Enfermé : définition de enfermé


Enfermé : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

ENFERMÉ, ÉE, part. passé et adj.

I.− Part. passé de enfermer*.
II.− Adjectif
A.− [En parlant de pers.] Qui se trouve, volontairement ou non, dans un endroit fermé, et au fig. Cette ignorance [des hommes] a été sa maladie, [de Rousseau] elle a été sa folie; folie d'un homme enfermé et qui cherche à tâtons une issue, se heurte à des murs invisibles (Mauriac, Gds hommes,1949, p. 104).
Emploi subst. Religieuse enfermée dans un monastère :
1. ... ce monastère de filles, dont la fonction ne pouvait pas être celle d'une école de théologie (...) : « Il n'y a que ces pauvres enfermées », disait judicieusement un de ces messieurs, ... Sainte-Beuve, Port-Royal,t. 4, 1859, p. 69.
Au fig., rare. Qui dissimule ses sentiments. Synon. usuel renfermé :
2. Que ces femmes au seuil, coquettes du village, Et celles de la ville au cœur plus enfermé, Tous ces êtres d'un jour nous livrent quelque gage De ce qu'ils ont souffert, de ce qu'ils ont aimé! Sainte-Beuve, Poésies complètes,Pensées d'août, 1837, p. 382.
B.− [En parlant de choses] Qui est mis dans un endroit fermé. À Fribourg en Brisgau, des villageoises [avaient les] (...) chignons enfermés dans un béguin brodé d'or et d'argent (Taine, Philos. art,t. 1, 1865, p. 233).
P. ext., rare. Dont l'odeur est celle d'un endroit clos. Cf. renfermé.[Duroy] croyait saisir dans l'air enfermé de la pièce une odeur suspecte (Maupass., Bel-Ami,1885, p. 192).
Rem. ,,S'emploie quelquefois comme nom. Sentir l'enfermé, se dit d'une chose qui sent mauvais parce qu'il y a longtemps qu'elle n'a été à l'air, ou que l'air n'y a pénétré. Cette chambre sent l'enfermé. Dans ce sens, on dit plutôt le renfermé`` (Ac.).
P. anal. [Transposition de l'odeur au son] « Sortons, allons fumer une cigarette; ces gens font un bruit enfermé, insupportable » (Arnoux, Écoute,1923, p. 225).
Rem. Noter l'emploi substantivé : il [Chaudon] cria et tout le monde avec lui. Comme s'ils avaient crié dans une boîte. Le cri restait autour de leurs têtes... − Ça a sonné plat comme dans de l'enfermé (Giono, Batailles mont., 1937, p. 110).
P. méton. Il [Coriolis] était presque effrayé à l'idée de retrouver la vie enfermée de l'Occident dans un grand appartement où il serait tout seul (Goncourt, Man. Salomon,1867, p. 140).
Fréq. abs. littér. : 2 201. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 2 332, b) 3 604; xxes. : a) 3 880, b) 3 105.

Enfermé : définition du Wiktionnaire

Nom commun

enfermé \ɑ̃.fɛʁ.me\ masculin

  1. (Vieilli) (Au singulier) Odeur des choses qui sentent mauvais parce qu’il y a longtemps qu’elles n’ont été à l’air, ou que l’air n’y a pénétré.
    • Cette chambre sent l’enfermé.

Forme de verbe

enfermé \ɑ̃.fɛʁ.me\

  1. Participe passé masculin singulier du verbe enfermer.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Enfermé : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ENFERMER. v. tr.
Mettre quelqu'un ou quelque chose dans un lieu fermé de tous côtés. Enfermer un homme dans une prison. Enfermer des chevaux dans une écurie. Enfermer entre quatre murs. Enfermer dans une cage. Il signifie, dans une acception particulière, Mettre quelqu'un dans une maison de fous, dans un lieu de correction. C'est un homme à enfermer. Son inconduite l'a fait enfermer. Fig., Enfermer le loup dans la bergerie. Voyez BERGERIE.

