La langue française

Incompétence

Sommaire

  • Définitions du mot incompétence
  • Étymologie de « incompétence »
  • Phonétique de « incompétence »
  • Citations contenant le mot « incompétence »
  • Traductions du mot « incompétence »
  • Synonymes de « incompétence »
  • Antonymes de « incompétence »

Définitions du mot « incompétence »

Trésor de la Langue Française informatisé

INCOMPÉTENCE, subst. fém.

A. − DR. ,,Inaptitude d'une autorité publique à accomplir un acte juridique`` (Cap. 1936). Incompétence absolue, d'ordre public, relative; accuser d'incompétence. Ceci dit, un mot pour repousser les conclusions d'incompétence qu'on vous a développées (Procès Pétain,t. 1, 1945, p. 21):
Lorsque le prévenu ou l'accusé, l'officier chargé du ministère public, ou la partie civile, aura excipé de l'incompétence d'un tribunal de première instance ou d'un juge d'instruction, ou proposé un déclinatoire, soit que l'exception ait été admise ou rejetée, nul ne pourra recourir à la cour de cassation pour être réglé de juges... Code instr. crim.,1808, p. 786.
En partic. Incompétence (exception d'). ,,Exception soulevée par une partie qui soutient que le tribunal devant lequel elle a été assignée est incompétent, soit territorialement, soit en raison de la matière`` (cida 1973).
B. − Cour. Manque de compétence. Naïve, singulière incompétence. Le dévouement, néanmoins, ne peut excuser l'incompétence ni assurer l'immunité en face de flagrantes erreurs de méthode (Civilis. écr.,1939, p. 24-16).
Prononc. et Orth. : [ε ̃kɔ ̃petɑ ̃:s]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1536 jur. (Edit in Rec. gén. des anc. lois fr., XII, 498 ds Quem. DDL t. 12). Dér. de incompétent*; suff. -ence (-ance*). Fréq. abs. littér. : 68.

Wiktionnaire

Nom commun

incompétence \ɛ̃.kɔ̃.pe.tɑ̃s\ féminin

  1. (Droit) Défaut, manque de compétence.
    • L’incompétence d’un tribunal.
    • L’incompétence est notoire, manifeste.
    • Alléguer, soutenir l’incompétence.
    • Faire juger l’incompétence.
    • Déclaration d’incompétence.
  2. État de celui, celle qui est incompétent.
    • Mais personne n’ose dire que le facteur central de l’histoire des années 1920-1939 fut purement et simplement l’incompétence technique des classes dirigeantes et des gouvernements occidentaux. Leurs opposants préfèrent croire au machiavélisme. — (Emmanuel Todd, Le Fou et le Prolétaire, 1979, réédition revue et augmentée, Paris : Le Livre de Poche, 1980, page 154)
    • Je ne manquerai pas de respect à l’égard du législateur au point de l’accuser d’incompétence ou de distraction ; mais enfin, s’il ne l’était pas, incompétent ou distrait, que voulait-il faire ? — (François Sureau, Pour la liberté. Répondre au terrorisme sans perdre raison, Tallandier, 2017)
    • Et cette catastrophe en cours nous amène inévitablement aux mêmes conclusions : incompétence, inorganisation, absence de vision à long terme, improvisation. En résumé : nullité de nos dirigeants, et en particulier de ceux en charge du système de santé français. — (Riss, « Covid-19 : L’autre « étrange défaite » », le 27 mars 2020, sur le site de Charlie Hebdo (https:/charliehebdo.fr))
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

INCOMPÉTENCE. n. f.
T. de Jurisprudence. Défaut, manque de compétence. L'incompétence d'un tribunal. L'incompétence est notoire, manifeste. Alléguer, soutenir l'incompétence. Faire juger l'incompétence. Déclaration d'incompétence. Dans le langage ordinaire, il se dit du Manque de connaissances suffisantes pour juger de quelque chose, pour en parler. Quand ce critique parle de beaux-arts, on reconnaît aussitôt son incompétence.

Littré (1872-1877)

INCOMPÉTENCE (in-kon-pé-tan-s') s. f.
  • 1 Terme de jurisprudence. Manque de compétence. L'incompétence d'un juge.

    Incompétence matérielle, incompétence d'un juge qui connaît d'une matière attribuée à un autre juge. Incompétence personnelle, incompétence d'un juge qui prononce entre des personnes qui ne sont point ses justiciables.

