Turbulent : définition de turbulent


Turbulent : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

TURBULENT, -ENTE, adj.

A. − [En parlant d'une pers.]
1. Qui manque de calme et de modération; qui manifeste une agitation bruyante et incessante (souvent au détriment d'autrui). Synon. agité, bruyant, dissipé, excité, remuant; anton. calme, silencieux, tranquille.Écolier, élève, enfant turbulent. Camille, fillette aux formes longues, aux yeux battus, déjà moins turbulente et dont sans cesse je sentais sur mes yeux le regard de bête douce (Mauriac, Robe prétexte, 1914, p. 134).
[P. méton.] [Le subst. désigne un coll.] Classe, dortoir turbulent(e). Parfois, on comptait là une cinquantaine de fillettes, autant de garçons, tout un pensionnat turbulent, lâché dans les désirs de la coquetterie naissante (Zola, Bonh. dames, 1883, p. 726).[Le subst. désigne un aspect du comportement] Caractère turbulent; gaieté, humeur, joie turbulente. Je n'étais point née pour l'éclat de cette vie en plein soleil (...). Cette agitation, ce langage turbulent, ces passions bruyantes et factices du Midi m'importunent (Feuillet, Scènes et com., 1854, p. 151).
2. Qui se plaît dans le trouble, dans l'agitation et s'évertue à les susciter. Entraînés eux-mêmes par l'exemple, par un certain instinct d'indépendance brutale que la civilisation ne peut effacer du cœur de l'homme, ils se jetaient dans la vie barbare, méprisaient tout, hors la force physique, et devenaient querelleurs et turbulents (Thierry, Récits mérov., t. 2, 1840, p. 340).Les turbulents convives dont parle Méphistophélès n'étaient pas sur la bruyère, mais autour de la table (Barrès, Appel soldat, 1900, p. 39).
[P. méton.] [Le subst. désigne un coll.] Ce peuple turbulent et sanguinaire méritait d'être remis dans le devoir (Staël, Consid. Révol. fr., t. 2, 1817, p. 403).Dans cette société turbulente, elle [une jeune fille] était une petite enfant bien sage et bien douloureuse (Jammes, Mém., 1922, p. 115).[Le subst. désigne un aspect du comportement] Agitation turbulente; mouvement turbulent. Les passions sauvages, les mouvements turbulents d'une foule en proie à la fumée, qui se jettent sur le Christ et qui essayent de l'écraser sous leur poids, de le meurtrir, de le broyer, de le défigurer (Claudel, Poète regarde Croix, 1938, p. 47).
B. − [En parlant d'une chose (gén. d'un fluide)]
1. Littér. Qui est agité, tumultueux. Flot turbulent; onde turbulente. La guerre sous tes pas, furieuse, sanglante, Roule comme les flots d'une mer turbulente (Baour-Lormian, Ossian, 1827, p. 175).Dans cette vallée brûlante, aride, sauvage, coupée par ce ravin d'eau turbulente qui semble se hâter de fuir, impuissante à féconder ces rocs (Maupass., Contes et nouv., t. 1, Bandit corse, 1882, p. 56).
2. Spécialement
a) PHYS. [Dans la mécan. ondul.] Régime turbulent. ,,Régime d'écoulement des fluides visqueux pour les grandes vitesses; ou encore pour des valeurs du nombre de Reynols supérieures à une valeur critique`` (Quaranta Phys. 1986).
b) AÉRODYN. Écoulement turbulent. Écoulement tourbillonnaire le long d'une aile d'avion. Anton. laminaire.Le frottement est beaucoup plus intense dans la zone d'écoulement turbulent que dans celle d'écoulement laminaire (J. Lachnitt, L'Aviat. d'auj., Paris, Larousse, 1968, p. 17).
Prononc. et Orth.: [tyʀbylɑ ̃], fém. [-ɑ ̃:t]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. Ca 1200 « qui aime le trouble, le désordre et qui cherche à les produire » Ne turbulent ne torcenos (Nicole, Trad. Règle St Benoit, éd. A. Héron, 1982), attest. isolée; à nouv. xvies. 1532 (Extraict ou Recueil des Isles nouvellement trouvées..., fol. 150 vod'apr. FEW t. 13, 2, p. 426b); 2. 1565 « troublé, agité » les undes turbulantes de la mer (Étienne de Médicis, Livre de Podio, éd. A. Chassaing, t. 1, p. 367); 1568 au fig. turbulent orage « colère violente » (Garnier, Porcie, 875 ds Les Tragédies, I, 43); 3. fin xvies. « qui est caractérisé par l'agitation, le trouble » saison turbulente (Du Vair, Actions et Traictez oratoires, éd. R. Radouant, II, p. 33, ligne 3); 4. 1949 phys. régime turbulent (Nouv. Lar. univ.). Empr. au lat. class.turbulentus « troublé, agité, en désordre; qui trouble, qui cause du désordre », cf. trouble. Fréq. abs. littér.: 272. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 573, b) 373; xxes.: a) 296, b) 289.

