Injustice : définition de injustice


Injustice : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

INJUSTICE, subst. fém.

A. − Au sing., gén. avec l'art. déf.
1. Absence de justice (v. ce mot A 1 et B). Ils tiennent Picquart et ne le défendront pas, sans doute, contre l'injustice et le mensonge. Qu'importe! la justice et la vérité trouveront leur voie (Clemenceau, Vers réparation,1899, p. 465).Il pensa donc que dans le monde il existait une force qui s'appelait l'Injustice et qui se manifestait par des destins manqués tels que le sien (Queneau, Enf. du limon,1938, p. 176).Il aurait toujours à dire, incapable d'être indifférent au bonheur et au malheur des hommes et de se taire sur la justice et l'injustice (Guéhenno, Jean-Jacques,1952, p. 198).V. charité ex. 12 et entre-deux B 2 ex. de Guéhenno :
L'injustice sociale est une évidence si familière, elle est d'une constitution si robuste, qu'elle paraît facilement naturelle à ceux-mêmes qui en sont victimes et qu'elle ne choquerait peut-être personne si quelque événement significatif n'en imposait parfois le spectacle violent. Aymé, Silhouette du Scandale, Paris, Sagittaire, 1938, p. 134.
SYNT. Injustice immanente, parfaite; esprit, sentiment d'injustice; monument d'injustice; comble de l'injustice; (histoire) criant(e) d'injustice; combattre, dénoncer, refuser l'injustice; souffrir, subir, supporter l'injustice; ériger l'injustice en système; justifier l'injustice; crier à l'injustice; s'opposer à l'injustice; protester, se révolter contre l'injustice; défendre qqn contre l'injustice; tirer parti de l'injustice; traiter qqn avec injustice.
2. P. méton. Caractère, qualité de celui/de ce qui est injuste. Être d'une injustice révoltante. J'ai été taxé d'injustice parce que j'avais estimé mal à sa place au poste administratif qu'il occupait un haut fonctionnaire de la SNCF (Pineau, S.N.C.F. et transp. fr.,1950, p. 19).L'article avait paru, d'une monstrueuse injustice, où Suarès s'était enferré. Quel dommage! (Gide, Ainsi soit-il,1951, p. 1185):
2. Pour Basilide, par exemple, les martyrs ont péché, et le Christ lui-même, puisqu'ils souffrent. Idée singulière, mais qui vise à enlever son injustice à la souffrance. Camus, Homme rév.,1951, p. 51.
Injustice + déterm.
a) [Le déterm. désigne une pers. ou une collectivité; correspond à injuste A] Injustice individuelle, générale, universelle; injustice humaine; injustice de la Cour, de l'aristocratie, des foules. Puisque l'injustice des hommes l'avait réduit en cette captivité, il était mieux qu'il y fût demeuré jusqu'au bout : « Il fallait que ce fût Dieu seul qui l'en tirât... » (Sainte-Beuve, Port-Royal, t. 5, 1859, p. 188).Ah! soupirait Mmede Seryeuse, avec cette prodigieuse injustice des mères, pourquoi fallait-il te brouiller avec tes seuls amis bien! (Radiguet, Bal,1923, p. 176).
[P. ext.] Chez celui-là [l'homme de mérite tombé dans la misère], il y aurait encore lieu à tirer des consolations du sentiment de son propre mérite et de l'injustice de la fortune (Delacroix, Journal,1853, p. 81).Il s'indignait de l'injustice du sort et s'en prenait aux hommes, à tous les hommes, de ce que la nature, la grande mère aveugle, est inéquitable, féroce et perfide (Maupass., Contes et nouv., t. 2, Vagabond, 1887, p. 669).
b) [Le déterm. désigne une chose]
α) [Correspond à injuste B 1] Injustice d'un arrêt, d'une décision, d'un jugement; injustice d'une détention :
3. Mais cette solitude, bien faite pour affliger son cœur, eut cet effet inattendu de surexciter son orgueil. Ces ruines désespérées affirmaient la grandeur de ses conceptions et l'injustice de son exil... Barrès, Colline insp.,1913, p. 256.
β) [Correspond à injuste B 2] À mesure qu'elle parlait, Blanche sentait la profonde injustice de ces reproches (Mauriac, Myst. Frontenac,1933p. 22).Je souffre de l'injustice de certaines accusations. Mais seraient-elles méritées, j'en souffrirais bien davantage (Gide, Journal,1934, p. 1220).
B. − P. méton., au sing. ou au plur. Acte, fait contraire à la justice. La justice est la sanction des injustices établies (France, Crainquebille,1904, p. 38).La paix n'est rien, qu'il faut acheter au prix d'une injustice (Péguy, Argent,1913, p. 1253).V. injustifiable ex. 1 et injuste ex. 3 :
4. ... quand on en approche, la mort apparaît comme une chose toute simple, toute naturelle. Quand on est jeune, elle semble si injuste... − Oui, dit Laure, à voix basse, la plus grande injustice, celle qui achève toutes les autres. Daniel-Rops, Mort,1934, p. 167.
SYNT. Injustice énorme, abominable, atroce, criminelle, flagrante, involontaire, irréparable, notoire, révoltante; abominable, affreuse, apparente, criante, cruelle, effroyable, grande, grave, navrante injustice; fauteur d'injustice; être témoin, victime d'une injustice; endurer une injustice; dénoncer, redresser, réparer, venger une injustice; entériner une injustice; faire une injustice à qqn; (combattre) les injustices de qqn.
Loc. vieillie. Faire injustice à qqn. Commettre une injustice à l'égard de quelqu'un. L'Enfer est sombre, certes, et Dante en proie aux passions dévorantes. Il atteste les siècles qu'on lui fait injustice (Barrès, Maîtres,1923, p. 8).
Prononc. et Orth. : [ε ̃ ʒystis]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. Ca 1200 « absence de justice, négation de la justice » (Moralia in Job, 341, 33 ds T.-L.); 2. 1559 « acte d'injustice » (Bible, impr. Gérard ds FEW t. 4, p. 698b); 3. 1669 « manque de fondement, caractère injustifié de qqc. » (Racine, Britannicus, V, 7); 4. 2emoitié xviies. « caractère de ce qui est injuste » (Bossuet, Faux honneur et humilité Chrét. ds Littré). Empr. au lat.injustitia « injustice, rigueur injuste ». Fréq. abs. littér. : 1 995. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 3 084, b) 2 040; xxes. : a) 2 848, b) 3 046.

