Contrefaire : définition de contrefaire


Contrefaire : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

CONTREFAIRE, verbe trans.

A.− Imiter, avec l'intention de dénigrer ou de tromper.
1. [L'obj. désigne une pers. ou le comportement d'une pers.] Imiter pour se moquer, dénigrer :
1. ... il éprouvait une jouissance mêlée de peur à s'associer à un camarade aussi irrévencieux de nature pour toute règle établie. Il avait un petit frisson de terreur voluptueuse, en l'entendant fronder les réputations de la ville et contrefaire impertinemment le grand-duc. Rolland, Jean-Christophe,Le Matin, 1904, p. 160.
2. Pour prendre comme exemple l'exercice qu'on appelle dans une autre acception du mot imitation, « faire des imitations » (ce qui se disait chez les Guermantes « faire des charges »), Mmede Guermantes avait beau le réussir à ravir, les Courvoisier étaient aussi incapables de s'en rendre compte que s'ils eussent été une bande de lapins, au lieu d'hommes et de femmes, parce qu'ils n'avaient jamais su remarquer le défaut ou l'accent que la duchesse cherchait à contrefaire. Quand elle « imitait » le duc de Limoges, les Courvoisier protestaient : « Oh! non, il ne parle tout de même pas comme cela, ... » Proust, Le Côté de Guermantes 2,1921, p. 461.
2. [L'obj. désigne une chose] Reproduire avec une intention frauduleuse. Contrefaire un biller de banque :
3. ... j'ai cru, pendant un moment, que M. de Clayet était le plus infâme des hommes, et qu'il avait contrefait ou fait imiter cette écriture. Ponson du Terrail, Rocambole,t. 5, Les Exploits de Rocambole, 1859, p. 38.
B.− Emploi réfl. Se masquer, dissimuler son être véritable, ses sentiments :
4. Foulques pinça au bras la première forme agenouillée qu'il heurta et l'interrogea sans songer à contrefaire sa voix. Boylesve, La Leçon d'amour dans un parc,1902, p. 141.
5. Non seulement la laideur de ces statues déshonore la grâce du lieu; mais, dans ces oasis créées pour la jouissance, elles nous empêchent de jouir, en nous rappelant qu'il faut sans cesse nous contrefaire, et cultiver en nous mille sentiments factices. Montherlant, La Petite Infante de Castille,1929, p. 610.
Prononc. et Orth. : [kɔ ̃tʀ əfε:ʀ], (je) contrefais [kɔ ̃tʀ əfε]. Ds Ac. 1694-1932. Homon. contre-fer. Cf. contre-. Étymol. et Hist. 1. 1121-35 « imiter (les façons d'une personne) » (Ph. de Thaon, Bestiaire, éd. E. Walberg, 1891 : Li singes [...] Ço qu'il veit contrefait); 2. av. 1155 « reproduire un objet » (Wace, Brut, éd. 1. Arnold, 13545); début xiiies. « reproduire un objet de manière illicite » (Merlin, éd. H. O. Sommer, t. II, p. 214 ds IGLF); 1erquart xives. « jouer un rôle dans l'intention de tromper » (Watriquet de Couvin, Dits, éd. A. Scheler, p. 370, 97 : contrefaisant le sage). Du b. lat. contra facere « reproduire en imitant » (1028 ds Nierm.), v. contre et faire. Fréq. abs. littér. : 131.

Contrefaire : définition du Wiktionnaire

Verbe

contrefaire \kɔ̃.tʁə.fɛʁ\ transitif 3e groupe (voir la conjugaison)

