Habileté : définition de habileté


Habileté : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

HABILETÉ, subst. fém.

A. − Au sing.
1. Absolument
a) Qualité (innée ou acquise) de finesse, d'adresse dans le choix des moyens pour arriver à une fin. Synon. adresse; astuce, débrouillardise (fam.); anton. maladresse.Il aimait (...) à dire tout ce qu'il lui avait fallu d'habileté, d'esprit, de ruses, pour parvenir à se procurer ce qu'on avait exigé de lui (Soulié, Mém. diable, t. 2, 1837, p. 228).C'était Fischer qui veillait au budget au journal; il s'en tirait avec son habileté et sa prudence habituelles. Les collaborateurs étaient peu rétribués, mais s'en plaignaient rarement, car Fischer savait jouer de l'avenir (Arland, Ordre,1929, p. 172) :
1. ... certains nobles allèrent jusqu'à toucher la main à des avoués et à d'anciens marchands d'huile. Cette familiarité inespérée enthousiasma le nouveau quartier, qui fit, dès lors, une guerre acharnée au gouvernement républicain. Pour amener un pareil rapprochement, le clergé dut dépenser des trésors d'habileté et de patience. Zola, Fortune Rougon,1871, p. 74.
[Avec, ds le cont., une valeur dépréc. V. rem. in fine A 1] L'habileté des roués (Lamart., Corresp.,1834, p. 60).Il y a des courants qu'on ne remonte que par la fermeté, et M. Briand n'avait que de l'habileté et de la souplesse (Joffre, Mém., t. 2, 1931, p. 439).
Avoir l'habileté de + inf.François Ieret surtout Louis XIV, ont eu la dangereuse habileté d'occuper les esprits par la guerre (Staël, Consid. Révol. fr., t. 1, 1817, p. 18).Elle n'avait eu ni l'habileté de s'enrôler dans une coterie musicale, ni la rouerie d'enrôler à sa suite une troupe d'adorateurs (Rolland, J.-Chr., Amies, 1910, p. 1134).
b) Qualité d'adresse, d'intelligence, de compétence dans une activité demandant l'acquisition et l'application de techniques. Anton. maladresse.L'habileté d'un ouvrier, d'un artisan; dextérité, maîtrise, savoir-faire et habileté. Ce pêcheur le tenait en haute estime à cause de son habileté comme nageur et comme batelier (Karr, Sous tilleuls,1832, p. 84).On appelle manœuvre l'homme auquel on ne demande que de dépenser sa force, sans y apporter une habileté spéciale qui caractérise, au contraire, l'ouvrier mineur (Haton de la Goupillère, Exploitation mines,1905, p. 480) :
2. Denis sauva son maître. Il passa les nuits et les jours sans sommeil, ne quitta point la chambre du malade, lui prépara les drogues, les tisanes, les potions, lui tâtant le pouls, comptant anxieusement les pulsations, le maniant avec une habileté de garde-malade et un dévouement de fils. Maupass., Contes et nouv., t. 2, Denis, 1883, p. 848.
En partic., dans le langage de la crit. artistique. Monsieur Bastien-Lepage est un peintre d'une prodigieuse habileté, qui connaît son métier sur le bout du doigt (Huysmans, Art mod.,1883, p. 48).Le musicien doit tenir compte de la fatigue des musiciens, de leur habileté plus ou moins grande (Saint-Saëns, Portr. et souv.,1909, pp. 11-12) :
3. Le peintre pense moins à exprimer son sujet qu'à faire briller son habileté, son adresse; de là la belle exécution, la touche savante, le morceau supérieurement rendu... Delacroix, Journal Suppl., 1844, p. 431.
[Avec, ds le cont., une valeur dépréc. V. rem. in fine A 1] :
4. [Rameau] avait beaucoup d'art pour s'approprier, dénaturer, orner, embellir les idées d'autrui et retourner les siennes; assez peu de facilité pour en inventer de nouvelles; plus d'habileté que de fécondité; plus de savoir que de génie; mais toujours de la force et de l'élégance, et très souvent du beau chant. Guéhenno, Jean-Jacques,1950, p. 48.
P. anal. [En parlant d'un animal] La force du chameau, l'habileté du castor (Sand, Lélia,1833, p. 168).
