La langue française

Compétence

Sommaire

  • Définitions du mot compétence
  • Étymologie de « compétence »
  • Phonétique de « compétence »
  • Évolution historique de l’usage du mot « compétence »
  • Citations contenant le mot « compétence »
  • Images d'illustration du mot « compétence »
  • Traductions du mot « compétence »
  • Synonymes de « compétence »
  • Antonymes de « compétence »

Définitions du mot compétence

Trésor de la Langue Française informatisé

COMPÉTENCE, subst. fém.

A.− DR. Aptitude d'une autorité publique à effectuer certains actes. Compétence du maire, du préfet (L'Organ. hospitalière en France, 1957, p. 34). Répartition des compétences entre le ministre et les deux secrétaires d'État (G. Belorgey, Le Gouvernement et l'admin. de la France,1967, p. 97):
1. Mais le Président du Conseil n'a pas besoin d'une délégation ou d'une habilitation législative spéciale l'obligeant ou l'autorisant à faire usage de son pouvoir réglementaire. Il trouve dans ses « pouvoirs propres » une compétence réglementaire générale. G. Vedel, Manuel élémentaire de dr. constitutionnel,1949, p. 510.
Spéc. Pouvoir d'une juridiction de connaître d'un procès. Compétence d'attribution; compétence territoriale; décliner la compétence. Arrêté de cessibilité (de la compétence des tribunaux administratifs), (...) ordonnance d'expropriation (de la compétence des tribunaux judiciaires) (G. Belorgey, Le Gouvernement et l'admin. de la France,1967p. 230):
2. Après dix ans de plaidoirie, la compagnie déclare ne pas reconnaître la compétence des tribunaux ottomans et veut qu'on aille au consulat devant le consul allemand. Barrès, Mes cahiers,t. 11, 1914-18, p. 29.
B.− P. ext. Capacité que possède une personne de porter un jugement de valeur dans un domaine dont elle a une connaissance approfondie. Compétence professionnelle :
3. On lui accordait à ce Parapine, dans son milieu spécialisé, la plus haute compétence. Tout ce qui concernait les maladies typhoïdes lui était familier, soit animales, soit humaines. Sa notoriété datait de vingt ans déjà, ... Céline, Voyage au bout de la nuit,1932, p. 349.
Fig. et fam. Personne compétente :
4. ... Renaud croit qu'il est de Masolino. − Qui? − Pas l'enfant, bien sûr, le tableau! Les com-pé-tences l'attribuent à Filippo Lippi. Colette, Claudine s'en va,1903, p. 42.
Rem. Cet emploi est fréq. au pluriel.
C.− LING. (gramm. générative). ,,Système de règles intériorisé par les sujets parlants et constituant leur savoir linguistique, grâce auquel ils sont capables de prononcer ou de comprendre un nombre infini de phrases inédites`` (Ling. 1972, s.v. compétence). ,,La performance est la manifestation de la compétence des sujets parlants dans leurs multiples actes de parole`` (Ling.,1972, s.v. performance) :
5. ... tout sujet adulte parlant une langue donnée est, à tout moment, capable d'émettre spontanément, ou de percevoir et de comprendre, un nombre indéfini de phrases que, pour la plupart, il n'a jamais prononcées ni entendues auparavant. Tout sujet parlant possède donc certaines aptitudes très spéciales, qu'on peut appeler sa compétence linguistique, et qu'il a acquises, dans son enfance, au cours de la brève période d'apprentissage du langage. N. Ruwet, Introd. à la gramm. générative,introd., Paris, Plon, 1967, p. 16.
Prononc. et Orth. : [kɔ ̃petɑ ̃:s]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. I. [Ca 1468 en competence de « par rapport à » (G. Chastellain, Le Livre de paix ds Œuvres, t. 7, p. 419, éd. Kervyn de Lettenhove)]; 1. 1596 dr. « aptitude d'un tribunal » (Hulsius, Dict. fr.-all. et all.-fr. ds FEW t. 2, p. 977, s.v. competere); 2. a) 1690 p. ext. « capacité de quelqu'un en telle ou telle matière » (Fur.); b) 1903 p. méton. « personne compétente » supra ex. 4; 3. [ca 1960 ling. sans réf. ds Lar. Lang. fr.]; 1967 (supra ex. 5). II. 1585 « rivalité, lutte » (Noël du Fail, Contes et Discours d'Eutrapel, éd. J. Assézat, t. II, p. 290), qualifié de ,,vieilli`` ds Ac. 1835. I empr. au b. lat. competentia « proportion, juste rapport ». Sens 3 empr. à l'anglo-amér. competence « id. » (1964, N. Chomsky, Current Issues in Linguistic Theory, La Haye, 1966, p. 8). II de I avec changement de sens sous la pression du lat. competere au sens de « rechercher concurremment » (v. aussi compétition). Fréq. abs. littér. : 314. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 169, b) 198; xxes. : a) 523, b) 770.