  1. Imiter une personne, une chose.
    • Contrefaire quelqu’un.
    • Contrefaire la voix, les gestes d’un autre.
    • Comme nous la questionnons sur un chat-huant qui vient de se faire entendre, elle nous dit : « Oh ! en voilà un qui ne m’épouvante pas. Je vais le contrefaire et il approchera. Les bêtes sont notre amusement à la campagne. » Aussitôt, ses mains en porte-voix sur sa bouche, elle pousse un cri comme un éclat de rire et l’on devine à un certain bruit de feuilles et d’ailes mêlées que le chat-huant doit voleter près de là. — (Marcel Jouhandeau, Chaminadour, Gallimard, 1941 et 1953, collection Le Livre de Poche, pages 384-385)
    • Lullaby avait ouvert les lettres, et elle avait répondu en signant du nom de la mère ; elle avait même téléphoné un jour au bureau du censeur en contrefaisant sa voix pour expliquer que sa fille était malade, très malade, et qu’elle ne pouvait pas reprendre les cours. — (Jean-Marie Gustave Le Clézio, Lullaby, 1978, collection Folio Junior, page 57)
    1. Copier les autres, dans le dessein de les tourner en ridicule.
      • Ce petit drôle contrefait tout le monde.
      • Il le contrefait à merveille.
  2. Feindre d’être ce qu’on n’est pas.
    • Contrefaire l’insensé.
    • Contrefaire l’homme de bien.
    • On ne peut pas se contrefaire longtemps.
    • Silvia.— Tu ne sais ce que tu dis. Dans le mariage, on a plus souvent affaire à l’homme raisonnable qu’à l’aimable homme ; en un mot, je ne lui demande qu’un bon caractère, et cela est plus difficile à trouver qu’on ne pense. On loue beaucoup le sien ; mais qui est-ce qui a vécu avec lui ? Les hommes ne se contrefont-ils pas, surtout quand ils ont de l’esprit ? — (Marivaux, Le Jeu de l’amour et du hasard, 1730)
  3. (En particulier) Imiter par contrefaçon, par contrefaction.
    • Contrefaire son écriture.
    • L'un de ces arrêts rappela l'interdiction de contrefaire des ouvrages pour lesquels un éditeur avait obtenu un privilège en payant un droit qui lui assurait l'exclusivité de l'édition et de la diffusion pendant un temps donné. — (Albert Ronsin, L'imprimerie Vivot à Bruyères (Vosges), 1763-1816, Journées d'études vosgiennes, 2005)
    • Il restait à vérifier avec la pièce qui fait foi en la matière, à savoir le procès verbal de délibération, document autographe au format A3, difficile à contrefaire. (Alain Garrigou, Sarkozy et l’Université – la revanche personnelle d’un cancre., Fondation Copernic, février 2009)
  4. Déguiser.
    • Mme Busselet attaque toujours ses phrases trop haut comme si elle voulait contrefaire sa voix et paraître ridicule à tout prix, aussi a-t-on peur de rire, mais à la fin malgré elle, elle retombe dans son registre qui est lugubre et c'est vous qui avez l'air moqué. — (Marcel Jouhandeau, Chaminadour, Gallimard, 1941 et 1953, réédition Le Livre de Poche, page 269)
  5. Rendre difforme, défigurer.
    • Il a eu des convulsions qui lui ont contrefait tout le visage.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Contrefaire : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CONTREFAIRE. (Il se conjugue comme FAIRE.) v. tr.
Imiter quelque personne, quelque chose. Contrefaire quelqu'un. Contrefaire la voix, les gestes d'un autre. Il signifie plus ordinairement, en mauvaise part, Copier les autres, dans le dessein de les tourner en ridicule. Ce petit drôle contrefait tout le monde. Il le contrefait à merveille. Il signifie aussi Feindre d'être ce qu'on n'est pas. Contrefaire l'insensé. Contrefaire l'homme de bien. On ne peut pas se contrefaire longtemps. Il signifie particulièrement Imiter par contrefaçon, par contrefaction. Contrefaire un livre, une gravure. Contrefaire une pièce de monnaie. Contrefaire le poinçon d'un fabricant. Contrefaire l'écriture, la signature de quelqu'un. Édition contrefaite. Ouvrage contrefait. Il signifie encore Déguiser. Contrefaire son écriture. Contrefaire sa voix. Il signifie aussi Rendre difforme, défigurer. Il a eu des convulsions qui lui ont contrefait tout le visage. Le participe passé

CONTREFAIT, AITE, se prend aussi adjectivement pour Difforme. Cet homme est contrefait. Une taille toute contrefaite. Il a les jambes contrefaites.