    Terme d'administration. Impossibilité où se trouve un fonctionnaire public de faire tel ou tel acte qui n'est pas de son ressort.

  • 2 Fig. Dans le langage ordinaire. Manque de connaissances nécessaires pour juger une chose, pour en parler. L'incompétence des théoriciens dans les questions de pratique.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

INCOMPÉTENCE, s. f. (Jurisprud.) est le défaut de pouvoir & de jurisdiction en la personne d’un juge, pour connoître d’une affaire.

L’incompétence procede de plusieurs causes, savoir :

1°. En matiere personnelle, lorsque le défendeur n’est pas domicilié dans l’étendue de la jurisdiction où il est assigné.

2°. S’il a été assigné devant le juge ordinaire, & qu’il s’agisse de choses dont la connoissance est spécialement attribuée à certains juges.

3°. S’il a demandé son renvoi devant le juge de son privilége.

4°. En matiere criminelle, tout juge est compétent pour informer & decréter ; mais au-delà de cette instruction, chaque juge ne peut connoître que des crimes commis dans l’étendue de sa jurisdiction.

L’ordonnance de 1667, tit. 6. art. 3 & 4, veut que les incompétences soient jugées sommairement à l’audience, & que les appellations comme de juges incompétens, soient incessamment vuidées par expédient au parquet.

En général l’incompétence est ou ratione personæ, ou ratione materiæ.

La premiere est lorsqu’une personne assignée devant le juge ordinaire, a le pouvoir de demander d’être renvoyée devant le juge de son privilege ; le défendeur doit proposer cette incompétence in limine litis ; car dès qu’il a fait le moindre acte, par lequel il a reconnu la jurisdiction, il ne peut plus demander son renvoi, parce que l’incompétence du juge ordinaire n’est pas absolue ; le défendeur a seulement la faculté de demander son renvoi, lorsque les choses sont entieres.

Il n’en est pas de même, quand l’incompétence est ratione materiæ ; il ne dépend pas des parties de proceder devant un juge qui est absolument incompétent pour connoître de la matiere. Le juge en ce cas doit renvoyer devant ceux qui en doivent connoître ; ou si ces juges sont ses supérieurs, il doit ordonner que les parties se pourvoiront ; c’est ce qui résulte de l’ordonnance de 1667, tit. 6.

On dit quelquefois une incompétence pour un appel comme de juge incompétent.

Les appels comme de juge incompétent se portent directement au parlement, omisso medio. Voyez Compétence, Déclinatoire, Renvoi. (A)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « incompétence »

(Siècle à préciser) Dérivé de compétence avec le préfixe in-.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

In… 1, et compétence.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « incompétence »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
incompétence ɛ̃kɔmpetɑ̃s

Citations contenant le mot « incompétence »

