La langue française

Illégalité

Définitions du mot « illégalité »

Trésor de la Langue Française informatisé

ILLÉGALITÉ, subst. fém.

A. − Caractère illégal de (quelque chose), caractère de ce qui est contraire aux dispositions de la loi. Il n'ignorait pas l'illégalité de ce qu'il faisait, mais le grotesque d'un jugement en Cour d'Assises, appliqué à de telles actions, le laissa désemparé (Malraux, Conquér.,1928, p. 44).La question de savoir qui peut déclarer nul un acte entaché d'illégalité dépend de l'organisation judiciaire du pays considéré (Vedel, Dr. constit.,1949, p. 119).
B. −
1. État, situation contraire à la légalité, violant les dispositions de la loi. Vivre dans l'illégalité, en pleine, complète illégalité. Comme homme d'État, il [M. Sarrien] organise l'illégalité, l'injustice, le mensonge : c'est sa manière de comprendre le devoir envers la patrie (Clemenceau, Vers réparation,1899, p. 98) :
« ... Le parti est dans l'illégalité depuis 39 et son action restera clandestine ». Schneider sourit : « Clandestine, oui. Mais qu'est-ce que ça veut dire? (...) dans l'illégalité, on arrive, avec un peu de veine, à cacher le lieu d'origine des tracts, les imprimeries, la rédaction, etc. mais pas les tracts eux-mêmes puisqu'ils sont faits pour être répandus. Je donne trois mois à la Gestapo pour être parfaitement au courant de la politique du P.C. » Sartre, Mort ds âme,1949, p. 242.
2. P. méton., au sing. ou au plur. Acte commis en infraction à la loi. Commettre une illégalité. « Il est possible que Dreyfus ait été condamné illégalement, mais il l'a été justement; c'est assez, n'en parlons plus ». Erreur profonde. Une illégalité est une forme d'iniquité, puisque la loi est une garantie de justice (Clemenceau, Iniquité,1899, p. 213).
Prononc. et Orth. : [il(l)egalite]. Att. ds Ac. dep. 1835. Étymol. et Hist. : 1370-72 (Oresme, Ethiques, éd. A. D. Menut, V, 1, p. 277). Empr. au lat. médiév.illegalitas (1290 ds Latham). Fréq. abs. littér. : 92.

Wiktionnaire

Nom commun

illégalité \i.le.ɡa.li.te\ féminin

  1. Caractère de ce qui est illégal.
    • L’illégalité d’une convention.
    • L’illégalité d’une destitution.
  2. État de ce qui est illégal.
    • Les changements à répétition des règles débouchent sur des imbroglios administratifs et juridiques inextricables et l’illégalité ouvre la porte à tous les trafics, mafias et répressions policières. — (Christian Pradeau & Jean-François Malterre, Migrations et territoires, dans Les cahiers d'Outre-Mer n° 234/vol. 59, Presses Universitaires de Bordeaux, 2006, page 204)
  3. Acte illégal.
    • Commettre des illégalités.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ILLÉGALITÉ. n. f.
Caractère de ce qui est illégal. L'illégalité d'une convention. L'illégalité d'une destitution. Il signifie aussi Acte illégal. Commettre des illégalités.

Littré (1872-1877)

ILLÉGALITÉ (il-lé-ga-li-té) s. f.
  • Caractère, vice de ce qui est illégal. L'illégalité d'une convention. L'illégalité punissable avec laquelle un procureur… soi-disant avocat… a osé se porter pour juge en une affaire criminelle, Voltaire, Lett. d'Argental. 16 avr. 1775.

    Acte illégal. Commettre des illégalités. C'est une illégalité.

HISTORIQUE

XIVe s. Tele illegalité ou inequalité convient et resgarde toute injustice, Oresme, Eth. 142.

XVe s. Mal pourvoit à la rigueur des loix, qui donne loy à illegalité [désordre, violence], Chartier, l'Espérance, p. 353.

XVIe s. Partout se veoit l'animosité et illegalité des accusateurs, Montaigne, I, 99.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « illégalité »

(Siècle à préciser) Dérivé de illégal avec le suffixe -ité.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Illégal.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « illégalité »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
illégalité ilegalite

Citations contenant le mot « illégalité »

  • Des milliers d’entreprises, dont certains géants du numérique, se retrouvent dans l’illégalité ou l’incertitude. Le Figaro.fr, La justice européenne chamboule le transfert de données personnelles des entreprises vers les États-Unis
  • Ignorance, négligence ou volonté de violer la loi ? En tout cas, depuis un peu plus d’un an, le ministre de l’Agriculture Moussa Baldé cumule en toute illégalité son poste de ministre avec celui de président du conseil départemental de Kolda. L’As a interrogé des spécialistes qui confirment cet état de fait. SenePlus, MOUSSA BALDE DANS L'ILLEGALITE | SenePlus
  • Plus un bénéfice est illégal, plus l'homme y tient. Honoré de Balzac, César Birotteau
  • Pour défendre l'existence de la nation, s'il avait fallu aller jusqu'à l'illégalité, je n'aurais pas hésité. Aristide Briand, Discours devant le Parlement, octobre 1910
  • Lorsque la loi est arbitraire, ceux qui se placent dans l'illégalité sont les courageux dénonciateurs de l'oppression étatique. De Pascal Salin
  • Pour la procureure, au contraire, il avait conscience qu'il était dans l'illégalité puisqu'il confie que lors de ses formations on lui avait dit "d'être discret. Il savait quelques part qu'il ne pouvait pas pratiquer ces actes". Sur la vingtaine de clients contactés par les enquêteurs, trois portent plainte. Des femmes qui ont un "sentiment de trahison". L'une parle même "d'humiliation". France Bleu, Un Berjallien jugé pour exercice illégal de la profession de médecin

Traductions du mot « illégalité »

Langue Traduction
Anglais illegality
Espagnol ilegalidad
Italien illegalità
Allemand rechtswidrigkeit
Chinois 违法
Arabe غير شرعية
Portugais ilegalidade
Russe незаконность
Japonais 違法
Basque ilegalitatearen
Corse illegalità
Source : Google Translate API

Synonymes de « illégalité »

Source : synonymes de illégalité sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « illégalité »

Illégalité

Retour au sommaire ➦

Partager