La langue française

Imperturbable

Sommaire

  • Définitions du mot imperturbable
  • Étymologie de « imperturbable »
  • Phonétique de « imperturbable »
  • Citations contenant le mot « imperturbable »
  • Traductions du mot « imperturbable »
  • Synonymes de « imperturbable »
  • Antonymes de « imperturbable »

Définitions du mot imperturbable

Trésor de la Langue Française informatisé

IMPERTURBABLE, adj.

Que rien ne peut troubler, inquiéter, ébranler. Synon. inébranlable.
[En parlant d'une pers.] Il est imperturbable dans les résolutions qu'il a prises, dans les desseins qu'il a formés (Ac. 1798-1932). C'était toujours l'homme impassible, le membre imperturbable du Reform-Club, qu'aucun incident ou accident ne pouvait surprendre (Verne, Tour monde,1873, p. 37) :
1. Un personnage si obstinément grave, si volontairement froid, logique, imperturbable, laisse imaginer tous les déséquilibres et tous les désordres. Camus, Homme rév.,1951, p. 158.
[En parlant des qualités, des sentiments, de leur expression] Assurance, flegme, gaîté, mémoire imperturbable. Faire preuve d'un courage imperturbable (cf. Staël, Consid. Révol. fr., 1817, p. 448). Métamorphosé en tigre, il avait repris le sang-froid imperturbable tant admiré pendant le dîner (Balzac, Cous. Bette,1847, p. 384).Elle faisait cela avec un sérieux imperturbable, seulement sitôt qu'on la regardait sa figure se fendait de rire (Alain-Fournier, Corresp. [avec Rivière], 1909, p. 177).
[En parlant du déroulement d'une action, d'un processus dont rien ne peut modifier le cours] L'imperturbable régularité de l'horloge (Voy. La Pérouse,t. 2, 1797, p. 287).V. aplomb ex. 9 :
2. Malgré ma bonne volonté, je ne pouvais pas accepter cette certitude insolente. Car enfin, il y avait une disproportion ridicule entre le jugement qui l'avait fondée et son déroulement imperturbable à partir du moment où ce jugement avait été prononcé. Camus, Étranger,1942, p. 1201.
REM.
Imperturbé, -ée, adj.,rare. Qui n'a jamais été troublé, n'est jamais troublé. Dans les abîmes imperturbés fleuriront les trémies secrètes... (Gide, Traité Narcisse,1891, p. 7).Nature imperturbée (Gds cour. pensée math.,1948, p. 431).
Prononc. et Orth. : [ε ̃pε ʀtyʀbabl̥]. Att. ds Ac. dep. 1718. Étymol. et Hist. Ca 1400 [ms. apr. 1447] « que rien ne peut troubler » (Internele consolacion, éd. A. Pereire, p. 210 : paix imperturbable et seüre). Empr. au lat. chrét.imperturbabilis « qu'on ne peut troubler, non troublé ». Fréq. abs. littér. : 266. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 403, b) 436; xxes. : a) 254, b) 399.
DÉR.
Imperturbablement, adv.D'une manière imperturbable. Parler imperturbablement. Savoir par cœur imperturbablement (Ac. 1798-1932). Continuer placidement et imperturbablement (cf. Goncourt, Journal,1860, p. 785).La Guillaumette, (...) contemplait le désastre d'un œil imperturbablement serein (Courteline, Train 8 h 47,1888, 1repart., 6, p. 70).[ε ̃pε ʀtyʀbabləmɑ ̃]. Att. ds Ac. dep. 1740. 1reattest. 1548 (P. Le Febure [= Pierre Fabri?], 144b ds R. Ét. rab. t. 5, p. 165); de imperturbable, suff. -ment2*. Fréq. abs. littér. : 76.

