Égarement : définition de égarement


Égarement : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

ÉGAREMENT, subst. masc.

A.− Rare.
1. Action, fait de s'égarer, de perdre son chemin. Les vallées d'égarement et de perdition, semées d'os blanchis pour jalons de route (Gautier, Roman momie,1858, p. 297).Vous scrutez la brume au lointain prêts à payer d'un prix sans mesure le simple égarement d'une patrouille de SS avec ses chiens (Aragon, Rom. inach.,1965, p. 213).
Employé métaphoriquement ou dans un cont. symbolique. Une fois de plus donc, si correctement tracés soient-ils et propres à nous éviter les égarements sur un terrain touffu, les chemins de la méthode expérimentale nous conduisent vers des régions qu'ils ne suffisent plus à explorer (Mounier, Traité caract.,1946, p. 30).
2. Fait de se trouver en un lieu insolite. L'absurde de sa position, cette sensation d'égarement dans un monde compliqué que lui avait déjà donnée l'après-midi la foule au Pré Saint-Gervais (Aragon, Beaux quart.,1936, p. 356).
B.− Au fig. et usuel, gén. au plur. [L'idée dominante est celle d'un écart par rapport à une norme]
1. Dans le domaine moral ou relig.
a) Action de s'écarter des voies de la religion et de la morale; état résultant de cette action. Cela me causa une sorte de frayeur, comme tout ce qui porte le caractère de l'égarement et de la dépravation (Sand, Hist. vie,t. 4, 1855, p. 91).Si l'on vous propose un autre salut que Jésus crucifié, (...) ce prétendu salut n'est qu'un égarement (Monod, Sermons,1911, p. 287).
b) Au plur. Actes, états dénotant l'égarement. Synon. dérèglement.Les égarements de la chair, du cœur, de la raison; les égarements de la jeunesse. Je retrouve dans les traits d'Athalie ceux mêmes de Phèdre − d'une Phèdre que l'âge aurait guérie des égarements de l'amour (Mauriac, Journal 3,1940, p. 298).Manquements à la morale professionnelle et (...) égarements déontologiques (Bariéty, Coury, Hist. méd.,1963, p. 817):
1. ... ce qu'il y a de meilleur contre tous les égarements de la sensualité, c'est encore et toujours la femme. Le vrai guérit des emportements dangereux de la chimère et des folies malsaines de l'exagération. Amiel, Journal intime,1866, p. 375.
2. Il expose comme un fait certain que les familles ont été viciées par les égarements des maris et des femmes : la débauche de l'homme, coupable en elle-même, a aussi pour conséquence, explique-t-il, l'infidélité de la femme. Faral, La Vie quotidienne au temps de St Louis,1942, p. 256.
2. Dans le domaine intellectuel
a) Action de s'écarter de la vérité, de se tromper; état résultant de cette action. Les seules connaissances qu'il nous soit possible d'acquérir à son égard, sont et seront toujours uniquement celles que nous aurons puisées dans l'étude suivie de ses lois; hors de la nature, en un mot, tout n'est qu'égarement et mensonge (Lamarck, Philos. zool.,t. 2, 1809, p. 3).
P. anal., dans le domaine esthétique.L'égarement du goût français (Mauclair, Maîtres impressionn.,1904, p. 125).
