La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « éhonté »

Éhonté

Définitions de « éhonté »

Trésor de la Langue Française informatisé

ÉHONTÉ, ÉE, adj.

[En parlant d'une pers., de son comportement] Qui n'a pas de honte; de pudeur. Spéculation éhontée. La pudeur! elle renaît chez la catin la plus éhontée, tout à coup, quand elle se met à aimer, sans frime, une bonne canaille d'homme (Boylesve, Leçon d'amour,1902, p. 55).Moins de complaisances et de sourires devant les fortunes suspectes, les honneurs éhontés, la débauche et le vice, et l'on respirerait peut-être un air social plus salubre (Pesquidoux, Livre raison,1928, p. 96).
PARAD. a) Synon. audacieux, cynique, effronté, hardi, impudent, impudique, osé, scandaleux. b) Anton. confus, décent, honteux, humble, modeste, pudibond, pudique, réservé.
Emploi subst. Une femme qui pendant si longtemps avait été l'idole de mon cœur, (...) devenue tout à coup une éhontée sans vergogne (Musset, Confess. enf. s.,1836, p. 98).
Rem. On rencontre ds la docum. a) Éhonter, verbe trans., rare. Rendre éhonté. Venu pour tout corrompre et pour tout éhonter, Il [Louis XV] ne fut pas le roi du sang, mais de l'écume (Hugo, Quatre vents esprit, 1881, p. 293). b) Éhontément, adv. D'une manière éhontée. Attesté ds Littré, Guérin 1892, Lar. 19eSuppl. 1878 − Lar. Lang. fr., Quillet 1965.
Prononc. et Orth. : [eɔ ̃te]. Ds Ac. 1762-1932. Étymol. et Hist. I. Adj. 1. 1356 s'eshonter « éprouver de la honte » (Mir. de Notre-Dame par personnages, éd. G. Paris et U. Robert, XVII, 464), emploi isolé; 2. a) 1370-72 eshonté « qui n'a pas honte en commettant des actes répréhensibles » (N. Oresme, Ethiques, II, 10, éd. A. D. Menut, p. 168), rare aux xviieet xviiies.; b) 1581 « (acte) immoral » (Th. Sebillet, Contramours, p. 120 ds Gdf. Compl.). II. Subst. 1836 (Musset, loc. cit.). Dér. de honte*; préf. é-*; suff. *. Fréq. abs. littér. : 79.

Wiktionnaire

Adjectif - français

éhonté \e.ɔ̃.te\

  1. Qui est sans honte, sans pudeur.
    • Dès lors, Antoine et Ursule furent pour lui des parasites éhontés, des bouches qui dévoraient son bien. — (Émile Zola, La Fortune des Rougon, G. Charpentier, Paris, 1871, ch. II ; réédition 1879, p. 57)
    • — Est-ce lui qui aime notre voisine ?
      — Quelle voisine ?
      — Cette éhontée !
      — Quelle éhontée ?
      — La Pharmacienne !
      — (Jean Giraudoux, Provinciales, Grasset, 1922, réédition Le Livre de Poche, page 173)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ÉHONTÉ, ÉE. adj.
Qui est sans honte, sans pudeur. C'est un fripon éhonté.

Littré (1872-1877)

ÉHONTÉ (é-on-té, tée ; Chifflet, Gramm. p. 231, dit qu'on aspirait l'h) adj.
  • Qui est sans honte. C'est un homme éhonté.

    Substantivement. Un éhonté. Une éhontée.

REMARQUE

1. Voltaire a écrit ès-honté : Ce Dieu très ès-honté ne se dérangea pas, Dimanche.

2. L'Académie, dans son édition de 1762, écrit éhonté et dit le mot vieilli. Il s'est rajeuni.

HISTORIQUE

XIVe s. Et celui qui deffaut en ce et qui de rien n'a vergonde, il est appellé invergondeux ou eshonté, Oresme, Eth. 50.

XVIe s. Ceste fable de Jupiter et Juno, eshontée au delà de toute souffrance, Montaigne, III, 331. Si vous arguez publiquement et devant tout le monde un homme, sans l'espargner ne luy rien celer, vous le rendrez à la fin eshonté, Amyot, Comment disc. le flatt. de l'ami, 55.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « éhonté »

É- pour es- préfixe, et honte.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « éhonté »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
éhonté eɔ̃te

Évolution historique de l’usage du mot « éhonté »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « éhonté »

  • Vents contraires pour Nicolas Maduro. 31 tonnes d'or déposées à la Banque d'Angleterre par son gouvernement ne pourront pas être récupérés, un juge du Royaume-Uni ayant estimé que le chef de l'opposition vénézuélienne, Juan Guaido, était "président par intérim". Contrôlée par Nicolas Maduro, la Banque Centrale du Venezuela (BCV) va faire appel, son avocat ayant souligné que le verdict du Royaume-Uni ignorait “entièrement la réalité de la situation sur le terrain". Le gouvernement de Nicolas Maduro a réclamé l'ouverture d'une enquête au Venezuela pour déterminer les "responsabilités" devant ce "vol éhonté" de l'or vénézuélien déposé à la banque d'Angleterre, a déclaré à Caracas la vice-présidente Decly Rodriguez. Capital.fr, Or : pourquoi les coffres de la Banque d’Angleterre risquent de se vider - Capital.fr
  • - La Corée du Nord traite Moon d'«éhonté», Cheong Wa Dae répond que c'est «irrespectueux» (Seoul Shinmun) Agence de presse Yonhap, Les principaux titres des quotidiens coréens | AGENCE DE PRESSE YONHAP
  • Ensuite la pétition n’est pas signée par plus de 500 personnes. Un mensonge éhonté pour faire d’une prédatrice une victime. Xibaaru, Le mensonge du clan « Aby Ndour »...une femme dangereuse

Traductions du mot « éhonté »

Langue Traduction
Anglais shameless
Espagnol desvergonzado
Italien senza vergogna
Allemand schamlos
Chinois 不要脸
Arabe وقح
Portugais sem vergonha
Russe бесстыдный
Japonais 恥知らず
Basque lotsagabeak
Corse vergogna
Source : Google Translate API

Synonymes de « éhonté »

Source : synonymes de éhonté sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « éhonté »

Éhonté

Retour au sommaire ➦

Partager