Rem. De même que habile, l'emploi de habileté ds le domaine des relations soc., les domaines intellectuel et artistique, implique un jugement dépréciatif, lorsque sont privilégiées les qualités d'originalité, de génie ou de sincérité.
2. [Constr. avec un compl. ou un adj. spécifiant un type d'activité, une activité ou un domaine d'activité] Aptitude et/ou adresse particulière dans (tel domaine) ou pour (telle activité).
a) [Constr. avec un compl. déterminatif ou un adj.]
Habileté d'esprit, de main (vieilli). Tête de Christ (...), où malgré l'expression, la grande habileté de crayon est plus surprenante encore que l'expression (Delacroix, Journal,1853, p. 118).
Habileté pratique; habileté commerciale, politique, professionnelle. Il ne dira pas qu'il a eu du chagrin; non; d'abord par « pudeur virile », ensuite par habileté artistique qui fait naître l'émotion en la dissimulant (Proust, Temps retr.,1922, p. 745).Même, tout concours indirect, que l'habileté casuistique du Président [Roosevelt] parvenait à leur fournir [aux Anglais], était l'objet d'une sourcilleuse réprobation au Congrès et dans la presse (De Gaulle, Mém. guerre,1954, p. 122) :
5. ... les burinistes demeurent longtemps asservis à un métier où l'habileté manuelle prime de plus en plus l'intelligence et la sensibilité. Dacier1944, p. 101.
b) [Constr. avec un compl. subst. prép.]
Habileté à (qqc.) (rare, vieilli).Cette inquiétude qui venait l'agiter à chaque instant, de là cette habileté suprême au pistolet (Stendhal, Lamiel,1842, p. 192).
Habileté de (qqc.) (rare).Malvina (...) s'était mêlée de succès dramatiques, et (...) y avait déployé une certaine habileté de combinaisons (Reybaud, J. Paturot,1842, p. 263).V. aussi aimant1B 1 ex. 11.
Habileté dans (qqc.).On attribua le succès de mes récoltes à la coopération du malin esprit. Hélas! il leur auroit été cependant aisé de voir qu'il ne venoit que de mes soins, et de mon habileté dans l'art de l'irrigation (Crèvecœur, Voyage, t. 2, 1801, p. 302) :
6. Ce qu'au théâtre on appelle depuis longtemps les « bruits de coulisses », prend au disque, au cinéma et à la radio une place croissante, de plus en plus justifiée par l'habileté des exécutants, dans la confection des « atmosphères » sonores. Arts et litt.,1935, p. 3404.
c) [Constr. avec un compl. prép. inf.]
Habileté à + inf.Il aurait pu (...), grâce à son habileté à nager, grâce à cette habitude qui faisait de lui un des plus habiles plongeurs de Marseille, disparaître sous l'eau, échapper à ses gardiens (Dumas père, Monte-Cristo, t. 1, 1846, p. 97).Ce goût de la comédie lui avait prêté (...) beaucoup de manège et une extrême habileté à duper les gens (Pourrat, Gaspard,1925, p. 135).
Habileté pour + inf.Vous avez longuement disserté et fort bien, sur la finesse des femmes, sur leur habileté pour ménager les convenances (Maupass., Contes et nouv., t. 1, Bord du lit, 1883, p. 896) :
7. Une ambition sans limite, et une admirable habileté pour tirer de chaque jour, de chaque circonstance, quelque progrès nouveau, l'art de mettre la fortune à profit sans jamais prétendre la régler, c'est là Cromwell. Guizot, Hist. civilisation, Leçon no13, 1828, p. 23.
B. − Au sing. Caractère habile de (quelque chose), caractère de ce qui est approprié à un but. L'habileté d'une manœuvre, d'une parole, d'un argument. Vous (...) serez aussi [frappé] de la capacité, de l'habileté de la diplomatie française à cette époque (Guizot, Hist. civilisation, Leçon no14, 1828, p. 24).L'habileté même de la plaidoirie, la légèreté affectée, tout témoigne que Jean-Jacques ne raconte ici que la vérité (Guéhenno, Jean-Jacques,1948, p. 246) :
8. Retenons encore du même docteur : Celui qui pour comprendre la vie y applique seulement la raison est semblable à quelqu'un qui prétendrait saisir une flamme avec des pincettes. Ce qui semble bien signifier que, pour comprendre la vie, il ne faut pas raisonner sur la vie, mais devenir la vie. Notons, là encore, l'habileté de la comparaison. Benda, Fr. byz.,1945, p. 113.
