La langue française

Apprentissage

Sommaire

  • Définitions du mot apprentissage
  • Étymologie de « apprentissage »
  • Phonétique de « apprentissage »
  • Évolution historique de l’usage du mot « apprentissage »
  • Citations contenant le mot « apprentissage »
  • Images d'illustration du mot « apprentissage »
  • Traductions du mot « apprentissage »
  • Synonymes de « apprentissage »
  • Antonymes de « apprentissage »

Définitions du mot apprentissage

Trésor de la Langue Française informatisé

APPRENTISSAGE, subst. masc.

I.− Dans le domaine de l'enseign. ou de la formation.
A.− Action d'apprendre un métier, en particulier formation professionnelle organisée permettant d'acquérir une qualification pour un métier. Synon. formation, instruction :
1. Samedi 14 mai. Frantz Jourdain vient déjeuner avec moi et me lire des fragments d'un livre dont je lui ai donné l'idée. C'est un roman où sous un nom supposé, il raconte son enfance, sa jeunesse, son passage à l'école des beaux-arts, son apprentissage du métier d'architecte. E. et J. de Goncourt, Journal,1892, p. 249.
2. L'apprentissage doit être rationnel, organisé, sous une direction technique et pédagogique avec un personnel d'enseignement spécialisé. Doc. sur les Journées Nationales d'études de l'apprentissage et du travail des Jeunes,1954, p. 34.
P. ext. Formation pratique par l'exercice de la profession :
3. Il était entré à la conférence d'Aguesseau et s'était glissé parmi tous ces jeunes gens s'esseyant à parler, faisant leur éducation de tribune, leur apprentissage d'orateur, leur stage d'homme d'état, pour les luttes parlementaires à venir. E. et J. de Goncourt, Renée Mauperin,1864, p. 92.
SYNT. verbaux :
Entrer en apprentissage chez qqn :
4. À quinze ans, Carrière entrait en apprentissage chez un lithographe : ... G. Séailles, Eugène Carrière,essai de biogr. psychol., 1911, p. 9.
Faire son apprentissage :
5. Elle pouvait avoir seize ans; elle était grande, svelte, blanche comme un lis, avec des cheveux noirs et des lèvres dont le rouge ardent lui avait fait donner le surnom de Cerise dans l'atelier de fleuriste où elle avait fait son apprentissage. Ponson du Terrail, Rocambole,t. 1, L'Héritage mystérieux, 1859, p. 98.
6. La situation qui se propose aux professionnels de la pensée, à ces gens munis des techniques de l'intelligence, est une situation brutale. (Et il faut se tourner ici vers les jeunes hommes qui font un apprentissage de clercs, et non vers ces vieux clercs encore debout par habitude dans leur vieillissement, dans leur mémoire, leur sclérose et leur contentement...) Nizan, Les Chiens de garde,1932, p. 231.
Faire son apprentissage sous qqn... :
7. Elle [ma mère] décida mon père à abandonner le service de l'État; quand il aurait un commandement pour l'Islande, je ferais mon apprentissage sous lui. Malot, Romain Kalbris,1869, p. 14.
(Se) mettre ou (se) placer en apprentissage :
8. Madeleine Férat était fille d'un mécanicien-constructeur. Son père, né dans un petit village des montagnes de l'Auvergne, vint à Paris pour chercher fortune, les pieds nus, les poches vides. C'était un de ces Auvergnats trapus, carrés des épaules, d'un entêtement de brute au travail. Il se mit en apprentissage chez un constructeur de machines, et là, pendant près de dix ans, il lima et forgea de toute la force de ses mains rudes. Zola, Madeleine Férat,1868, p. 25.
9. Gamin de douze ans, il avait été placé en apprentissage chez un imprimeur et, comme Stephenson, avait eu le mérite de se rendre compte de ce qui lui manquait pour réussir. P. Rousseau, Hist. des techn. et des inventions,1967, p. 308.
SYNT. Nom. 1. Avec réf. au métier appris ou aux lieux et conditions d'apprentissage : apprentissage agricole, artisanal; centre, cours, école d'apprentissage; apprentissage familial (effectué par l'apprenti chez ses parents). 2. Avec réf. au statut jur. et écon. de l'apprenti : contrat, livret, taxe d'apprentissage. 3. Avec réf. aux résultats de l'apprentissage : brevet, certificat d'apprentissage.
B.− Emplois spéc., PSYCHOL. [En parlant d'une pers., d'un enfant ou même d'un animal] ,,Modification adaptative du comportement au cours d'épreuves répétées.`` (Piéron 1963) :
10. Le réflexe acquis est un véritable apprentissage exigeant, comme tout apprentissage, l'intervention de l'attention. Ruyer, La Conscience et le corps,1937, p. 21.
