La langue française

Purifier

Définitions du mot « purifier »

Trésor de la Langue Française informatisé

PURIFIER, verbe trans.

Rendre pur, plus pur (quelqu'un, quelque chose).
A. − Domaine phys.
1. Purifier un corps, une substance d'un élément hétérogène. Le métal à purifier est entièrement fondu (Guillet, Techn. métall., 1944, p. 113).V. affinage ex. 4.
2. Purifier qqc. d'une nuisance. Madame, la fumée vous incommode sans doute? Aussitôt il se leva, prit dans le foyer une cassolette chaude, y brûla des parfums, et purifia l'air (Balzac, Langeais, 1834, p. 297).Nous avons déjà fait (...) quelques petites courses de montagne (...). Ce qu'il y a de meilleur ici, c'est l'air qu'on y respire; un air vierge et qui vous purifie les poumons (Gide, Faux-monn., 1925, p. 1068).
3. Empl. pronom. réfl. Devenir pur, plus pur. L'eau des pluies, attirée par les rochers, pénètre la terre végétale et les couches de sable où elle se purifie (Bern. de St-P., Harm. nat., 1814, p. 201).La lumière s'était purifiée et dénudée (Romains, Hommes bonne vol., 1939, p. 231).
B. − Domaine relig. et mor.
1. RELIG. Purifier qqc./qqn
a) Ôter les souillures d'(un lieu) par un acte rituel afin d'en écarter tout esprit mauvais ou maléfique, de le rendre propre à assumer ses fonctions. Purifier un lieu. N'est-il pas encore notoire, (...) que Turmeryn, évêque de Maëstricht, fit purifier une église où était entré le bourreau (Hugo, Han d'Isl., 1823, p. 188):
1. Les parents allument un grand feu; on purifie la hutte avec l'eau lustrale; on revêt le corps du sachem d'une superbe tunique et d'un manteau... Chateaubr., Natchez, 1826, p. 465.
b) Débarrasser un individu par un acte rituel (souvent bain ou aspersion) des souillures physiques et morales pour lui permettre d'entrer en relation avec le dieu, la divinité. Ayant chanté le mont Kaîlasa, les Brahmanes Se baignèrent trois fois dans les eaux diaphanes. Ainsi purifiés des souillures du corps, Ils gravirent le mont, plus sages et plus forts (Leconte de Lisle, Poèmes trag., 1886, p. 355):
2. L'enfant était présenté au dieu domestique (...). Cette cérémonie avait pour double objet, d'abord de purifier l'enfant, c'est-à-dire de lui ôter la souillure que les anciens supposaient qu'il avait contractée par le seul fait de la gestation, ensuite de l'initier au culte domestique. Fustel de Coul., Cité antique, 1864, p. 59.
c) RELIG. JUIVE Procéder aux purifications légales. Le Juif sortit de l'incendie comme on se sort d'une fontaine, comme on sort du bain rituel, rafraîchi et purifié (Tharaud, Ombre de la Croix, 1917, p. 13).
d) Empl. pronom. Ces hommes (...) se purifient avec la fiente et l'urine de la vache (Volney, Ruines, 1791, p. 154).Après avoir murmuré le confiteor devant le peuple qui se purifiait à son tour, par une identique ablution d'aveux, l'officiant (...) gravissait les marches de l'autel et commençait la messe (Huysmans, Cathédr., 1898, p. 93).
2. P. ext. Purifier qqn de ses fautes. La personne la plus vraie, la plus naturelle et la plus généreuse, celle pour qui j'ai senti le premier amour, celui qui purifie l'ame au lieu de l'égarer, pourquoi les êtres célestes voudraient-ils me séparer d'elle? (Staël, Corinne, t. 2, 1807, p. 290).
Absol. Je suis une indigne femme; mais on dit que l'amour vrai purifie, qu'il rend meilleurs les méchants, et que Dieu pardonne leurs fautes à ceux qui l'éprouvent... (Ponson du Terr., Rocambole, t. 1, 1859, p. 514).
C. − Domaine intellectuel et esthét.
1. Purifier qqn/qqc. d'une erreur.Telle est la façon dont le christianisme peut, croyons-nous, sauver pour les transmettre à l'avenir, en les purifiant des erreurs mortelles où elles étaient engagées, les vérités vers lesquelles l'âge moderne s'est efforcé dans l'ordre culturel (Maritain, Human. intégr., 1936, p. 222).
2. Purifier une œuvre de ses imperfections. Je songeais enfin à cet écart si singulier qui existe entre les Œuvres de Jeunesse et Madame Bovary, à cette conversion au style purifié qui suit le voyage d'Orient (Thibaudet, Réflex. crit., 1936, p. 83).
REM.
Purificatif, -ive, adj.,rare. Synon. de purificatoire ou de purificateur.Quand il [Baudelaire] quitte l'Institut Saint-Jean et Sainte-Élisabeth, les Sœurs font procéder à des cérémonies purificatives (Éluard, Donner, 1939, p. 108).
Prononc. et Orth.: [pyʀifje], (il) purifie [pyʀifi]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. A. Verbe trans. 1. ca 1175 « débarrasser de tout ce qui souille moralement » (Benoit, Chronique des Ducs de Normandie, 6887 ds T.-L.); 2. ca 1265 « ôter ce qu'il y a de grossier, d'étranger (d'un corps physique) » (Brunet Latin, Tresor, éd. F. J. Carmody, p. 122); 3. 1564 « faire ce qui est ordonné par les purifications légales (des Juifs) » (Indice et recueil universel de tous les mots principaux des livres de la Bible d'apr. FEW t. 9, p. 615a); 4. 1718 « rendre plus correcte la langue » (Ac.). B. Verbe pronom. 1. ca 1225 « rendre pur par l'accomplissement de rites religieux » (Gautier de Coinci, Miracles de Nostre Dame, éd. V. F. Koenig, II Mir 11, 531); 2. 1671 « devenir pur » (Pomey). Empr. au lat.purificare « nettoyer, purifier ». Fréq. abs. littér.: 748. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 1 040, b) 991; xxes.: a) 1 031, b) 1 139. Bbg. Quem. DDL t. 16. (s.v. purificatif).