S'ENFERMER signifie particulièrement Se retirer dans un lieu qu'on ferme ensuite, pour que personne ne puisse s'y introduire. Il s'enferme presque toute la journée pour travailler. S'enfermer dans son cabinet. S'enfermer avec quelqu'un. Il s'était enfermé dans une chambre d'où il opposa une vive résistance aux gens qui étaient venus pour l'arrêter. S'enfermer dans une place, Demeurer dans une place qui va être assiégée et qu'on veut défendre. S'enfermer dans un cloître, Se faire religieux ou religieuse. Le participe passé s'emploie quelquefois comme nom. Sentir l'enfermé, se dit d'une Chose qui sent mauvais parce qu'il y a longtemps qu'elle n'a été à l'air, ou que l'air n'y a pénétré. Cette chambre sent l'enfermé. Dans ce sens on dit plutôt le renfermé.

ENFERMER signifie aussi Serrer, mettre une chose dans un lieu, dans un meuble, que l'on ferme, pour la mieux conserver, pour la soustraire aux regards, pour la garder plus sûrement. Enfermer des habits dans une armoire. Enfermer des papiers dans un secrétaire. Enfermer à clef, sous clef. Il signifie encore Environner de toutes parts. Enfermer un parc de murailles. Enfermer de haies. Les ennemis se sont laissé enfermer entre deux rivières, entre deux montagnes. Il signifie également Contenir, comprendre. Son cœur n'enferme point une méchanceté si noire. Ce passage enferme beaucoup de vérités. Cette proposition en enferme beaucoup d'autres.

Enfermé : définition du Littré (1872-1877)

ENFERMÉ (an-fèr-mé, mée) part. passé.
  • 1Mis en un lieu fermé. Du linge enfermé dans une armoire. Enfermé dans une prison. Au sérail des soudans dès l'enfance enfermée, Voltaire, Zaïre, I, 1. J'ai trouvé ce billet enfermé dans son sein, Racine, Baj. IV, 5. Quand, sur ton sommet enflammé, Dans un nuage épais le Seigneur enfermé, Racine, Athal. I, 4. Je demandai à Dumont s'il ne fallait pas être plus fou que les plus enfermés pour concevoir un projet si radicalement insensé, Saint-Simon, 285, 122.

    Terme de marine. Navire enfermé, navire placé entre des terres ou entouré de glaces.

    Substantivement. Celui qui est enfermé. Les enfermés périssaient. De là [la constitution Unigenitus] ce peuple entier d'exilés et d'enfermés dans les prisons et beaucoup dans les cachots, et le trouble et la subversion dans les monastères, Saint-Simon, 405, 224.

    Terme de zoologie. Les enfermés, famille de mollusques de l'ordre des conchifères ou acéphales testacés.

  • 2Environné, circonscrit. La vue présente aux yeux divers coteaux dont cette campagne est enfermée, Corneille, Tois, d'or, Argum. du 3e acte.
  • 3Contenu. Vous avez quelque sujet de prétendre qu'elle [la conséquence] n'est pas enfermée dans le principe, Pascal, Réfut. de la rép. à la 12e lettre.
  • 4 S. m. Sentir l'enfermé, exhaler une odeur que contractent souvent les choses enfermées. On dit, dans le même sens et plus souvent, sentir le renfermé.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « enfermé »

Étymologie de enfermé - Wiktionnaire

→ voir enfermer.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « enfermé »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
enfermé ɑ̃fɛrme play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « enfermé »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « enfermé »