11. Le succès psychologique des notions d'apprentissage et de conditionnement, en insistant sur l'important de l'acquis dans l'élucidation du psychisme, amène naturellement au premier plan l'étude du développement de l'enfant et des acquisitions successives qui concourent à la formation de l'adulte. Hist. de la sc.,1957, p. 1688.
SYNT. Apprentissage intuitif, latent; apprentissage par l'action, par essais et erreurs, par imitation, par substitution; courbe d'apprentissage.
P. anal., INFORMAT. Apprentissage automatique. ,,Processus permettant à la machine d'améliorer ses performances, pour l'analyse et/ou pour la recherche automatique des informations, en fonction de ses « expériences » propres.`` (Cros-Gardin 1964) :
12. Tout le problème est alors de définir le niveau optimal de cette culture, son mode d'emploi et son enrichissement; cette question est liée à celle de l'apprentissage automatique; de même qu'on a appris à des machines à jouer aux échecs, on cherche à leur apprendre à apprendre à enregistrer et à utiliser un savoir d'ordre documentaire. M. Coyaud, Introd. à l'étude des lang. documentaires,1966, p. 125.
II.− Au fig. et p. anal., dans le domaine de la morale et de la vie quotidienne. Initiation, par l'expérience, aux divers aspects de la vie humaine. L'apprentissage du monde, de la patience :
13. L'apprentissage de la débauche ressemble à un vertige; on y ressent d'abord je ne sais quelle terreur mêlée de volupté, comme sur une tour élevée. Tandis que le libertinage honteux et secret avilit l'homme le plus noble, dans le désordre franc et hardi, dans ce qu'on peut nommer la débauche en plein air, il y a quelque grandeur, même pour le plus dépravé. Musset, La Confession d'un enfant du siècle,1836, p. 104.
14. Au collège, Guillaume commença dans la douleur l'apprentissage de la vie; il devait fatalement être blessé à chaque pas. Zola, Madeleine Férat,1868, p. 51.
15. ... ensuite, puisque l'efficience collective suppose une harmonie des agents, ceux-ci feront un apprentissage de la solidarité. J. Wilbois, Comment fonctionne une entreprise,1941, p. 9.
Faire l'apprentissage de qqc. En faire l'expérience, s'habituer progressivement à quelque chose :
16. − Parce que, mon cher ami, vous comprenez, il ne faut jamais être exclusif. Quand on vit avec des fous, il faut faire aussi son apprentissage d'insensé; d'un moment à l'autre quelque cerveau brûlé, qui n'aura pas plus de motif de me chercher querelle que vous n'en avez d'aller chercher querelle à Beauchamp, me viendra trouver pour la première niaiserie venue, ou m'enverra ses témoins, ou m'insultera dans un endroit public : ... A. Dumas Père, Le Comte de Monte-Cristo,t. 2, 1846, p. 287.
17. J'admirais donc le cher Désiré, je me confiais à son bras, je m'en remettais à lui de toutes vertus protectrices et, quand il vint à me manquer, je dus faire douloureusement l'apprentissage de certaine adversité, me former, petit à petit, une carapace et des pinces. Duhamel, Chronique des Pasquier,Le Notaire du Havre, 1933, p. 116.
SYNT. Épithètes caractérisantes : apprentissage délicieux, douloureux, dur, long, patient.
PRONONC. ET ORTH. : [apʀ ɑ ̃tisa:ʒ]. Demi-longueur ds Passy 1914 pour [ɑ ̃]. Enq. : /apʀãtisaʒ/. Fér. Crit. t. 1 1787 admet une var. graph. aprentissage.
ÉTYMOL. ET HIST. − 1. 1395 « action d'apprendre un métier » (ds Delb. Rec. d'apr. DG : En faisant le contrat dudit apprentissage); d'où 1447 « temps d'apprentissage » (Août 1447, Ord., XIII, 508 ds Gdf. Compl.); 2. 1558 « premiers essais qu'on fait » (St-Gelais, 171 ds Littré : Heureux celui qui, pour devenir sage, Du mal d'autrui fait son apprentissage); 1580-92 « action d'apprendre, en gén. » (Mont., 1. I, ch. 26 ds Gdf. Compl.). Dér. de apprenti* (formes apprentis*, apprentisse*); suff. -age*.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 449. Fréq. rél. littér. : xixes. : a) 583, b) 523; xxes. : a) 520, b) 812.
BBG. − Barr. 1967. − Battro 1966. − Biol. t. 2 1970. − Blanche 1857. − Cap. 1936. − Cros-Gardin 1964. − De Lisle (J.), Gauthier (F.). La Gestion de l'entr. Meta, 1970, t. 15, no1, p. 40. − Éd. 1913. − Foi t. 1 1968. − Gay t 1 1967 [1887]. − Guilh. 1969. − Jossier 1881. − Kuhn 1931, p. 42. − Lacr. 1963. − Lafon 1959. − Lar. comm. 1930. − Le Clère 1960. − Lemeunier 1969. − March. 1970. − Mont. 1967. − Mucch. Sc. soc. 1969. − Noël 1968. − Pag. 1969. − Piéron 1963. − Psychol. 1969. − Réau-Rond. 1951. − Réau-Rond. Suppl. 1962. − Sill. 1965. − Suavet 1970. − Tez. 1968.

