La langue française

Scélératesse

Sommaire

  • Définitions du mot scélératesse
  • Étymologie de « scélératesse »
  • Phonétique de « scélératesse »
  • Citations contenant le mot « scélératesse »
  • Traductions du mot « scélératesse »
  • Synonymes de « scélératesse »

Définitions du mot scélératesse

Trésor de la Langue Française informatisé

SCÉLÉRATESSE, subst. fém.

Vieilli ou littér.
A. − Au sing. Caractère, comportement de scélérat; méchanceté, perfidie. Des boulangers qui avaient la scélératesse de vendre à faux poids (Balzac, C. Birotteau, 1837, p. 110).[Louis Bonaparte] était envieux de la grosseur des grands crimes (...). La gredinerie qui veut être aussi grosse que la scélératesse, un Néron petit s'enflant en Lacenaire énorme, tel est le phénomène (Hugo, Hist. crime, 1877, p. 88).
B. − Au sing. ou au plur. Action scélérate ou digne d'un scélérat. Synon. perfidie, vilenie.Commettre une scélératesse. La lettre anonyme, comme la plupart des viles scélératesses de ce genre, était une arme plus fatale et plus meurtrière que ne l'avait présumé son infâme auteur (Feuillet, Camors, 1867, p. 248).M. Sariette songea aux francs-maçons (...). M. l'abbé Patouille les jugeait capables des plus noires sclératesses et croyait qu'ils méditaient (...) la ruine totale de la société chrétienne (France, Révolte anges, 1914, p. 30).
Prononc. et Orth.: [seleʀatεs]. Ac. 1694, 1718: sceleratesse; dep. 1740: scélératesse. Étymol. et Hist. 1. av. 1615 « comportement de scélérat » (E. Pasquier, Les Recherches de la France, III, 7, éd. 1621, p. 177); 2. 1690 « acte de scélérat » (Fur.). Dér. de scélérat*; suff. -esse*. Fréq. abs. littér.: 116.

Wiktionnaire

Nom commun

scélératesse \se.le.ʁa.tɛs\ féminin

  1. Manière d’être, d’agir de celui qui est scélérat ; résultat de cette action.
    • Je drape la vile nudité de ma scélératesse sous quelques vieux haillons volés à l’évangile et passe pour saint à l’heure où je fais le diable. — (William Shakespeare, Richard III, acte I, scène 3)
    • Sire, je suis confondu que vous accueilliez avec cette gaieté sympathique une scélératesse que j’aurais jugée digne de toutes les flétrissures, en attendant les châtiments. — (Pierre Louÿs, Les Aventures du roi Pausole, 1901)
    • Comparez le prince de Fénelon avec celui de Machiavel ; […]. Vous verrez dans l’autre la scélératesse, la perfidie, et tous les crimes. — (Frédéric II et Voltaire, L’anti-Machiavel, 1739 (édition de 1947))
    • Les fastes du crime offrent peu d’exemple d’une scélératesse tout à la fois si déshonorée et si mal habile. — (Mirabeau, En réponse sur la procédure du Châtelet dans l'affaire du 5 et 6 octobre 1789 - Assemblée constituante du 2 octobre 1790)
    • La raison d'État n'est le plus souvent qu'un manteau commode pour couvrir l'ignorance, la bêtise ou la scélératesse d'une oligarchie... — (Maurice Paléologue, Journal de l'Affaire Dreyfus 1894-1899 : L'affaire Dreyfus et le Quai d'Orsay, Paris : Librairie Plon, 1955, p. 91)
    • Lecteur averti de ces textes, Raphaël Kempf revient sur l’élaboration et l’application de ces lois d’exception et nous en livre la formule : votées dans l’émotion, elles donnent un pouvoir extraordinaire à l’État, à la police et au ministère public pour réprimer des adversaires politiques, avant de cibler peu à peu tous les citoyens. De la loi « contre les menées anarchistes » au XIXe siècle, aux lois « anticasseurs » et « antiterroristes » d’aujourd’hui, ce sont là autant d’indices des scélératesses législatives. — (Reporterre, « Ennemis d’État », rencontre autour du livre, à Paris, 18 septembre 2019 → lire en ligne)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

SCÉLÉRATESSE. n. f.
Manière d'être, d'agir de celui qui est scélérat. La scélératesse de ce misérable a éclaté à tous les yeux. Il se dit aussi des Choses. Cette action est d'une grande scélératesse. C'est une insigne scélératesse.

Littré (1872-1877)

SCÉLÉRATESSE (sé-lé-ra-tè-s') s. f.
  • Méchanceté du scélérat. N'était-on pas déclaré scélérat dès qu'on parvenait à votre faveur, puisqu'on n'y parvenait jamais que par la scélératesse ? Fénelon, Dial. des morts mod. Louis XI, Balue. Il [le champ où Louis le Débonnaire fut abandonné] a conservé le nom du Champ du Mensonge ; si nos campagnes avaient été désignées par les crimes qui s'y sont commis, la terre entière serait un monument de scélératesse, Voltaire, Ann. Emp. Louis le Faible, 833. J'ai toujours vu avec chagrin, et je l'ai dit hardiment, que le Photin de Corneille [dans Pompée] débite plus de maximes de scélératesse que celui de Lucain, Voltaire, Lett. Campi, 8 juill. 1774. On a dit qu'il n'y avait point de grand génie sans une nuance de folie ; cela me paraît du moins aussi vrai de toute grande scélératesse, Diderot, Claude et Nér. I, 69.