  • Une histoire invraisemblable. Nadezhda Bushueva, une Russe de 42 ans est  restée enfermée chez elle 26 ans durant. Pour la première fois depuis près de trois décennies, en juin 2020, elle est sortie de son domicile, informe Cnews. Sa mère, Tatyana, l'a donc exilée depuis l'âge de 16 ans pour des raisons bien particulières. Une "punition", ainsi qu'elle décrivait la situation, nécessaire pour protéger sa fille des "dangers du monde extérieur". Planet, Sans shampoing et sans nourriture, le calvaire de cette femme enfermée avec sa mère
  • Un enfant d'1 an et demi a été retrouvé dans le Tennesse (Etats-Unis) enfermé dans une cage entourée de plus de 600 animaux, dont un boa constrictor, mais aussi, entre autres, 531 rongeurs, 56 chiens ou encore 86 poulets et coqs. CNEWS, Un enfant de 18 mois enfermé dans une cage entourée de 600 animaux | CNEWS
  • Tu es enfermée dehors et tu ne peux plus rentrer dans ton appart ? Mymy a fait appel à un serrurier qui vient te donner ses conseils ! madmoiZelle.com, Enfermé dehors : que faire ? Les conseils d'un serrurier
  • Un chien de race malinois enfermé dans un appartement au troisième étage d’un immeuble situé rue de Jemmapes à Thionville aboie toute la journée selon les voisins qui n’en peuvent plus. Ce mercredi, en fin d’après-midi, excédés et craignant pour le bien-être de l’animal, ils ont a décidé d’agir. Ils ont contacté les pompiers spécialisés dans le sauvetage d’animaux afin qu’ils viennent libérer l’animal. En l’absence du propriétaire, les soldats du feu ont opéré un sauvetage par une fenêtre laissée entrouverte avec une nacelle. , Faits-divers - Justice | Opération de sauvetage d’un chien enfermé dans un appartement
  • Une sordide et tragique affaire de maltraitance. En Arizona, aux États-Unis, Deshaun Martinez, un petit garçon de six ans est mort de faim, enfermé dans un placard par ses parents. Le drame s'est noué à Flagstaff, à environ 150 km de Phoenix, selon le média Arizona Central. ladepeche.fr, Un enfant de six ans est mort de faim enfermé dans un placard aux États-Unis - ladepeche.fr
  • Comme on est enfermé, je n’ai pas vu le centre de Madrid complètement vide. France Bleu, Covid-19 Espagne ; « Comme on est enfermé, je n’ai pas vu le centre de Madrid complètement vide. »
  • «Je n’ai pas à être enfermé pour quatre coups de poing», s’est indigné le trentenaire, après avoir affirmé que le lésé a agressé le premier. lematin.ch/, Tribunal: «Je n’ai pas à être enfermé pour quatre coups de poing» - Suisse - lematin.ch
  • En mai dernier, Camille* s'était retrouvée enfermée dans un appartement à Beauvais. Après une dispute, son compagnon l'avait abandonnée et était parti avec les clés. « Les secours avaient dû déployer l'échelle pour la faire sortir », raconte la présidente du tribunal de Beauvais, où l'affaire était examinée ce lundi. leparisien.fr, Beauvais : dix mois de prison pour avoir enfermé et frappé sa petite amie - Le Parisien
  • L'animal même sauvage, quand on le tient enfermé, oublie son courage. De Tacite / Histoires
  • Chacun est enfermé dans sa conscience comme dans sa peau. De Arthur Schopenhauer
  • Je n'ai vraiment l'impression que je suis libre que lorsque je suis enfermé. Lorsque je fais tourner la clef ce n'est pas moi qui suis bouclé ce sont les autres que j'enferme. Sacha Guitry, Un soir quand on est seul, Plon

Traductions du mot « enfermé »

Langue Traduction
Corse chjusu in
Basque itxi
Japonais 閉じ込める
Russe закрыть в
Portugais fechou em
Arabe متكتم
Chinois 关进去
Allemand halt die klappe
Italien rinchiudere
Espagnol encerrar
Anglais shut in
Source : Google Translate API

Synonymes de « enfermé »

Source : synonymes de enfermé sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « enfermé »



mots du mois

Mots similaires