La langue française

Truquer

Définitions du mot « truquer »

Trésor de la Langue Française informatisé

TRUQUER, verbe

A. − Empl. intrans.
1. User d'astuces, de faux-semblants pour arriver à des fins plus ou moins honnêtes ou pour se tirer d'une situation fâcheuse. Synon. tricher.On va tirer au sort, dit le cabot.Non, protestèrent plusieurs escouades, y en a qui truquent... Qu'on partage d'après le nombre d'hommes (Dorgelès, Croix de bois, 1919, p. 27).Derrière moi, la porte s'ouvrait, on venait voir « ce que je fabriquais »: je truquais, je me relevais d'un bond, je remettais Musset à sa place et j'allais aussitôt, dressé sur la pointe des pieds, les bras levés, prendre le pesant Corneille (Sartre, Mots, 1964, p. 56).
2. Arg. [Corresp. à truc1II B] Faire le truc, se prostituer. Puis des amants de cœur lui grugeaient tout. Elle devait truquer pour eux, au jour le jour (...) De la galanterie, elle était descendue à la retape (Richepin, Cauchemars, 1892, p. 194).[Il] lui a fait croire que je la trompais avec une autre qui truque sur le boulevard des Batignolles (Goron dsBruant1901, p. 383).
B. − Empl. trans.
1. Changer pour tromper, donner un autre aspect. Synon. falsifier, fausser, maquiller.Truquer un tableau, un meuble; truquer les cartes, les dés, le jeu; truquer une expérience; truquer des élections. On aurait dit qu'il ne vivait, qu'il ne pensait que pour conspirer, épier, trahir passionnément. On assurait qu'il volait, truquait, escamotait à lui tout seul bien plus que tous les autres employés réunis, pas fainéants pourtant, je l'assure (Céline, Voyage, 1932, p. 178).
Part. passé en empl. adj. Combat de boxe truqué; élections truquées. Une pièce truquée (Ac.1935).
2. Munir de dispositifs secrets. Très en verve, buvant beaucoup, il se met alors à raconter des histoires inédites sur d'Estrème, sur sa façon scientifique de truquer ses appartements ou ses bureaux à l'aide de verrous électriques maniables à distance, de sonnettes clandestines, de micros, et surtout, dit-il, sur sa manie de la photographie (Abellio, Pacifiques, 1946, p. 360).
3. SPECTACLES. Réaliser un film, mettre en scène une pièce en utilisant des trucs, des truquages. Le son se prête aussi au « truquage » et avec beaucoup plus de facilité que l'image. En effet, si l'œil d'un spectateur normal perçoit sans peine les défauts photographiques d'une image médiocrement truquée, l'oreille n'a pas la même sensibilité et un son « mixé » ou « réenregistré » plusieurs fois peut avoir, sauf pour de rares professionnels, la même valeur qu'un son enregistré dans des conditions normales (Arts et litt., 1936, p. 88-12).Dans les Bains de Diane à Milan, réalisé par Promio et truqué de même façon, les plongeurs sortaient de l'eau, les pieds les premiers, et sautaient rapidement sur les tremplins (Sadoul, Cin., 1949, p. 24).
Part. passé en empl. adj. Le Lac, l'Inondation, l'Orage, la Grotte enchantée, le Fond de la mer, Revue des Poissons, Réveil d'Amphitrite, l'Atlantide (une ville sous-marine): dire que chacun de ces mots, fait pour ouvrir par lui-même des perspectives magiques, représente un tableau tout entier, truqué, décoré, etc.! (Mallarmé, Dern. mode, 1874, p. 738).
REM.
Truquement, subst. masc.,hapax. Synon. de truquage.Même manque de travail. Même manque d'outil. Partout les mêmes embarras gauches. Partout les mêmes éloquences. Partout le même parlementarisme, les mêmes superstitions, les mêmes truquements parlementaires, les mêmes basculements (Péguy, Argent, 1913, p. 1111).
Prononc. et Orth.: [tʀyke], (il) truque [tʀyk]. Att. ds Ac. 1935. Étymol. et Hist. A. Trans. [1840 arg. des forains « agencer, arranger secrètement (un jeu) » (d'apr. Esn. 1965)] 1865 truqué « falsifié, transformé en fausse antiquité » (Le Monde illustré, 8 avr., 210 d'apr. R. Arveiller ds R. Ling. rom. t. 29, p. 378); 1874 tableau... truqué « tableau arrangé, faux (comme les trucs d'un théâtre) » (Mallarmé, loc. cit.). B. Intrans. 1. [1846 « vivre d'industrie » (Un détenu, Intérieur des prisons d'apr. Esn. 1965)] ca 1840-50 « commercer » (Clémens ds Zaccone, Hist. bagnes, t. 1, p. 451); 1866 « faire des tromperies, ruser » (Delvau, p. 389); 1884 « faire ou vendre de fausses antiquités » (Villatte Parisismen, p. 228); 2. 1881 « faire le racolage, la prostitution » (Richepin, Chans. Gueux, p. 290). Dér. de truc1* I A 1 b et c; dés. -er. Substitué pour B (à rapprocher de truc1* A 2) à l'anc. forme trucher « pratiquer la fausse mendicité » (1628, Jargon ou langage de l'argot réformé ds J. Cellard, Anthologie de la litt. arg., Paris, 1985, p. 51). Fréq. abs. littér.: 93.
DÉR.
Truquerie, subst. fém.Fait de truquer, de falsifier; résultat de cette action. Tu crois ça toi les guignols?... qu'ils vont rien nous dire de plus? Tu crois pas qu'ils cachent une truquerie quelconque? (Céline, Mort à crédit, 1936, p. 660). [tʀykʀi]. 1reattest. 1910 (Péguy, V.-M., comte Hugo, p. 743); de truquer, suff. -erie*.
BBG.Darm. 1877, p. 119. − Kohlhaas (D.). Die Familie von lat. trdere im Rom. In: Neue Beiträge zur rom. Etymologie/hrsg. von H. Meier. Heidelberg, 1975, p. 194. − Quem. DDL t. 7, 40. − Tafel (Ch.). Beiträge zur frz. Etymologie. Bonn, 1976, p. 56.

