Supplanter : définition de supplanter


Supplanter : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

SUPPLANTER, verbe trans.

A. − [Le suj. désigne qqn] Supplanter qqn.Faire perdre à quelqu'un, par des manœuvres qui le desservent, son crédit, sa faveur, sa place, afin d'en profiter soi-même et de l'éliminer à son profit; se mettre à la place de quelqu'un dans l'esprit, le cœur de quelqu'un d'autre. Synon. évincer, prendre la place de.Supplanter un rival. Cette ingénieuse personne [a] (...) formé le projet de supplanter sa bienfaitrice, et de lui souffler mari, fortune, enfant (Farrère, Homme qui assass., 1907, p. 100).La galère a un nouveau chef. Simon m'a remplacé, ou plutôt il m'a écarté. Il m'a supplanté! (Aymé, Vogue, 1944, p. 137).
[P. méton. du suj.] L'Allemagne prodiguait à la Russie ses bons offices en vue de nous supplanter auprès d'elle (Jaurès, Paix menacée, 1914, p. 95).
Empl. pronom. réciproque. Je ne te parlerai pas, Jérôme, des petits stratagèmes fréquents entre docteurs pour se supplanter mutuellement, pour s'enlever la clientèle des grandes maisons (Reybaud, J. Paturot, 1842, p. 98).
B. − [Le suj. désigne qqc.] Supplanter qqc.Éliminer et remplacer une chose (dans son existence, dans son usage, dans l'esprit du public). Synon. détrôner, remplacer.On pouvait admirer (...) de complets échantillons des diverses architectures domestiques du moyen âge, en remontant du quinzième au onzième siècle, depuis la croisée qui commençait à détrôner l'ogive, jusqu'au plein cintre roman qui avait été supplanté par l'ogive (Hugo, N.-D. Paris, 1832, p. 71).L'izba russe a supplanté, en effet, avec le progrès de la culture et du bien-être, la rudimentaire et fruste kuta finnoise, dont les toits bas de branchages et de terre sourdent encore çà et là dans les coins écartés de la région marécageuse (Vidal de La Bl., Princ. géogr. hum., 1921, p. 166).
Empl. pronom. réciproque. Semblables aux estomacs usés (...) pour lesquels il faut tenter sans cesse de nouvelles combinaisons culinaires, ils [les frivoles] attachent tout leur intérêt à la succession des manières qui toutes les dix années se supplantent les unes les autres (Renan, Avenir sc., 1890, p. 441).
Prononc. et Orth.: [syplɑ ̃te], (il) supplante [-plɑ ̃:t]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. a) 1remoit. xiies. suplanter les miens pas « me faire tomber » (Psautier Oxford, éd. Fr. Michel, CXXXIX, 5, p. 217); 2emoit. xiies. fig. supplanter de Deu « le faire tomber de son amour, l'écarter de lui » (Adgar, Gracial, éd. P. Kunstmann, XXVI, 505); b) ca 1330 supplanter qqn « le vaincre » (Guillaume de Digulleville, Pélér. vie hum., éd. J. J. Stürzinger, 6364) − 1771, Trév.; c) 1458 supplenter qqn « le tromper » (Arnoul Gréban, Passion, O. Jodogne, 30922); p. ext. 2. a) 1585 supplanter qqc. « le substituer, le mettre à sa place » (Du Fail, Contes et discours d'Eutrapel, éd. J. Assézat, t. 2, p. 75); b) 1660 supplanter qqn « l'évincer et prendre sa place » (Molière, Précieuses ridicules, sc. 15). Empr. au lat. bibliquesupplantare « abattre moralement », « tromper » et « prendre la place de », v. Blaise Lat. chrét., du class. « donner un croc en jambe, renverser à terre » (corresp. au gr. υ ̔ π ο σ κ ε λ ι ́ ζ ω « donner un croc-en-jambe », d'où « duper », « faire trébucher », dér. de σ κ ε λ ι ́ ζ ω « glisser la jambe, faire un croc en jambe » de σ κ ε ́ λ ο ς « jambe »), dér. de plantare, v. planter. Cf. le m. fr. surplanter « remplacer, changer » 1460-92 (Myst. de St Quentin, éd. H. Chatelain, 10889) et une forme plus francisée sousplanter « enlever, soustraire » xiiies. (Jean de Boves, De Barat et de Haimet ds A. de Montaiglon et G. Raynaud, Rec. de Fabliaux, t. 4, p. 406). Fréq. abs. littér.: 141.

Supplanter : définition du Wiktionnaire

Verbe

supplanter \sy.plɑ̃.te\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Faire perdre à quelqu’un le crédit, la faveur, l’autorité, la situation qu’il avait, et se mettre à sa place.
    • Pedro Gominez avait tout fait pour essayer de supplanter le secrétaire attitré. — (Jo Barnais [Georges Auguste Charles Guibourg, dit Georgius], Mort aux ténors, ch. V, Série noire, Gallimard, 1956, p. 39)
    • Après avoir été longtemps populaire, il a été supplanté par d’autres dans la faveur publique.
    • Vous l’avez aisément supplanté dans les bonnes grâces de cette femme.
    • Le nylon a supplanté le coton.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Supplanter : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

SUPPLANTER. v. tr.
Faire perdre à quelqu'un le crédit, la faveur, l'autorité, la situation qu'il avait, et se mettre à sa place. Il a supplanté son rival. Après avoir été longtemps populaire, il a été supplanté par d'autres dans la faveur publique. Vous l'avez aisément supplanté dans les bonnes grâces de cette femme.

