Détrôner : définition de détrôner


Détrôner : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

DÉTRÔNER, verbe trans.

A.− [Le compl. d'obj. dir. désigne une pers.] Destituer de la royauté. Guillaume Le Conquérant avait détrôné Harold; la maison de Lancastre, à son tour, renversa Richard II (Staël, Consid. Révol. fr.,t. 2, 1817, p. 284).[Des poètes du début du XIXes.] se donnaient volontiers les allures de Prométhées appelés à détrôner des dieux jaloux (Sorel, Réflex. violence,1908, p. 14).
B.− Au fig. Faire cesser la prééminence, le pouvoir de quelqu'un ou de quelque chose.
1. [Le verbe est suivi d'un compl. d'obj. dir.]
a) [Le compl. d'obj. dir. désigne une pers., un ensemble de pers.] Le voilà [Eugène Sue] le romancier en vogue; il a détrôné Balzac, il est lu partout (Sainte-Beuve, Portr. contemp.,t. 3, 1846-69, p. 87):
1. Les églises et la foi ont vraiment fait trop de mal! ... (...) Il faut détrôner les églises! Déjouer leurs ruses! Arracher l'homme à leur envoûtement! ... Martin du Gard, Notes sur André Gide,1951, p. 1422.
b) [Le compl. d'obj. dir. désigne une chose] Il faut admirer comment l'invention du ton et du mode sauvèrent la musique instrumentale, lorsque le chant fut détrôné (AlainBeaux-Arts,1920, p. 122).Le seul emploi [pour la cuisson des œufs] où l'horlogerie mécanique... n'ait pas détrôné le sablier vénérable... (Arnoux, Visite Mathus.,1961, p. 16).
2. [Le verbe est suivi en outre d'un compl. d'obj. second. ou d'un compl. circ. complétant l'obj. premier, pers. ou chose]
a) [Le compl. d'obj. second. indique le lieu (parfois au fig.) qui constituait la prééminence, le pouvoir auquel il est mis fin] J'ai eu deux chambres à l'auberge de Vitré. La première vaste comme une place d'armes... Cette chambre-là, le préfet m'en a détrôné (Nerval, Nouv. et fantais.,1855, pp. 157-158).
b) [Le compl. circ. indique d'où s'exerce la prééminence, où réside le pouvoir auquel il est mis fin] Comment, (...) tu me détrônerais de ton cœur! (Balzac, Ferragus,1833, p. 75).Quel Dieu avait mis en vous cette indomptable puissance, que la mort seule à pu détrôner de votre âme? (Sand, Lélia,1833, p. 95):
2. ... il s'est produit un changement historique à partir du moment où Hegel et Marx ont détrôné dans les admirations de la jeunesse des écoles Rimbaud et Lautréamont. Nizan, La Conspiration,1938, p. 46.
3. ... une science d'avenir, encore méconnue, un « psychologisme historique », qui ne détrônerait pas le matérialisme historique du plan qu'il a légitimement conquis, mais regagnerait sur lui des perspectives complémentaires de l'explication, ... Mounier, Traité du caractère,1946, p. 574.
Rem. 1. On rencontre ds la docum. des ex. du part. passé adj. a) Cf. supra A. Un souverain fera plutôt épouser à son fils la fille d'un roi détrôné que d'un président de la république en fonctions (Proust, J. filles en fleurs, 1918, p. 704). Marie Leczinska, fille du roi détrôné de Pologne (Bainville, Hist. Fr., t. 1, 1924, p. 276). Emploi subst. Gustave-Adolphe, le détrôné et le banni (Chateaubr., Mém., t. 2, 1848, p. 138). b) Cf. supra B. La crainte du ridicule qui s'attache toujours aux amants détrônés (Balzac, Paix mén., 1830, p. 323). 2. On rencontre ds la docum. le subst. fém. détronation. Action de détrôner (cf. Arnoux, Algorithme, 1948, p. 296).
Prononc. et Orth. : [detʀone], (je) détrône [detʀo:n]. Ds Ac. 1694-1740 sous l'anc. forme dethroner; ds Ac. 1762-1932 sous la forme moderne. Enq. : /detʀon, D/ (il) détrône. Étymol. et Hist. 1602 dethroner « chasser du trône » (Du Bartas, 1resem., 2ej., 751 ds Gdf. Compl.); 1775 fig. détrôner « enlever la prééminence » (Gilbert, XVIIIesiècle ds Littré). Dér. de trône*; préf. dé-*; dés. -er. Fréq. abs. littér. : 211. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 576, b) 285; xxes. : a) 190, b) 135.
Détrônement, subst. masc.Action de détrôner (correspond à détrôner A). De respect pour l'autorité, il n'y en a guère [au XIVes.]. L'Angleterre donne l'exemple des détrônements et du régicide, des sujets de tragédie pour Shakespeare (Bainville,Hist. Fr.,t. 1, 1924,p. 107). [detʀonmɑ ̃]. Ds Ac. 1878 et 1932. 1reattest. 1731 (Volt., Charles XII, 2 ds Littré); du rad. de détrôner; suff. -(e)ment1*. Fréq. abs. littér. : 7.

