La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « malavisé »

Malavisé

Variantes Singulier Pluriel
Masculin malavisé malavisés
Féminin malavisée malavisées

Définitions de « malavisé »

Trésor de la Langue Française informatisé

MALAVISÉ, -ÉE, adj.

A. − [En parlant d'une pers.] Qui n'est pas avisé; qui manque de finesse, de perspicacité, d'esprit d'à-propos; qui agit inconsidérément. Que vous êtes malavisé de me parler (...) [d'amour] en ce moment (Maupass.,Pierre et Jean,1888, p. 386).Les plus prolixes sont ceux qui ont le moins à dire. La Rochefoucauld eût sans doute été bien malavisé, en délayant en romans ses Maximes (Gide,Journal,1931, p. 1019).
Emploi subst. M. le Curé survient au bruit et, mis au courant, frappe le malavisé d'une amende de dix sous sur son mois (Verlaine, Œuvres compl.,t. 4, Mém. veuf, 1886, p. 286).
B. − [P. méton., en parlant d'une manifestation de l'activité intellectuelle, de l'affectivité] Qui dénote un manque de finesse, de perspicacité, d'esprit d'à-propos. Je n'ai pas écrit, j'ai parlé, sans finesse pourtant, avec cette parole malavisée et boiteuse qui poursuit si gauchement son dessein (M. de Guérin,Corresp.,1835, p. 220).Prenez garde! Sous l'influence de votre admonestation malavisée MlleBrouillon va fausser sa conscience (Frapié,Maternelle,1904, p. 167):
. ... elles étouffaient (...) l'artiste sous l'éteignoir de leur affection malavisée, qui de bonne foi s'appliquait à domestiquer le génie, à le niveler (...) jusqu'à ce qu'il fût à la mesure de leur sensibilité, de leur petite vanité, de leur médiocrité. Rolland,J.-Chr.,Amies, 1910, p. 1102
Prononc. et Orth.: [malavize]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. Ca 1360-70 «qui parle et agit mal à propos» (Baudouin de Sebourc, VI, 727, p. 172); 1553 subst. «mal informé» (Bible Gérard, Sapience, 14, 11). Comp. de mal2* et de avisé*. Fréq. abs. littér.: 19. Bbg. Lew. 1968, p. 147 (s.v. mal avisé).

Wiktionnaire

Nom commun - français

malavisé \ma.la.vi.ze\ masculin (pour une femme, on dit : malavisée)

  1. Celui qui parle ou agit mal à propos et sans y prendre garde.
    • Il perdait une femme et trouvait une oie. Je connais des malavisés qui diront qu’il n’avait rien perdu. — (Charles Deulin, « Les Trentes-Six Rencontres de Jean du Gogué », in Cambrinus et autres Contes, XIXe siècle)
    • Il n’y a pas d’éclosion dans notre petit univers, mais on paie pour les imprudents, les malavisés, les téméraires. — (Le Journal de Montréal, 4 octobre 2020)

Adjectif - français

malavisé \ma.la.vi.ze\

  1. Qui parle ou agit mal à propos et sans y prendre garde.
    • Le plaideur assez malavisé pour l’appeler monsieur Cruchot s’apercevait bientôt à l’audience de sa sottise. — (Honoré de Balzac, Eugénie Grandet, 1834)
    • Lorsque nous ouvrons une porte, nous transformons les lieux de bien mesquine façon. Nous heurtons leur pleine extension et y introduisons une brèche malavisée à force de mauvaises proportions. — (Muriel Barbery, L’élégance du hérisson, 2006, collection Folio, page 186)
    • Selon lui, l’utilisation de cette photo était malavisée et perpétuait une pratique souvent traumatisante et nuisible. — (Marie-Claude Girard, «Laissez-nous parler», Le Journal de Québec, 4 janvier 2022)

Nom commun - français

malavisée \ma.la.vi.ze\ féminin (pour un homme, on dit : malavisé)

  1. Celle qui parle ou agit mal à propos et sans y prendre garde.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

MALAVISÉ, ÉE. adj.
Qui parle ou agit mal à propos et sans y prendre garde.

