Environner : définition de environner


Environner : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

ENVIRONNER, verbe trans.

A.− Être, se mettre aux environs, autour de.
1. [Le suj. désigne une chose] Être aux environs, autour de.
a) [Le compl. d'obj. désigne une chose]
[Le suj. et le compl. d'obj. désignent une chose concr., une étendue] Parc environnant un château :
1. ... on arrache les feuilles qui l'environnent [le raisin] pour qu'il puise à même à la flamme d'août, on l'isole dans sa sphère, comme un dieu. Pesquidoux, Chez nous,1921, p. 113.
Environné de. Un grand terrain rocailleux environné de murs (Balzac, Méd. camp.,1833, p. 274).Le lit à quenouilles, environné d'un balustre (Bourges, Crépusc. dieux,1884, p. 35).
[Le suj. et le compl. d'obj. désignent une chose abstr., une manifestation de l'activité, de l'esprit hum.] L'incroyable indifférence qui environne ces temps-ci la révision de l'affaire Dreyfus (Rivière, Corresp.[avec Alain-Fournier], 1906, p. 153).Je m'accoutumai bientôt au mystère qui environnait mon étrange félicité (Milosz, Amour. initiation,1910, p. 94):
2. Vous savez, Monsieur le Baron, combien je vous suis dévoué, et tout le plaisir que j'aurai un jour à voir les prospérités qui doivent, tôt ou tard, environner vos services et vos talents. Chateaubriand, Corresp.,t. 2, 1789-1824, p. 82.
b) [Le compl. d'obj. désigne une pers.]
[Le suj. désigne une chose concr.] Toujours ce qui vous environne menacé d'être saisi à l'improviste, mis sous scellés et perdu à jamais (Montherl., Port-Royal,1954, p. 1002):
3. ... je me trouve dans la philosophie comme un barbare dans une Athènes où il sait bien que des objets très précieux l'environnement, et que tout ce qu'il voit est respectable; mais au sein de laquelle il se trouble, il éprouve de l'ennui... Valéry, Variété II,1929, p. 17.
[Le suj. désigne un phénomène perceptible par les sens] Ah! mon Dieu! je n'y vois plus clair! Que signifient ces ténèbres qui soudain m'environnent? (Feydeau, Dame Maxim's,1914, II, 10, p. 53).Indifférent à tout, sauf à sa douleur... Mais le brouhaha qui l'environne lui fait rouvrir les yeux (Martin du G., Thib.,Été 14, 1936, p. 735).
[Le suj. désigne une chose abstr., une manifestation de l'activité, de l'esprit hum.] Être environné d'affection :
4. Je voudrais que tu fusses témoin de la gloire et de l'estime qui environnent ici mon fils, entre tous les anciens soldats de l'Empereur exilés de France à la suite des derniers événements. Adam, L'Enfant d'Austerlitz,1902, p. 430.
2. [Le suj. désigne une pers.] Être, se mettre aux environs de, autour de.
a) [Le compl. d'obj. désigne une chose concr., une étendue] Les riches environnent Paris comme une circonvallation de fumier autour d'une porcherie monstrueuse (Bloy, Journal,1898, p. 282):
5. Charles d'Este revint à Paris (...). Les marmitons de ses cuisines, les galopins, les grooms, les cochers, quittèrent tout, à son arrivée, pour environner son landau, et pousser force vivat. Bourges, Le Crépuscule des dieux,1884, p. 262.
b) [Le compl. d'obj. désigne une pers.] :
6. ... [un concurrent d'une course de chevaux] ralentit, éteint l'allure, passe au pas; il fait halte. On arrive petit à petit; on l'environne. Une houle d'hommes et d'animaux bat le léger véhicule. Pesquidoux, Le Livre de raison,1928, p. 66.
Environné de. Le sultan environné de son escorte (Gide, Retour Tchad,1928, p. 967).
En partic., vieilli. [Dans un cont. milit.] Encercler. Sur quarante-quatre mille hommes, onze mille furent environnés et pris, vingt mille se firent tuer (Michelet, Hist. romaine,t. 2, 1831, p. 92):
7. Les troupes prussiennes ne se rendirent que lorsqu'elles furent complètement environnées par un nombre infiniment supérieur. J. de Maistre, Corresp.,1806-07, p. 239.
