La langue française

Bavardage

Sommaire

  • Définitions du mot bavardage
  • Étymologie de « bavardage »
  • Phonétique de « bavardage »
  • Évolution historique de l’usage du mot « bavardage »
  • Citations contenant le mot « bavardage »
  • Traductions du mot « bavardage »
  • Synonymes de « bavardage »
  • Antonymes de « bavardage »

Définitions du mot bavardage

Trésor de la Langue Française informatisé

BAVARDAGE, subst. masc.

A.− Assez souvent avec une nuance péj. Action de parler longuement, familièrement, souvent pour ne rien dire; p. méton. ensemble de paroles abondantes, souvent dépourvues d'intérêt :
1. Quel bavardage, que de paroles creuses à la Faculté de Droit! Et il faut voir ceux qui reviennent de Bologne, (...) : ils babillent comme des étourneaux en cage, sans souci de ce qu'ils disent, ... Faral, La Vie quotidienne au temps de st Louis,1942, p. 93.
Spéc., péj. Action de parler d'une façon indiscrète, médisante, voire calomnieuse; p. méton. ce qui est exprimé de la sorte :
2. [Catherine, à Madame Graslin :] − (...) il a été au-dessus de mes forces de rester dans le pays. Je n'ai pas douté de moi, mais des autres, j'ai eu peur des bavardages, des caquets. Balzac, Le Curé de village,1839, p. 232.
P. ext. Action de s'exprimer longuement ou indiscrètement par d'autres moyens que la parole (écrit, pensée, signes extérieurs); p. méton. ce qui est exprimé de la sorte :
3. Rupture avec la comtesse, place Vintimille, là où elle est venue se donner; en voiture, prétextant qu'elle ne peut marcher. Les femmes ont le bavardage des larmes. E. et J. de Goncourt, Journal,1855, p. 210.
B.− P. anal., et fréquemment péj.
1. [En parlant d'un animal, d'une plante ou d'un obj. personnifié] Action de s'exprimer abondamment ou indiscrètement dans un langage qui lui est propre :
4. (La vérité, c'est que Renaud aime le bavardage des miroirs et leur lumière polissonne...) Colette, Claudine en ménage,1902, p. 98.
2. P. méton. Ce qui est superflu ou sans valeur dans une œuvre d'art (morceau de musique, tableau, sculpture, etc.) ou dans une œuvre littéraire :
5. L'enflure est le défaut général de nos acteurs; je crois que cela peut venir en partie du bavardage éternel des pièces de Racine et de Voltaire. Là où il fallait deux mots, il y a dix vers; ... Stendhal, Journal,t. 1, 1801-18, p. 119.
Rem. Pour le synon. bavardise, cf. bavard dér.
PRONONC. : [bavaʀda:ʒ].
ÉTYMOL. ET HIST. − [Ne se trouve pas dans La Muse normande, éd. Héron 1891-94, t. 2, p. 172, réf. donnée par Quem. et corresp. par ailleurs à la date de 1638 et non 1647; confusion probable avec bardage*]; 1746 « propos de bavard » (La Morlière, Angola, Paris, 1879 p. 198 : Angola renvoya à l'instant les femmes destinées à déshabiller la Princesse. Il se chargea volontiers de ce soin et ferma les verrous pour se mettre à l'abri de tous les bavardages dont ils eussent été accablés); 1798 (Ac. : Bavardage. Action de bavarder). Dér. de bavard*; suff. -age*.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 647. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 657, b) 841; xxes. : a) 1 095, b) 1 080.
BBG. − Goug. Mots t. 1 1962, p. 273. − Ritter (E.). Les Quatre dict. fr. Rem. lexicogr. B. de l'Inst. nat. genevois. 1905, t. 36, p. 358.