Wiktionnaire

Verbe

purifier \py.ʁi.fje\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Sens propre) Rendre pur ; ôter ce qu’il y a d’impur, de grossier ou d’étranger.
    • Les horlogers purifient l'huile d'olive, pour graisser les rouages délicats des montres , en y introduisant une lame de plomb dans une bouteille bouchée, qu'ils tiennent exposée au soleil. Peu à peu l'huile se couvre d'une masse caséiforme, qui se dépose ensuite au fond du vase , et abandonne l'huile limpide. — (Francois-Vincent Raspail, Nouveau systeme de Chimie organique fonde sur des methodes nouvelles d'observation, Paris : J.-B. Baillière, 1833, p.421)
    • Le produit obtenu était une loupe impure, très souvent aciéreuse, mêlée à beaucoup de scories ; on la purifiait en la cinglant et en la martelant plusieurs fois. — (Louis Knab, Fabrication et emplois industriels de l'acier, Paris : G. Steinheil, 1869, p.XII)
    • À la suite de la dissolution simple ou extractive, la filtration permet de purifier les solutions en éliminant toutes les particules solides. — (Olivier Allo, Pascale Blanc & Marie-Ange Dalmasson Pharmacie galénique BP, Cahiers du préparateur en pharmacie, collection Porphyre, éd. Liaisons, 2005, page 38)
    • L’essence de cannelle du commerce est loin d'être pure, mais on peut la purifier par une nouvelle distillation avec de l'eau que l'on sépare en grande partie par décantation, […]. — (C. Favrot, Traité élémentaire de Physique, Chimie, Toxicologie et Pharmacie, Paris : Béchet jeune & labé, 1841, vol.2, page 391)
  2. (Figuré) (Religion) Procéder aux rituels qui rendent à nouveau sacrés les choses ou les êtres qui étaient considérés comme souillés.
    • On ouvrit la séance par un sacrifice à Cérès. Des prêtres immolèrent un jeune cochon, et de son sang purifièrent l'enceinte. — (E.-F. Lantier, Voyages d'Anténor en Grèce et en Asie, Paris : chez Belin & chez Bernard, 2e édition revue, an VI, tome 1er, p.5)
    • Après tout, je ne vois pas pourquoi je me ferais purifier : je respecte tout de notre loi. — (Eric-Emmanuel Schmitt, L'Évangile selon Pilate, Albin Michel, 2000. Prologue)
  3. (Figuré) (Religion) Rendre plus honnête, plus conforme à la vertu, à la droiture ou à l’innocence.
    • C'est la pauvreté d'esprit qui purifie le cœur des ordures dont les richesses l'ont souillé. — (Instruction chrétienne sur les huit Béatitudes par demandes et réponses, Paris : chez Witte & chez Henry, 1732, page 286)
    • Pour se préparer au bonheur de la communion , elle purifiait son âme par la pénitence, mais avec un soin qui égalait son ardeur pour Jésus-Christ. — (Jean-Joseph Languet de Gergy, La Vie de la vénérable mère Marguerite-Marie: morte en odeur de sainteté en 1690, Lyon : Perisse frères & Paris : dépôt central de librairie, 1834, page 91)


se purifier (Pronominal)

