Falsifier : définition de falsifier


Falsifier : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

FALSIFIER, verbe trans.

A.− Altérer (une substance quelconque) dans une intention frauduleuse. Falsifier du vin, des aliments. Le beurre de cacao est quelquefois falsifié par des graisses animales, telles que du suif ou de la moelle de bœuf (Kapeler, Caventou, Manuel pharm. et drog.,t. 1, 1821, p. 133).Un vin lourd et râpeux, qui ne valait pas cher sans doute, mais avec lequel on pouvait falsifier de meilleurs crus (Aragon, Beaux quart.,1936, p. 90).
Falsifier une monnaie, des métaux précieux. En altérer la valeur. Les autres, joailliers et bijoutiers, employaient mille stratagèmes pour falsifier les alliages (Tharaud, Fête arabe,1912, p. 189).
P. anal. Falsifier des comptes, un document, un contrat, un procès-verbal, un texte. Ils inventèrent des livres de commerce, ils falsifièrent des écritures, pour établir la vente des pianos sur un chiffre énorme (Zola, Curée,1872, p. 393).Un dossier tout entier fabriqué par les faussaires, où le fameux « petit bleu » lui-même a été « gratté et falsifié » par Henry (Clemenceau, Vers réparation,1899, p. 261).Falsifiant sans scrupule des documents, par exemple photographiques, on a cherché à majorer le rôle réel joué par Staline aux côtés de Lénine (Marrou, Connaiss. hist.,1954, p. 218).
En partic. Falsifier un scrutin, des élections. En modifier le résultat. Il serait beaucoup plus difficile à Bonaparte de masquer une abstention se manifestant sur une grande échelle que de falsifier un scrutin (Hugo, Corresp.,1852, p. 131).Cf. biseauter ex. 4.
B.− Au fig. Donner une fausse apparence à, dénaturer, modifier. Il y a donc deux manières de falsifier : l'une par le travail « d'embellir »; l'autre, par l'application à « faire vrai » (Valéry, Variété II,1929, p. 105).La publicité, un des plus grands maux de ce temps, insulte nos regards, falsifie toutes les épithètes, gâte les paysages (Valéry, Regards sur monde act.,1931, p. 74).Les idéologues finissent par tout dessécher et par tout falsifier (Abellio, Pacifiques,1946, p. 198):
... elle [MmeBovary] conçoit l'amour sous les formes d'une passion exorbitante et unique dans un décor de faste et parmi des péripéties de roman. Il lui faut donc, après avoir falsifié sa propre sensibilité, falsifier les conditions extérieures auxquelles elle est soumise; il lui faudra encore falsifier l'être intime de celui à qui elle décidera de faire tenir le rôle principal dans son rêve sentimental. Gaultier, Bovarysme,1902, p. 23.
Rem. 1. On rencontre ds la docum. a) Falsifiant, ante, part. prés. adj. Qui falsifie. Vous occuperez la matinée à voir seul un de ces musées (...) afin de pouvoir être le messager à son endroit de ce que les images qui les décorent [les salles] transmettent, les dégageant de la gangue déplaisante, falsifiante qui les recouvre (Butor, Modif., 1957, p. 71). b) Falsificatoire, adj. Qui falsifie, qui sert à falsifier. La « poucette » au baccara est analogue à un faux. (...) la mise déplacée et conduite par une main invisible sur le bon emplacement, appartient au translateur. Il s'agit donc d'une altération du contrat ludique de type falsificatoire (Jeux et sp., 1967, p. 489). 2. La plupart des dict. gén. enregistrent falsifiable, adj. Qui peut être falsifié. Denrées falsifiables, écriture falsifiable (Lar. 19e).
Prononc. et Orth. : [falsifje], (je) falsifie [falsifi]. Ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1495 (J. de Vignay, Mir. hist., III, 93, éd. 1531 ds R. Hist. litt. Fr. t. 12, p. 695). Empr. au lat. médiév. falsificare « fausser, falsifier » (1remoitié xiies. ds Nierm.). Fréq. abs. littér. : 95.

Falsifier : définition du Wiktionnaire

Verbe

falsifier \fal.si.fje\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Altérer une substance, un document, etc. dans le but de tromper en le faisant passer comme authentique.
    • Falsifier une denrée.
    • Falsifier du vin.
    • Falsifier de la monnaie, l’altérer quant à la valeur intrinsèque.
    • Falsifier l’écriture. Falsifier un acte, un cachet.
    • Falsifier un contrat, une obligation.
    • Falsifier un texte, un passage, une date.
    • Ils inventèrent des livres de commerce, ils falsifièrent des écritures, pour établir la vente des pianos sur un chiffre énorme. — (Émile Zola, La Curée, 1871)
    • Tout aussi folklorique, les relevés des inclinomètres —appareils servant à mesurer la stabilité d’un ouvrage — ont été falsifiés. — (Béton fictif et vraies fissures dans la vallée des Merveilles, Le Canard Enchaîné, 2 août 2017, page 4)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Falsifier : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

FALSIFIER. v. tr.
Altérer une substance quelconque par un mauvais mélange avec dessein de tromper. Falsifier des métaux. Falsifier une denrée. Falsifier du vin. Falsifier de la monnaie, L'altérer quant à la valeur intrinsèque. Par analogie, Falsifier l'écriture. Falsifier un acte, un cachet. Falsifier un contrat, une obligation. Falsifier un texte, un passage, une date.

