Évincer : définition de évincer


Évincer : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

ÉVINCER, verbe trans.

A.− DR. Déposséder juridiquement quelqu'un d'un bien dont il est possesseur. Le vendeur est tenu de rembourser ou de faire rembourser à l'acquéreur, par celui qui l'évince, toutes les réparations et améliorations utiles qu'il aura faites au fonds (Code civil,1804, art. 1634, p. 300).
B.− P. ext. Écarter (quelqu'un ou quelque chose), le plus souvent par intrigue, d'une place ou d'une situation avantageuse. Synon. écarter, éconduire, éliminer, renvoyer; anton. admettre, appeler, conserver.Il lui eût été facile d'éviter un partenaire aussi désobligeant; pourtant elle ne paraissait pas chercher à l'évincer; au contraire, elle s'obstinait à avoir le dernier mot (Martin du G., Thib.,Belle sais., 1923, p. 925).Je n'ai pas le délire, Léo. On voulait m'évincer, me plaquer, me laisser en plan (Cocteau, Par. terr.,1938, III, 8, p. 295).Cf. adversaire ex. 12.
Emploi pronom. réciproque. Deux ministres essentiels qui voudraient s'évincer l'un l'autre (Reybaud, J. Paturot,1842, p. 124).
Rem. La docum. atteste a) Évincé, ée, adj., correspondant à ces accept. Locataire évincé (Code civil, 1804, art. 1745, p. 317). Un rival évincé (Van der Meersch, Invas. 14, 1935, p. 45). b) Évincement, subst. masc., rare. Action d'évincer. D'où venait, mon Dieu, cet évincement dont elle était l'objet? De nouveau le sentiment du désert? (Jouve, Paulina, 1925, p. 216). En 1947, on crut même à l'évincement du disque par la bande magnétique (Disque Fr., 1963, p. 8).
Prononc. et Orth. : [evε ̃se], (il)évince [evε ̃:s]. Ds Ac. 1694-1932. Conjug. Prend une cédille devant a ou o : j'évinçai(s), nous évinçons. Étymol. et Hist. 1412 terme de dr. (N. de Baye, Journ., II, 57 ds Gdf. Compl.), p. ext. 1550 « chasser » (Rabelais, Epistre du Lymosin, éd. Marty-Laveaux, 3, p. 276). Empr. au lat. class. evincere « vaincre complètement »; terme de dr. (Ulpien), « évincer, déposséder juridiquement ». Fréq. abs. littér. : 91. Bbg. Quem. DDL t. 1, 3.

Évincer : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

ÉVINCER, verbe trans.

A.− DR. Déposséder juridiquement quelqu'un d'un bien dont il est possesseur. Le vendeur est tenu de rembourser ou de faire rembourser à l'acquéreur, par celui qui l'évince, toutes les réparations et améliorations utiles qu'il aura faites au fonds (Code civil,1804, art. 1634, p. 300).
B.− P. ext. Écarter (quelqu'un ou quelque chose), le plus souvent par intrigue, d'une place ou d'une situation avantageuse. Synon. écarter, éconduire, éliminer, renvoyer; anton. admettre, appeler, conserver.Il lui eût été facile d'éviter un partenaire aussi désobligeant; pourtant elle ne paraissait pas chercher à l'évincer; au contraire, elle s'obstinait à avoir le dernier mot (Martin du G., Thib.,Belle sais., 1923, p. 925).Je n'ai pas le délire, Léo. On voulait m'évincer, me plaquer, me laisser en plan (Cocteau, Par. terr.,1938, III, 8, p. 295).Cf. adversaire ex. 12.
Emploi pronom. réciproque. Deux ministres essentiels qui voudraient s'évincer l'un l'autre (Reybaud, J. Paturot,1842, p. 124).
Rem. La docum. atteste a) Évincé, ée, adj., correspondant à ces accept. Locataire évincé (Code civil, 1804, art. 1745, p. 317). Un rival évincé (Van der Meersch, Invas. 14, 1935, p. 45). b) Évincement, subst. masc., rare. Action d'évincer. D'où venait, mon Dieu, cet évincement dont elle était l'objet? De nouveau le sentiment du désert? (Jouve, Paulina, 1925, p. 216). En 1947, on crut même à l'évincement du disque par la bande magnétique (Disque Fr., 1963, p. 8).
Prononc. et Orth. : [evε ̃se], (il)évince [evε ̃:s]. Ds Ac. 1694-1932. Conjug. Prend une cédille devant a ou o : j'évinçai(s), nous évinçons. Étymol. et Hist. 1412 terme de dr. (N. de Baye, Journ., II, 57 ds Gdf. Compl.), p. ext. 1550 « chasser » (Rabelais, Epistre du Lymosin, éd. Marty-Laveaux, 3, p. 276). Empr. au lat. class. evincere « vaincre complètement »; terme de dr. (Ulpien), « évincer, déposséder juridiquement ». Fréq. abs. littér. : 91. Bbg. Quem. DDL t. 1, 3.