Contrefaire : définition du Littré (1872-1877)

CONTREFAIRE (kon-tre-fê-r'), je contrefais, tu contrefais, il contrefait, nous contrefaisons, vous contrefaites, ils contrefont ; je contrefaisais ; je contrefis ; je contreferai ; contrefais, contrefaisons, contrefaites ; que je contrefasse, que nous contrefassions ; que je contrefisse ; je contreferais ; contrefaisant ; contrefait v. a.
  • 1Reproduire, par imitation, quelqu'un ou quelque chose. Ils contrefont le guet, et de voix magistrale…, Régnier, Sat. X. Il ne put du pasteur contrefaire la voix, La Fontaine, Fabl. III, 3. Vos paroles, le ton de votre voix, vos regards, vos pas, votre action et votre ajustement ont je ne sais quel air de qualité qui enchante les gens ; je vous étudie des yeux et des oreilles, et je suis si remplie de vous, que je tâche d'être votre singe et de vous contrefaire en tout, Molière, Critique, sc. 4. Une candeur que rien ne peut contrefaire, Fénelon, Tél. XII. De jeunes gens furent accusés d'avoir déjà fait quelque chose de semblable dans une partie de débauche et d'avoir contrefait les mystères de Cérès et de Proserpine, Rollin, Hist. anc. Œuvres, t. III, p. 629, dans POUGENS. On contrefait aisément une démarche contrainte, on copie difficilement celle qui est naturelle, Condillac, Art d'écrire, II, 11. Les moyens par lesquels la nature forme ou décompose les mixtes ne sont pas en notre pouvoir ; nous ne pouvons qu'observer ses opérations et non les contrefaire, Condorcet, Bucquet. Telle est de ces rochers la bizarre structure ; On doute, en les voyant, si la fière nature A de l'art, à son tour, contrefait les travaux, Massillon, Helvétiens, V. Des femmes gouvernant des princes trop crédules, Sachant tout contrefaire et tout dissimuler, Chénier M. J. Charles IX, I, 1.

    Absolument. Il y a si peu de gens qui voient nettement combien il y a de distance entre faire et contrefaire, Buffon, Nature des anim.

  • 2Imiter par moquerie, pour faire rire, pour donner du ridicule. Il le contrefaisait de la manière la plus comique.

    Absolument. Sans vouloir louer la qualité de contrefaire, il faut avouer que c'est la chose du monde qui réjouit le plus parfaitement, Sévigné, t. X, lett. 974, dans POUGENS.

  • 3Feindre d'être ce qu'on n'est pas. J'évite toutes les apparences qui semblent contrefaire le favori, Guez de Balzac, liv. V, lett. 10. Celle-ci [la chevrette], quittant sa retraite, Contrefait la boiteuse, et vient se présenter, La Fontaine, Fabl. XII, 15. Le papelard contrefait l'étonné, La Fontaine, Herm. Il contrefait le sot et le badin, La Fontaine, Mazet. N'y a-t-il point quelque danger à contrefaire le mort ? Molière, Mal. imag. III, 18.

    Par extension, déguiser. Contrefaire sa voix, son écriture.

  • 4 Terme de droit criminel. Pratiquer la contrefaçon ou la contrefaction. Contrefaire un ouvrage, une gravure, une machine, le poinçon d'un fabricant. Contrefaire la signature de quelqu'un, un billet.
  • 5Défigurer. Il a eu des convulsions qui lui ont contrefait tout le visage.
  • 6Se contrefaire, v. réfl. Se donner pour ce qu'on n'est pas. Que sert-il qu'on se contrefasse ? Prétendre ainsi changer est une illusion : L'on reprend sa première trace à la première occasion, La Fontaine, Fabl. XII, 9. Prenez ma jupe et contrefaites-vous, La Fontaine, Coc. L'art des précautions était inutile, parce que l'art de se contrefaire n'était pas encore inventé, Massillon, Or. Fun. Villars. Par malheur je n'ai point l'art de me contrefaire, Gresset, Méchant, I, 4.

    Être contrefait, imité par fraude. Cette signature peut aisément se contrefaire.

HISTORIQUE

XIIe s. Mais il ne porent engin faire Que cil dedens ne contrefacent, Roman de Brut, f° 103, dans LACURNE.