  1. Devenir pur ou plus pur. — Note : Se dit tant au propre qu’au figuré.
    • Quelle que soit la méthode de synthèse utilisée, l’alcool γ-acétopropylique se sépare et se purifie par distillation sous vide (78-80°/5 mm Hg). — (Bulletin de la Société chimique de France, 1966, page 1813)
    • Cependant l’écoulement de l’eau vers les dunes ne contamine pas l’eau du sous-sol de celles-ci , parce qu'elle se purifie par filtration horizontale dans le sable. — (Revue universelle des mines, de la métallurgie, des travaux publics, des sciences et des arts appliqués à l'industrie, Comité scientifique de l'Association des ingénieurs sortis de l’École de Liège, 1906, page 273)
    • La langue se purifie... elle se sépare du peuple qui sent mauvais... Une langue appauvrie jusqu'à l'os... En France on est très chatouilleux sur tout ce qui concerne les problèmes de la langue. On la traite comme un objet de vénération. — (Johannes Westenfelder, Nicht Sprachschöpfer, sondern Sprachverwerter: San Antonio als Produkt der Crise de français, Kovač, 1991, page 20)
  2. (En particulier) Faire ce qui était ordonné pour les purifications légales, en parlant des cérémonies de la loi judaïque
    • Les femmes étaient obligées d’aller se purifier au temple après leurs couches.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

PURIFIER (pu-ri-fi-é), je purifiais, nous purifiions, vous purifiiez ; que je purifie, que nous purifiions, que vous purifiiez v. a.
  • 1Rendre pur. Purifier l'eau, l'air. Cela purifie le sang. Les peuples, les courtisans même se séparèrent du roi [Robert excommunié] ; il ne lui resta que deux domestiques, qui purifiaient par le feu toutes les choses qu'il avait touchées, Voltaire, Dict. phil. Yvetot.

    Fig. Mlle de Noirmoutier s'appellera Mme de Royan ; vous dites vrai, celui [le nom] d'Olonne est trop difficile à purifier, Sévigné, 13 nov. 1675.

  • 2Ôter par des cérémonies religieuses les souillures. Samuel purifia Isaï et ses fils, et il les appela à son sacrifice, Sacy, Bible, Rois, I, XVI, 5. Cassandre, initié dans nos secrets divins, Sera purifié par ses augustes mains, Voltaire, Olymp. II, 1. La fontaine Castalie, dont les eaux saintes servent à purifier et les ministres des autels et ceux qui viennent consulter l'oracle, Barthélemy, Anach. chap. 22.
  • 3 Fig. Rendre pur moralement. C'est ainsi qu'ils [les casuistes] accomplissent tous leurs devoirs envers Dieu et envers les hommes ; car ils contentent le monde, en permettant les actions ; et ils satisfont à l'Évangile, en purifiant les intentions, Pascal, Prov. VII. On répond que, pour prévenir le péché, le théâtre purifie l'amour, Bossuet, Coméd. 5. Purifiez grand Dieu, ces motifs humains par le feu sacré de votre amour, Massillon, Paraphr. ps. XXV, V. 2.

    Purifier les mœurs, les rendre plus honnêtes.

    Purifier les lèvres, rendre les discours purs et salutaires. Purifiez mes lèvres, ô mon Dieu !… et fournissez-moi des expressions, Massillon, Carême, Enf. prodigue.

  • 4Se purifier, v. réfl. Devenir pur. Les eaux se purifient par le filtrage. L'air devait se purifier avant que le ciel s'épurât ; et le ciel, devenir serein, avant que la terre fût habitable, Raynal, Hist. phil. XVIII, 3.

    Fig. Afin que l'âme, toujours sujette aux tentations et au péché, s'affermisse et se purifie par la pénitence, Bossuet, Mar.-Thér. Chrétiens mes frères, qui dans cette solennité viendrez vous purifier dans les tribunaux de la pénitence, Massillon, Avent, Dispos. à la comm.

  • 5Chez les Juifs, faire les purifications légales. Jetez loin de vous les dieux étrangers qui sont au milieu de vous ; purifiez-vous et changez de vêtements, Sacy, Bible, Genèse, XXXV, 2. Que de doutes, que de difficultés… ne pouvait-elle [la sainte Vierge] pas opposer à l'ordre de Dieu, qui l'obligeait de venir se purifier dans le temple ?… qu'était-il besoin d'aller se purifier d'une souillure qu'elle n'avait pas contractée ? Massillon, Myst. Soumiss.

