Frelater : définition de frelater


Frelater : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

FRELATER, verbe trans.

A.− Altérer la pureté de denrées alimentaires, en particulier de boissons, en y incorporant des substances étrangères. Frelater des vins. Les marchands craindraient de se faire montrer au doigt, s'ils vendaient quelque denrée sans la frelater (About, Grèce,1854, p. 116):
1. ... ils s'en prennent aussi (...) aux laitiers, qui frelatent le lait et trempent leurs fromages dans du bouillon gras pour leur donner un aspect onctueux... Faral, Vie temps st Louis,1942, p. 76.
Emploi pronom. S'altérer. Le vin se frelate (Queneau, Si tu t'imagines,1952, p. 334).
B.− Au fig. Faire perdre à une chose ce qu'elle a de pur et de naturel. À chaque instant, ce sont de vives et spirituelles allusions à ces gens « qui frelatent la parole de Dieu »... (Renan, St-Paul,1869, p. 445):
2. Tout ce qui procure une griserie artificielle, tout ce qui frelate, déprave et vicie la nature, je m'en suis toujours farouchement détourné. Gide, Journal,1935, p. 1222.
Prononc. et Orth. : [fʀ əlate], (il) frelate [fʀ əlat]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. 2emoitié du xives. « transvaser (un liquide) » (Archives du Nord, B 3328, fo25 ds IGLF); 1515 « transvaser (du vin) » (G. Cretin, Œuvres poétiques, éd. Kathleen Chesney, p. 286, 140); 2. a) 1546 fig. « altérer la nature de quelque chose (la vie, le cœur, etc.) » (Rabelais, Tiers Livre, XXVIII, éd. M. A. Screech, p. 199); b) 1660 « mêler de substances étrangères, altérer, falsifier » (Oudin). Empr. au m. néerl. verlaten « transvaser » (Verdam) (Romania t. 59, 1933, p. 567); cf. FEW, t. 17, p. 423. Fréq. abs. littér. : 59.
DÉR.
Frelatage, subst. masc.Action de frelater; résultat de cette action. À M. le Chevalier de Rossi. − (...) une bouteille de vin de Champagne ou de Bordeaux coûte jusqu'à huit roubles (...). Dans les plus riches maisons même, je bois avec une extrême prudence, car on commence à sentir le frelatage (J. de Maistre, Corresp.,1808-10, p. 226).Rem. On dit aussi
frelaterie, subst. fém.Aujourd'hui, cette frelaterie des produits, cette adultération criminelle a gagné le commerce intérieur et le commerce des choses les plus nécessaires à la vie (Balzac, Œuvres div.,t. 3, 1836-48, p. 549).
[fʀ əlata:ʒ]. Ds Ac. 1835-1932. 1resattest. a) 1655 fralatage « action de transvaser » (N. de Bonnefons, Les délices de la campagne, 52 ds Fr. mod. t. 42, p. 280), b) 1684 frelatage « action d'altérer (du vin) » (Jardin. franç., II, 45 ds DG); de frelater, suff. -age*.

Frelater : définition du Wiktionnaire

Verbe

frelater \fʁə.la.te\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Dénaturer frauduleusement (une boisson, en particulier).
    • Frelater le vin.
    • Eau-de-vie frelatée.
  2. (Figuré) Dénaturer, corrompre.
    • Esprit frelaté.
    • Science frelatée.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Frelater : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

FRELATER. v. tr.
Dénaturer frauduleusement des boissons. Frelater le vin. Eau-de-vie frelatée. Fig., Esprit frelaté. Science frelatée.

Frelater : définition du Littré (1872-1877)

FRELATER (fre-la-té) v. a.
  • 1Au sens propre, transvaser ; conservé seulement en termes de pêche : passer le hareng caqué d'une futaille dans une autre.
  • 2Altérer par mélange ou sophistication, parce que d'ordinaire ces altérations ne se font pas sans transvasements. Frelater des eaux-de-vie.

    Fig. Ne laissez point ainsi frelater votre cœur et donnez-le moi tel qu'il est, Voltaire, Lett. Thiriot, 12 fév. 1739.

  • 3Se frelater, v. réfl. Être frelaté. Les eaux-de-vie se frelatent trop souvent.

HISTORIQUE

XVIe s. Pour faire cela parfaitement bien, le moien est de frallater [transvaser] ou changer les vins au huictiesme ou dixiesme jour, prins à leur origine, les remuans de leurs premiers tonneaux en autres bien nets et lavés, De Serres, 213. Le frallater ou transvaser n'est indifferemment necessaire en toutes sortes de vins, De Serres, 218.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Frelater : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

* FRELATER, v. act. (Comm. de vins.) c’est y mêler des drogues qui le rendent potable & mal sain ; espece d’empoisonnement qui devroit être puni par les châtimens les plus séveres, puisqu’il attaque la société entiere, & qu’il employe un des alimens les plus nécessaires & les plus communs. Voyez à l’article Vin, la maniere de connoître les vins frelatés.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « frelater »

Étymologie de frelater - Littré

Génev. ferlater ; Berry, frelassé (dans cette locution : parler latin frelassé) ; d'après Diez, du flamand verlaten, transvaser.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de frelater - Wiktionnaire

(XIVe siècle) avec le sens de « transvaser » ; du néerlandais verlaten (« transvaser »), d'où « altérer la pureté d'un liquide ».
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « frelater »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
frelater frǝlate play_arrow

Conjugaison du verbe « frelater »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe frelater

Évolution historique de l’usage du mot « frelater »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « frelater »

  • D’autres qui, pour une bouteille, fabriquent trois bouteilles à partir d’une bouteille d’après leurs explications. Ils vont par la suite mettre cette bouteille mélangée avec de l’eau et prendre certains colorant tout de suite pour en faire plusieurs. Le portail des camerounais de Belgique. Immédiatement, ils font écouler leurs produits sur le marché », indique une source policière proche du dossier. Une technique bien organisée pour frelater le whisky de la part de ces acteurs de la malfaçon : « On prend deux bouteilles de whisky d’origine pour en fabriquer quatre à six bouteilles. camer.be, CAMEROUN :: Un circuit de whisky frelaté démantelé à Kentzou. :: CAMEROON
  • Car certains pays d'origine sont suspectés d'"adultérer" (de frelater, donc) le nectar des butineuses, surtout des pays d’Asie, notamment la Chine et le Vietnam, tandis que des miels d’Allemagne, de Belgique, d’Argentine, du Canada ou des pays de l’Est (Pologne, Hongrie, Roumanie…) sont généralement considérés comme de bonne qualité. L'Obs, Vous pourrez bientôt repérer le "faux miel" : voilà comment
  • Le miel est de plus en plus consommé par les Français, alors que dans le même temps, la production ne cesse de chuter. Résultat : les industriels rivalisent de techniques pour frelater les produits SudOuest.fr, Le miel, un des produits alimentaires les plus contrefaits
  • C’est pas bien de frelater ou de déformer l’Histoire, ses composantes et ses acteurs. AgoraVox, Excuses, repentance... Quand on veut grimper au mat, il faut s'assurer d'avoir les fesses propres ! - AgoraVox le média citoyen

Traductions du mot « frelater »

Langue Traduction
Corse adulterate
Basque ohikuntzaz
Japonais 混ぜ物
Russe фальсифицированный
Portugais adulterar
Arabe زانية
Chinois 掺杂
Allemand verfälschen
Italien adulterare
Espagnol adulterar
Anglais adulterate
Source : Google Translate API

Synonymes de « frelater »

Source : synonymes de frelater sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « frelater »


Mots similaires