La langue française

Infecté

Définitions du mot « infecté »

Trésor de la Langue Française informatisé

INFECT, -ECTE, adj.

A. − Qui infecte, qui, par suite de corruption, a une odeur et, ou un goût ignoble. Cadavre, viande infect(e). Quelques vieilles, accroupies, vendent des boulettes de ce beurre infect de karité, des piments, du mil et du poisson en poudre (Morand, Paris-Tombouctou,1929, p. 113).
B. − Qui dénonce, qui révèle une infection.
1. [Affectant l'odorat] Air, haleine, puanteur, relent infect(e). Les déjections, les excréments de toute cette armée malade empoisonnaient l'air d'émanations infectes (Zola, Débâcle,1892, p. 463).D'un recoin de l'escalier, une odeur infecte la frappa au passage (Montherl., Songe,1922, p. 200).
2. [Affectant le goût] Goût infect. Il souffre. Dans sa bouche, le sang extravasé donne à sa salive une saveur infecte (Martin du G., Thib., Été 14, 1936, p. 743).
C. − P. ext. [Avec simple valeur dépréc.]
1. [Quand il s'agit de la propreté] Très sale. Appartement, hôtel, restaurant infect. La mère Cochelet habitait, au bout du corridor, un taudis infect (France, Pt Pierre,1918, p. 139).
2. [Quand il s'agit de la qualité] Très mauvais. Cuisine, film, temps infect(e) :
1. Un d'eux voulut entamer une discussion sur un lot de tableaux infects qu'on venait de mettre au Musée du Luxembourg... Zola, Œuvre,1886, p. 81.
3. Au fig. Qui provoque un dégoût moral. Chantage, égoïsme, genre, homme, individu, siècle, type infect; corruption, vérité infecte. C'est trop infect, à la fin, cette grande bringue qui refuse de bouger, qui crève de gourmandise et qui ne peut pas faire un effort (Cocteau, Enf. terr.,1929, p. 87):
2. ... et voici des industriels qui peuvent, sans qu'elle [la police] l'empêche, nous poursuivre de leurs spéculations infectes, inonder nos domiciles de prospectus impurs, les faire distribuer sur la voie publique, tapisser les murailles de mots et d'images obscènes, dévoiler le mal en proposant le remède, attirer la curiosité des enfants vers des choses qu'ils apprendront toujours trop tôt. Reybaud, J. Paturot,1842, p. 90.
Arg. ,,Peu généreux, − Dans l'argot des petites dames`` (Delvau 1866, p. 208).
Emploi subst. L'infecte, oh! l'infecte pensait Paul qui feignait de dormir et dont l'agitation se traduisait par des tics (Cocteau, Enf. terr.,1929p. 99).
REM.
Infectement, adv.D'une manière infecte. Je reconnais que j'ai agi infectement avec vous (Proust, Temps retr.,1922, p. 780).
Prononc. et Orth. : [ε ̃fεkt]. Gattel 1841 prononce, au masc., [-k]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1363 « qui a une odeur, un goût ignoble » (F.A. Isambert, Recueil gén. des anc. lois fr., t. 5, p. 147); 2. ca 1500 [éd. du xvies.] « qui excite le dégoût moral » (Commynes, Mémoires, éd. J. Calmette, t. 3, p. 78, var.). Empr. au lat.infectus, part. passé de inficere « imprégner, recouvrir une chose de quelque chose », « empoisonner, infecter ». Cf. également l'a. fr. enfait « infecté » (ca 1200 ds T.-L., s.v. enfaire). Fréq. abs. littér. : 364. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 458, b) 603; xxes. : a) 614, b) 467. Bbg. Klein Vie paris. 1976, pp. 149-150. - Pauli 1921, p. 27.

INFECTER, verbe trans.

A. − Imprégner d'émanations puantes, de germes malsains. Infecter un puits, un sol, une source. Des laiterons dont les tiges, pleines d'un jus de lait de chaux infectent les doigts qui les touchent (Huysmans, Oblat, t. 1, 1903, p. 103):
1. ... les habitants dont il était l'idole, par un retour de sentiment tel qu'on en trouve dans l'excès des douleurs, se fâchèrent contre lui, entourèrent sa maison de cadavres pour l'infecter et jetèrent même des corps par-dessus les murs, pour le faire périr plus sûrement. Camus, Peste,1947, p. 1403.
MÉD. Communiquer des germes pathogènes ou des microbes susceptibles de produire une infection générale ou locale. Infecter une blessure, une plaie, sa famille, ses proches. Ainsi enkystée, la larve attend des semaines et des mois l'occasion propice pour infecter l'organisme (Macaigne, Précis hyg.,1911, p. 323).
Emploi pronom. Ces cancers s'ulcèrent et s'infectent très souvent (QuilletMéd.1965, p. 167).
P. métaph. La bourgeoisie capitaliste (...) a tout infecté. Elle s'est infectée elle-même et elle a infecté le peuple, de la même infection (Péguy, Argent,1913, p. 1108).
P. anal. Répandre une odeur infecte :
2. Je n'ai pas parlé non plus (...) de la cour aux poules qui infectait la petite classe; de l'arrière-classe où l'on déjeunait... Sand, Hist. vie, t. 3, 1855, p. 89.
Rare. Infecter qqc.Exhaler l'odeur mauvaise de quelque chose.
[Le suj. est une pers.] J'ai pris l'omnibus de Melun en compagnie de deux maçons fortement allumés et d'un ouvrier champêtre qui infectait l'eau-de-vie et l'ail (Flaub., Corresp.,1864, p. 156).
[Le suj. est une chose] Le vôtre [le bouillon] n'embaume pas... il infecte le vieux cassis (Labiche, Prix Martin,1876, II, 12, p. 73).
Emploi abs. Puer. Un haut-le-cœur lui vient devant un lépreux dont les croûtes soulevées infectent (Huysmans, En route, t. 2, 1895, p. 74).
B. − Au fig. Rendre infect, souiller moralement. Infecter l'âme, l'esprit, les mœurs; infecter d'hérésies, de mauvais goût, de violence. Des quartiers sont infectés par l'orgueil, la méchanceté, l'envie, l'avarice. Il n'y a que la mort qui puisse les assainir (Renard, Journal,1909, p. 1240):
3. Sans doute le gouvernement avait-il le devoir de garder la tête froide. Mais passer l'éponge sur tant de crimes et d'abus c'eût été laisser un monstrueux abcès infecter pour toujours le pays. De Gaulle, Mém. guerre,1959, p. 107.
Prononc. et Orth. : [ε ̃fεkte], [-fe-]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1416 « souiller, empoisonner (une rivière) » (F. A. Isambert, Recueil gén. des anc. lois fr., t. 8, p. 565); 2. 1520 « transmettre, communiquer l'infection à quelqu'un, à quelque chose » (Le Guidon en françois, ap. Sigurs, p. 440); 3. 1530 « empester par une odeur infecte » (Palsgr., p. 591a); 1845 absol. (Besch.). Dér. de infect*; dés. -er. Fréq. abs. littér. : 196.