apprentissage « temps de formation d'un apprenti »

Wiktionnaire

Nom commun

apprentissage \a.pʁɑ̃.ti.saʒ\ masculin

  1. Action d’apprendre un métier ; état d’un apprenti.
    • Moi, j'étais en apprentissage, depuis 1804, chez le vieil horloger Melchior Goulden, à Phalsbourg. — (Erckmann-Chatrian, Histoire d’un conscrit de 1813, J. Hetzel, 1864)
    • De plus, l’apprentissage de la langue m'était facilité par la bienveillante coopération du gérant de la Compagnie de la Baie d'Hudson, qui parlait l’esquimau et l’anglais. — (André Steinmann & ‎Gilbert La Rocque, La petite barbe, Éditions de l'Homme, 1977, page 83)
  2. (Figuré) Dans un sens plus large, premiers essais qu’on fait d’une chose pour y devenir habile.
    • Un insuccès ne peut rien prouver contre le socialisme, depuis qu’il est devenu un travail de préparation ; si l’on échoue, c’est la preuve que l’apprentissage a été insuffisant ; il faut se remettre à l’œuvre avec plus de courage, d’insistance et de confiance qu’au­trefois […] — (Georges Sorel, Réflexions sur la violence, 1908, p. 42)
    • Ce financier a fait son apprentissage aux dépens des malheureux qu’il a ruinés.
    • Faire l’apprentissage de la guerre, de la politique, de l’intrigue, de la perfidie, du crime.
    • (Absolument) La vie est un long apprentissage.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

APPRENTISSAGE. n. m.
Action d'apprendre un métier. État d'un apprenti. Dans tel métier, l'apprentissage est difficile, long, laborieux. Mettre un jeune homme, une jeune fille en apprentissage. Un garçon qui fait son apprentissage. Il a fait son apprentissage sous un tel, chez un tel. Être en apprentissage. Sortir d'apprentissage. Contrat d'apprentissage. Il se dit au figuré et dans un sens plus large des premiers Essais qu'on fait d'une chose pour y devenir habile. Ce financier a fait son apprentissage aux dépens des malheureux qu'il a ruinés. Faire l'apprentissage de la guerre, de la politique, de l'intrigue, de la perfidie, du crime. Absolument, La vie est un long apprentissage.

Littré (1872-1877)

APPRENTISSAGE (a-pran-ti-sa-j') s. m.
  • 1Action d'apprendre un métier. Nous nous mettons tous deux en apprentissage, Rousseau, Ém. III.

    Fig. Vous n'en êtes pas à votre apprentissage, Corneille, le Ment. I, 1. Ces agonies lui servaient d'apprentissage à bien mourir, Fléchier, Mont.

  • 2Le temps qu'on met à apprendre un métier. Il est à la fin de son apprentissage.
  • 3 Fig. Faire son apprentissage, en être à son apprentissage, se dit des premiers essais que l'on fait. Et qui, sur son époux, fit son apprentissage, A bien pu, sur un fils, achever son ouvrage, Corneille, Rodog. V, 4. De quelque adresse… Qu'il eût fait son apprentissage, Malherbe, IV, 5. Il fait son apprentissage de la pauvreté, Bossuet, Fr. d'Ass. 1. Il lui fit faire son apprentissage par une guerre contre les Arabes, Bossuet, Hist. III, 3. Et n'en étant qu'à son apprentissage, La Fontaine, Psaut.