Wiktionnaire

Nom commun

bavardage \ba.vaʁ.daʒ\ masculin

  1. Action de bavarder.
    • Nous éloignons le plus possible de la guerre notre bavardage; nous parlons de l'Amérique, des îles de la Sonde, où il voudrait aller ; …. — (Jean Giraudoux, Retour d'Alsace - Août 1914, 1916)
  2. Discours insignifiant et prolixe.
    • Le bavardage continue incessant et ne prendra fin que lorsque sonnera l'heure du repas : il faudra alors à regret rentrer chez soi, mais on recommencera le lendemain et toujours on trouvera matière à commérages ! — (Gustave Fraipont; Les Vosges, 1895, éd.1923)
    • Dans tous les articles, les auteurs s'attachent scrupuleusement aux faits, aux données brutes et concrètes : pas de bavardage, pas d'interprétations oiseuses, mais des informations précises étayées par des citations sourcées. — (Bulletin critique du livre français, n°666-669, Association pour la diffusion de la pensée française, 2005, page 5)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

BAVARDAGE. n. m.
Action de bavarder. Le bavardage des commères. Son bavardage m'étourdit. Un bavardage insupportable. Il se dit aussi des Discours insignifiants et prolixes. Voilà bien du bavardage. Tout cela n'est que bavardage, n'est qu'un vain bavardage. Cessons ce bavardage et venons au fait.

Littré (1872-1877)

BAVARDAGE (ba-var-da-j') s. m.
  • Suite de discours ou de paroles sans intérêt. Quand finirez-vous ce bavardage ?
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « bavardage »

 Dérivé de bavarder avec le suffixe -age.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Bavarder.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « bavardage »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
bavardage bavardaʒ

Évolution historique de l’usage du mot « bavardage »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « bavardage »