Falsifier : définition du Littré (1872-1877)

FALSIFIER (fal-si-fi-é), je falsifiais, nous falsifiions, vous falsifiiez ; que je falsifie, que nous falsifiions, que vous falsifiiez v. a.
  • 1Altérer avec dessein de tromper. Falsifier l'écriture, un seing, une date, un sceau, un cachet. J'ai pris soin de ne pas falsifier le sens d'un passage, Pascal, Prov. 11. On dit qu'ils [les jésuites] prouvent dans un de ces mémoires que le parlement a falsifié et tronqué les passages de leurs constitutions, D'Alembert, Lett. à Voltaire, 31 oct. 1761.
  • 2Altérer une substance par un mélange. On n'y voit point de vin que l'on ne falsifie, Boursault, Fabl. d'Ésope, II, 6. Celle [la civette] qu'on tire de Guinée serait la meilleure de toutes, si les nègres, ainsi que les Indiens et les Levantins, ne la falsifiaient en y mêlant des sucs de végétaux, comme du ladanum, du storax et d'autres drogues balsamiques et odoriférantes, Buffon, Quadrup. t. III, p. 359, dans POUGENS.
  • 3Falsifier de la monnaie, en altérer la valeur.
  • 4Ne pas rendre, ne pas rapporter les choses telles qu'elles sont. Les anciens qui ont écrit que Thémistocle et d'autres s'étaient empoisonnés avec du sang de taureau, falsifiaient à la fois l'histoire et la nature, Voltaire, Dict. phil. Taureau. Brumoy a déguisé autant qu'il l'a pu ce dialogue, comme il a falsifié presque toutes les pièces qu'il a traduites [des tragiques grecs], Voltaire, Dict. phil. Art dramatique.
  • 5Donner une fausse apparence. D'ailleurs, ce grand courroux pourrait-il être feint ? Aurait-il pu sitôt falsifier son teint, Et si bien ajuster ses yeux et son langage à ce que la fureur marquait sur son visage ? Corneille, la Suiv. IV, 9.
  • 6Falsifier les clefs, faire de fausses clefs. Romulus permit au mari de répudier sa femme, si elle avait commis un adultère, préparé du poison ou falsifié les clefs, Montesquieu, Esp. XVI, 16.
  • 7 Terme de manége. Falsifier les allures d'un cheval, les rendre fausses, les faire tourner de bien en mal.
  • 8Se falsifier, v. réfl. Être falsifié. Tout se viole et tout se falsifie, Lamotte, Fabl. II, 7.

HISTORIQUE

XVIe s. Ma conscience ne falsifie pas un iota, Montaigne, I, 203. Elle estoit bien advertie comment l'edict de paix se falsifioit [faussait] par tout, D'Aubigné, Hist. I, 200. … De n'ouvrir point leurs portes à gens de guerre, soubs une simple lettre de cachet que l'on falsifie souvent, Carloix, VIII, 7. Ils vendent leur theriaque falsifié bien et cherement, Paré, XXIII, 30.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « falsifier »

Étymologie de falsifier - Littré

Lat. falsificare, de falsus, faux (voy. FAUX 1), et facere, faire.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de falsifier - Wiktionnaire

Du latin falsificare → voir faux et -fier.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « falsifier »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
falsifier falsifje play_arrow

Conjugaison du verbe « falsifier »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe falsifier

Évolution historique de l’usage du mot « falsifier »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « falsifier »

  • Une omission qui lui a rapporté plus de 160 000 euros de 1995 à 2019. Ce jeudi après-midi, le tribunal correctionnel d'Évry a déclaré un habitant de Ris-Orangis âgé de 70 ans coupable « d'escroquerie faite au préjudice d'un organisme de protection sociale pour l'obtention d'une allocation ou prestation indue commise du 1er janvier 2008 au 13 février 2019 ». Le prévenu a été condamné à une peine d'un an de prison avec sursis. Il devra également rembourser la somme de 65 526 euros (qui correspond à la période 2008-2019 retenue par la procédure, les relevés bancaires antérieurs n'existant plus) à la caisse nationale d'assurance vieillesse (CNAV). Sa fille de 46 ans, qui l'a aidé à falsifier un certificat de décès, écope d'une amende de 2 000 euros dont 1 000 euros avec sursis. leparisien.fr, Ris-Orangis : il ne déclare pas le décès de sa mère et perçoit sa retraite pendant vingt-cinq ans - Le Parisien
  • Les dirigeants de la communauté juive lituanienne ont accusé mardi le président russe Vladimir Poutine, qui a défendu l’annexion soviétique des États baltes pendant la Seconde Guerre mondiale, de « falsifier » l’histoire. The Times of Israël, Les Juifs lituaniens accusent Poutine de "falsifier" l'Histoire | The Times of Israël
  • On a toujours su falsifier l’histoire pour des motivations politiques ou culturelles. De Ulrich Wickert / Comment peut-on être allemand ?
  • L'histoire enseigne comment il faut la falsifier. De Stanislaw Jerzy Lec / Nouvelles pensées échevelées

Traductions du mot « falsifier »

Langue Traduction
Corse falsificà
Basque faltsutu
Japonais 改ざんする
Russe подделка
Portugais falsificar
Arabe تزوير
Chinois 伪造
Allemand verfälschen
Italien falsificare
Espagnol falsificar
Anglais falsify
Source : Google Translate API

Synonymes de « falsifier »

Source : synonymes de falsifier sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « falsifier »


Mots similaires