La langue française

Faconde

Définitions du mot « faconde »

Trésor de la Langue Française informatisé

FACONDE, subst. fém.

Grande facilité de parole. Une faconde étourdissante, intarissable; la faconde méridionale. Synon. éloquence, verbe, volubilité.L'illustre et volubile prédicateur ne cessait de parler, et sa faconde était telle que j'avais beaucoup de peine à l'écouter (Billy, Introïbo,1939, p. 94):
J'aimerais l'y suivre [Jean Marais] avec la faconde précise des speakers sportifs de la radio dont on regrette que nos critiques n'aient pas l'exactitude (...); leur débit s'échauffe jusqu'au lyrisme lorsque les chances se disputent. Ils s'expriment en des termes pareils aux chiffres et qui n'autorisent rien de flou. Cocteau, Poés. crit. I,1959, p. 235.
Péj., cour. Incontinence verbale. Synon. bagou (fam.), baratin (fam.), prolixité.Le défaut d'ampleur de tout ce que j'écris me chagrine, mais qu'y faire? Ma grande hostilité pour la prolixité, la faconde et le boniment en sont cause. Je souhaite une éloquence cachée (Gide, Journal,1905, p. 182).Beau comme Absalon et comme Pâris de Troye, plein de faconde et de jactance, le comte de Clermont (...) en était à sa première affaire (France, J. d'Arc, t. 1, 1908, p. 159).
Rem. La docum. atteste a) Facond, onde, adj., vx. [En parlant d'une pers.] Qui parle avec faconde. Une même fureur n'agite tout poète, Combien qui sont faconds ont la bouche muette! (Moréas, Sylves, 1896, p. 223). Emploi subst. Voici maintenant qu'arrivent les habiles, les faconds, les diserts, les trotte-menu suivis de la nichée qui veut mettre la dent au sac enfariné du pouvoir (Clemenceau, Vers réparation, 1899, p. 393). b) Facondeux, euse, adj., rare et péj. À la brièveté des relations authentiques l'éloquence des clercs facondeux et l'imagination populaire amplement suppléaient (France, op. cit., p. 535).
Prononc. et Orth. : [fakɔ ̃:d]. Ds Ac. 1762-1932. Étymol. et Hist. Ca 1150 facunde « élocution facile, abondante » (Samson de Nanteuil, Proverbes de Salomon ds Bartsch-Horning, p. 156, 2). Empr. au lat. class. facundia « facilité d'élocution, talent de la parole, éloquence ». Fréq. abs. littér. : 63. Bbg. Quem. DDL t. 1 (s.v. facond).

Wiktionnaire

Nom commun

faconde \fa.kɔ̃d\ féminin

  1. (Désuet) (Rare) Élégance de bien parler.
    • […] Le Kalevala est un véritable éblouissement, auquel cette traduction de Gabriel Rebourcet rend sa faconde et son ivresse furibarde. — (André Clavel, L’Iliade boréale, dans L’Express n° 3081, 21 juillet 2010)
    • Avec son aplomb imperturbable, sa faconde étourdissante, il inspirait non moins de confiance que le berger Frik — ce qui n’est pas peu dire. — (Jules Verne, Le Château des Carpathes, J. Hetzel et Compagnie, 1892, p. 28-37)
  2. (Péjoratif) Éloquence trop facile et trop abondante. Loquacité, incontinence verbale.
    • Il est d’une faconde insupportable.
    • Je n’avais pas de préjugé favorable pour l’accent du Midi, l’assimilant plutôt à une faconde provençale mâtinée de pagnolade et d’aïoli, où triomphe souvent une insupportable prétention pour savoir-goûter-les-vraies-choses-de-la-vie. » — (Philippe Delerm, Quiproquo, nouvelle, supplément au magazine « Elle », 1999, page 10)
    • Antoine Pallières ayant sonné impérieusement trois fois à ma loge et, sans me saluer, entrepris avec une vindicte [sic] faconde de me narrer la disparition de sa trottinette chromée, je lui ai claqué la porte au nez. — (Muriel Barbery, L’élégance du hérisson, 2006, collection Folio, page 129)
    • A Champigny, dans le Val-de-Marne, où il décroche son premier job, sa faconde et son habileté à convaincre les clients de souscrire des contrats font vite grimper le chiffre d’affaires du cabinet. — (Simon Piel, Pascale Robert-Diard, Arnaque au carbone : Cyril Astruc, le Rastignac de Mantes-la-Jolie sur LeMonde.fr, Le Monde. Mis en ligne le 15 août 2017, consulté le 16 août 2017, titre de l’article)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

FACONDE. n. f.
Éloquence trop facile et trop abondante. Quelle ennuyeuse faconde! Il est d'une faconde insupportable.

Littré (1872-1877)

FACONDE (fa-kon-d') s. f.
  • 1Facilité à parler d'abondance. Peu usité en ce sens qui est le sens propre et qui a vieilli.
  • 2Loquacité, incontinence de paroles. Derrière chaque siége exerçant sa faconde, Et d'un vague intérêt fatiguant tout le monde, Delille, Convers. II.

HISTORIQUE

XIVe s. [Je] ne quier veoir la biauté d'Absalon, Ne d'Ulixes le sens et la faconde, Machaut, p. 132.

XVe s. J'ay peu science, moins faconde, Et encor prudence mineur ; Et vous me clamez serviteur Digne pour estre en table ronde, Orléans, Rondeau de Cadier.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

FACONDE. - HIST. Ajoutez : XIIe s. Faconde [il] out bone pur parler, Pur grant afere en curt monstrer Renablement [raisonnablement], Vie de saint Thomas, dans BENOIT, Chronique des ducs de Normandie, t. III, p. 468.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « faconde »

Du latin facundia (« éloquence »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Provenç. et espagn. facundia ; ital. facondia ; du lat. facundia, de facundus, qui a de la faconde, dérivé de fari, parler (voy. FABLE) : fa et le suffixe cundus, suffixe à forme de participe, et d'origine fort incertaine.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « faconde »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
faconde fakɔ̃d

Évolution historique de l’usage du mot « faconde »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « faconde »

  • Deux frères à la faconde intarissable lorsqu’il s’agit d’évoquer leur histoire et leur parcours. Ils auraient très bien pu se lancer dans l’agriculture, à l’image de leur grand-père et de leur oncle. Mais c’est dans le champ de la restauration qu’ils connaissent très bien qu’ils ont choisi de faire pousser leur affaire. , Do'Wich | Rouen.fr

Traductions du mot « faconde »

Langue Traduction
Anglais way of
Espagnol manera de
Italien modo di
Allemand art des
Chinois 的方法
Arabe طريقة ل
Portugais maneira de
Russe способ
Japonais の方法
Basque bidea
Corse modu di
Source : Google Translate API

Synonymes de « faconde »

Source : synonymes de faconde sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « faconde »

Faconde

Retour au sommaire ➦

Partager