b) Au plur. Actes dénotant l'égarement. Synon. erreurs :
3. Dans son principal essai pour interpréter un grand artiste, ce Rêve de jeunesse de Léonard de Vinci, qu'il publia en 1910, Freud ne semble guère avoir mis à profit les perspectives qu'il avait esquissées. Il y fait l'effarante démonstration des lacunes et des égarements de sa méthode. Les secrets de l'âme ne s'ouvrent pas avec une seule clef, serait-ce celle des songes. Huyghe, Dialogue avec le visible,1955, p. 327.
C.− Au fig. [L'idée dominante est celle d'un trouble des facultés psychiques]
1. État, généralement de courte durée, caractérisé par une perte de conscience ou de contrôle de soi, et dû à un excès de plaisir ou de douleur, à une forte surprise. J'y découvris [en vacances] un aspect nouveau de la vie sexuelle : ni tranquille joie des sens, ni égarement troublant, elle m'apparut comme une polissonnerie (Beauvoir, Mémoires j. fille,1958, p. 164):
4. Shakespeare a dû savoir que l'on observe chez certaines personnes extrêmement ivres, de quelque ivresse qu'il s'agisse, le penchant presque irrésistible à feindre leur égarement plus complet qu'elles ne l'éprouvent en réalité... Éluard, Donner à voir,1939, p. 125.
2. Trouble mental, généralement de courte durée, proche de la folie. L'égarement de son cerveau, de sa tête, de ses yeux; égarement passager, subit; une crise, une minute, un moment d'égarement. Lélia, voyant la fureur et l'égarement dans ses yeux, lutta avec force pour se débarrasser de cette main de fer, qui lui meurtrissait le bras (Sand, Lélia,1833, p. 323):
5. Un ouvrier pauvre à la fin d'une semaine rentre chez lui rapportant sa paye en billets. Un petit garçon de quelques années voit les billets, joue avec et les jette au feu. L'apercevant trop tard, le père voit rouge, s'empare d'une hache et dans l'égarement tranche les deux mains de l'enfant. (...) Devenu subitement fou, le père s'enfuit, erra dans la campagne. Bataille, L'Expérience intérieure,1943, p. 187.
Au plur. Actes dénotant l'égarement. [Les] égarements de la plus aveugle fureur (Cabanis, Rapp. phys. mor.,t. 2, 1808, p. 334).
Rem. La plupart des dict. du xixeet du xxes. (cf. Littré, etc.) attestent l'acception « action d'égarer quelque chose » qui n'est pas attestée ds la documentation.
Prononc. et Orth. : [egaʀmã]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. Ca 1175 esgarement « action de se perdre » (B. de Ste-Maure, Ducs de Normandie, éd. C. Fahlin, 27519), attest. isolée; de nouv. 1587 (Lanoue, Discours politiques et militaires, 151 ds Littré); 2. 1600 egarement « action de perdre quelque chose » (O. de Serres, I, 6 ds Gdf. Compl.) − 1638, Sully, Œcon. roy., ch. CXIX, ibid.; de nouv. 1874 (Gazette des Tribunaux, 3-4 août ds Littré Suppl.). Dér. du rad. de égarer*; suff. -(e)ment1*. Fréq. abs. littér. : 591. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 1 200, b) 547; xxes. : a) 558, b) 859.

