La langue française

Embêté

Sommaire

  • Définitions du mot embêté
  • Phonétique de « embêté »
  • Évolution historique de l’usage du mot « embêté »
  • Citations contenant le mot « embêté »
  • Images d'illustration du mot « embêté »
  • Traductions du mot « embêté »
  • Synonymes de « embêté »
  • Antonymes de « embêté »

Définitions du mot embêté

Trésor de la Langue Française informatisé

EMBÊTER, verbe trans.

Fam. Causer des ennuis, du souci ou du désagrément. Synon. contrarier, ennuyer, importuner.
A.− [Le suj. désigne une pers.] Les jeunes filles m'embêtent. Les jeunes filles m'assomment. Elles nous embêtent tous (Bernanos, Mauv. rêve,1948, p. 881):
1. ... il [M. Mouret] était toujours à criailler, à faire l'homme terrible. Il nous embêtait tous d'une jolie manière, sans cesse sur notre dos, ne trouvant rien de bien, fourrant son nez partout... Zola, La Conquête de Plassans,1874, p. 1087.
En partic. Dire des choses dépourvues d'intérêt. Synon. fam. raser.Ces derniers jours j'avais l'idée d'un traité, que j'aurais appelé : le traité de l'insuffisance. (...) J'y aurais dit... mais je t'embête (Gide, Faux-monn.,1925, p. 1162).
Embêter qqn avec, de (+ subst. désignant l'obj. du désagrément)Avez-vous vu beaucoup de gens assez poilus pour, quand un camarade dit : « allons enterrer un corps! », y aller sans souffler mot ni l'embêter de morale? (Balzac, Goriot,1835, p. 181).Tu nous embêtes avec tes questions (Romains, Copains,1913, p. 146).
Emploi pronom. Éprouver un ennui profond, trouver le temps long. Synon. s'ennuyer; synon. vulg. s'emmerder.Je m'embête, mon bon Laporte! Je m'e... au delà de toute expression (Flaub.Corresp.,1874, p. 135).Je ne m'embête nulle part, car je trouve que, de s'embêter, c'est s'insulter soi-même (Renard, Journal,1893, p. 171).
Pour litote, iron. Ne pas s'en faire, passer du bon temps. Il ne s'embête pas, le chanoine (Huysmans, Là-bas,t. 2, 1891, p. 173).Ce garçon ne devait pas s'embêter les samedis soir! (Roy, Bonheur occas.,1945, p. 22).
B.− [Le suj. désigne un inanimé] Les orages, la brume, la neige, quelquefois ça t'embêtera (Saint-Exup., Terre hommes,1939, p. 144):
2. On dit que la vérité embête l'homme et il est juste qu'elle l'embête, parce qu'elle n'est pas gaie. Le mensonge, le mythe, la religion sont bien plus consolants. Il est plus agréable de se figurer le génie sous la forme d'une langue de feu que de le voir une névrose. Goncourt, Journal,1864, p. 10.
En partic. Manquer d'intérêt pour quelqu'un. Le latin m'amusait encore un peu, (...) mais l'histoire (des dates!), la géographie (des noms!) m'embêtaient ferme (Verlaine, Œuvres complètes,t. 5, Confessions, 1895, p. 61).
Rem. On rencontre ds la docum. embêté, ée. adj. [En parlant d'une pers. ou de son expression]. Qui est ennuyé, gêné. Air embêté. Ils étaient contents de me voir et embêtés de m'voir embêté dans leur compagnie (Barbusse, Feu, 1916, p. 113). Il était dans le pétrin, salement embêté (Beauvoir, Mém. j. fille, 1958, p. 210). Emploi subst. rare. Un embêté, un décavé, qui avait eu des différences énormes au baccara (Maupass., Contes et nouv., t. 2, Endorm. 1889, p. 1174).
Prononc. et Orth. : [ɑ ̃bε(e)te]. Durée de la voyelle radicale [ε/e] comme pour embêtant. Ds Ac. 1932. Étymol. et Hist. 1. 1794, janv. « causer une vive contrariété à quelqu'un » ceux qui les ont « embetté » (Arch. mun. de Passy, Délibération ds Brunot, t. 10, p. 225, note 6); 1794, 20 juin Frederic-Guillaume est... embêté par cette ridicule secte (Bull. Conv. Nat., ibid.); 1831 embêté part. passé adj. (Sue, Atar Gull, p. 22); 1842 embêtant part. prés. adj. (Flaub., Corresp., p. 91); 1876 embêtant part. prés. subst. (Goncourt, Ch. Demailly, p. 113 : l'embêtant est que ça revient toujours); 2. 1820, 19 avr. « causer de l'ennui » (Stendhal, Corresp., t. 2, p. 188 : M. Taglioni et sa femme nous ont embêté ici d'un ballet à la française); 1840 embêtant part. prés. adj. (Matelots et Matelottes, ii, in Répertoire dram., IV ds Quem. Fichier); 1842 embêté part. passé adj. (Flaub., Corresp., p. 93); 1874 pronom. (Id., ibid., p. 135). Dér. de bête1*; préf. en-*; dés. -er. Fréq. abs. littér. : 1 162. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 218, b) 2 761; xxes. : a) 3 285, b) 1 297.
DÉR.
Embêteur, euse, subst.Personne qui embête. Synon. fâcheux, importun; usuel vulg. emmerdeur.− C'est un em...bêteur, dit Hervieu (Renard, Journal,1901, p. 702).Ma maison est pleine de raseurs, de fricoteurs et de resquilleurs. Je suis prisonnier chez moi à cause de tous ces emm... embêteurs (Duhamel, Passion J. Pasquier,1945, p. 24). 1reattest. 1901 (Renard, loc. cit.); du rad de embêter, suff. -eur2*. Fréq. abs. littér. : 2.
BBG. − Baldensperger (F.). Notes lexicol. Fr. mod. 1938, t. 6, p. 254. − Gottsch. Redens. 1930, p. 185. − Quem. 2es. t. 2 1971 (s.v. embêteur).Sain. Lang. par. 1920, p. 34, 104.