Évincer : définition du Wiktionnaire

Verbe

évincer \e.vɛ̃.se\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Droit) Déposséder juridiquement quelqu’un, d’une chose qu'il possède.
    • Il a été évincé de cette maison par jugement.
  2. Écarter quelqu’un d’une candidature ou d’une compétition.
    • Messieurs, continua Rohan, pourquoi le duc de Guise prétend-il nous évincer ? C'est qu'il est chef du parti catholique ; et que nous tous, messieurs, convertis ou non, nous sommes encore des huguenots. — (Michel Zévaco, Le Capitan, 1906, Arthème Fayard, coll. « Le Livre populaire » no 31, 1907)
    • Un candidat évincé a déposé une requête en référé précontractuel, devant le tribunal administratif (TA) de Nantes, au motif que la procédure était viciée du fait de l’irrégularité d’un tel critère car il était sans rapport direct avec la prestation. — (Mathieu Laugier, « Un critère RSE doit obligatoirement avoir un lien avec l’objet du contrat », article paru le 19 février 2018 sur www.achatpublic.info ; accès limité aux abonnés)
    • (Par extension)A vrai dire, le critique ne voit que ce que l'auteur conserve et non ce qu’il rejette. A ce compte, il serait à désirer que les auteurs appendissent pour les critiques, à la fin de leurs œuvres, la collection complète de toutes les idées pauvres et saugrenues qu'ils ont évincées sans ménagement, […]. — (Henri Blaze, « Jean-Paul Richter, premier article : De Wonsiedel à Baireuth », dans la Revue des deux mondes, tome 31/4e série, Paris, 1842, p. 685)
  3. Déposséder quelqu’un de son droit, de sa place, de sa situation, généralement à son propre profit, se substituer à.
    • Les passions évincent la raison.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Évincer : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ÉVINCER. v. tr.
T. de Jurisprudence. Déposséder juridiquement quelqu'un, d'une chose dont il est en possession. Il a été évincé de cette maison par jugement. Il s'emploie aussi dans le langage ordinaire et signifie alors Déposséder quelqu'un d'une place, d'une affaire lucrative, pour s'en emparer ou pour la faire passer à un autre. On l'a évincé de cette place. Il est parvenu à évincer son concurrent.

Évincer : définition du Littré (1872-1877)

ÉVINCER (é-vin-sé. Le c prend une cédille devant a ou o : évinçant, nous évinçons) v. a.
  • 1 Terme de jurisprudence. Déposséder juridiquement quelqu'un. Ce jugement l'évince du bien qu'il possédait.
  • 2 Par extension, enlever à quelqu'un par intrigue une place, une affaire, etc. On est parvenu à l'évincer.
  • 3S'évincer, v. réfl. Se chasser l'un l'autre. Ils cherchent mutuellement à s'évincer.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « évincer »

Étymologie de évincer - Littré

Lat. evincere, vaincre, chasser, de e, hors de, et vincere, vaincre.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de évincer - Wiktionnaire

Du latin evincere (« vaincre, triompher »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « évincer »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
évincer evɛ̃se play_arrow

Conjugaison du verbe « évincer »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe évincer

Évolution historique de l’usage du mot « évincer »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « évincer »

  • "J'observe que lorsqu'il s'agit de suspicions de malversations financières, les procédures vont très vite pour évincer les personnalités politiques mises en cause. On en déduit donc, d'un certain point de vue, que les violences sexuelles seraient moins graves que les malversations financières. Je pense qu'elles sont aussi graves." Europe 1, Un nouveau gouvernement anti-féministe ? Le coup de gueule de Laurence Rossignol
  • Un propriétaire de Trois-Rivières attend depuis le mois de mars pour évincer un locataire qui n'a pas versé un sou depuis janvier. Il lui doit 4000$ en frais de loyer impayés. La Régie du logement a donné le feu vert au propriétaire, mais une semaine trop tard. Comme l'arrêté ministériel était déjà tombé, l'avis d'expulsion a été suspendu. Le Journal de Montréal, Incapable d'évincer un locataire avant juillet | JDM

Traductions du mot « évincer »

Langue Traduction
Corse oust
Basque oust
Japonais 失った
Russe вытеснять
Portugais expulsar
Arabe طرد
Chinois 被赶
Allemand verdrängen
Italien cacciare
Espagnol expulsar
Anglais oust
Source : Google Translate API

Synonymes de « évincer »

Source : synonymes de évincer sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « évincer »



mots du mois

Mots similaires