Égarement : définition du Wiktionnaire

Nom commun

égarement \e.ɡaʁ.mɑ̃\ masculin

  1. (Surtout au figuré) Action de s’égarer.
    • (Sens propre)L'expérience acquise par les gens de forêt leur permet de s'y mouvoir sans crainte d’égarement, mais seulement sur une étendue de faible dimension : on s'éloigne peu des lieux familiers car la maîtrise cognitive de l'étendue forestière est indispensable à la survie. — (Roland Pourtier, « La dialectique du vide : Densité de population et pratiques foncières en Afrique centrale forestière », dans POLITIQUE AFRICAINE n° 21 : Les politiques foncières et territoriales, Karthala, mars 1986, page 11)
    • Ma belle-mère m'avait appris, dans un moment d’égarement, qu'il avait été en prison pendant vingt ans pour inceste sur ses propres filles en Normandie et interdit de séjour depuis lors dans sa région. — (Rayane Mahdy, Itinéraire d’un enfant déraciné, Éditions Publibook, 2007, page 70)
    • Convaincus d'erreur par les théologiens, ils prétendaient qu'une proposition peut être vraie en théologie, tandis qu'en philosophie on en démontre la fausseté. Ce paradoxe fut sévèrement réprouvé par l’Église. […]. L'Église intervint également pour les instruire sur l'usage vrai et légitime qu'on peut faire de la philosophie ; mais Grégoire IX aussi bien que Léon X attribuèrent cet égarement au manque de connaissances théologiques. — (La philosophie scolastique, exposée et défendue par Joseph Kleutgen, traduite de l'allemand par le R.P. Constant Sierp, Paris : chez Gaume frères, 1868, page 401)
    • Le cœur a ses égarements comme l’esprit.
  2. (En particulier) Dérèglement de mœurs.
    • Il est revenu des égarements de sa jeunesse.
    • Elles ont conté une histoire au père, elles lui ont dit que le coupable était un honnête garçon qui ne demandait qu’à réparer son égarement d’une heure. — (Émile Zola, La Curée, 1871)
    • […] à la suite de quoi je reconduisis mon compagnon chez lui, presque ivre mort et en proie aux nausées, puis dormis avec lui après avoir humilié ma bouche et la sienne dans un réciproque égarement. — (Michel Leiris, L’âge d’homme, 1939, collection Folio, pages 145-146.)
    • Sybil avait compris qu'il n'avait pas sa place dans sa cruelle arène, car la nature même de son charme exigeait qu'elle lui permît d'être libre. Il fallait qu'il refusât tout égarement menant au crime et qu'il préférât l'odeur des fleurs à celle du sang. — (Diane de Margerie, Le Détail révélateur, éditions Flammarion, 1974, rééd. 2007)
    • J'offre ici aux moralistes une occasion facile de triompher de moi. Mes censeurs s'apprêtent à montrer dans mon malheur les suites d'un égarement, le résultat d'un excès : il m'est d'autant plus difficile de les contredire que je vois mal en quoi consiste l’égarement, et où se situe l'excès. Je m'efforce de ramener mon crime, si c'en est un, à des proportions justes : […]. — (Marguerite Yourcenar, Mémoires d'Hadrien, éditions Plon, 1951)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Égarement : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ÉGAREMENT. n. m.
Action de s'égarer. Il s'emploie surtout au figuré. Les égarements des sophistes. Égarement d'esprit. Le cœur a ses égarements comme l'esprit. Il se dit particulièrement du Dérèglement de mœurs. Il est revenu des égarements de sa jeunesse.

Égarement : définition du Littré (1872-1877)

ÉGAREMENT (é-ga-re-man) s. m.
  • 1Action de s'égarer, de perdre son chemin. Elle [l'âme] fait la même chose qu'une personne qui, désirant aller à quelque lieu, ayant perdu le chemin et connaissant son égarement, aurait recours à ceux qui connaîtraient parfaitement le chemin, Pascal, Convers. du péch. Arcas s'est vu trompé par notre égarement, Racine, Iphig. II, 4.

    Fig. Tous mes pas ont été des égarements, Fénelon, Tél. XVIII.

  • 2Trouble de l'âme qui se perd en elle-même. De cet égarement sortirez-vous enfin ? Voltaire, Mérope, IV, 2. Crains les égarements de ton âme éperdue, Voltaire, Tancr. IV, 6. Cacambo expliquait à Candide tous les discours de l'hôte, et Candide les écoutait avec la même admiration et le même égarement que son ami Cacambo les rendait, Voltaire, Candide, 17.

    Distraction. On ne trouve dans la prière que des égarements d'esprit, Massillon, Car. Prière 1.

    Égarement d'esprit, dérangement de l'intelligence. On prétend qu'on remarquait depuis trois ou quatre jours quelque égarement dans les yeux et dans l'esprit du roi [Charles VI], Saint-Foix, Ess. Paris, Œuvres, t. V, p. 155, dans POUGENS.

  • 3État d'un esprit qui s'abuse. Quel prodige d'égarement de s'imaginer qu'en donnant des priviléges, le prince donne le droit d'armer contre lui ? Bossuet, Var. Déf. 4e disc. § 23.