Wiktionnaire

Forme de verbe

embêté \ɑ̃.be.te\

  1. Participe passé masculin singulier du verbe embêter.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

EMBÊTER. v. tr.
Causer un fort, un gros ennui. On dit aussi

S'EMBÊTER, Éprouver un ennui morne et accablant, trouver le temps long. Il est très familier.

Phonétique du mot « embêté »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
embêté ɑ̃bɛte

Évolution historique de l’usage du mot « embêté »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « embêté »

  • Je veux bien être embêté toute ma vie par les femmes, mais pas par la même. De Alfred Capus
  • Un homme se marie pour avoir un foyer mais aussi pour ne plus être embêté par ses problèmes de sexe ou autres affaires de ce genre. De Somerset Maugham
  • Relégué en Ligue 2 avec Toulouse à l'issue de la saison 2019-20, Yaya Sanogo, en fin de contrat, a quitté les bords de la Garonne. En attendant de signer dans un nouveau club, pourquoi pas en Ligue 1, l'ancien attaquant d'Arsenal, si embêté par les blessures par le passé, retrace des derniers mois bien compliqués et fait son bilan avec les Violets. France Football, Transferts - Yaya Sanogo : «J'ai pu montrer à mon corps que je suis apte» - France Football
  • Elu maire de Saint-Malo dimanche dernier, Gilles Lurton démissionnera de son poste de député à la fin du mois de juillet. Son suppléant, Jean-Luc Bourgeaux, maire de Cherrueix, petite commune d’Ille-et-Vilaine, se demande encore s’il acceptera cette succession. Il se dit "très embêté".   France 3 Bretagne, Ira, Ira pas à l’Assemblée nationale ? Telle est la question pour le suppléant de Gilles Lurton
  • Son exercice aura surtout été tronqué par les blessures. Il a joué une partie de la saison sous infiltrations, avant de manquer la reprise à cause de sa blessure à la cheville. Cette dernière l'a embêté une bonne grosse partie de la saison. Walfoot.be, Tammy Abraham, l'embêtante panne sèche - Tout le foot | Walfoot.be
  • Le plus embêté est sans doute Cecchinello (photo ci-dessus) le boss de LCR, qui boucle son budget avec difficulté, il a au contraire des autres teams un système spécial, chaque petit sponsor paie 200 000 euro par course, le seul sponsor constant, on parle de sponsor titre, est celui qui a été amené par Nakagami, Idemitsu.   , MotoGP 2021 : Dorna aidera Crutchlow à retrouver un guidon…
  • Auteur de 22 matches toutes compétitions confondues, Abdou Diallo a vécu une première saison contrastée avec le PSG, notamment marquée par plusieurs pépins physiques. Alors qu'il était embêté par des douleurs dorsales depuis plusieurs mois, le défenseur polyvalent de 24 ans s'est fait opérer il y a une dizaine de jours, selon les informations de L'Équipe. Une intervention déjà évoquée par le staff médical parisien en mars dernier.  CulturePSG, Infirmerie : Diallo s'est fait opérer du dos, reprise individuelle début juillet | CulturePSG
  • Le Real Madrid est sorti indemne du San Mames et a frappé un grand coup samedi après-midi. Privé d'Eden Hazard, toujours embêté par ses problèmes à la cheville, Zinedine Zidane devait également se passer des services de Raphaël Varane. sudinfo.be, Liga : un penalty de l'inévitable Sergio Ramos permet au Real Madrid de sortir du piège tendu par l'Athletic Bilbao (0-1, vidéo)

Images d'illustration du mot « embêté »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « embêté »

Langue Traduction
Anglais annoyed
Espagnol irritado
Italien infastidito
Allemand genervt
Chinois 烦死了
Arabe منزعج
Portugais irritado
Russe раздраженный
Japonais イライラする
Basque haserretu
Corse fastidiatu
Source : Google Translate API

Synonymes de « embêté »

Source : synonymes de embêté sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « embêté »

Partager