  • Rien n’est plus efficace pour faire fuir le travail que la pure incompétence. De Scott Adams / Le Principe de Dilbert
  • La féminité n'est pas une incompétence. Elle n'est pas non plus une compétence. De Françoise Giroud / Chienne d’année
  • L'incompétence règne dans toutes les relations et, avec le temps, elle produit très naturellement l'indifférence. De Thomas Bernhard / La cave
  • Un roi, réalisant son incompétence, peut soit déléguer, soit abdiquer. Un père ne peut ni l’un, ni l’autre. De Marlène Dietrich
  • Le seul danger, c’est la bêtise ou l’incompétence. De Isabelle Huppert / Madame Figaro - 19 Janvier 2008
  • Principe de Peter : dans une hiérarchie, tout employé a tendance à s’élever au niveau de son incompétence. De Laurence Peter / Le Principe de Peter
  • L'avis de la majorité ne peut être que l'expression de l'incompétence. René Guénon, La Crise du monde moderne, Gallimard
  • La violence est le dernier refuge de l'incompétence. De Isaac Asimov / Fondation
  • Réussite : accession au dernier poste, c’est-à-dire au niveau d’incompétence. De André Malraux
  • La compétence ou l'incompétence n'ont pas d'âge. De Michel Bouthot / Chemins parsemés d'immortelles pensées
  • NEW YORK, 16 juillet (Xinhua) -- Le gouverneur de l'Etat de New York, Andrew Cuomo, a estimé jeudi que l'"incompétence" du gouvernement fédéral dans la gestion de la crise du nouveau coronavirus a fait cruellement défaut à son Etat, lequel a été le premier épicentre de l'épidémie aux Etats-Unis en mars dernier. , (COVID-19) Le gouverneur de New York dénonce "l'incompétence" des autorités fédérales face au nouveau coronavirus_French.news.cn
  • ACTUALITES NEW YORK, 16 juillet 2020 (Yeclo avec Xinhua) — Le gouverneur de l’Etat de New York, Andrew Cuomo, a estimé jeudi que l' »incompétence » du gouvernement fédéral dans la gestion de la crise du nouveau coronavirus a fait cruellement défaut à son Etat, lequel a été le premier épicentre de l’épidémie aux Etats-Unis en mars dernier. YECLO.com, (COVID-19) Le gouverneur de New York dénonce "l'incompétence" des autorités fédérales face au nouveau coronavirus - Actualités 17/07/2020 - YECLO.com
  • Olivier Meier : Le principe de Peter vise à souligner que dans toute organisation (hiérarchique), la promotion interne va se faire à partir des résultats obtenus par le candidat à son poste antérieur (performance) plutôt sur les compétences attendues pour réussir dans le nouveau poste. Par conséquent, tant que le candidat réussit à son poste actuel, il peut raisonnablement envisager d’être repéré par son supérieur et ainsi accéder à un niveau hiérarchique plus élevé. Laurence J. Peter parle ici de « principe », dans la mesure où le procédé peut se produire plusieurs fois jusqu’à ce que le salarié en question se révèle dans sa nouvelle fonction, incompétent. Dans cette situation, ne pouvant être déclassé (inertie organisationnelle) et ne faisant plus l’objet d’une attention remarquée au sein de sa hiérarchie pour cause d’incompétence, le salarié se voit dès lors condamné à rester durablement à son poste d’incompétence. Ceci permet d’affirmer que tout employé à tendance à s’élever à son niveau d'incompétence. Selon ce principe, à terme, tous les postes d’une organisation peuvent donc finir par être occupés par des salariés incompétents. Le Principe exposé par Laurence J. Peter est d’autant plus pertinent que refuser une promotion est généralement mal perçu par l’environnement. Il est donc difficile même pour une personne consciente de ses limites, de rester indéfiniment dans un poste qui répond à ses qualités personnelles et professionnelles. Les sollicitations incessantes de la hiérarchie conduiront au bout du compte à ce que la personne compétente accepte un autre poste qui révélera à terme ses insuffisances. Atlantico.fr, Le principe de Peter ou la raison pour laquelle bien des gens rencontrent leur seuil d’incompétence après une promotion | Atlantico.fr
  • En d'autres termes, les parties saisissent le tribunal qu'il désire voir statuer sur leurs demandes. Mais ce tribunal doit être compétent. Le mot compétent ici sort de son contexte en français ordinaire. "Compétent" veut dire que c'est le tribunal que la loi a indiqué pour telle matière, et pas pour telle autre (dans ce dernier cas on parle d'incompétence). Actualite.cd, Quand est-ce qu'un tribunal se déclare incompétent dans une affaire ? (Chronique de Me Grâces Muwawa) | Actualite.cd
  • Ainsi ils sont partis, comme d’autres sont partis. La Mauritanie a déçu ses partenaires avec une incompétence du ministre du logement de l’époque Ismail Ould Bedda. les Saoudiens ont débarqué en Tunisie. senalioune.com, Des révélations sur l’incompétence d'Ismail Ould Bedda | senalioune.com
  • L'incompétence de Trump dans sa non-gestion de la crise du Covid-19 nous a anéantis, se lamente le New York Times. Où sont les appels à sa démission ? L'Echo, L'humiliation des Etats-Unis est totale | L'Echo
  • La décision a été rendue et notifiée ce mardi en début d’après-midi aux parties par le juge des référés. Il estime qu’il n’est pas compétent en la matière et que le contentieux électoral  relève de la justice administrative. L’ordonnance de référé indique en effet :"L’incompétence du juge judiciaire pour connaître des demandes renvoie M. Pierre Hurmic à se pourvoir devant la justice administrative". SudOuest.fr, Bordeaux Municipales : affaire des procurations, le tribunal se déclare incompétent

Traductions du mot « incompétence »

Langue Traduction
Anglais incompetence
Espagnol incompetencia
Italien incompetenza
Allemand inkompetenz
Chinois 无能
Arabe عدم الكفاءة
Portugais incompetência
Russe некомпетентность
Japonais 無能
Basque incompetence
Corse incompetenza
Source : Google Translate API

Synonymes de « incompétence »

Source : synonymes de incompétence sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « incompétence »

Partager