    Faire l'apprentissage de, s'instruire à, s'habituer à. Voudrais-tu qu'à mon âge Je fisse de l'amour le vil apprentissage ? Racine, Baj. I, 1. Mais moi, qui vois plus loin ; qui par un long usage, Des maximes du trône ai fait l'apprentissage, Racine, Baj. IV, 7. Ce héros… Pour elle, de la crainte a fait l'apprentissage, Racine, Iphig. IV, 1. Nous sommes sous un roi si vaillant et si sage, Et qui si dignement a fait l'apprentissage De toutes les vertus propres à commander, Malherbe, II, 5. Cette femme est une catéchumène qui fait l'apprentissage des pleurs que J. C. demande à ses servantes, Chateaubriand, Mart. II, 205.

HISTORIQUE

XVIe s. Ils les approuvent aussi [les voyages] pour l'apprentissage des langues vulgaires, Lanoue, 120. Heureux celui qui, pour devenir sage, Du mal d'autrui fait son apprentissage, Saint-Gelais, 171. Il fut nourry en cest apprentissage de la discipline militaire, Amyot, Flamin. 1. Cleopatra devoit à ceste Fulvie l'apprentissage de l'obeissance que portoit Antonius aux femmes, Amyot, Anton. 14.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

APPRENTISSAGE. - HIST. Ajoutez : XVe s. Pour le droit d'aprentage, ilz seront tenus de paier… la somme de dix sols [pour le métier de tonnelier à Abbeville], Rec. des monum. inédits de l'hist. du tiers état, t. IV, p. 257.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

APPRENTISSAGE, s. m. (Commerce.) se dit du tems que les apprentifs doivent être chez les marchands ou maîtres des arts & métiers. Les brevets d’apprentissage doivent être enregistrés dans les registres des corps & communautés, & leur tems ne commence à courir que du jour de leur enregistrement. Aucun ne peut être reçû marchand qu’il ne rapporte son brevet & ses certificats d’apprentissage. art. 3. du tit. 1. de l’Ordonn. de 1673. (G)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « apprentissage »

(1395) dérivé de apprenti avec le suffixe -age.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Apprenti. D'après Palsgrave, p. 9, on prononçait, au XVIe siècle, apprentissaige.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « apprentissage »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
apprentissage aprɑ̃tisaʒ

Évolution historique de l’usage du mot « apprentissage »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « apprentissage »