P. ext., vieilli. Constituer l'entourage de quelqu'un :
8. Vous êtes intimidante, Athéna! (...) vous n'avez que du génie. C'est une vertu terrible pour ceux qui vous environnent. Ils ne peuvent quand même point passer leur vie à genoux. Duhamel, Chronique des Pasquier,Cécile parmi nous, 1938, p. 131.
B.− [Avec un compl. second.; le suj. désigne une pers.] Mettre quelque chose ou quelqu'un aux environs, autour de quelque chose ou de quelqu'un en vue de le protéger, de l'aider, de l'investir, etc.
1. [Le compl. d'obj. et le compl. second. désignent une chose]
a) [Le compl. d'obj. et le compl. second. désignent une chose concr., une étendue] Environner une place forte de fossés (Ac.). Quand le faisan est cuit, servez-le couché avec grâce sur sa rôtie; environnez-le d'oranges amères (Brillat-Sav., Physiol. goût,1825, p. 347).Le saint des saints dont Moïse environna l'arche dans le désert (Lenoir, Archit. monast.,1852, p. 199).
b) [Le compl. d'obj. et le compl. second. désignent une manifestation de l'activité, de l'esprit hum.] :
9. C'est ce texte [des Pensées de Pascal] qu'un jeune professeur très-distingué, M. Havet, vient de publier à son tour, en l'environnant de tous les secours nécessaires, explications, rapprochements, commentaires... Sainte-Beuve, Causeries du lundi,t. 5, 1851-62, p. 525.
2. [Le compl. d'obj. désigne une pers.]
a) Rare. [Le compl. second. désigne une chose concr.] Surveillez tout ce qui vous entoure; examinez les objets dont on vous environne (Dumas père, Fille du régent,1846, I, 13, p. 180):
10. Il [Ordener] serrait doucement son Ethel sur sa poitrine, et les forces réunies de la terre et de l'enfer n'eussent pu en ce moment dénouer les deux bras dont il l'environnait. Hugo, Han d'Islande,1823, p. 494.
b) [Le compl. second. désigne une manifestation de l'esprit hum.] Fénelon (...) ne cessait de le suivre [le duc de Bourgogne] de l'œil et de l'environner de conseils (Sainte-Beuve, Nouv. lundis,t. 2, 1863-69, p. 135).Tout le pays l'environnait de respect et d'affection (Pesquidoux, Le Livre de raison,1932, p. 170):
11. J'ai connu des hommes (...) [qui] aimaient mieux cacher que répandre leurs livres préférés, et les traitaient (...) comme les sages maris d'Orient leurs épouses, qu'ils environnent de secret. Valéry, Variété III,1936, p. 43.
Emploi pronom. réfl. Lorsqu'il faisoit (...) certaines expériences de chimie, il croyoit devoir s'environner de saintes précautions (J. de Maistre, Soirées St-Pétersb., t. 2, 1821, p. 255).Le marlou d'il y a vingt ans s'environnait d'une clandestinité suffisante en disant le « Sébasto » pour le boulevard Sébastopol (Huyghe, Dialog. avec visible,1955, p. 118).
c) P. ext., vieilli. [Le compl. second. désigne un ensemble de pers.] Faire vivre dans l'entourage de quelqu'un :
12. Je ne chercherai plus à éclairer ce qui vous entoure. J'ai voulu, connaissant la faiblesse de votre caractère, vous environner de gens qui vous fissent sentir qu'il était mal à vous de me perdre. Staël, Lettres inédites à L. de Narbonne,1794, p. 262.
Emploi pronom. réfl. Tu reviens de la cour, Alfred... On m'y soupçonne... De mes vils ennemis Ferdinand s'environne... Par mes persécuteurs il se laisse abuser (Constant, Wallstein,1809, I, 5, p. 22).
Prononc. et Orth. : [ɑ ̃viʀ ɔne], (j')environne [ɑ ̃viʀ ɔn]. Enq. : /ãviʀon/ (il) environne. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. Ca 1165 part. passé « disposé en cercle » (B. de Ste-Maure, Troie, éd. L. Constans, 22413); ca 1265 « entourer, enclore » (Brunet Latin, Trésor, éd. P. Chabaille, 112). Dénominatif de environ*. Fréq. abs. littér. : 1 689. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 5 860, b) 1 206; xxes. : a) 1 095, b) 875. Bbg. Giraud (J.), Pamart (P.), Riverain (J.). Mots ds le vent. Vie Lang. 1970, p. 442.

