La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « gangrener »

Gangrener

Définitions de « gangrener »

Trésor de la Langue Française informatisé

GANGRENER, verbe trans.

A. − Emploi rare. Causer la gangrène à. Gangrener un membre (Lar. 19e).
Emploi pronom. à valeur passive, plus fréq. Être atteint de gangrène. Cette jambe va se gangrener (Ac.). Si on ne remédie pas à cette plaie elle se gangrènera dans vingt-quatre heures (Ac.1798-1878) :
1. Mais qu'on diffère d'agir (...) : le col de la matrice se resserre sur le bras qu'il contient; celui-ci ne tarde pas à se tuméfier, ainsi que la main qui est dehors, à prendre une couleur brune et livide, à se couvrir de phlyctènes, et à se gangréner... Baudelocque, Art accouch.,1812, p. XXVI.
B. − P. métaph. ou au fig. Entamer l'intégrité de quelqu'un ou de quelque chose. Synon. corrompre, vicier, pervertir :
2. créon. − Il n'y a pas de plus grande plaie que l'anarchie. Elle ruine les villes, brouille les familles, gangrène les militaires. Et si l'anarchiste est une femme, c'est le comble. Il vaudrait mieux céder à un homme. Cocteau, Antigone,1932, I, p. 23.
SYNT. Gangrener l'âme, le cœur, les esprits; gangrener les meilleures choses; gangrener les générations; gangrener l'Église.
Emploi pronom. à valeur passive Celui [un homme riche] qui s'est marié vierge et préservé jusque-là devient, au coin d'une rue, la proie d'une fille ignoble, se gangrène corps et âme (Arnoux, Gentilsh. ceinture,1928, p. 118).
Prononc. et Orth. : [gɑ ̃gʀ əne], (il) gangrène [gɑ ̃gʀ εn]. Ds Ac. dep. 1694. Grangéner ds Besch. 1845, Lav. Diffic. 1846. Comparer avec gangreneux. La prononc. [gɑ ̃gʀ εne] se rencontre quelquefois à Paris mais souvent en province (cf. Dupré 1972, p. 1089). Étymol. et Hist. 1680 se cangrener, se grangrener (Rich.). Verbe formé sur l'adj. gangrené* considéré comme part. passé.

Wiktionnaire

Verbe - français

gangrener \ɡɑ̃.ɡʁə.ne\ transitif ou pronominal 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : se gangrener)

  1. (Médecine) Affecter de gangrène.
    • [...] se gardant bien de faire contusion ou meurtrissure à l’intestin, car la partie est fort aisée à gangrener. — (Pierre Pigray, Épitomé des préceptes de médecine et chirurgie. Avec ample déclaration des remèdes propres aux maladies, Jean Berthelin, Rouen, 1625, page 288)
    • [...] toutes les parties du corps étant continues, elles reçoivent facilement l’impression les unes des autres; en sorte qu’il est aussi facile à une partie gangrenée de gangrener sa voisine, qu’il est ordinaire à une pomme pourrie de pourrir celle qui la touche, & et ainsi de continuer & augmenter le dégât. — (M. Planque, Bibliothèque choisie de médecine, tome XIII, Veuve de Char. Maurice d’Houry, Paris, 1758, page 38)
  2. (Médecine) Emploi pronominal : développer une gangrène.
    • On peut conclure de là, que cette disposition fut produite dans le sang par la tendance des vaisseaux à se gangrener. — (Œuvres complètes de John Hunter, traduction de Gustave-Antoine Richelot, tome III, Firmin Didot, Paris, 1840, page 46)
  3. (Figuré) Corrompre entièrement.
    • En sondant mon âme, je la trouvai gangrenée, pourrie. — (Honoré de Balzac, La Peau de chagrin, 1831)
    • La terre sera gangrenée par des sectes tentaculaires, hérissées de fakirs et de prophètes déconnectés, et sur le palier d’un même immeuble s’installeront les no man’s land. — (Yasmina Khadra, Morituri, éditions Baleine, 1997, page 60)
    • Nous avons obligation, nous tous qui sommes de culture musulmane, de restaurer l'islam comme culture. De lutter pour qu'il ne soit pas gangrené par ce mal qui fait basculer une partie importante du monde musulman dans la barbarie. — (Abdennour Bidar, Pour une réforme de l'islam, Télérama n°3393, janvier 2015)
    • M. Sajjan a annoncé hier le déclenchement d’une autre enquête sur ce fléau qui gangrène l’armée. — (Guillaume St-Pierre, Sajjan doit partir, Le Journal de Québec, 30 avril 2021)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

GANGRÉNER. v. tr.
T. de Médecine. Affecter de gangrène. Cette jambe va se gangrener. Cette plaie se gangrène. Il se dit figurément dans le sens de Corrompre entièrement. Ces mauvais exemples avaient gangrené toute la jeunesse. Avoir la conscience, l'âme gangrenée, Être tout à fait corrompu.

Littré (1872-1877)

GANGRENER (gan-gre-né. Richelet écrit gangréner ; aujourd'hui cet e est muet. La syllabe gre prend un accent grave quand la syllabe qui suit est muette : le membre se gangrène, se gangrènera) v. a.
  • 1Causer la gangrène. La congélation gangrène les parties qu'elle frappe.

    Fig. Voudriez-vous qu'une âme que vous avez gangrenée n'ait jamais que vertu pure et sans tache ? Fénelon, t. XIX, p. 365. Lorsqu'une fois le fanatisme a gangrené un cerveau, la maladie est presque incurable, Voltaire, Dict. phil. Fanatisme.

  • 2Se gangrener, v. réfl. Se corrompre par la gangrène. Le doigt écrasé se gangrena.

HISTORIQUE

XVIe s. Hormis l'amputation des testicules, s'ils n'estoient gangrenés, et du tout sphacelés, Paré, (au lecteur).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « gangrener »

Gangrène ; ital. cancrenare.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(XVIIe siècle) Dénominal de gangrène.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « gangrener »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
gangrener gɑ̃grœne

Évolution historique de l’usage du mot « gangrener »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « gangrener »

  • L’avocate des deux amies parle d'« engrenage » dans lequel « elles se sont retrouvées coincées, sans pouvoir en sortir. Elles n’avaient plus la maîtrise de cet appartement. Ce sont des jeunes femmes qui ont été influencées ». Devant ces « petites mains qui permettent au trafic de stupéfiants de gangrener le quartier de Kerihouais », le procureur de la République réclame des travaux d’intérêt général et jusqu’à six mois de prison pour les deux jeunes hommes. Le Telegramme, L’appartement servait de nourrice à Hennebont : quatre jeunes condamnés - Lorient - Le Télégramme

Traductions du mot « gangrener »

Langue Traduction
Anglais gangrene
Espagnol gangrena
Italien cancrena
Allemand gangrän
Chinois 坏疽
Arabe الغرغرينا
Portugais gangrena
Russe гангрена
Japonais 壊疽
Basque gangrene
Corse gangrene
Source : Google Translate API

Synonymes de « gangrener »

Source : synonymes de gangrener sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « gangrener »

Gangrener

Retour au sommaire ➦

Partager