    Acte de scélérat. Il n'y eut ni violence, ni artifice, ni grandeur de courage, ni scélératesse que César Borgia ne mît en usage, Voltaire, Mœurs, 111.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

SCÉLÉRATESSE, s. f. (Gram.) action noire, énorme & perfide. Voyez l’article Scélérat. Scélérat & scélératesse se disent aussi quelquefois par plaisanterie, de choses d’assez peu d’importance. On vous a donné un rendez-vous auquel on ne se trouvera point ; méfiez-vous de cette coquine-là, c’est une scélérate.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « scélératesse »

Scélérat.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Date à préciser) Dérivé de scélérat avec le suffixe -esse.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « scélératesse »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
scélératesse sseleratɛs

Citations contenant le mot « scélératesse »

  • Depuis le XVIIIe siècle, la pièce qui propose une version satirique du personnage historique de Mahomet suscite de vives polémiques. Après trois représentations à Paris, elle est interdite pour «scélératesse, irréligiosité et impiété». On y lit, en effet, une critique à peine voilée des autorités chrétiennes et de l’intolérance religieuse, surtout à l’endroit des protestants. Le Temps, Voltaire, Tartuffe et Tariq Ramadan - Le Temps
  • Décidément, l’axe Dubaï-Bamako se porte à merveille pour le portefeuille de Monsieur Cissé. Il a porté la scélératesse jusqu’à vouloir faire croire que par charité, on nous avait offert des blindés type Couguar pour ses beaux yeux. Hélas, mille fois hélas et encore hélas, qu’elle ne fut la déception de votre serviteur quand il apprit que c’était encore une entourloupe de plus, pour lui et ses acolytes mercantiles, qu’elle ne fut notre surprise de découvrir que ce don cache un contrat faramineux de 100 milliards. , BOUBOU CISSE AU COEUR D’UN SCANDALE FINANCIER DU SIÈCLE ??? – Malijet
  • C’est le sort fait à cette armée par vous et vos proches qui nous préoccupe, ‘‘nous les peu, nous les rien, nous les gueux’’, dixit Léon Gontran Damas. Cette armée humiliée par manque de matériels parce que les achats d’armes, sous votre mandat, sont entachés, frappés du sceau de la scélératesse faisant de nos forces armées des hommes en guenilles que n’importe quel lascar peut rétamer pour peu qu’il dispose d’un petit engin de destruction légère. Destruction massive est une expression trop forte pour notre cas, sauf quand il s’agit des boucheries subies par nos villages dogon, peulh, sonrhaï et au sein de l’armée. Il n’y a pas longtemps, la salissure était la nôtre en entendant les paroles d’un homme, par ailleurs admirable, sur l’armée malienne : ‘‘une armée de traine-savates’’, ce sont les mots de Noël Mamaire, ancien journaliste, maire et député de Belges. , Lettre ouverte au Président IBK au sujet de l’armée malienne - Bamada.net
  • Aujourd’hui, Venise est en crise. L’exploitation jusqu’à l’épuisement de son passé glorieux, sans contrepartie, est devenue une fin en soi. On s’y conduit avec la scélératesse de qui se servirait dans une bibliothèque de rue sans jamais rien y déposer à son tour. Un tel comportement mène immanquablement à l’échec. Ce qui se passe ici entre en sinistre résonance avec la manière dont nous pillons dans le même temps les ressources de notre planète, dans une politique suicidaire de la terre brûlée qui ne fera que des perdants si nous ne nous réveillons pas à temps. L’actualité, À Venise, la ville du souvenir et de l'oubli | L’actualité
  • C'est l'âme suffoquée d'indignation contre la scélératesse de vos perfides représentants que l'Ami du peuple vous donne ce conseil…» nrpyrenees.fr, Bonne année et bon courage ! - nrpyrenees.fr
  • Y en a marre ! Ne supportant plus de rester observateurs d’une pareille scélératesse qui met à mal l’idéal du Lumumbiste, la jeunesse nationaliste du PALU demande à Lugi Gizenga de convoquer toutes affaires cessantes le congrès qui doit réorganiser la vie du parti et ce, conformément aux exigences statutaires.  Sur ce,  Jean-Charles Mubilulu sollicite l’implication de l’ancien président de la République et autorité morale du FCC, Joseph Kabila Kabange, en sa qualité de porte-étendard de la grande famille des nationalistes Lumumbistes. Scoop RDC, RDC-Politique : au PALU, les jeunes se rebellent contre Lugi Gizenga !  - Scoop RDC

Traductions du mot « scélératesse »

Langue Traduction
Anglais villainy
Espagnol villanía
Italien malvagità
Allemand schurkerei
Chinois 反派
Arabe نذالة
Portugais vilania
Russe злодейство
Japonais 悪役
Basque villainy
Corse cattivu
Source : Google Translate API

Synonymes de « scélératesse »

Source : synonymes de scélératesse sur lebonsynonyme.fr
Partager