XIIIe s. Bossu si contrefait ne camus si puant, Chastie-Musart. Onques ne fu si contrefet ; Il sembloit qu'il fust d'enfer tret, Ren. 22737. Demain irés droit à la tor, Com se fuissiés engigneor [ingénieur] ; Li portiers a le cuer felon ; Sempres vous metra à raison ; Et vous par engin respondez Que contrefaire la voulés, Quant vous serez en vostre terre, Fl. et Bl. 2119. Et li païsans qui contrefist le chevalier, fu raens [racheté] de deux cens livres, Beaumanoir, XXXV, 26. Si comme li aucun, quant il aroient fet les meffès, contreferoient le hors du sens por escaper, Beaumanoir, LII, 20. Il [le vieillard] devient entantiz de parole et de fait, Lourt et sourt et aveugle, bossu et contrefait, J. de Meung, Test. 178.

XIVe s. Vous mesmes n'avez vous pensé, Cuidant vostre euvre estre bien faicte, Qu'en la fin estoit contrefaicte, l'Alchim. à nat. 126.

XVe s. Là trouvasmes dames de belles sortes ; Car il n'y ot contrefaites ne tortes, Christine de Pisan, Dit de Poissy. Dam d'enfer, de tous biens amoureuse, Contrefaire vo lez la precieuse, Deschamps, Poésies mss. f° 255, dans LACURNE. Et telz seigneurs y a qui n'ont que treize livres de rente qui se glorifient de dire : parlez à mes gens, cuidans par ceste parolle contrefaire les très grans seigneurs, Commines, I, 10. Et [Louis de Creville] commença à contrefaire le duc de Bourgongne et à frapper du pied contre terre, Commines, IV, 8. Si avoient en leur compagnie ung chevalier moult contrefait de bosses, Perceforest, t. I, f° 69.

XVIe s. La generale police du monde, où il n'y peult avoir rien de contrefaict, Montaigne, I, 258. Il ne fault pas croire que cette contenance feust toute faulse et contrefaicte [feinte], Montaigne, I, 269. Et ces Aegyptiennes contrefaictes [qui ne sont pas d'Égypte] ramassées d'entre nous, Montaigne, I, 306. Il se meit luy mesme entre les fuyards, et contrefeit le couard, Montaigne, I, 321. La faulte d'apprehension et la bestise contrefont par fois les effects vertueux, Montaigne, II, 121. Les jeunes en les considerant y sont deceus, comme les oiseaux l'estoyent en regardant les fruits contrefaits que Zeuxis avoit pourtraits en ses tableaux, Lanoue, 139. Ce ne sont ici [dans les romans] que fils de rois, princes et seigneurs qui contrefont les gladiateurs, Lanoue, 144. Il n'y avoit un peintre ne imageur qui peust advenir à le bien tirer et contrefaire naïfvement après le vif, Amyot, Démétr. 3. Tous les autres, et mesmement Demetrius, ne faisoient que contrefaire sa gravité, Amyot, ib. 57. Nous avons veu force gens gager pour contrefaire les aveugles et les boiteux, D'Aubigné, Faen. II, 6. Il me conte qu'il alloit contrefaire une entreprise sur la Rochelle pour en faire une à bon escient sur Poictiers, D'Aubigné, Hist. II, 159.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Contrefaire : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

CONTREFAIRE, v. act. en terme de Librairie, c’est faire contre le droit d’un tiers, & à son préjudice, une édition d’un livre qu’il a seul droit d’imprimer, en vertu de la cession que l’auteur lui a faite de tous ses droits sur son ouvrage, & de la permission ou du privilege du Roi. Il y a dans ces privileges des peines portées contre ceux qui contrefont, ou qui achetent & vendent des livres contrefaits ; mais outre ces peines, il y a un deshonneur réel attaché à ce commerce illicite, parce qu’il rompt les liens les plus respectables de la société, la confiance & la bonne foi dans le commerce. Ces peines & ce deshonneur n’ont lieu que dans un pays soûmis à une même domination ; car d’étrangers à étrangers, l’usage semble avoir autorisé cette injustice. Voyez Privilege.