désinfecter/infecter -

Wiktionnaire

Forme de verbe

infecté \ɛ̃.fɛk.te\

  1. Participe passé masculin singulier du verbe infecter.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

INFECTER. v. tr.
Gâter, corrompre en communiquant des germes contagieux. Il s'est infecté le doigt par imprudence. La plaie s'est infectée. Fig., Il infecta le pays de cette hérésie, de sa pernicieuse doctrine. Si vous le fréquentez, il vous infectera par ses dangereuses maximes, de ses dangereuses maximes. Il signifie, par extension, Empester par une mauvaise odeur. Ce marais infecte l'air. Il nous infecte avec son haleine, de son haleine. Intransitivement, Cet endroit infecte.

Littré (1872-1877)

INFECTÉ (in-fè-kté, ktée) part. passé d'infecter
  • Rendu infect.

    Rendu malfaisant par infection. Lieux infectés de la peste, ou, absolument, lieux infectés, lieux où règne la peste. Fuir les lieux infectés.

    Fig. La réforme, poussée dans ce siècle, voulait, ce semble, se faire un refuge dans les siècles des martyrs, et maintenant ce sont les plus infectés d'ignorance et d'erreurs ! Bossuet, 1er avert. 18. Des cœurs infectés de la contagion du péché, Bourdaloue, Purif. de la Vierge, Myst. t. II, p. 261. Jamais l'air de la cour et son souffle infecté N'altéra de son cœur l'austère pureté, Voltaire, Henr. IX. Corneille trouva le théâtre et tous les genres de littérature infectés de ces puérilités qu'il se permit rarement, Voltaire, Dict. phil. Esprit.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « infecté »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
infecté ɛ̃fɛkte

Citations contenant le mot « infecté »

  • Le document d’avertissement de la Mission de lutte contre le Covid-19 de la Maison-Blanche à certains Etats, a fuité. Toutefois le président américain Donald Trump insiste pour retourner à la normale en dépit de la hausse du nombre de cas aux Etats-Unis où le virus a fait 142 mille 64 morts et infecté 3 millions 770 mille personnes.  Selon ce document, la Maison-Blanche a décrété des « zones rouges » dans 18 Etats à cause de la hausse du nombre de cas. Le document appelle ces Etats à abandonner le retour à la normale, refermer les bars et salles de sports et interdire le rassemblement de plus de 10 personnes. , Covid-19 : Plus de 14 millions de personnes infectées dans le monde | TRT Français
  • Près de 7 % de la population de France métropolitaine (6,7 % exactement) a été infecté par le SARS-CoV-2 avant mi-avril, soit 4.368.000 personnes, selon l’agence sanitaire Santé publique France (SpF) qui alerte sur l’augmentation de la circulation du virus. En France, – à l’exception de la Mayenne où sont apparus plusieurs clusters, de la Guyane et de Mayotte, toutes deux actuellement très touchées par l’épidémie – on observe une « nouvelle tendance à l’augmentation de la circulation du virus SARS-COV-2 », même si c’est « à un niveau bas », note SpF. , Coronavirus : Plus de 4 millions d'habitants de France métropolitaine déjà infectés
  • Alors que le nombre de cas officiellement enregistrés en Iran s'élève à 271.606, M. Rohani a indiqué que 25 millions d'habitants (environ 81 millions en Iran) pourraient toutefois avoir été infectés depuis les premiers cas recensés en février. Challenges, Virus: 35 millions d'Iraniens supplémentaires risquent une contamination (Rohani) - Challenges
  • Près de 7 % de la population de France métropolitaine (6,7% exactement) a été infecté par le SARS-CoV-2 avant mi-avril, soit 4 368 000 personnes, selon l’agence sanitaire Santé publique France (SpF) qui alerte sur l’augmentation de la circulation du virus. SudOuest.fr, Coronavirus : plus de 4,3 millions de Français déjà infectés, le nombre de cas confirmés en hausse

Traductions du mot « infecté »

Langue Traduction
Anglais infected
Espagnol infectado
Italien infetto
Allemand infiziert
Chinois 已感染
Arabe مصاب
Portugais infetado
Russe зараженный
Japonais 感染した
Basque kutsatu
Corse cuntaminatu
Source : Google Translate API

Synonymes de « infecté »

Source : synonymes de infecté sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « infecté »

Infecté

Retour au sommaire ➦

Partager