Turbulent : définition du Wiktionnaire

Adjectif

turbulent \tyʁ.by.lɑ̃\

  1. Qui est impétueux, qui est porté à faire du bruit, à exciter du trouble, du désordre.
    • Suivant le caractère des barbares, dont la fougue est violente, mais de peu de durée, ils se réconcilièrent en faisant de nouveau le serment de ne rien entreprendre l’un contre l’autre. Tous deux étaient d’un naturel turbulent, batailleur et vindicatif ; […]. — (Augustin Thierry, Récits des temps mérovingiens, 1er récit : Les quatre fils de Chlother Ier — Leur caractère — Leurs mariages — Histoire de Galeswinthe (561-568), 1833–1837)
    • Le palais des papes est à nous! Les petits hommes turbulents du XXe siècle font, en ces jours d'exposition, nasiller leurs gramophones sous la majesté de ces murailles,... — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • Chose certaine, Colborne envisage déjà une expédition militaire pour ramener à l'ordre les turbulents villages du Richelieu. — (Anne-Marie Sicotte, Histoire inédite des Patriotes, Fides, 2016, p. 223)
  2. (Physique) (Industrie) Qui s'écoule à une grande vitesse de manière cahotique, en parlant d'un fluide visqueux.
    • L’écoulement turbulent déplacera non seulement presque toute la boue circulable, mais détruira aussi les couches tendres de cake par une action décapante. — (Pierre Motard, Forage Rotary: Tubage & cimentation, page 4-52, Technip, 1973)

Nom commun

turbulent \tyʁ.by.lɑ̃\ masculin

  1. Petite capsule métallique, qui permet d'agiter une solution en chimie, à partir d’un agitateur magnétique.

Forme de verbe

turbulent \tyʁ.byl\

  1. Troisième personne du pluriel de l’indicatif présent du verbe turbuler.
  2. Troisième personne du pluriel du subjonctif présent du verbe turbuler.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Turbulent : définition du Littré (1872-1877)

TURBULENT (tur-bu-lan, lant') adj.
  • 1Porté à faire du bruit, à s'agiter bruyamment. Ainsi le turbulent Éole te soit aussi affable qu'aux pacifiques nids des Alcyons ! Cyrano de Bergerac, Péd. joué, I, 5. Lorsque deux animaux m'ont arrêté les yeux : L'un doux, benin et gracieux, Et l'autre turbulent et plein d'inquiétude, La Fontaine, Fabl. VI, 5. Le jeu rassemble tout ; il unit à la fois Le turbulent marquis, le paisible bourgeois, Regnard, le Joueur, III, 6. On m'avait donné là [aux Tuileries] une chambre où j'allais quelquefois me reposer l'après-dîner à l'abri de mes turbulentes compagnes, Staal, Mém. t. II, p. 30.

    Par extension. Trois pasteurs… accourus aux abois turbulents Des molosses, gardiens de leurs troupeaux bêlants, Chénier, l'Aveugle.

  • 2Qui se plaît dans le désordre, dans le trouble. Esprits vastes, mais inquiets et turbulents, capables de tout soutenir hors le repos, Massillon, Pet. carême, Fausse gloire hum. L'humeur turbulente des strélitz, Voltaire, Russie, I, 6. Quoique je déteste Paris, je vous aime beaucoup plus que je ne hais cette grande, vilaine, turbulente, frivole et injuste ville, Voltaire, Lett. d'Argental, 8 oct. 1749. Vaut-il mieux qu'un peuple soit éternellement abruti que d'être quelquefois turbulent ? Raynal, Hist. phil. x, 13.
  • 3Qui a le caractère du trouble, du tumulte. Et [le sénat] s'est débarrassé… Du turbulent espoir de tant de concurrents Que la soif de régner avait mis sur les rangs, Corneille, Pulch. II, 1. Les actes vains et turbulents que donnent les soins du monde, Bossuet, Ét. d'orais. III, 13. Cette vie turbulente et tumultueuse, Bossuet, Élévat. sur myst. XVIII, 11. Les jeux bruyants, la turbulente joie voilent les dégoûts et l'ennui, Rousseau, Ém. IV.
  • 4 Poétiquement, il se dit du trouble des éléments. L'onde turbulente Mugit de fureur, Rousseau J.-B. Cantate, Circé. Tyndarides brillants, dont l'éclat toujours pur Des turbulentes mers blanchit le noir azur, Millevoye, Élég. liv. II.
  • 5 S. m. Le turbulent, espèce de merle.

HISTORIQUE

XVIe s. Il ne pouvoit reposer la nuit, ou, s'il s'endormoit, il luy venoit des songes turbulens en la fantaisie, Amyot, Marius, 84. Il n'est pas moins ennuyeux, ne moins turbulent à l'esprit, omettre les choses honnestes, que commettre les deshonnestes, Amyot, De la tranq. de l'âme, IV. Un sommeil turbulent, et souvent une inquietude du corps et de l'esprit qui empesche de dormir, Paré, XX, 13.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « turbulent »

Étymologie de turbulent - Littré

Provenç. turbulent, turbolent ; espagn. turbulento ; ital. turbolento ; du lat. turbulentus, de turba, trouble (voy. TOURBE).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de turbulent - Wiktionnaire

(Siècle à préciser) Du latin turbulentus (« turbulent, agité, troublé »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « turbulent »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
turbulent tyrbylɑ̃ play_arrow

Citations contenant le mot « turbulent »

  • https://www.capital.fr/economie-politique/prive-de-cantine-car-il-etait-trop-turbulent-1358199 Capital.fr, Privé de cantine, car il était trop turbulent - Capital.fr
  • Kate Middleton et William vigilants avec leur fils Louis, bientôt 2 ans… et bien turbulent ! Gala.fr, Kate Middleton et William vigilants avec leur fils Louis, bientôt 2 ans… et bien turbulent ! - Gala
  • CHOC ! Un ancien enfant turbulent de "Super Nanny" en prison pour viol... Public.fr, CHOC ! Un ancien enfant turbulent de "Super Nanny" en prison pour viol...

Images d'illustration du mot « turbulent »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « turbulent »

Langue Traduction
Corse turbulente
Basque nahasietan
Japonais 乱流
Russe турбулентный
Portugais turbulento
Arabe عنيف
Chinois 动荡的
Allemand turbulent
Italien turbolento
Espagnol turbulento
Anglais turbulent
Source : Google Translate API

Synonymes de « turbulent »

Source : synonymes de turbulent sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « turbulent »


Mots similaires