HISTORIQUE

XIIIe s. Que la veue et la voix d'euls [les habitants du pays] et l'ouïe soient bien cleres et purefiées, Latini, Trés. p. 173.

XIVe s. En laquelle concavité il [le sang] est eschaufé et subtilié et digeré et purefié, H. de Mondeville, f° 24. Comme Perrin eust sa femme gesant d'enfant, et, pour icelle purifier et relever au temps et selon le stile introduit en sainte eglise, icellui Perrin feust alez devers le chappellain…, Du Cange, purificare.

XVIe s. Les dieux sont amoureux de ceulx dont ilz purifient les meurs et les addressent à la vertu, Amyot, Numa, 7. L'invention des encens et parfums aux eglises, si ancienne et espandue en toutes nations et religions, regarde à cela, de nous resjouir, esveiller et purifier le sens, Montaigne, I, 393.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « purifier »

Du latin purificare.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Provenç. et espagn. purificar ; ital. purificare ; du latin purificare, de purus, pur, et facere, faire.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « purifier »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
purifier pyrifje

Citations contenant le mot « purifier »

  • Aucun homme ne peut purifier un autre. De Anonyme / Dhammapada
  • Pureté et impureté sont personnelles, nul ne peut purifier autrui. De Bouddha
  • C'est la nature qui, à intervalle régulier, nous rappelle par son silence, qu'il faut nous purifier. De Zhang Xianliang / Mimosa
  • La lecture suffit pour arrêter l’intelligence, la nourrir, l’élever, la purifier ; quoique peu fatigante, elle suffit pour éloigner l’oisiveté. De Henri Lacordaire
  • Le rôle de la douleur, des déceptions et des idées noires n'est pas de nous aigrir, de nous faire perdre notre valeur et notre dignité, mais de nous mûrir et de nous purifier. De Hermann Hesse / Peter Camenzind
  • Étant un geek des statistiques, je voulais calculer exactement combien la concentration de plantes dans mon appartement pouvait purifier l’air. Cela s’est avéré être … 2051.fr, De combien de plantes d'intérieur avez-vous besoin pour purifier l'air dans un petit appartement? - 2051.fr
  • Vous venez tout juste de déménager dans votre nouvel espace, et après avoir rafraîchi la peinture et nettoyé les armoires, vous ressentez le besoin de faire un peu plus afin de purifier votre chez-soi? Super! Il y a plusieurs options assez simples à considérer qui laisseront votre nouveau nid fin prêt à vous recevoir.  Noovo, 4 façons de purifier son nouveau chez-soi! | Noovo | Noovo
  • Si le niveau de particules ultrafines dépasse 36 μg /m3 alors que la fonction est active, le mode de purification de l’air sera activé pour purifier l’air dans le véhicule. Autosphere, Le groupe Hyundai Motor développe des technologies de climatisation - Autosphere
  • Si vous vous intéressez aux cristaux et à la lithothérapie, vous savez donc déjà qu'il est nécessaire de purifier et de recharger vos cristaux pour que leur rayonnement énergétique soit toujours aussi puissant. Il en va de même pour votre intérieur ! Les énergies finissent par imprégner les murs, qu'elles soient bonnes... ou mauvaises. Vous avez forcément déjà eu un pressentiment en entrant dans un appartement : vous avez pu vous y sentir immédiatement comme chez vous ou, au contraire, vous sentir mal et étouffer sans comprendre pourquoi. Cosmopolitan.fr, Comment purifier son intérieur ? - Cosmopolitan.fr
  • Là aussi, les négativités finissent par s’accumuler et peuvent vous nuire si vous ne les éliminez pas régulièrement. Aussi, l’un de mes secrets pour rester en bonne santé est de fréquemment purifier le lieu de vie et de ne pas hésiter, lorsque les difficultés perdurent, à faire appel à un professionnel de la purification des lieux pour réaliser un dégagement plus en profondeur. Parfois, cela suffit même à rétablir la santé de l’un des membres de la famille. FemininBio, Ménage de printemps : rituel pour purifier l'intérieur de votre maison - FemininBio

Images d'illustration du mot « purifier »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « purifier »

Langue Traduction
Anglais purify
Espagnol purificar
Italien purificare
Allemand reinigen
Chinois 净化
Arabe تطهير
Portugais purificar
Russe purify
Japonais 清める
Basque arazten
Corse purificà
Source : Google Translate API

Synonymes de « purifier »

Source : synonymes de purifier sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « purifier »

Purifier

Retour au sommaire ➦

Partager