Injustice : définition du Wiktionnaire

Nom commun

injustice \ɛ̃.ʒys.tis\ féminin

  1. Manque de justice ou d’équité.
    • Aussi l’injustice est-elle le défaut capital des natures féminines. Cela vient du peu de bon sens et de réflexion que nous avons signalé, […]. — (Arthur Schopenhauer, Essai sur les femmes, dans Pensées & Fragments, traduction par J. Bourdeau , Félix Alcan, éditeur, 1900 (16e éd.))
    • Il venait de songer, comme à un aspect spécial de l’injustice irrationnelle du destin, que ces deux hommes vivaient, alors que Kurt était mort. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 346 de l’éd. de 1921)
    • Son procédé est plein d’injustice.
  2. Situation contraire à la justice, à l'équité.
    • Comme mon guide me conduit à la buanderie commune, une rougeaude aux manches retroussées l'interpelle, élève la voix, dénonce des injustices. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
  3. Acte contraire à la justice, à l'équité.
    • Toutes les fois qu'un Indien peau-rouge n'a pas été froissé par l’injustice, l’accueil qu'il fait à son frère blanc est un exemple touchant de cette hospitalité qu'on ne rencontre que chez les peuples sauvages. — (Les Peaux-Rouges (Extrait du Quarterly Review, n°130), dans Bibliothèque universelle de Genève, Vol.28, page 43, 1840)
    • La cause de ces insurrections est presque toujours la même : les exactions, les extorsions et mille autres injustices commises par les caïds (gouverneurs) qui, ayant acheté leur poste, ne songent qu'à rentrer dans leurs fonds et à s'enrichir aux dépens de leurs administrés. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc: étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p.10)

Nom commun

injustice (pluriel : injustices)

  1. Injustice.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Injustice : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

INJUSTICE. n. f.
Manque de justice, d'équité. Abhorrer l'injustice. Punir l'injustice. Son procédé est plein d'injustice. Il se dit aussi d'un Acte d'injustice. Il a fait une grande injustice. Commettre des injustices. Commettre une injustice envers quelqu'un. Souffrir, essuyer une injustice. Réparer une injustice. Ne me faites pas l'injustice de croire que je vous ai oublié.