Wiktionnaire

Nom commun

compétence \kɔ̃.pe.tɑ̃s\ féminin

  1. (Droit) Fonction attribuée par la loi à une autorité publique, à un établissement public.
    • Dans les communes, l’État ne délègue pas de représentants dotés de compétences générales, comme les préfets dans les départements et les régions.
    • Le maire exerce des compétences déléguées par le conseil municipal et doit alors lui rendre compte de ses actes.
    • Quant à la compétence ratione materiæ, elle était parfois considérable, mais impossible à ramener à des règles générales, car elle dépendait des clauses contenues aux titres qui les avaient constituées. — (Jean-Louis-Nicolas Dupond, Le parlement de l’ancienne justice de Dombes, Éditions de Trévoux, 1949, page 84.)
    • Vous pouvez en tant qu'Etablissement public de coopération intercommunale (EPCI) ou Conseil départemental assurer vous même la gestion des aides à la pierre pour une durée de six ans. Vous devenez alors délégataires de compétence. La délégation de compétence comprend la gestion des aides à la pierre pour le logement social, les aides à l'amélioration des logements privés et les dispositifs de location-accession. — (Agence nationale de l’habitat, Agir en délégation de compétence [1])
    • Contrairement à vous, au niveau local, nous n'avons pas [en Albanie] la compétence pour les accueillir ou les faire venir. Tout est décidé par le Premier ministre, le ministre des finances et le gouvernement. — (Besnik Musrafaj, L'Albanie au centre d'une belle rencontre, Vosges Matin, 15 mai 2016)
  2. (Droit) Le droit qu’un tribunal, qu’un juge a de connaître de telle ou telle matière, de telle ou telle cause.
    • Faire juger la compétence.
    • Cela n’est pas de sa compétence.
    • Cette question, cette affaire est de la compétence de tel tribunal.
    • Il s’ensuit que cette action relève de la compétence des tribunaux de l’ordre judiciaire.
  3. (Par extension) Aptitude d’une personne à juger d’un ouvrage, à parler de façon pertinente d'un sujet, etc. Capacité reconnue dans un domaine.
    • Le commissaire aux comptes veille à ce que ses collaborateurs disposent des compétences appropriées à la bonne exécution des tâches qu’il leur confie et à ce qu’ils reçoivent et maintiennent un niveau de formation approprié. — (Article 6, « Code de déontologie de la profession de commissaire aux comptes », Version consolidée au 12 décembre 2006)
    • On était enclin déjà, je pense, à juger la qualité et la compétence d'un médecin par le prix qu'il fait payer : plus il prend cher, et plus il doit être savant. Ce critérium s'applique encore davantage aux médicastres, aux voyantes et aux charlatans. — (Revue de Saintonge & d'Aunis, 1908, vol.28, page 90)
    • Le poète donne un sens aux mots de la tribu ; le compétent crie sa compétence.
    • Nos équipes d’ingénieurs et de techniciens assurent des prestations industrielles dans trois domaines de compétences.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

COMPÉTENCE. n. f.
T. de Jurisprudence. Le droit qu'un tribunal, qu'un juge a de connaître de telle ou telle manière, de telle ou telle cause. On lui dispute la compétence. Faire juger la compétence. Cela n'est pas de sa compétence. Cette question, cette affaire est de la compétence de tel tribunal. Décliner la compétence d'un tribunal. Régler la compétence. Question de compétence. Traité de la compétence. Il se dit, par extension, de l'Aptitude d'une personne à juger d'un ouvrage, à parler savamment sur une matière, etc. Cela n'est pas de votre compétence. Cette question est tout à fait hors de sa compétence.