  • La Région Grand Est, la Direccte et Pôle emploi Grand Est organisent une e-Semaine de l’Apprentissage, du 29 juin au 3 juillet, sur www.apprentissage-grandest.fr. Destinée aux jeunes de 16 à 29 ans, à leurs familles, aux entreprises et aux prescripteurs (Pôle emploi, Missions locales, CIO, consulaires, CFA, etc.), cette semaine sera rythmée par de nombreux événements. , Coronavirus | Semaine de l’apprentissage du 29 juin au 3 juillet
  • Ce sont au total différentes mesures qui ont été évoquées et validées en Conseil des ministres le 4 juin 2020. Des mesures visant à réformer l’assurance chômage, le chômage partiel, la formation professionnelle, l’emploi des jeunes et particulièrement l’apprentissage. Sur ce dernier point, quatre mesures ont été présentées. A LIRE. Apprentissage, emploi, formation : l'automobile prend les devants , Un plan pour l'apprentissage pour les jeunes et les entreprises – L'argus PRO
  • La cruauté demande un long apprentissage. De Pierre Turgeon / Faire sa mort comme faire l'amour
  • Le renoncement est le fruit de tout apprentissage. De Christian Bobin / Lettres d'or
  • Le salut est gratuit, mais l’apprentissage exigera votre existence toute entière. De Dietrich Bonhoeffer
  • L'éducation est un apprentissage social. Elle nous aide à grandir et à vivre. De John Dewey
  • Sans apprentissage de la douleur, le bonheur n’est pas solide. De Frédéric Beigbeder / L’Amour dure trois ans
  • Etre actrice, c’est avant tout faire l’apprentissage de sa liberté. De Isabelle Huppert / Studio Magazine - Septembre 2002
  • Le roman est l'apprentissage de la liberté de penser. De Danièle Sallenave / Don des morts
  • L'apprentissage du vivre ne serait-il pas constitué d'une suite d'échecs... ? De Johanne Harelle / Une leçon
  • L'apprentissage de la modération devient plus aisé quand on sait que la mort viendra au moindre abus. De Gilles Archambault / A voix basse
  • L’universalité de l’apprentissage suffit à montrer que l’animal n’est pas mû par ses seuls instincts. De Jean Guitton
  • Il n’y a pas d’éducation sans sanction. C’est l’apprentissage de la responsabilité. De Henri Guaino / Le Figaro, 23 janvier 2015
  • Tout le monde est raciste au départ et c’est un apprentissage de ne pas l’être. De Cédric Klapisch / Studio Magazine - Juin 2002
  • Les colorants qu'ils mettent dans les petits pots pour bébés, c'est ni plus ni moins l'apprentissage des paradis artificiels. De Jean-Marie Gourio / Brèves de Comptoir
  • Je veux ressentir le feu et l’énergie. J’ai envie de continuer mon apprentissage aux côtés des grands de Hollywood. De Angelina Jolie / Le Figaro et vous, 7 janvier 2015
  • L’apprentissage, c’est transmettre des valeurs d’homme à homme, dans un monde où l’on croit que l’outil numérique peut tout remplacer. De Thierry Marx / Extrait de l'interview du Figaro du 23 janvier 2016
  • Cette nouvelle méthode d’apprentissage propose des kits qui permettent la construction d’un robot toujours plus évolué. Ainsi, chaque mois, de nouvelles notions de mécanique, de […] La lettre économique et politique de PACA, PARIS : Science&Vie Junior se lance dans l'apprentissage de la robotique ! - La lettre économique et politique de PACA
  • L’avenir de l’apprentissage dans l’artisanat en France se joue maintenant. Les 112 CFA du réseau des CMA représentant 100 000 jeunes formés par an dans 250 métiers, 600 formations proposées du CAP au BAC + 3, recrutent actuellement leurs effectifs pour septembre. Pour en parler, Dominique Ganteille France Bleu, Mercredi 24 Juin, mobilisation nationale pour les jeunes et l’apprentissage !
  • Ce jeudi 4 juin, le président de la République a réuni les partenaires sociaux à l’Elysée. Au menu des discussions du jour : la réforme de l’assurance chômage, le dispositif de chômage partiel, l’emploi des jeunes, la formation professionnelle, ou encore (et surtout) l’apprentissage. Sur ce dernier point, un plan massif de relance est prévu, dont le montant devrait dépasser le milliard d’euros, selon l’entourage de la ministre du Travail, Muriel Pénicaud. Dans le cadre de ce plan, pas moins de quatre mesures très concrètes ont été présentées ce jeudi après-midi. Capital.fr, Apprentissage : voici toutes les nouvelles aides prévues pour favoriser l’embauche d’alternants - Capital.fr
  • Allan Giraudeau, 32 ans, formateur à la MFR depuis un an et infirmier coordinateur de formation, est responsable de ce dispositif gratuit, financé par la caisse des dépôts et mis en place par le Ministère du Travail pour deux ans. Le but est d’accompagner les jeunes vers la voie de l’apprentissage grâce à un parcours individualisé qui prend en compte leurs besoins et leurs éventuelles contraintes (secteur géographique, freins financiers, difficultés de déplacements…). Le Telegramme, La Prépa Apprentissage, une nouvelle formation à la MFR - Plounévez-Lochrist - Le Télégramme
  • Ces journées portes ouvertes interviennent dans un contexte très particulier. Car l’ensemble du monde économique est toujours fortement impacté par la crise sanitaire, et l’apprentissage est dans une situation très délicate comme l’expliquait lundi matin, Jean Nicol le directeur du CFA de Vannes (voir vidéo ci-dessous). Actuellement, le CFA enregistre une baisse de 20% des dossiers de candidatures et de 35% des engagements des entreprises. Celles-ci sont en effet dans l’attente de savoir quelles seront les conditions sanitaires auxquelles elles seront soumises pour la formation de ces jeunes apprentis. L’application de distances de sécurité n’est pas évident avec une mission de formation qui impose souvent de montrer de près un geste technique. Elles sont aussi dans l’attente des décrets d’application précisant les décisions de soutien du gouvernement. Selon leur nature, celles-ci peuvent aussi faire l’effet d’un déclencheur de décision. Les Infos du Pays Gallo, Morbihan. Apprentissage: les portes ouvertes du CFA - Les Infos du Pays Gallo
  • Aide financière aux employeurs, allongement du délai pour trouver une entreprise, mobilisation nationale pour faciliter l'accès aux offres… À l'issue d'une réunion avec les partenaires sociaux, le 4 juin à l'Elysée, Muriel Pénicaud a annoncé une série de premières mesures exceptionnelles pour sauver l’apprentissage. netPME, Apprentissage : les mesures du plan de sauvetage

Images d'illustration du mot « apprentissage »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « apprentissage »

Langue Traduction
Espagnol aprendizaje
Allemand lernen
Portugais aprendizagem
Source : Google Translate API

Synonymes de « apprentissage »

Source : synonymes de apprentissage sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « apprentissage »

Partager