Injustice : définition du Littré (1872-1877)

INJUSTICE (in-ju-sti-s') s. f.
  • 1Manque de justice. Veuillent les immortels, conducteurs de ma langue, Que je ne dise rien qui doivent être repris ! Sans leur aide, il ne peut entrer dans les esprits Que tout mal et toute injustice, La Fontaine, Fabl. XI, 7. Il faudrait que je fusse folle et l'injustice même, pour vous avoir mandé ce que vous me reprochez, si j'avais su ce que je n'apprends que par vos deux dernières lettres, Sévigné, 608. Il est vrai que les hommes ne blâment l'injustice que parce qu'ils ne peuvent la faire et qu'ils craignent de la souffrir, Bossuet, Pensées chrét. 29. Après avoir compris quelle doit être la grandeur de la prière par l'injustice du crime, vous l'entendrez beaucoup mieux encore par la justice de Dieu, Bossuet, Sermons, Faux honneur et humilité chrétienne. La satire, en leçons, en nouveautés fertile, Sait seule assaisonner le plaisant et l'utile… Elle seule, bravant l'orgueil et l'injustice, Va jusques sous le dais faire pâlir le vice, Boileau, Sat. IX. Je vois que l'injustice en secret vous irrite, Racine, Athal. I, 1. L'injustice triomphe, et ce peuple, à sa honte, Au mépris de nos lois, penche pour Polyphonte, Voltaire, Mérope, I, 2. Le mot d'injustice ne se prononce jamais dans un conseil d'État, où l'on propose le meurtre le plus injuste, Voltaire, Philos. Ignor. quest. 32.

    Fig. L'injustice du sort, ce qui dans les dispensations du sort est comparé à une injustice. J'ai su de mon destin corriger l'injustice, Racine, Esth. II, 1.

  • 2Les gens injustes. Il couvrait l'injustice de confusion, en lui faisant seulement sentir qu'il la connaissait, Bossuet, le Tellier. Partout où se pouvait étendre son pouvoir, l'oppression et l'injustice n'étaient pas libres, Fléchier, Duc de Mont. J'ai vu sur ma ruine élever l'injustice, Racine, Brit. III, 7.
  • 3Acte d'injustice. Ce qu'il a reçu pour faire une injustice, Pascal, Prov. X. Vous pensez à moi partout ; du moins je ne vous fais pas d'injustice sur la reconnaissance et la sensibilité que j'en dois avoir, Sévigné, 23 juin 1677. Elle ne se permit pas [avec ses créanciers] ces compositions si adroitement colorées qui souvent ne sont qu'une injustice couverte d'un nom spécieux, Bossuet, Anne de Gonz. Il aima la paix, et craignait moins de souffrir une injustice que de la commettre, Fléchier, Hist. de Théod. I, 1. Ariane aux rochers contant ses injustices [de Thésée], Racine, Phèdre, I, 1. De Joad contre moi je sais les injustices, Racine, Athal. III, 4. Le catapan fit aux Français des injustices et s'attira leur vengeance, Voltaire, Mœurs, 39.

    Faire injustice, être injuste à l'égard de quelqu'un. Je suis homme d'honneur, tu me fais injustice, Corneille, Ment. IV, 7. Rome n'a pas dessein de vous faire injustice, Corneille, Nicom. II, 3.

  • 4Ce qui est injuste, déraisonnable, mal fondé. Mais il faut des amants excuser l'injustice, Racine, Iph. II, 5. Que dis-je ! il reconnaît sa dernière injustice, Racine, Brit. V, 1. Ah ciel ! de mes soupçons quelle était l'injustice ! Racine, ib. V, 7.

HISTORIQUE

XIVe s. Mauvaises operations qui sont faites selon injustice, Oresme, Eth. 143.

XVIe s. Si l'amour est un dieu, c'est un dieu d'injustice, Desportes, Élégies, I, 19, discours.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Injustice : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

INJUSTICE, s. f. (Droit naturel.) violation des droits d’autrui ; il n’importe qu’on les viole par avarice, par sensualité, par un mouvement de colere, ou par ambition, qui sont autant de sources intarissables des plus grandes injustices ; c’est le propre au contraire de la justice, de résister à toutes les tentations par le seul motif de ne faire aucune breche aux lois de la société humaine. Voyez Justice.

On conçoit néanmoins qu’il y a plusieurs degrés d’injustice, & l’on peut les évaluer par le plus ou le moins de dédommagement qu’on cause à autrui : ainsi les actions où il entre le plus d’injustice, sont celles qui troublant l’ordre public, nuisent à un plus grand nombre de gens.

