes de « lisser »

Source : synonymes de lisser sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « lisser »

Partager