Wiktionnaire

Verbe

truquer \tʁy.ke\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Modifier, altérer, falsifier un meuble, un objet d’art pour lui donner l’apparence d’une qualité qu’il n’a pas.
    • Ce tableau a été truqué.
    • Cette commode n’est pas ancienne, elle est truquée.
  2. (Par extension) (Familier) Altérer dans le dessein de tromper.
    • "Il est possible de truquer une élection au Sénégal, mais ce n'est pas facile, a-t-il déclaré lors d’un rassemblement tenu ce samedi à Kédougou. Les gens disent que Macky a déjà truqué l'élection, mais ce n'est pas vrai." — (Ousmane Sonko : "Ce n'est pas facile de truquer une élection au Sénégal", leral.net, 17 février 2019)
    • Et la roulette est tellement truquée qu’un soir où un type avait gagné quelque chose, le croupier a dû entrer au sana. — (Peter Cheyney, Les femmes s’en balancent, traduction de Michelle et Boris Vian, Gallimard, 1949, page 21).
    • Une émission de TV a proposé à un joueur hollandais de truquer un match. — (Pays-Bas, une émission a proposé à un joueur de truquer un match, goal.com, 26 janvier 2016)
    • — Vous êtes au courant de l’arnaque ? C'est l’hypercherie ! L’embrouille totale. Tout est truqué. Silbermann, ça vous dit quelque chose ? C'est lui le cerveau de la magouille ! — (Frédéric Lasaygues, Back to la Zone, Paris : Éditions J'ai lu, 1992)
  3. (Football) (Intransitif) Pour un gardien de but, se positionner de façon excentrée lors d’un tir au but, afin d’inciter le tireur à tirer d’un certain côté.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « truquer »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
truquer tryke

Citations contenant le mot « truquer »

  • Le thème lui tient à cœur, car il est en lien direct avec le problème de la corruption. «Dans le tennis, trop de particuliers prennent des décisions dans leur coin en fonction d’intérêts privés. Le système est mauvais. Je le compare toujours à une ville de 3000 habitants dont seulement 70 habitants vivraient bien. Qui accepterait ça? Le tennis l’accepte, et propose 200 dollars de gains au bout d’une semaine de travail quand des parieurs vous en offrent 3000 ou 5000 pour truquer une partie.» Le Temps, Marco Trungelliti, le Kaepernick du tennis - Le Temps
  • En combattant Five, Lila apprend la vérité sur le Handler. Diego et le reste des Hargreeves expliquent qu’elle a dû traquer Lila et truquer l’ordre de mise à mort sur ses parents pour la récupérer comme Reginald les a collectés, et fait de même avec Harlan maintenant. Ils disent qu’ils seront sa famille. Marseille News .net, «Une famille heureuse» de «personnes dangereuses» - Marseille News .net
  • Après avoir traqué Raoult depuis le début, Big Pharma a depuis décidé de truquer le débat. Valeurs actuelles, Chloroquine : les lobbys pharmaceutiques soupçonnés de truquer le débat | Valeurs actuelles
  • Rodchenkov assure qu'il n'a jamais existé de véritable lutte antidopage dans son pays et qu'au contraire, le laboratoire a toujours aidé les sportifs soviétiques et russes à pouvoir concourir dopés. On y lit notamment qu'un vice-ministre des Sports aurait demandé en 2013 à Rodchenkov de truquer les échantillons négatifs de skieuses ukrainiennes afin de les écarter des podiums et laisser la place aux Russes... L'Équipe, Grigory Rodchenkov, les mémoires d'un maître du dopage - Tous sports - L'Équipe
  • Dans une interview toute récente pour DJ Vlad, l’ancienne pointure de la famille Colombo a de nouveau évoqué les matchs truqués. Franzese, qui avait une douzaine de bookmakers à ses ordres ainsi que plusieurs joueurs, arbitres et coachs, et qui a plusieurs fois décrit le basket comme un des sports les plus faciles à truquer, a contribué à impacter de nombreux matchs de baseball, foot US et basketball dans les années 70 et 80. Aujourd’hui retiré des affaires, il l’affirme : les joueurs pros gagnent désormais trop d’argent pour être mis en danger dans ce type de combine, et c’est en NCAA que le danger règne de ce point de vue-là. La NBA est-elle alors libérée de ce fardeau ? Non. Si les joueurs sont hors du coup, Franzese alerte sur les arbitres : Parlons Basket, NBA - Un ancien chef mafieux révèle comment les arbitres peuvent truquer les matchs

Images d'illustration du mot « truquer »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « truquer »

Langue Traduction
Anglais rig
Espagnol plataforma
Italien impianto
Allemand rig
Chinois 钻机
Arabe اجهزة
Portugais equipamento
Russe установка
Japonais 操作
Basque dorre
Corse rig
Source : Google Translate API

Synonymes de « truquer »

Source : synonymes de truquer sur lebonsynonyme.fr

Truquer

Retour au sommaire ➦

Partager