Détrôner : définition du Wiktionnaire

Verbe

détrôner \det.ʁɔ.ne\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Déposséder de la puissance souveraine.
    • La révolution qui détrôna Louis XVI.
  2. (Figuré) Déposséder quelqu’un de son crédit, de sa notoriété.
    • Les géants de l’acier ont détrôné les rois du pétrole en 2004. […]. Les dix hommes d'affaires qui se sont le plus enrichis l'an dernier détiennent tous des parts dans les sociétés métallurgiques. — (Pascal Airault, Russie : les magnats de l'acier roulent sur l'or, Jeuneafrique.com, 14 février 2005)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Détrôner : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DÉTRÔNER. v. tr.
Déposséder de la puissance souveraine. La révolution qui détrôna Jacques II. Un souverain détrôné. Il signifie figurément Déposséder quelqu'un de son crédit, de sa notoriété. Que de célébrités littéraires la postérité a détrônées!

Détrôner : définition du Littré (1872-1877)

DÉTRÔNER (dé-trô-né) v. a.
  • 1Déposséder du trône. Détrôner un roi, un empereur. Pépin, maire du palais des rois de France, gouverna sous plusieurs rois et détrôna Childéric III, Mézerai, Childéric III. Et lorsqu'Antiochus fut par eux détrôné…, Corneille, Nicom. II, 3. Quand je devrais rester ici cinquante ans, je n'en sortirai point que je n'aie détrôné le roi de Pologne [paroles de Charles XII], Voltaire, Charles XII, 2.
  • 2 Fig. Faire perdre la prééminence. Cette dame, qui régnait dans les salons, a été détrônée par une beauté qui l'a éclipsée.

    Il se dit aussi des choses auxquelles on ôte la prééminence. Ne prétends plus, Fréron, par tes savants efforts Détrôner le faux goût qui règne sur nos bords, Gilbert, XVIIIe siècle.

HISTORIQUE

XVIe s. Il avoit detroné les marechaux de camp, Bassompierre, Mém. t. II, p. 228, dans LACURNE. Il ne pensoit pas que sa personne deust estre detronée [qu'il dût perdre un emploi qu'on lui ôtait], ib. t. IV, p. 113.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « détrôner »

Étymologie de détrôner - Littré

Dé… préfixe, et trône.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de détrôner - Wiktionnaire

 Dérivé de trône avec le préfixe dé- et le suffixe -er.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « détrôner »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
détrôner detrone play_arrow

Conjugaison du verbe « détrôner »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe détrôner

Évolution historique de l’usage du mot « détrôner »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « détrôner »

  • Le second tour des élections municipales est prévu ce dimanche 28 juin et quatre listes sont encore en lice à Châlons-en-Champagne dans la Marne. Trois hommes veulent détrôner le maire sortant Benoist Apparu, alors que la principale inquiétude porte sur l'abstention. France Bleu, Municipales à Châlons-en-Champagne : trois candidats veulent détrôner le maire sortant
  • Si l'homme est créé libre, il doit se gouverner ; Si l'homme a des tyrans, il les doit détrôner. De Voltaire / Sept discours en vers sur l'homme
  • L'émeute qui fini par étrangler ou détrôner un sultan est un acte aussi juridique que ceux par lesquels il disposait la veille des vies et des biens de ses sujets. De Jean-Jacques Rousseau / Discours sur l'inégalité
  • Mépriser l'argent, c'est détrôner un roi. De Chamfort / Maximes et pensées

Traductions du mot « détrôner »

Langue Traduction
Corse dethrone
Basque dethrone
Japonais 王位
Russe dethrone
Portugais destronar
Arabe خلعه
Chinois 宝座
Allemand entthronen
Italien detronizzare
Espagnol destronar
Anglais dethrone
Source : Google Translate API

Synonymes de « détrôner »

Source : synonymes de détrôner sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « détrôner »



mots du mois

Mots similaires