Littré (1872-1877)

MALAVISÉ (ma-la-vi-zé, zée) adj.
  • Qui n'est pas bien avisé. C'est un homme malavisé.

    Substantivement. Un malavisé. Une malavisée.

HISTORIQUE

XIVe s. Or s'en va Bauduins, li preus et li senés ; Se li contes l'atent, il est mal avisé, Baud. de Seb. VI, 724.

XVe s. Retraiez vous, regart mal avisé, Orléans, Rondel 40.

XVIe s. Mal advisé ne fut jamais sans peine, Leroux de Lincy, Prov. t. II, p. 342. C'est pource qu'en ce temps c'est plus de honte d'estre Mal advisé qu'ingrat, mal pourvoyant que traistre, D'Aubigné, Tragiques, Princes.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « malavisé »

Mal, et avisé. On a dit aussi desavisé.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Date à préciser) Composé de mal et de avisé.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « malavisé »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
malavisé malavise

Fréquence d'apparition du mot « malavisé » dans le journal Le Monde

Source : Gallicagram. Créé par Benjamin Azoulay et Benoît de Courson, Gallicagram représente graphiquement l’évolution au cours du temps de la fréquence d’apparition d’un ou plusieurs syntagmes dans les corpus numérisés de Gallica et de beaucoup d’autres bibliothèques.

Évolution historique de l’usage du mot « malavisé »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « malavisé »

  • Niel Golightly, arrivé à son poste en début d'année, a lui-même reconnu que ce texte représentait "la contribution malavisée à un débat en cours à l'époque d'un pilote de la Marine de 29 ans en temps de Guerre froide", et que son argumentation était simplement "erronée et insultante". "Cet article ne reflète pas qui je suis aujourd'hui mais j'ai toutefois décidé, dans l'intérêt de l'entreprise, de démissionner", indique-t-il dans le communiqué.
    Capital.fr — Un cadre de Boeing contraint à la démission pour un article écrit en 1987 - Capital.fr
  • Certaines personnes au Royaume-Uni ont tendance à minimiser l’importance des relations sino-britanniques, car elles ne se rendent pas compte des nombreux bénéfices économiques de cet « âge d’or » des relations entre les deux parties. Ce point de vue est particulièrement malavisé et relève d’un manque de clairvoyance. 
    Au Royaume-Uni, l’impact financier de l’interdiction de la technologie 5G Huawei
  • La demande chinoise pour le charbon n'a pourtant pas augmenté dans de telles proportions. « La résurgence de projets de centrales à charbon est le fruit d'une relance malavisée, pas d'un besoin accru d'énergie dérivée du charbon », notent les chercheurs du Global Energy Report.
    Les Echos — Sourde à l'urgence climatique, la Chine mise sur le charbon pour relancer son économie | Les Echos
  • La nouvelle des plans attire déjà la moquerie des critiques du Kremlin, qui avaient déjà tourné en dérision le projet foncier d’Extrême-Orient comme un projet de relations publiques malavisé qui n’a pas fait grand chose pour aider les nombreux Russes à faire face à un niveau de vie médiocre.
    News 24 — La Russie offre des terres libres pour arrêter la dépopulation dans l'Arctique - News 24

Traductions du mot « malavisé »

Langue Traduction
Anglais unwise
Espagnol imprudente
Italien malaccorto
Allemand unklug
Chinois 失策
Arabe غير حكيم
Portugais imprudente
Russe неразумный
Japonais 賢くない
Basque zentzuzkoa
Corse impussibile
Source : Google Translate API

Antonymes de « malavisé »

Combien de points fait le mot malavisé au Scrabble ?

Nombre de points du mot malavisé au scrabble : 12 points

Malavisé

Retour au sommaire ➦