Hobbes prétend que toute injustice envers les hommes suppose des lois humaines, & ce principe est très-faux ; car, quoique les maximes de la droite raison, ou les lois naturelles, soient des lois de Dieu seul, elles sont plus que suffisantes pour donner à l’homme un vrai droit de faire ce que la raison lui dicte, comme permis de Dieu. Une personne innocente, par exemple, a droit à la conservation de sa vie, à l’intégrité de ses membres, aux alimens nécessaires ; & sans toutes ces choses, elle ne pourroit pas contribuer à l’avancement du bien commun : ainsi on lui feroit certainement une criante injustice de lui ôter la vie, de lui retrancher quelque membre, parce que toute atteinte donnée aux droits d’autrui, est une injustice, quelle que soit la loi humaine, en vertu de laquelle on a acquis ces droits. (D. J.)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « injustice »

Étymologie de injustice - Littré

Provenç. injusticia ; espagn injustiça ; ital. ingiustizia ; du lat. injustitia, de injustus, injuste.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de injustice - Wiktionnaire

Vient du latin injustitia (« injustice, rigueur injuste »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « injustice »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
injustice ɛ̃ʒystis play_arrow

Citations contenant le mot « injustice »

  • Depuis quelques années, les sportifs s'engagent dans la lutte contre l'injustice raciale et sociale. La vedette de la NBA, LeBron James, veut notamment promouvoir le vote des Américains noirs à l'approche de l'élection présidentielle, le 3 novembre. Challenges, Les joueurs de basket de Washington s'engagent contre l'injustice raciale - Challenges
  • Alors que le conseil d'Etat vient d'enterrer les travaux du projet de déviation de Beynac en Dordogne, le président du département, farouche partisan du contournement, est monté au créneau. Il dénonce une injustice et un scandale d'Etat France Bleu, Déviation de Beynac : "on est face à une injustice et à un scandale d'Etat" dit le président de la Dordogne
  • « Il y a un sentiment d’injustice », confie Mathieu Garny, patron du QG Club à Besançon. « Dans un premier temps, on a été rassuré de voir que les gens continuaient à sortir, à aller dans les bars, à l’issue du confinement. » Mais face au succès et à l’affluence de ces nuits bisontines, l’homme aimerait pouvoir ouvrir à nouveau son établissement de 900 m². « On a été les premiers à fermer et finalement, les discothèques vont être les dernières à rouvrir. » , Coronavirus | Boîtes de nuit fermées jusqu’en septembre : « Un sentiment d’injustice »
  • « Non à l'injustice ! Libérez nos frères ! ». Près d'une centaine de personnes, le poing levé, se sont rassemblées ce dimanche après midi aux Mureaux devant un café du quartier des Bougimonts. Les manifestants estiment que les trois frères qui gèrent l'établissement ont été condamnés à tort le 26 juin dernier par le tribunal de Versailles dans le cadre d'une affaire de stupéfiants. leparisien.fr, Yvelines : les proches des commerçants des Mureaux condamnés crient à l’injustice - Le Parisien
  • Danièle a 56 ans et c'est la première fois qu'elle manifeste. Cette gérante d'une discothèque dans le Doubs vit la fermeture de son établissement comme une injustice. "On a toujours été capables de gérer, explique-elle, que ce soit l'alcoolisation des jeunes, les problèmes de bagarres, les problèmes de sida..." Franceinfo, "C'est une réelle injustice, les bars sont ouverts, des gens dansent partout" : le monde de la nuit manifeste pour la réouverture des discothèques
  • Le spectacle de l’injustice m’accable, mais c’est probablement parce qu’il éveille en moi la conscience de la part d’injustice dont je suis capable. De Georges Bernanos / Les Grands cimetières sous la lune
  • Les gens ne supportent pas le sentiment d’injustice. La pauvreté, le froid, même la faim, sont plus supportable que l’injustice. De Millicent Fenwick
  • Une injustice dont nous profitons s'appelle la chance ; une injustice dont un autre profite s'appelle un scandale. De Louis Dumur
  • Le plus grand mal, à part l'injustice, serait que l'auteur de l'injustice ne paie pas la peine de sa faute. De Platon / Gorgias
