La langue française

Renforcement

Sommaire

  • Définitions du mot renforcement
  • Étymologie de « renforcement »
  • Phonétique de « renforcement »
  • Citations contenant le mot « renforcement »
  • Images d'illustration du mot « renforcement »
  • Traductions du mot « renforcement »
  • Synonymes de « renforcement »
  • Antonymes de « renforcement »

Définitions du mot renforcement

Trésor de la Langue Française informatisé

RENFORCEMENT, subst. masc.

A. − Action, fait de (se) renforcer ou d'être renforcé; résultat de l'action.
1. [L'obj. du procès est une chose concr. ou abstr.]
a) [Corresp. à renforcer I A 1] Signalons simplement l'importance des mouvements qui ont pour but l'augmentation d'amplitude du thorax, ou le renforcement de la sangle abdominale, ou encore le renforcement des muscles extenseurs du rachis (Macaigne, Précis hyg., 1911, p. 187).
b) [Corresp. à renforcer I A 2] Il est conseillé, dans la construction courante (...) de prévoir des dispositifs spéciaux de renforcement dans tout assemblage qui travaillerait à la traction transversale (Campredon, Bois, 1948, p. 34).Les tarifs élevés des transports imposent un allègement maximum des emballages, que permet l'amélioration des assemblages et le renforcement du bois par des cercles en feuillard ou en fil de fer (Industr. fr. bois, 1955, p. 12).
Synon. de fortification (v. ce mot A).Sur tous les points de notre front, l'organisation au moins sur deux lignes a été prévue et réalisée avec tous les renforcements indispensables en obstacles passifs (fils de fer, blanc d'eau, abatis, etc...) (Joffre, Mém., t. 2, 1931, p. 200).
P. méton. Ce qui est renforcé. La disposition la plus ordinaire [des transepts romans] présente une chapelle semi-circulaire pratiquée dans un renforcement du mur oriental (Mérimée, Ét. arts Moy. Âge, 1870, p. 24).
c) [Corresp. à renforcer I A 4] L'étude du dessin en mouvement (...) est une modification continuelle de la vérité anatomique en vue du renforcement de la vérité expressive (Mauclair, De Watteau à Whistler, 1905, p. 55).D'ordinaire la voix porte beaucoup plus, à distance égale, en espace clos qu'à l'extérieur. Ce renforcement des sons tient au fait que le traînage du son émis antérieurement se superpose au son incident (RaucBât.1983, p. 53).
Spécialement
ÉN. ,,Augmentation de l'énergie solaire reçue par une surface réceptrice au moyen de surfaces réfléchissantes judicieusement disposées: un capteur solaire à renforcement`` (Vauge 1980).
MUS. V. renforcer I A 5 b déf. de Rougnon.Les demi-tons chromatiques s'exécutent de façon à ce que l'oreille éprouve (...) une impression de renforcement, lorsque le mouvement chromatique est ascendant, et d'atténuation, lorsque (...) il est descendant (La Laurencie, Éc. fr. violon, 1924, p. 44).
PHOT. ,,Augmentation de la densité d'une image photographique par addition à l'argent qui la compose d'un produit supplémentaire ou par substitution d'un produit plus opaque`` (Duval 1959). Le renforcement et le noircissement (...) ont pour objet d'opacifier les noirs (Civilis. écr., 1939, p. 10-2).
d) [Corresp. à renforcer I A 5]
α) Renforcement des équipements; renforcement de l'épargne, de l'investissement, de la monnaie. Électrification rurale. Travaux de construction et d'extension ainsi que de renforcement des réseaux de distribution existants (Fonteneau, Cons. munic., 1965, p. 90).
β) Renforcement des règles, des sanctions; renforcement du protectionnisme; renforcement d'un contrôle. Selon l'agence Reuter tout renforcement de l'intervention des communistes chinois en Asie du Sud-Est serait considéré comme une agression comparable à celle des communistes chinois en Corée (Le Monde, 19 janv. 1952, p. 1, col. 2).
γ) Renforcement d'une expression, du sens d'un mot. C'est encore à ce besoin de renforcement que répondent les expressions: monter en haut, dépêchez-vous vite, et les locutions plus populaires, regardez voir, voyez voir (Gourmont, Esthét. lang. fr., 1899, p. 160).Le sens primitif d'un mot peut changer par (...) renforcement ou affaiblissement: Génie: a) disposition, talent naturel; − b) aptitude supérieure que tiennent de la nature les esprits créateurs. − Gêne: a) torture; − b) douleur très vive; − c) malaise qu'on éprouve quand on est serré, embarras (Grev.1969, p. 111).