En partic., dans le langage de la crit. artistique. Il a une sanguine (...) qui prend sa couleur charmante et son incarnat de vie à l'habileté des oppositions du gris et du noir (Bourget, Nouv. Essais psychol.,1885, p. 144).Les images d'un goût exquis et l'ingéniosité, le mouvement, l'habileté du découpage, le tact de la présentation en font une œuvre des plus plaisantes (Gide, Journal,1936, p. 1254).
(Être) une merveille d'habileté, d'une grande habileté. Je vois un Chasseur tenant un verre à la main, petit panneau qui est un prodige d'habileté, de finesse et d'expression (Du Camp, Hollande,1859, p. 37).Ce n'est jamais très beau comme du Victor Hugo, mais c'est d'une habileté prodigieuse, et cela passe avec aisance par des sentiers charmants (Renard, Journal,1900, p. 615).
C. − Au sing. ou au plur., p. méton.
1. Manière d'agir habile, adroite et opportune. La mise à profit immédiate et rapide du fait quelconque qui peut aider, c'est là l'habileté qui distingue le méchant efficace, et qui élève le coquin à la dignité de démon. Brusquer le sort, c'est le génie (Hugo, Homme qui rit,1869, t. 2, p. 43) :
9. Pour se faire accepter des socialistes, lui, petit bourgeois, mais enfin un bourgeois, il [Briand] prit la thèse la plus extrême : la grève générale. Ce pouvait être une habileté mais je n'aime guère les habiletés et je préfère croire que c'était sa gourme de jeunesse. Barrès, Cahiers, t. 5, 1907, p. 92.
[Avec une nuance dépréciative] Maintes fois on avait dénoncé les ruses des politiciens bourgeois, opposé leurs habiletés à la franchise et au désintéressement des socialistes (Sorel, Réflex. violence,1908, p. 328).
2. Manière de faire habile, dénotant la grande maîtrise d'une technique. Le grand homme [Rubens] (...) avait réuni toutes les habiletés et les expériences acquises par la peinture en trois siècles (Michelet, Journal,1840, p. 345) :
10. C'est d'ailleurs, il ne faut pas l'oublier, d'une foule de petites habiletés semblables [à celle qui vient d'être indiquée pour la manière de traiter les entrées dans le stretto de la fugue] qu'est faite en grande partie ce qu'on appelle le métier. Gedalge, Fugue, [antérieur à 1938], p. 160.
[Constr. avec un compl. de ou un adj. spécifiant une technique ou un domaine technique] Habileté de langage, habileté oratoire; habileté de procédure; les habiletés de métier (vieilli). Ces exclusions de M. de Charlus n'étaient pas toujours fondées sur des ressentiments de toqué ou des raffinements d'artiste, mais sur des habiletés d'acteur (Proust, Prisonn.,1922, p. 232).Ce recul momentané n'était rien de plus qu'une habileté diplomatique, un moyen de frapper ostensiblement l'opinion européenne (Martin du G., Thib., Été 14, 1936, p. 578) :
11. Quand on lisait, en classe, le devoir de quelque autre élève, il s'étonnait devant mille pensées subtiles, mille habiletés de traduction qu'il n'eût jamais découvertes, lui. Larbaud, F. Marquez,1911, p. 175.
En partic., dans le langage de la crit. artistique. [Avec une nuance dépréciative. V. rem. supra] synon. artifice; ficelle, truc (fam.).L'art, sauf quelques rarissimes exceptions, était [en 1914] médiocre, la poésie d'attitudes et d'enfantillages soufflés, comme chez Mmede Noailles (...) quand cette même poésie n'est pas d'habiletés, de ficelles et de trucs comme chez Rostand (L. Daudet, Universaux,1935, p. 183).
Prononc. et Orth. : [abilte]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1539 « aptitude » (Est.); 2. 1549 « finesse » (ibid.). Dér. de habile*; suff. -eté, v. -ité (il est à noter certaines confusions entre habilité* et habileté). Fréq. abs. littér. : 17.