Littré (1872-1877)

COMPÉTENCE (kon-pé-tan-s') s. f.
  • 1 Terme de droit. Attribution, pouvoir d'un tribunal, d'un fonctionnaire, d'un officier public ; mesure de ce pouvoir. Décliner, reconnaître la compétence d'un tribunal. La compétence des notaires.

    Juger la compétence, décider à quel tribunal appartient la connaissance d'une affaire. Clotaire II règle la compétence entre les juges des églises et les officiers, Montesquieu, Espr. XXX, 21.

  • 2 Fig. Habileté reconnue dans de certaines matières et qui donne un droit de décider. La compétence de Vaugelas dans les questions grammaticales.

    Familièrement. Cela n'est pas de sa compétence, il n'est pas en état de juger, de décider. Du moins devrait-il se taire sur les choses qui ne sont pas de sa compétence, Voltaire, Lett. en vers et en prose, 43. Elles se borneront aux choses de leur compétence, Rousseau, Ém. IV. Ces matières ne sont pas de ma compétence et je ne m'en mêle pas, Diderot, Ess. s. Claude, liv. II.

  • 3De compétence, comme il convient. Cet habit cependant n'est pas de compétence. - Vous savez que l'habit ne fait pas la science, Regnard, Folies amour. I, 5. Vieilli en ce sens, qui, d'ailleurs ici, paraît attiré par science.
  • 4Rivalité. La moindre ombre de compétence avec un fils de France a un grand air de ridicule, Retz, II, 82. Des gens, qui avaient voulu élever leur aîné jusqu'en compétence de M. le duc de Chartres, n'étaient pas pour s'accommoder de celles [prérogatives] des princes du sang, Saint-Simon, 72, 179. Peu usité en ce sens.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

COMPÉTENCE, s. f. (Jurispr.) est le droit qui appartient à un juge de prendre connoissance d’une affaire.

Le principe général, en matiere de compétence, est que actor sequitur forum rei, c’est-à-dire que le défendeur doit être assigné devant le juge de son domicile.

Il y a néanmoins plusieurs causes qui peuvent rendre un autre juge compétent, pour connoître de l’affaire ; savoir,

1°. Le privilége du demandeur ou du défendeur : par exemple, si le défendeur est ecclésiastique, & qu’il s’agisse d’une matiere personnelle, il peut demander son renvoi devant le juge d’église ; de même si le demandeur a droit de committimus, il peut assigner devant le juge de son privilége ; ou si c’est le défendeur qui a ce droit, il peut demander son renvoi.

2°. L’attribution générale qui est faite à un juge de certaines matieres, le rend seul compétent pour en connoître : ainsi les élections & les cours des aides connoissent seuls des tailles ; les juges des eaux & forêts connoissent seuls des matieres d’eaux & forêts, sauf l’appel au parlement.

3°. Un juge peut être compétent en vertu d’une attribution particuliere qui lui est faite d’une seule affaire, ou de certaines affaires qui ont rapport les unes aux autres.

4°. En vertu d’une évocation ordonnée pour cause de connexité ou litispendance, un juge peut devenir compétent, quoiqu’il ne soit pas le juge du domicile du défendeur.

5°. En matiere criminelle, la connoissance du délit appartient au juge du lieu où il a été commis, sauf le privilége des ecclésiastiques, des gentilshommes, & de certains officiers qui peuvent demander d’être renvoyés devant le juge de leur privilége.

Tous juges sont compétens pour informer d’un délit ; ce qui a été ainsi établi pour empêcher le dépérissement de la preuve.

Un juge qui seroit compétent peut être prévenu par un autre juge qui a droit de prévention sur lui. Voyez Prévention.

Les prevôts des maréchaux & les lieutenans criminels ne peuvent juger en dernier ressort un accusé, qu’ils n’ayent préalablement fait juger leur compétence par le présidial ; si le présidial a prévenu, il est lui-même juge de sa compétence ; & si l’accusé attaque le jugement de compétence par la voie de la cassation, c’est au grand-conseil qu’il doit se pourvoir.