    Déréglement de cœur ; déréglement d'imagination. L'égarement à aimer en divers endroits est aussi monstrueux que l'injustice dans l'esprit, Pascal, De l'amour. Il ne faut pas s'étonner qu'ils soient tombés dans de tels égarements, Bossuet, Hist. II, 9. Je ne me perds point, dit David, en de tels excès ; et voilà l'orgueil méprisé dans ses égarements, Bossuet, Marie-Thér. Dans ses égarements mon cœur opiniâtre, Racine, Brit. III, 6. Dans quels égarements l'amour jeta ma mère ! Racine, Phèd. I, 3. Il n'oubliera rien pour vous faire retomber dans l'égarement, Fénelon, Tél. XII. Vous que la grâce a retirés des égarements du monde, Massillon, Car. Mélang. Sans aucun sentiment de piété et de repentir et plus déterminés que jamais à continuer leurs égarements et leurs scandales, Massillon, Confér. Retr. pour des curés.

HISTORIQUE

XVIe s. Il semble que j'aye un peu outre-passé les bornes de mon premier propos ; mais l'esgarement n'est pas mauvais, puisque de la terre nous avons monté jusques au ciel, Lanoue, 151.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

ÉGAREMENT. Ajoutez :
3Action d'égarer, de perdre un objet. L'égarement à la poste de deux lettres contenant l'une 10 000 francs, l'autre 20 000 fr. de billets…, Arrêt de la Cour d'appel de Paris, 1re ch. dans Gaz. des Trib. 3-4 août 1874, p. 740, 2e col.

HISTORIQUE

Ajoutez : XIIe s. En son plus grant esgarement S'est enbatus, ne sout comment, Fors l'espeisse d'uns granz coudreiz, En une place, en uns erbeiz, Benoit de Sainte-Maure, Chronique, t. II, p. 342, V. 25 332. Guillaumes en fu eissilliez E de la terre fors chaciez ; Od dol [deuil], od ire e o pesance A la au roi Henri de France ; Son essil, son esgarement Li mostra dolerosement, Benoit de Sainte-Maure, ib. V. 34 965, t. III, p. 109.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « égarement »

Étymologie de égarement - Littré

Égarer.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de égarement - Wiktionnaire

Mot dérivé de égarer avec le suffixe -ment
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « égarement »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
égarement egarœmɑ̃ play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « égarement »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « égarement »