Habileté : définition du Wiktionnaire

Nom commun

habileté \a.bil.te\ féminin

  1. Facilité, disposition, qualité qui rend propre à faire certaines choses, à réussir dans certaines actions, en particulier en utilisant ses mains.
    • […] Marguerite, d’une aiguille d’or à la pointe arrondie, sondait les plaies avec toute la délicatesse et l’habileté que maître Ambroise Paré eût pu déployer en pareille circonstance. — (Alexandre Dumas, La Reine Margot, 1845, volume I, chapitre X)
    • Dès que les gerbes rejoignirent le hameau, Gustave et Le Balkanais entreprirent de constituer les gerbiers de blé et d'avoine. C'était un art ! Leur habileté à les construire était reconnue au-delà de la commune […]. — (Daniel Crozes, Lendemains de Libération, éd. Rouergue, 2017)
  2. Tour d'adresse.
    • Il y a des crimes qui deviennent innocents et presque glorieux par leur éclat, leur nombre et leurs excès : de là vient que les voleries publiques sont des habiletés et que prendre des provinces injustement s'appelle faire des conquêtes (Voltaire).
  3. (Histoire) Titre que les rois mérovingiens donnaient à certains de leurs officiers.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Habileté : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

HABILETÉ. n. f.
Qualité de celui qui est habile. Cet ouvrier est d'une grande habileté. Il a déployé beaucoup d'habileté dans cette affaire. Avec toute son habileté, il a été pris pour dupe.

Habileté : définition du Littré (1872-1877)

HABILETÉ (a-bi-le-té) s. f.
  • Qualité de celui qui est habile. L'habileté à se servir des conjonctures. J'aimerais bien mieux lire le Tasse ; j'y suis d'une habileté qui vous surprendrait et qui me surprend moi-même, Sévigné, 64. Représentez-vous cette île fameuse [l'île des Faisans] où deux hommes chargés des intérêts et du destin des deux nations faisaient valoir leur habileté à disputer les droits des couronnes, Fléchier, Marie-Thér. Le savoir-faire et l'habileté ne mènent pas jusqu'aux énormes richesses, La Bruyère, VI. La vraie habileté consiste à comprendre qu'à la longue la plus grande de toutes les ressources dans les affaires est la réputation universelle de probité, Fénelon, Dial. des morts mod. (Richelieu, Mazarin). Son premier mouvement [de Napoléon] le porta à mépriser cet avis [de la marche de l'armée russe sur son flanc] ; car, soit fierté, soit expérience, il s'était accoutumé à ne pas supposer à ses adversaires l'habileté qu'il aurait eue à leur place, Ségur, Hist. de Nap. IX, 7.

HISTORIQUE

XIVe s. L'en quert sanité pour avoir puissance et habilité de faire ses besoingnes, Oresme, Eth. VIII (14).

XVe s. Avec telz expediens et habillité qui procedent de grant sens, font eviter grant peril…, Commines, II, 3. Je veulx declairer une tromperie ou habillité ainsi qu'on l'a voulu nommer, Commines, III, 4.

XVIe s. Entre les autres artifices et habilitez, dont il estoit plein, Amyot, Alc. 43. Il definit chirurgie une habilité et industrieux mouvement d'une main asseurée avec experience…, Paré, Introd. 1. Il ne tient jà qu'à une habileté de main, Cotgrave

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Habileté : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

HABILETÉ, s. f. (Gramm.) ce mot est à capacité ce qu’habile est à capable ; habileté dans une science, dans un art, dans la conduite.

On exprime une qualité acquise, en disant, il a de l’habileté ; on exprime une action en disant, il a conduit cette affaire avec habileté.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « habileté »

Étymologie de habileté - Wiktionnaire

Du latin habilitas (même sens).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de habileté - Littré

Provenç. habilitat ; espagn. habilidad ; ital. abilità ; du latin habilitatem, de habilis, habile.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « habileté »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
habileté abilœte play_arrow

Citations contenant le mot « habileté »