Environner : définition du Wiktionnaire

Verbe

environner \ɑ̃.vi.ʁɔ.ne\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Entourer sur une large surface.
    • Enserrée dans son ring urbain, Charleroi est aujourd'hui un véritable centre régional, environné d'une vaste nébuleuse de communes aux développements tentaculaires. — (Le patrimoine monumental de la Belgique, volume 20, page 79, Pierre Mardaga - Liège, 1994)
    • La ville était environnée de jardins et de bosquets charmants.
    • Environner une place forte de fossés.
  2. Être ou se mettre autour de quelqu’un, de quelque chose.
    • Dans la baie de Panama, j’avais été environné de nombreuses baleines (probablement baleœopteris musculus) et j’avais pu filmer leurs évolutions. — (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929 (notez que l’espèce citée est en fait la baleine bleue, Balaenoptera musculus))
    • (Figuré)Mon Dieu, en quel martyre vous m'avez condamnée à vivre, enveloppée de duplicités, environnée d'embûches, cernée de chausses-trapes. — (Jean Rogissart, Hurtebise aux griottes, L’Amitié par le livre, Blainville-sur-Mer, 1954)
    • Sans doute il est Russe. Ce sont des gens riches, qui promènent leur ennui par le monde. Il faut plaindre les riches : leurs biens les environnent et ne les pénètrent pas ; ils sont pauvres et dénués au-dedans d’eux-mêmes. La misère des riches est lamentable. — (Anatole France, Le crime de Sylvestre Bonnard, Calmann-Lévy ; éd. Le Livre de Poche, 1967, p. 46.)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Environner : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ENVIRONNER. v. tr.
Entourer sur une large surface. La ville était environnée de jardins et de bosquets charmants. Environner une place forte de fossés. Il signifie aussi Être ou se mettre autour de quelqu'un, de quelque chose. Les gendarmes avaient environné la maison. Fig., Les dangers l'environnaient de toutes parts. L'éclat qui l'environne.

Environner : définition du Littré (1872-1877)

ENVIRONNER (an-vi-ro-né) v. a.
  • 1Mettre autour. Environner une ville de fossés, de murailles.
  • 2Être autour. Il enleva ce fameux cercle d'or qui environnait le tombeau du roi Osymandias, lequel avait 365 coudées de circuit, et représentait tous les mouvements des différentes constellations, Rollin, Hist. anc. Œuvres, t. II, p. 323, dans POUGENS.

    Se mettre autour. Mais qui pourra de nous approcher sa personne, Si durant le festin sa garde l'environne ? Corneille, Pomp. IV, 1. Le peuple cependant, que ce spectacle étonne, Vole de toutes parts, se presse, l'environne [Junie], Racine, Brit. v, 8. Les uns avec respect environnaient la reine, Racine, Iphig. I, 4. Les nymphes qui l'environnent [Calypso], Fénelon, Tél. VII.

    Fig. Les dangers l'environnent de toutes parts. Les soucis l'environnent. Peut-être assez d'honneurs environnaient ma vie Pour ne point souhaiter qu'elle me fût ravie, Racine, Iphig. IV, 4. Déjà la mort m'environne, et je ne songe pas à supplier la bonté divine de me pardonner d'avoir moi-même borné le cours d'une vie dont elle seule devait disposer, Lesage, Diable boit. 15. Songe à ce bras puissant, vainqueur de tant de rois, à cet aimable front que la gloire environne, Voltaire, Zaïre, I, 1.