  • C'est heureux qu'il soit le seul dans la région. On pardonnera peut être le moment d'égarement des électeurs qui ont voté pour lui. ladepeche.fr, Municipales à Castanet-Tolosan : Xavier Normand, seul maire écologiste élu dans de la région - ladepeche.fr
  • Ce qui semble vraiment déplorable, c’est le manque de communication du RHDP. Voilà des gens qui ont utilisé la communication (radio, presse écrite, télévision et réseaux sociaux) qui au pouvoir, s’illustre dans l’égarement. Business & Actuality TV, Côte d'Ivoire: Trop de plaintes sur les réseaux sociaux et la peur s'empare des ivoiriens. Il faut arrêter ça. - Business & Actuality TV
  • Le nez du major Kovalev a disparu. Un handicap gênant pour un fonctionnaire coquet. D’autant que son nez parcourt la ville et y sème le désordre. Voilà Kovalev entraîné dans une enquête absurde à travers Pétersbourg où chaque recoin est l’occasion d’un nouvel égarement, d’une absurdité bureaucratique ou d’un égocentrisme outré. Et pendant que médecins, policiers, barbiers et fiancées s’agitent pour le remettre en place, le Nez s’envole de pont en pont, séduit les filles, et finit par attraper un rhume, comme si même les Nez étaient gagnés tôt ou tard par la trivialité. Sceneweb, Ronan Rivière met en scène Le Nez d'après Gogol
  • Un musée en plein air, une galerie ouverte à tous qui se métamorphose directement sous les yeux des passants, pour fracturer la frontière invisible qui sépare le public de l’art. Ce projet audacieux nommé le M.U.R (pour Modulable, Urbain, Réactif) accueillera son huitième résident : Kalouf. Kalouf est né au Gabon et réside et travaille à Lyon. De projets collaboratifs aux œuvres en solo, en passant par des expérimentations (sculpture, anamorphose, mapping vidéo...), il maîtrise parfaitement son outil de prédilection : la bombe aérosol ! De ses jeunes années gabonaises, il garde une sensibilité exacerbée à l’égard des civilisations et de son incroyable faune. L’animal est pour lui une source infinie d’inspiration. Ce sujet récurrent donne une dimension engagée à son travail et sous-tend un discours sur les égarements néfastes de nos contemporains. Ses différentes compositions tantôt fantastiques, tantôt hyper-réalistes conduisent l’artiste à mêler dans son travail le souci du détail et le côté plus brut du graffiti. Les œuvres élaborées au fil du temps surprennent dans leur diversité et révèlent la passion de Kalouf pour son art. , Kalouf : Exposition Peinture a Dijon
  • Il y a dans l’air, sur de multiples sujets, un parfum d’éradication qui rappelle d’autres égarements de l’histoire. Toutes les périodes de Terreur ont été guidées par l’idée qu’il fallait imposer le bien et faire disparaître le mal. Toutes les révolutions – française, russe, nationale-socialiste, fasciste, chinoise, cubaine, algériennes, khmers, iraniennes… – ont invoqué les valeurs dont elles se prétendaient détentrices pour faire du passé table rase et se débarrasser, au passage, de ceux qui n’étaient pas dans la ligne… , POINT DE VUE. La liberté menacée par la morale - Redon.maville.com
  • Je suis inviter à comparettre  dans une affaire où j'ai été accusé d'harcelement et tentatives de piratage de coordonnées. J'ai suspendu la ligne téléphonique d'un tiers sans aller plus loin. Je voulais juste lui faire peur. Lorsque j'ai repris mes esprits, j'ai de suite arrêter le processus. Je me rend compte que c'est grave, et sur le coup n'est pas mesurer la gravité de mes actes. La personne a récupéré sa ligne au bout de 30 min. Je me suis excusé au près de cette dernière. Je suis prête à reconnaître les faits qui me sont reprochés. Cependant j'ai extrêmement peur. N ayant jamais eu affaire à la justice. Je ne sais comment mon audition va se dérouler, si j irai en prison ? J'ai eu un moment d'égarement, cela faisait un moment que je ne sentais pas bien. En tant normal étant quelqu'un de réfléchie je n aurai jamais succomber à cela. Je n ai jamais été problématique de ma vie... Je suis rongé de remords... Je suis âgée de 21 ans. Quels risques j' encours ? Je suis paralysé à l'idée de savoir qu un moment d'égarement pourrait me coûter une carrière professionnelle.  Net-iris, Sentance moins lourde si délit avoué ? - Monde de la Justice - Net-iris
  • En pèlerinage vers la sainte Jérusalem du ciel, pour jouir de la communion inséparable avec le Christ, son Époux et Sauveur, l’Église marche le long des sentiers de l’histoire en se confiant à celle qui a cru à la parole du Seigneur. Nous savons à partir de l’Évangile que les disciples de Jésus ont en effet appris, dès les débuts, à louer celle qui est « bénie entre les femmes » et à compter sur son intercession maternelle. Les titres et les invocations que la piété chrétienne, au cours des siècles, a réservés à la Vierge Marie, voie privilégiée et sûre vers la rencontre avec le Christ, sont innombrables. De même à l’époque présente, traversée par des motifs d’incertitude et d’égarement, le pieux recours à elle, rempli d’affection et de confiance, est particulièrement cher au peuple de Dieu. La Croix, Trois nouvelles invocations dans les litanies de la Vierge, dites “laurétaines”
  • L'égarement est un oiseau qui abandonne son nid pour chercher sa nourriture sans savoir comment revenir. De Anonyme
  • Un égarement du coeur vaut mieux que cent génuflexions. De Muhammad Iqbal / Maître
  • Une science subtile de l'égarement illuminera les plus humbles choses. André Dhôtel, Rhétorique fabuleuse, Cahiers du Sud

Traductions du mot « égarement »

Langue Traduction
Corse scunfortu
Basque harridura
Japonais 当惑
Russe недоумение
Portugais perplexidade
Arabe حيرة
Chinois 困惑
Allemand verwirrung
Italien smarrimento
Espagnol desconcierto
Anglais bewilderment
Source : Google Translate API

Synonymes de « égarement »

Source : synonymes de égarement sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « égarement »



mots du mois

Mots similaires