Wiktionnaire

Adjectif

imperturbable \ɛ̃.pɛʁ.tyʁ.babl\ masculin et féminin identiques

  1. Que rien ne peut troubler, ébranler ou émouvoir.
    • C'était un gros garçon, artiste peintre au moins médiocre, à vue très-courte, moralement s'entend, qui ne doutait de rien et parlait de tout avec un aplomb imperturbable. Il prétendait avoir une grande instruction; mais il est à croire qu’il l’avait reçue sous le sceau de la confession, car il ne révélait jamais rien. Emile Mathieu, L’esprit de famille, Paris : Librairie Hachette & Cie, 1863, p. 114
    • Le navire imperturbable cingle vers l'immensité polaire, se glisse parmi les icebergs fantastiques qui dérivent en tournoyant cauteleusement, évités de justesse, en vain menaçants. — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
    • Les vrais amis sont comme les arbres
      Ils ont hâte de te voir
      Mais restent imperturbables
      Si tu ne passes pas dire bonsoir » — (Julos Beaucarne Les vrais amis sont comme les arbres,)

Adjectif

imperturbable \Prononciation ?\

  1. Imperturbable.
    • I think he is one of the most resolute men I ever saw, and yet the most calm. He seems absolutely imperturbable. — (Bram Stoker, Dracula, p. 60, 1897)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

IMPERTURBABLE. adj. des deux genres
. Que rien ne peut troubler, ébranler, émouvoir. Il est imperturbable dans les résolutions qu'il a prises, dans les desseins qu'il a formés. Sa mémoire est imperturbable. Il exposa ses raisons avec un sang-froid imperturbable.

Littré (1872-1877)

IMPERTURBABLE (in-pèr-tur-ba-bl') adj.
  • Que rien ne peut troubler, ébranler, émouvoir. Il [Jésus-Christ] entre avec ses apôtres en un secret plus profond ; et, pour les rendre tout à fait imperturbables, il leur apprend tout le bien qu'ils trouveront en lui, Bossuet, Méd. sur l'Év. la Cène, 82e jour. Vous eussiez vu ce père, que vous avez connu si grave et si imperturbable, voler à l'antre de l'inquisition, Voltaire, Jenni, 2.

    Il se dit aussi des choses. Cet art [du comédien] demande tous les dons de la nature, une grande intelligence, un travail assidu, une mémoire imperturbable…, Voltaire, Siècle de Louis XIV, Écrivains, Baron. Il me prit tout à coup un tel ennui de son imperturbable froideur que je commençai la conversation en me plaignant de la vie que je menais, Staël, Corinne, XIV, 3. On voyait cet officier général de soixante ans assis sur un tronc d'arbre couvert de neige [dans la retraite de Russie], s'occuper avec une imperturbable gaieté, dès que le jour revenait, des détails de sa toilette, Ségur, Hist. de Nap. XI, 10.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « imperturbable »

Du latin imperturbabilis (« qu’on ne peut troubler, non troublé »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Emprunt savant au latin impeturbabilis.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Lat. imperturbabilis, de in négatif, et perturbare, troubler (voy. PERTURBATION).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « imperturbable »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
imperturbable ɛ̃pɛrtyrbabl

Citations contenant le mot « imperturbable »

  • Eh ! Que diable ! Il faut bien bouillir quelquefois ! Dieu nous aurait mis de l'eau dans les veines et non du sang, s'il nous eût voulus toujours et partout imperturbables ! De Jules Verne / Michel Strogoff
  • Curieuse méthode que celle présentée par le nouveau Premier ministre. Débit lent, imperturbable malgré les piques et les moqueries répétées de l'opposition, l'homme déroute par son mélange de lieux communs, de milliards d'euros distribués par poignées, et de formules marquant une rupture nette avec les trois premières années du quinquennat d'Emmanuel Macron.   LExpress.fr, Aussi généreux en lieux communs qu'en milliards : la méthode Castex à l'Assemblée - L'Express
  • Dans quelques années, il faudra se pencher sur la place de Sergio Ramos dans la hiérarchie des défenseurs les plus marquants de l'histoire du football. Le Real Madrid ne compte plus les situations chaudes que son roc espagnol a débloquées depuis 15 ans. Après son penalty transformé avec sang-froid contre Getafe samedi, et celui face à la Real Sociedad le 21 juin, le capitaine a encore été imperturbable mentalement à 11 mètres pour tromper Unai Simon (72e). L'Équipe, Liga : le Real Madrid domine l'Athletic Bilbao et fait un pas de plus vers le titre - Foot - ESP - L'Équipe

Traductions du mot « imperturbable »

Langue Traduction
Anglais imperturbable
Espagnol imperturbable
Italien imperturbabile
Allemand unerschütterlich
Chinois 稳健的
Arabe جامد
Portugais imperturbável
Russe невозмутимый
Japonais 動揺
Basque imperturbable
Corse imperturbabile
Source : Google Translate API

Synonymes de « imperturbable »

Source : synonymes de imperturbable sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « imperturbable »

Partager