Supplanter : définition du Littré (1872-1877)

SUPPLANTER (su-plan-té) v. a.
  • 1Faire perdre à quelqu'un le crédit, la faveur, l'affection, l'établissement qu'il avait auprès d'une personne, et prendre sa place. C'est trop de nous supplanter [auprès de nos dames], et de nous supplanter avec nos propres habits, Molière, Préc. 16. Thémistocle, qui avait formé en lui-même le dessein de supplanter les Lacédémoniens, et de substituer les Athéniens à leur place dans le gouvernement de la Grèce, Rollin, Hist. anc. Œuv. t. III, p. 289, dans POUGENS. Qu'il s'offre à ce vertueux du siècle une occasion sûre de décréditer un ennemi, ou de supplanter un concurrent …, Massillon, Pet. carême, Gloire hum. L'intrigue supplante les plus grands talents ; des hommes souples et bornés s'élèvent aux premières places, Massillon, ib. Écueils, Piété des grands. Elle [Mme de Maintenon] fait venir, de bonne foi, la religion au secours de ses charmes usés, pour supplanter sa bienfaitrice devenue sa rivale, Voltaire, Louis XIV, 27.
  • 2Se supplanter, v. réfl. Travailler l'un contre l'autre pour se déposséder réciproquement. Pour se supplanter, ils [les fils de Nizam, en Inde] eurent recours tour à tour aux armes, aux trahisons, au poison, aux assassinats, Raynal, Hist. phil. v, 34.

HISTORIQUE

XIIe s. E tu purceinsis mei de vertut à bataille, e supplantas les esdrechans [ceux qui se dressent] encuntre mei, Liber psalm. p. 21. Guarde mei, sire… e de feluns humes delivre mei, chi penserent à supplanter les miens pas, ib. p. 217.

XIIIe s. C'est la prescience divine Qui tout set et riens ne devine… Ne n'a pas por ce sozplanté Pooir de franche volonté, la Rose, 17691.

XIVe s. Qui aucun petitbien emprent, Et s'i commence à delitter, Li poet cils biens tant profiter, Qu'il en het les maus et despite Pour ce bien que en lui abbitte, Qui d'autres biens atrait plenté, Et en sont li mal susplanté, Jean de Condé, t. II, p. 165.

XVe s. Par multitude de ses osts [Alexandre] supplanta la terre, humilia les regions, espoventa les peuples, Chastelain, Chr. du duc Philippe, proesme.

XVIe s. Pour autant qu'il sentoit son desir reprochable, sa passion incurable, et sa raison de tout poinct supplantée, il resolut d'abandonner la vie, Amyot, Démétr. 52. Si j'avois en ma possession les evenements incogneus, j'en penserois très facilement supplanter les cogneus, en toute espece d'exemples, Montaigne, III, 24.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Supplanter : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

SUPPLANTER, v. act. (Gram.) c’est par des voies adroites, secrettes, ou par la force ouverte, écarter quelqu’un de sa place & s’en emparer ; conduite toujours deshonnête. Il ne faut supplanter personne. On supplante auprès d’un ministre, d’un protecteur, d’une femme.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « supplanter »

Étymologie de supplanter - Littré

Provenç. sosplantar ; espagn. suplantar ; ital. soppiantare ; du lat. supplantare, de sub, sous, et planta, la plante du pied.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de supplanter - Wiktionnaire

Du latin supplantare.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « supplanter »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
supplanter syplɑ̃te play_arrow

Conjugaison du verbe « supplanter »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe supplanter

Citations contenant le mot « supplanter »

  • Aujourd'hui, un modeste vent de nord-ouest sera ressenti par les Arcachonnais. Le matin, le soleil sera dissimulé derrière des nuages. Il va falloir être prévoyant : de petites averses sont à prévoir. Les températures seront de 20°C. L'après-midi, un ciel avec des éclaircies va progressivement supplanter les nuages. Les températures seront de 20°C au plus bas et de 22°C au maximum. Le soir, on anticipe des valeurs d'environ 19°C. Entre dimanche et lundi, la nuit sera légèrement voilée. Demain, un vent de nord-ouest rafraîchira quelque peu l'atmosphère d'Arcachon. La matinée va rester voilée à cause de nuages qui se maintiennent dans le ciel. Des pluies éparses vont tomber sur la ville. Il fera environ 20°C. Le ciel va s'éclaircir au cours de l'après-midi. Les valeurs s'échelonneront de 20 à 22°C. Il va faire 19°C en moyenne demain soir. Pour les prochains jours, la météo ne bougera pas. Il va faire un temps plutôt ensoleillé avec des températures autour de 25°C. , Météo Arcachon : Prévisions du dimanche 2 août 2020
  • Dès que nous perdons la base morale, nous cessons d'être religieux. La religion ne saurait renverser et supplanter la moralité. De Gandhi / Le jeune Inde

Images d'illustration du mot « supplanter »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Vidéos relatives au mot « supplanter »

Traductions du mot « supplanter »

Langue Traduction
Corse supplantà
Basque supplant
Japonais 取って代わる
Russe вытеснять
Portugais suplantar
Arabe محل
Chinois 取代
Allemand ersetzen
Italien soppiantare
Espagnol suplantar
Anglais supplant
Source : Google Translate API

Synonymes de « supplanter »

Source : synonymes de supplanter sur lebonsynonyme.fr

Mots similaires