L’ordonnance criminelle, tit. j. ordonne que la compétence sera jugée au présidial dans le ressort duquel la capture a été faite, dans trois jours au plus tard, encore que l’accusé n’ait point proposé de déclinatoire.

Que les jugemens de compétence ne pourront être rendus que par sept juges au moins, qui signeront la minute.

Que la compétence ne pourra être jugée, que l’accusé n’ait été oüi en la chambre en présence de tous les juges ; qu’il en sera fait mention dans le jugement, ainsi que du motif de la compétence.

Que le jugement de compétence sera prononcé & signifié sur le champ à l’accusé.

Que si le prevôt des maréchaux est déclaré incompétent, l’accusé sera transféré dans deux jours au plus tard ès prisons du lieu du délit.

Enfin, que le prevôt qui aura été déclaré compétent, sera tenu de procéder incessamment à la confection du procès avec son assesseur, sinon avec un conseiller du siége où il devra être jugé.

Les appels comme de juge incompétent, tant au civil qu’au criminel, se relevent au parlement omisso medio.

En matiere civile, tous juges sont compétens pour reconnoître une promesse ; c’est-à-dire, que quoiqu’il y ait lieu de renvoyer le fond devant le juge d’attribution ou du privilége, néanmoins le juge qui est saisi de l’affaire, peut donner acte de la reconnoissance ou dénégation d’une promesse.

Sur la compétence des juges, voyez ci-apr. Incompétence, Juge d’attribution, Juge d’Église, Juge de Privilége, Juge de Seigneur, & Justice seigneuriale ; Prevôt des Maréchaux, Présidial, Procès criminel ; le dictionnaire de droit, au mot compétence, & le traité de la compétence des juges en matiere criminelle ; & aux decrétales, le titre de foro competenti. (A)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « compétence »

(1468) Emprunté au bas-latin competentia (« proportion, juste rapport »), du latin cum et petere.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Le latin competentia, de competens, de competere, compéter.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « compétence »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
compétence kɔmpetɑ̃s

Évolution historique de l’usage du mot « compétence »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « compétence »