Contrefaire, imiter, copier, verb. act. (Gramm.) termes qui désignent en général l’action de faire ressembler. On imite par estime, on copie par stérilité, on contrefait par amusement. On imite les écrits, on copie les tableaux, on contrefait les personnes. On imite en embellissant, on copie servilement, on contrefait en chargeant. (O)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « contrefaire »

Étymologie de contrefaire - Littré

Provenç. contrafar, contrafayre ; catal. contrafer ; espagn. contrahacer ; ital. contraffare ; du latin contra, contre, et facere, faire : faire contre, imiter.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de contrefaire - Wiktionnaire

(XIIe siècle) Composé de contre et de faire.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « contrefaire »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
contrefaire kɔ̃trǝfɛr play_arrow

Conjugaison du verbe « contrefaire »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe contrefaire

Évolution historique de l’usage du mot « contrefaire »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « contrefaire »

  • La Commission européenne n'hésite pas à célébrer un « accord historique », signé à Shanghaï à l'occasion de la foire chinoise. Pékin et Bruxelles s'engagent réciproquement à ne pas contrefaire 100 indications géographiques protégées (IGP). Le Point, Indications géographiques protégées : la Chine et l'Europe signent un accord - Le Point
  • P.B. : C'est une préoccupation pour nous parce qu'on travaille beaucoup en Chine, mais ça l'est aussi et surtout pour nos clients. 44 % des répondants du baromètre la considère d'ailleurs comme leur préoccupation principale. La Chine devient l'usine du monde et un marché colossal pour les entreprises internationales, Les acteurs, chinois ou non, peuvent ainsi contrefaire beaucoup de titres de PI en Chine, et donc à partir de là il est une préoccupation réelle de déposer des titres en Chine. C'est devenu plus que jamais un pays concentrant les plus grandes questions en matière de protection internationale de la PI, et ceci alors qu'elle est devenue le premier déposant mondial de brevets en 2019. Affiches Parisiennes, Philippe Blot, président de LAVOIX : "Une professionnalisation des équipes PI toujours plus grande"
  • Il s’agit de la société Buffalo, Kaitlyn Pan Group, LLC et du résident newyorkais Hao Pan accusés de contrefaire le produit de la griffe et de le mettre en vente sur le site kaitlynpanshoes.com (où l’image de l’iconique escarpin apparaît dès la page d’accueil),  et celui d’Amazon.com, "en violation des politiques d’Amazon et des droits de propriété intellectuelle de Valentino".Un partenariat surprenant, compte-tenu de la présence connue de contrefaiseurs et de revendeurs non autorisés sur la plateforme de Seattle, en dépit de ses efforts engagés pour lutter contre ce phénomène. Comme le soulignent les deux sociétés dans un communiqué conjoint, il s’agit d’une alliance sans précédent. "C’est le premier contentieux conjoint avec une marque de luxe pour Amazon et le premier avec un vendeur en ligne pour Valentino". FashionNetwork.com, Amazon et Valentino, unis, portent plainte pour contrefaçon - Actualité : industrie (#1224998)
  • Caractérisés par des cycles longs de Recherche et Développement, des investissements élevés et une Propriété Intellectuelle difficile à contrefaire, les projets deep-tech que la SATT Aquitaine Science Transfert aide à faire émerger vont être accompagnés sur des périodes allant de 18 à 21 mois, selon une méthode dite de ‘lean start-up’, permettant des allers-retours entre théorie et pratique lors de l’apprentissage entrepreneurial. Actu IA, Nouvelle-Aquitaine : SATT Aquitaine Science Transfert lance chrysa-link, son incubateur deep-tech
  • Il est impossible de contrefaire les choses pour s'inventer la joie. De Jérémie Arrobas / Contes et nouvelles pour un autre temps

Images d'illustration du mot « contrefaire »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « contrefaire »

Langue Traduction
Corse falsificata
Basque imitaziozko
Japonais 偽造
Russe подделка
Portugais falsificado
Arabe مزيف
Chinois 伪造
Allemand fälschen
Italien contraffazione
Espagnol falsificación
Anglais counterfeit
Source : Google Translate API

Synonymes de « contrefaire »

Source : synonymes de contrefaire sur lebonsynonyme.fr

Mots similaires