  • L’estime de soi se construit dans le lien d’attachement avec les parents. La perception de soi et l’importance de prendre soin de soi sont d’abord reflétées par le regard du parent. Les mots et les gestes des parents envers leurs enfants leur donnent un reflet qui influence la perception qu’ils auront de leur corps, de leur personnalité, de leur intelligence, et cela teintera même leur manière d’être en relation. Pour une personne qui n’a pas acquis les habiletés de prendre soin d’elle, la formule «prendre soin de soi» peut tout simplement lui faire ressentir de la culpabilité, de l’impuissance et du découragement. Vous n’êtes pas fautif de ne pas savoir comment prendre soin de vous, mais il est possible de l’apprendre. La Nouvelle Union et L'Avenir de l'Érable, Prendre soin de soi? - La Nouvelle Union et L'Avenir de l'Érable
  • L’habileté extrême du condor andin à planer est essentielle pour son mode de vie au trésor, qui nécessite des heures par jour de contourner les hautes montagnes à la recherche d’un repas de charogne, a déclaré Sergio Lambertucci, co-auteur et biologiste de l’étude à l’Université nationale de Comahue en Argentine. News 24, Voler sans battre? Les condors andins surfent dans l'air 99% du temps - News 24
  • Les festivités commenceront le lundi 13 juillet, à 21h sur le parking qui se situe devant l’entrée principale du jardin de l’hôtel d’Emonville. En famille, entre amis, chacun pourra tester son habileté autour de jeux picards, comme le billard Carrousel, la Grenouille ou encore le Passe Boules. , 14 juillet à Abbeville. Pas de feu d'artifice mais des lanternes flottantes au jardin d'Emonville | Le Journal d'Abbeville
  • Faut-il licencier le collaborateur dont les résultats sont insatisfaisants? Maxime Morand invite à prendre exemple sur l’abbé. Soucieux de ne perdre aucune des brebis qui lui sont confiées, il prend soin de ses frères qui ont failli «car ce ne sont pas les bien-portants qui ont besoin du médecin, mais les malades». Il enverra par conséquent des sympectes (les mentors du monde du travail), «des frères anciens et sages qui réconforteront ce frère chancelant» et l’aideront à développer son potentiel. Ce n’est qu’en dernier recours, lorsqu’il constate que toute son habileté est sans résultat, que l’abbé «use du fer qui retranche». Bilan, Leadership: ce que la Bible nous apprend - Bilan
  • La préparation mentale prend de plus en plus de place dans l’entraînement d’un joueur de haut niveau. Au sein de cette préparation il existe deux habiletés utiles pour gagner en contrôle, la visualisation et l’imagerie. Parlons-en avec Franck Rigole, psychologue du sport et intervenant auprès des équipes de France. Fédération Française de Golf, Franck Rigole : « La visualisation aussi appelée imagerie es
  • Il n'est point de grand conquérant qui ne soit grand politique. Un conquérant est un homme dont la tête se sert, avec une habileté heureuse, du bras d'autrui. De Voltaire / Essai sur les moeurs
  • L'efficacité, c'est le contraire de l'habileté. De Frank Herbert / Les yeux d'Heisenberg, 1966
  • Le comble de l’habileté : Arriver à lire l’heure sur un cadran de baromètre. De Alphonse Allais / Le Tintamarre - 18 Mai 1879
  • Dans les temps de révolutions, on ne trouve d'habileté que dans la hardiesse, et de grandeur que dans l'exagération. De Talleyrand / Mémoires
  • L'habileté est à la ruse ce que la dextérité est à la filouterie. De Chamfort / Maximes et pensées, caractères et anecdotes
  • Je ne crois pas aux improvisateurs. En réalité, le grand art est toujours le produit d'une extraordinaire habileté technique. De Federico Zeri
  • La fortune a pour main droite l'habileté et pour main gauche l'économie. De Proverbe italien
  • Pour le succès, l’attitude est aussi importante que l’habileté. De Harry F. Banks
  • L'art est l'habileté réduite en théorie. De Joseph Joubert / Pensées
  • L'espérance fait plus de dupes que l'habileté. De Vauvenargues / Réflexions et maximes
  • Le terme de l'habileté est de gouverner sans la force. De Vauvenargues / Réflexions et maximes
  • Les méchants sont toujours surpris de trouver de l'habileté dans les bons. De Vauvenargues
  • C'est une grande habileté que de savoir cacher son habileté. De François de La Rochefoucauld / Maximes
  • L'habileté vaut mieux que l'intransigeance. Théognis, de Mégare, Élégies, I, 218 (traduction J. Carrière)
  • Le renom d'habileté vient souvent de maladresses dont on a su tirer parti. Henri de Régnier, Donc , Kra
  • C'est une grande habileté que de savoir cacher son habileté. François, duc de La Rochefoucauld, Maximes
  • C'était une des idées maîtresses de M. Parencloud que la suprême habileté consistait à se présenter comme maladroit. André Dhôtel, Le Neveu de Parencloud, Grasset
  • Soyons justes pour être habiles. François René, vicomte de Chateaubriand, Mémoires d'outre-tombe

Images d'illustration du mot « habileté »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « habileté »

Langue Traduction
Corse sapè fà
Basque trebetasuna
Japonais スキル
Russe умение
Portugais habilidade
Arabe مهارة
Chinois 技能
Allemand fertigkeit
Italien abilità
Espagnol habilidad
Anglais skill
Source : Google Translate API

Synonymes de « habileté »

Source : synonymes de habileté sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « habileté »



mots du mois

Mots similaires