  • La compétence ou l'incompétence n'ont pas d'âge. De Michel Bouthot / Chemins parsemés d'immortelles pensées
  • La compétence sans autorité est aussi impuissante que l'autorité sans compétence. Gustave Le Bon, Hier et demain, Flammarion
  • Un homme compétent est un homme qui se trompe selon les règles. Paul Valéry, Mauvaises Pensées et autres, Gallimard
  • La compétence sans autorité est aussi impuissante que l’autorité sans compétence. De Gustave Le Bon / Hier et demain
  • La gravité passe si souvent, pour de la compétence. De Eddy du Perron / Contre-enquête
  • Les vainqueurs n’hésitent pas à citer la compétence. De Catherine Pia
  • On ne peut évaluer ses compétences dans un domaine que l'on ne connaît pas. De Jean-Louis Etienne
  • La confiance en soi ne remplace pas la compétence. De Olivier Lockert / Hypnose
  • Entre fond et forme, la forme est la compétence des incompétents ! De Laurent Martinez
  • L'ignorance, la paresse et le vice sont de sûrs garants de la compétence d'un législateur. De Jonathan Swift / Les voyages de Gulliver
  • Dans 10 ans, de nombreux métiers n’existeront plus : environ 80% seraient remplacés par l’intelligence artificielle. C’est pourquoi je crois que les soft-skills, les compétences comportementales, sont les compétences du futur, et notamment une en particulier que chacun doit développer. Pour soi. Pour son entreprise. LCI, BOOSTE TA CARRIÈRE - Cette compétence sera nécessaire dans le futur : quel leader êtes-vous ? | LCI
  • Car un “développeur ninja” peut présenter des qualités techniques exceptionnelles mais des difficultés relationnelles, par exemple, tout comme un “bizdev killer” peut s’avérer être un commercial hors pair mais peiner à organiser ses dossiers. C’est pourquoi l’entreprise se doit de faire monter ses salariés en compétences tout au long de leur vie professionnelle. C’est notamment l’un des objectifs du compte personnel de formation, qui a remplacé le droit individuel à la formation le 1er janvier 2015. Pour le salarié, le bénéfice est double : il améliore ainsi son employabilité et gagne un levier potentiel de négociation pour la suite de sa carrière. Maddyness - Le Magazine sur l’actualité des Startups Françaises, La montée en compétences des salarié·e·s, un travail d’équipe ?
  • Au coeur des propositions du cabinet Asterès figurent la formation renforcée des salariés et des demandeurs d’emploi, ainsi que les investissements dans des compétences-cibles. Focus RH, Investir dans les compétences pour reconstruire l’économie
  • Réponse du ministère de la cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales : Entrée pleinement en vigueur le 1er janvier 2018, la compétence de gestion des milieux aquatiques et de prévention des inondations (GEMAPI), dont les missions sont définies au I bis de l’article L. 211-7 du code de l’environnement, constitue une évolution majeure dans la gouvernance du grand cycle de l’eau visant à consolider les liens entre la gestion de l’eau et la prévention des inondations, mais aussi à rapprocher ces politiques de celles de l’aménagement du territoire et de l’urbanisme. La Gazette des Communes, Compétence GEMAPI : quelle répartition des rôles entre le maire et l'interco ?
  • Plusieurs académies ont lancé des “badges de compétences” afin de récompenser le travail des professeurs pendant le confinement. Valeurs actuelles, “On n'est pas des gosses” : des badges de compétences ne passent pas auprès des professeurs | Valeurs actuelles
  • Dans les métiers du digital, la créativité constitue une compétence essentielle, qui permet aux professionnels de faire la différence. « Elle permet de se distinguer les uns des autres, de se montrer agile et d’être capable de réagir vite face à des problématiques. Le professionnel qui intègre cette compétence si particulière qu’est la créativité sera moteur dans une équipe et permettra à son entreprise de continuer à s’adapter à un contexte très mouvant », ajoute Alexia Moity. L’ECV Digital est une école qui permet de stimuler la créativité des étudiants en leur inculquant un état d’esprit propice aux idées nouvelles. « La créativité, c’est effectivement un état d’esprit, mais cela s’apprend et s’entretient pour parvenir à sortir de sa zone de confort, explorer de nouveaux horizons, être à l’écoute de son secteur d’activité… » BDM, La créativité, une compétence essentielle pour tous les professionnels du digital - BDM
  • Il y a quatre ans, un rapport* du World Economic Forum, également appelé Forum de Davos, proposait dix soft skills indispensables pour affronter "la quatrième révolution industrielle" en 2020, selon les DRH et directeurs stratégiques de grandes entreprises internationales. La "résolution de problèmes complexes" et la "pensée critique" arrivaient en première et deuxième positions, devant la "créativité" et "l'intelligence émotionnelle", mais aussi des compétences à première vue plus opérationnelles, comme le "management des personnes" ou "la négociation". Face à l'avalanche de nouvelles technologies, usages et produits, expliquait ce rapport, la flexibilité cognitive et l'adaptabilité apparaîtraient de plus en plus essentielles. La date fatidique de cette prédiction est aujourd'hui passée et, de fait, d'une étude à l'autre, ces soft skills ne sont plus forcément en tête de gondole même si elles restent toujours plébiscitées. Capital.fr, Comment faire de l'esprit critique une compétence professionnelle - Capital.fr
  • Et les compétences managériales demandées par les employeurs, radicalement évoluer, si l'on en croit le sociologue : "Les managers qui s'en sortent pendant cette crise sont ceux qui savent communiquer avec précision, se montrent rigoureux, prévisibles dans leurs réactions, qui sont empathiques, suscitent la confiance et la coopération…" Un gros coup d'accélérateur donc pour les soft skills ! Ces "compétences du XXIe siècle", non techniques, comme les avaient qualifiées dans les années 1990 Cisco, IBM et Microsoft, occupent le devant de la scène en cette période de télétravail généralisé. Capital.fr, Recrutement : les compétences humaines sont-elles devenues plus importantes que les savoir-faire ? - Capital.fr

Images d'illustration du mot « compétence »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « compétence »

Langue Traduction
Anglais skill
Espagnol habilidad
Italien abilità
Allemand fertigkeit
Chinois 技能
Arabe كفاءة
Portugais habilidade
Russe умение
Japonais スキル
Basque trebetasuna
Corse sapè fà
Source : Google Translate API

Synonymes de « compétence »

Source : synonymes de compétence sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « compétence »

Partager