  • Ma vie est une énorme injustice : je suis trop heureux. De Jean Marais / Le Parisien - 12 Février 1992
  • La justice, c'est l'injustice équitablement partagée. De Maurice Chapelan
  • L'injustice est muette, et la justice crie. De Jean de Rotrou / La soeur
  • Celui qui sème l’injustice moissonne le malheur. De Proverbe français
  • L’injustice agrandit une âme libre et fière. De Scheler
  • L'injustice environnementale va de pair avec l'injustice sociale. De Noël Mamère / Ma république
  • Le sentiment d'injustice ne suffit pas pour vaincre l'injustice. De François Mitterrand / Mémoire à deux voix
  • L’univers est une énorme injustice. Le bonheur a toujours été une injustice. De Jules Romains / Les Hommes de bonne volonté
  • L'injustice appelle l'injustice ; la violence engendre la violence. De Henri Lacordaire / Pensées
  • La vérité jaillira de l’apparente injustice. De Albert Camus / La Peste
  • Justice extrême est extrême injustice. De Térence
  • Ma nature est ainsi : j'aime mieux commettre une injustice que tolérer le désordre. Johann Wolfgang von Goethe, Le Siège de Mayence Die Belagerung von Mainz
  • L'éducation tout entière se réduit à ces deux enseignements : apprendre à supporter l'injustice et apprendre à souffrir l'ennui. abbé Ferdinando Galiani, Lettere, 3 avril 1773
  • La souveraineté, cette injustice heureuse Euripide, Les Phéniciennes, 549 (traduction Parmentier)
  • Il n'est pas possible, Athéniens, non, il n'est pas possible de constituer par l'injustice, par le parjure, par le mensonge, une puissance qui dure. Démosthène, Olynthiennes, II, 10 (traduction M. Croiset)
  • Quel plus terrible fléau que l'injustice qui a les armes à la main. Aristote, Politique, I, 1, 11 (traduction Thurot)
  • Comble du droit, comble de l'injustice. Cicéron en latin Marcus Tullius Cicero, Des devoirs, I, 10, 33
  • L'univers est une énorme injustice. Le bonheur a toujours été une injustice. Jules Romains pseudonyme littéraire devenu ensuite le nom légal de Louis Farigoule, Les Hommes de bonne volonté, le Tapis magique , Flammarion
  • Quand l'ordre est l'injustice, le désordre est déjà un commencement de justice. Romain Rolland, Le Quatorze Juillet, Albin Michel
  • L'injustice est le principe même de la marche de cet univers. Ernest Renan, Dialogues et fragments philosophiques, III, Rêves , Lévy
  • La puissance ne se montre que si l'on en use avec injustice. Raymond Radiguet, Le Diable au corps, Grasset
  • Une extrême justice est souvent une injure*. Jean Racine, La Thébaïde, IV, 3, Jocaste
  • Quand on doit diriger des enfants ou des hommes, il faut de temps en temps commettre une belle injustice, bien nette, bien criante : c'est ça qui leur en impose le plus ! Marcel Pagnol, Topaze, I, 5, Panicault , Fasquelle
  • Ce n'est pas l'injustice en soi qui nous blesse, c'est d'en être l'objet. Pierre Nicole, Essais de morale, Des moyens de conserver la paix avec les hommes
  • Que la jeunesse avance par injustice, c'est justice. Car promptement arrive l'âge du recul. Jean Cocteau, La Difficulté d'être, Éditions du Rocher
  • Il n'y a de société vivante que celle qui est animée par l'inégalité et l'injustice. Paul Claudel, Conversations dans le Loir-et-Cher, Gallimard
  • Seule la vérité peut affronter l'injustice. La vérité, ou bien l'amour. Albert Camus, Requiem pour une nonne (Adapté de William Faulkner) Gallimard
  • La mort n'est rien. Ce qui importe, c'est l'injustice. Albert Camus, Requiem pour une nonne (Adapté de William Faulkner) Gallimard
  • L'injustice sociale est une évidence si familière, elle est d'une constitution si robuste, qu'elle paraît facilement naturelle à ceux mêmes qui en sont victimes. Marcel Aymé, Silhouette du scandale, Le Sagittaire

Images d'illustration du mot « injustice »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « injustice »

Langue Traduction
Corse l'inghjustizia
Basque injustizia
Japonais 不正
Russe несправедливость
Portugais injustiça
Arabe ظلم
Chinois 不公正
Allemand ungerechtigkeit
Italien ingiustizia
Espagnol injusticia
Anglais injustice
Source : Google Translate API

Synonymes de « injustice »

Source : synonymes de injustice sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « injustice »



mots du mois

Mots similaires