  • 3S'environner, v. réfl. Réunir autour de soi. Voyez, quand tous les maux s'amassent sur nos têtes, Fiesque s'environner de la pompe des fêtes, Ancelot, Fiesque, I, 4.

    Prendre pour entours. Il ne s'environne que d'hommes suspects.

HISTORIQUE

XIIIe s. Et au venir que il fist vers le roy, environna [il fit le tour de] toute Espaingne, et le convint passer par les destroiz de Marroch, Joinville, 265.

XVe s. Et l'avoient les assiegeurs tellement environnée de tous côtés, Froissart, I, I, 132. Et avoient ja esté environnez [assiégés] trois mois quatorze jours, Commines, VIII, 8.

XVIe s. Il lui prit envie de naviger luy mesme, entrant par la bouche de l'Euphrate en l'Ocean avec une bonne et grosse flotte de vaisseaux, et s'en aller environner toutes les costes de l'Arabie et de l'Afrique, pour puis après rentrer dedans la mer Mediterranée par le destroit des coulonnes de Hercule, Amyot, Alex. 110.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

ENVIRONNER. Ajoutez :
4Environner quelqu'un, s'emparer de quelqu'un. Je fus surpris de voir Mme la Dauphine, avec qui je n'avais aucune privance, m'environner, me rencoigner en riant avec cinq ou six dames de sa cour, Saint-Simon, t. IX, p. 274, éd. Chéruel.
5Faire le tour. On voulait lui bailler autant de terre qu'en labourant il en pourrait environner en un jour, Malherbe, Lexique, éd. L. Lalanne.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « environner »

Étymologie de environner - Littré

Environ ; provenç. environar. L'ancienne langue disait aussi avironner.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de environner - Wiktionnaire

Dénominal de environ.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « environner »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
environner ɑ̃virɔne play_arrow

Conjugaison du verbe « environner »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe environner

Évolution historique de l’usage du mot « environner »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « environner »

  • "Et pourtant, elle tourne !" Galilée au XVIIe siècle a eu le courage de tenir tête de aux rigides incapables d'ajuster leur système de pensées aux réalités qui les dérangeraient. Il est dommage que nos grand-pères ne soient plus là pour environner ces évidences de détails très fertiles et convaincants. Valeurs actuelles, Cette petite “start-up nation” pour laquelle les morts de Verdun n'ont pas existé... | Valeurs actuelles
  • Le paysage est une mise en scène de l'espace. Mais le « dehors ne fait pas que nous environner. Familier en même temps qu'extérieur à nous-même […] il nous entoure, nous enveloppe ». Il n'existe qu'à travers le récit que l'on fait sur lui. Les représentations qu'il suscite, « avant même de se rendre sur place », l'usage des lieux, les intentions qui motivent le déplacement composent une multitude de paysages. Pourtant, Martin de La Soudière tient à garder le paysage au singulier afin d'insister sur le fait qu'« entrer en paysage » induit une ritualisation semblable à celle qui consiste à pénétrer à l'intérieur d'un temple. Le fond de son questionnement, qu'il livre dans son passionnant Arpenter les paysages, est double. Le Point, Ce que notre perception du paysage dit de nous - Le Point
  • 1. Remplir ou environner de fumée. Les Inrockuptibles, Elsa Dorlin : “La petite classe moyenne est sortie de sa torpeur idéologique”

Traductions du mot « environner »

Langue Traduction
Corse circundà
Basque ingurugiro
Japonais 囲む
Russe окружать
Portugais cercar
Arabe تحيط
Chinois 环绕
Allemand umgeben
Italien circondare
Espagnol rodear
Anglais surround
Source : Google Translate API

Synonymes de « environner »

Source : synonymes de environner sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « environner »


Mots similaires