La langue française

Spolier

Sommaire

  • Définitions du mot spolier
  • Étymologie de « spolier »
  • Phonétique de « spolier »
  • Citations contenant le mot « spolier »
  • Traductions du mot « spolier »
  • Synonymes de « spolier »
  • Antonymes de « spolier »

Définitions du mot spolier

Trésor de la Langue Française informatisé

SPOLIER, verbe trans.

Dépouiller par force ou par abus de pouvoir.
A. − Spolier qqn (de qqc.).Synon. déposséder.Spolier un orphelin de son héritage (GDEL). Les maîtres de l'État étaient les riches. Ils dominaient les comices, recrutaient le Sénat, remplissaient toutes les charges. Ils spoliaient le monde en qualité de consuls et de préteurs (Michelet, Hist. romaine, t. 2, 1831, p. 116).Le malheureux acceptera de mourir sur sa terre infertile plutôt que de s'en séparer; lui enlever du charbon, c'est le spolier du produit de cette terre (E. Schneider, Charbon, 1945, p. 128).
Empl. pronom. réciproque. Se dépouiller mutuellement par force ou par fraude. Ils se sont spoliés l'un l'autre (Besch. 1845-46).
Au fig. Il le spoliait de la seule dignité qu'il possédât, qu'il pût possédersa mort (Malraux, Cond. hum., 1933, p. 313).
B. − Spolier qqc.Synon. soustraire, voler2.Sans respect pour le droit sacré des propriétés, ou pour les trésors publics, chacun s'empresse de spolier le bien de l'État, insouciant des saintes lois de la justice (Chateaubr., Essai Révol., t. 1, 1797, p. 138).
ADMIN. Spolier une lettre. Soustraire les valeurs qu'elle contient. Si au cours de leur acheminement les objets recommandés ont subi des détériorations ou s'ils ont été spoliés, l'administration n'est tenue de ces faits à aucune indemnité d'après les dispositions de l'article 4 de la loi du 25 janvier 1873 (Pradelle, Serv. P.T.T. en Fr., 1903, p. 211).
REM.
Spolié, -ée, part. passé en empl adj. et subst.a) Adj. Qui est victime d'une spoliation. Et la révolution, ça doit être autre chose que le triomphe d'une classe, fût-elle la plus nombreuse, fût-elle la plus spoliée (Martin du G., Thib., Été 14, 1936, p. 81).Des héritiers spoliés (Rob.1985).b) Subst. Victime d'une spoliation. Chanter avec un cœur heureux devant les spoliés et les honnis! (Barrès, Colline insp., 1913, p. 197).
Prononc. et Orth.: [spɔlje], (il) spolie [-li]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. Ca 1460 abs. (Guillaume Alexis, Œuvres poét., éd. A. Piaget et E. Picot, t. 1, p. 136); 1534 spolier de (qqc.) (Rabelais, Gargantua, éd. R. Calder, M. A. Screech, chap. IX, p. 76). Empr. au lat.spoliare « dépouiller, déshabiller » et « déposséder, dévaliser ». Fréq. abs. littér.: 28.

Wiktionnaire

Verbe

spolier \spɔ.lje\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Dépouiller par force ou par fraude.
    • Yasmina entendait tous les Arabes des environs se plaindre d’avoir à payer des impôts écrasants, d’être terrorisés par l’administration militaire, d’être spoliés de leurs biens… — (Isabelle Eberhardt, Yasmina, 1902)
    • En 1234, Saint Louis accepta que les juifs fussent spoliés d’un tiers de leurs créances […] — (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
    • Rome a ſçu vaincre & ſubjuguer beaucoup de Nations, mais elle n’a pas ſçu gouverner ; elle a ſpolié les richeſſes de l’agriculture des pays ſoumis à ſa domination […] — (François Quesnay, Analyse de la formule arithmétique du tableau économique de la distribution des dépenses annuelles d’une nation agricole, 1766)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

SPOLIER. v. tr.
Dépouiller par force ou par fraude. On l'a spolié de son héritage. Il faut avant toutes choses rétablir celui qui a été spolié.

Littré (1872-1877)

SPOLIER (spo-li-é) v. a.

Je spoliais, nous spoliions, vous spoliiez ; que je spolie, que nous spoliions, que vous spoliiez.

  • 1Dépouiller par fraude ou par force. On l'a spolié de son héritage. Pour vol de grand chemin fait sur un Franc, le Gaulois paye 62 sous de composition, tandis que le Franc qui spolie ainsi un Gaulois n'en paye que 30, Legrand D'Aussy, Instit. Mém. scienc. mor. et polit. t. III, p. 430.

    Absolument. Conquérir ou spolier avec violence, c'est la même chose, Raynal, Hist. phil. IV, 33.

  • 2Dérober les valeurs que contient une lettre. Il est impossible de constater dans quel service une lettre chargée a pu être spoliée, si…, Commiss. internat. des postes, p. 54.

HISTORIQUE

XVIe s. Et luy est permis et licite, les spolier de leurs biens, les deposseder de leurs royaulmes, les proscrire, les anathematizer, Rabelais, Pant. IV, 50. Les pauvres laboureurs spoliez de leurs meubles et bestail, Castelnau, 153. Les eglises violées, desmolies et spoliées en ce royaume, Condé, Mém. p. 668. Le vidompnat, duquel il [le duc de Savoie] disoit que ceulx de Geneve l'avoient spolié, Bonivard, Chron. de Genève, IV, 23.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « spolier »

(Date à préciser) Du latin spŏlio (« dépouiller »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Prov. espoliar ; esp. expoliar ; ital. spogliare ; du lat. spoliare, dénominatif de spolium, qu'on rapproche de σϰῦλον,peau, dépouille.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « spolier »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
spolier spɔlje

Citations contenant le mot « spolier »

  • Côte d'Ivoire : Le marché « Djê Konan » de Koumassi réhabilité n'est pas une occasion de spolier un commerçant de sa place, assure-t-on KOACI, Côte d'Ivoire : Le marché « Djê Konan » de Koumassi réhabilité n'est pas une occasion de spolier un commerçant de sa place, assure-t-on - KOACI
  • Décidément, la crise sanitaire liée au Covid-19 permet tout, même de s’assoir sur la propriété privée et de spolier les riches. Contrepoints, Spolier les riches de 10 % de leur patrimoine : la solution de l’État ? | Contrepoints
  • Igor et Grichka Bogdanoff ont-ils tenté de spolier un millionnaire dépressif pour régler leurs déboires financiers et relancer "Temps X", l’émission de science-fiction qui les a rendus célèbres dans les années 80 ? Le parquet de Paris demande leur renvoi en correctionnelle. Il revient désormais au juge d’instruction de décider ou non d’un procès contre les jumeaux de 70 ans et un fils de diplomate franco-congolais, Tanguy Ifoku, que le parquet veut voir juger ensemble pour "escroquerie sur personne vulnérable". CharenteLibre.fr, Ont-ils tenté de spolier un millionnaire dépressif? Les frères Bogdanoff bientôt en procès pour "escroquerie" ? - Charente Libre.fr

Traductions du mot « spolier »

Langue Traduction
Anglais despoil
Espagnol despojar
Italien despoil
Allemand plündern
Chinois 掠夺
Arabe دنس
Portugais despojar
Russe расхищать
Japonais 破壊する
Basque despoil
Corse descuchjà
Source : Google Translate API

Synonymes de « spolier »

Source : synonymes de spolier sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « spolier »

Partager