  • Les paroles seules comptent. Le reste est bavardage. De Eugène Ionesco
  • Plus les gens deviennent cultivés, plus leur bavardage devient insupportable. De Thomas Bernhard / Un enfant
  • Le bavardage ne paie pas d’impôt. De Proverbe anglais
  • Tout labeur donne du profit, le bavardage ne produit que disette. De Anonyme
  • L’amour est aussi grand par le bavardage que par la concision. De Honoré de Balzac
  • Ce sont toujours les gens qui manquent de vocabulaire qui se mêlent de pratiquer le bavardage. De Henri Jeanson / La volonté
  • La parole est un fruit dont l’écorce s’appelle bavardage, la chair éloquence, et le noyau bon sens. De Tierno Bokar
  • Par le téléphone ne passe que l’anodin ou le tragique, le bavardage indéfini ou la mort abrupte. Entre les deux, rien. De Christian Bobin / L’inespérée
  • Et nous crevons par la Blague, par l'ignorance, par l'outrecuidance, par le mépris de la grandeur, par l'amour de la banalité, et le bavardage imbécile. De Gustave Flaubert / George Sand - 26 Septembre 1874
  • Triste mot : touristes. Les étrangers, séparés de la vie du pays par la couche atmosphérique qu'ils transportent avec eux : habitudes, intérêts, bavardages de leur ville, jargon de leur secte. De Valéry Larbaud / Mon plus secret conseil...
  • Parler du désert, ne serait-ce pas, d’abord, se taire, comme lui, et lui rendre hommage non de nos vains bavardages mais de notre silence ? De Théodore Monod
  • Ce qui est cinéma, c'est ce qui ne peut être raconté, mais allez donc faire comprendre cela à des gens déformés par trente siècles de bavardages. De René Clair
  • "Pluie de truismes, de mots volés et de poncifs. Macron saoule. Et il nous annonce qu'il nous dira la suite en juillet. Un feuilleton bavard continue", a également commenté Jean-Luc Mélenchon. "J'ai eu du nez. Je n'ai pris aucune invitation télé ce soir et demain. Bon courage aux camarades pour commenter ce bavardage gluant", a lancé le leader de la France insoumise sur Twitter. ladepeche.fr, "Un discours pour rien", "bavardage gluant" : les réactions politiques après le discours de Macron - ladepeche.fr
  • Les déclarations faites par Peter Navarro, chef du Conseil national du commerce de la Maison-Blanche, concernant les intentions des États-Unis de mettre fin à un accord commercial avec la Chine sont des bavardages. Cela a été déclaré par le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères Zhao Lijian lors d’un briefing mardi. Breakingnews.fr, Le ministère chinois des Affaires étrangères l’a qualifié de bavardage des propos du conseiller de Trump sur la résiliation de l’accord commercial
  • Le rendez-vous entre enseignant et apprenant a bien eu lieu dans la région dakaroise hier, jeudi. Cette fois-ci, les services de Mamadou Talla peuvent se féliciter d’avoir réussi le pari d’une reprise des enseignements pour les classes d’examens face au contexte de Covid 19. Même si le respect des mesures barrières requiert plus de suivi, avec des masques et cache-nez enfilés dans les poches des potaches, des groupuscules formés pour le bavardage en plein air. Reportage sur une reprise au forceps des enseignements qui, si elle ne garantit pas un diplôme au rabais, peut être en tout cas à la source d’un diplôme polémique selon certains acteurs. SenePlus, UNE REOUVERTURE FORCEE POUR UN DIPLOME «BIAISE» | SenePlus
  • Alain regarde le silence avec nous, plus qu’il ne l’écoute. Le bavardage vient avec le métier. 38 piges à guetter les zincs qui survolent en rang d’oignon ce couloir aérien majeur du deuxième aéroport francilien, qui va relancer la machine vendredi après trois mois d’arrêt. Sans jamais voir un crash, lâche-t-il en nous prenant au dépourvu. Une fois c’est pas passé loin, cela dit. Un avion roumain qui avait trop bu. « Je me rappelle, les femmes pleuraient dans la rue ». , Coronavirus : « Une bouffée d’oxygène de revoir les avions voler », Orly s’apprête à rouvrir a minima dans un soulagement (presque) général
  • Selon lui, avec les masques, tout le monde est actuellement méconnaissable, mais c’est comme si Dieu avait pris des mesures contre le bavardage à outrance dans le pays. Il s’y ajoute, dit-il, que les préceptes de l’Islam ont toujours interdit que l’homme et la femme se donnent la main, mais avec la maladie, non seulement cette interdiction est scrupuleusement respectée, mais même les hommes ne se saluent plus des mains entre eux. Mais, ajoute-t-il, ce respect ne relève pas d’une crainte de Dieu, mais de celle de la mort. Le Khalife Général des Tidjanes a par ailleurs réitéré ses poignants témoignages sur le défunt porte-parole Serigne Pape Malick Sy. Selon lui, il a été rappelé à Dieu, mais il est aussi toujours parmi nous, à travers ses actes de haute portée religieuse, sociale. SenePlus, «LA COVID-19 NE PEUT PAS ETRE VAINCUE PAR LA MEDECINE, C’EST UNE CREATURE DIVINE» | SenePlus
  • Un groupe d’amis texans s’est filmé en train d’être violemment arrêté pour « bavardage en public ». Breakingnews.fr, Des amis du Texas arrêtés violemment pour `` bavarder en public '' alors qu'ils filmaient l'arrêt de la circulation d'un ami noir
  • Ohé du bateau ! Demain, c’est veille de jour férié ! Bien non? Comment ça on s’en fout? Trêve de bavardage, c’est surtout l’Anniversary Update de Sea of Thieves. Et, à cette occasion, on te propose de remporter des récompenses Mixer. Et pas n’importe lesquelles ! Il s’agit d’un pack qui contient des skins exclusifs Obsidienne pour six éléments : Les Players du Dimanche, Récompenses Mixer - Un pack Sea of Thieves exclusif ! | LPDD
  • Mais de trêve de bavardage, laissons la parole à l'éditeur : GAMERGEN.COM, Fairy Tail : Unison Raid, magies extrêmes et Éveil exhibés à travers de nouvelles images - GAMERGEN.COM

Traductions du mot « bavardage »

Langue Traduction
Anglais chatter
Espagnol charla
Italien chiacchiere
Allemand geschwätz
Portugais conversa
Source : Google Translate API

Synonymes de « bavardage »

Source : synonymes de bavardage sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « bavardage »

Partager