e) [Corresp. à renforcer I A 6] Renforcement des fonctions, des compétences de qqn; renforcement de la paix dans le monde. Un renforcement (une synergie) du pouvoir catalytique de deux catalyseurs peut être observé par leur mélange et en les utilisant comme un catalyseur mélangé (promoteur), ou en les déposant sur un support de catalyseur: ponce, terre à blanchir, charbon actif (Fromh.-King1968, p. 326):
1. À certains égards, le statut donné au Président du Conseil renforce son autorité sur le Parlement. Le renforcement de l'autorité du Président du Conseil concerne directement les rapports de celui-ci avec le Président de la République et avec les ministres. Vedel, Dr. constit., 1949, p. 470.
En partic.
[À propos d'une sensation, d'un sentiment] Renforcement d'une passion. L'humiliation amena, chez lui, un « renforcement de l'orgueil » (Massis, Jugements, 1924, p. 41).Dans le va-et-vient qu'il établit entre sa réalité intérieure et cette annexe, extériorisée et objective, qu'est son œuvre, l'artiste réalise un renforcement et une satisfaction de certaines de ses tendances ou, au contraire, une neutralisation et même une éjection de certaines autres (Huyghe, Dialog. avec visible, 1955, p. 378).
[À propos d'une attitude intellectuelle ou morale] L'éducation doit viser au plein épanouissement de la personnalité humaine et au renforcement du respect des droits de l'homme et des libertés fondamentales (Déclar. univ. Dr. Homme, 1949, p. 7):
2. Le premier [effet de la campagne électorale], et le plus important par le nombre d'électeurs qui l'ont subi (plus des trois quarts), est l'effet de « renforcement » qui a affermi les décisions de ceux d'entre les électeurs qui savaient, dès le début, pour quel candidat ils voteraient. Traité sociol., 1968, p. 71.
PSYCHOL. EXP. [Dans un processus de conditionnement] Fait de modifier la force d'habitude ou la probabilité d'apparition d'une réponse par la présentation (théorie classique de Pavlov ou l'apparition (conditionnement instrumental de Skinner)) d'un stimulus adéquat dit agent renforçateur ou agent renforçant (d'apr. Thinès-Lemp. 1975). La réaction d'un organisme, animal ou humain, tend à devenir plus ou moins « forte » (c'est-à-dire, selon le cas, plus ou moins fréquente, vigoureuse ou rapide) selon qu'elle est suivie d'un résultat favorable ou défavorable à l'organisme qui l'a émise; on parle alors souvent de relation de « renforcement » (Encyclop. univ.t. 21968, p. 174).
P. méton.. L'opération expérimentale visant cette modification; le stimulus lui-même. À une action du sujet définie de façon opérationnelle, dite réponse (par exemple l'appui sur un levier), se trouve associé immédiatement, de façon automatique, un renforçement (par exemple de la nourriture) (Encyclop. univ.t. 41969, p. 848).Dans l'expérience de Pavlov sur la salivation du chien, le renforcement correspond à la présentation du plat de viande (Biol.t. 21970).Renforcement positif, négatif. Opération, stimulus ayant pour effet de favoriser ou d'inhiber la réaction du sujet. Les renforcements positifs (récompenses) sont plus efficaces que les renforcements négatifs (punitions) (Graw.1981):
3. Si le stimulus conditionnel est administré seul à plusieurs reprises et successivement, la réponse conditionnelle disparaît: nous avons éteint la réaction. Pour conserver la réaction conditionnelle, il faut de temps à autre présenter de nouveau le stimulus inconditionnel qui renforce la réponse conditionnelle (renforcement positif). Encyclop. Sc. Techn.t. 91973, p. 418.
2. [L'obj. du procès est une pers., une collectivité ou une émanation de celle-ci]
a)
α) [Corresp. à renforcer I B 1] Renforcement d'une région économique; renforcement de l'exécutif, de l'opposition. Toutes les perturbations révolutionnaires du XIXesiècle se sont terminées par un renforcement de l'État (Sorel, Réflex. violence, 1908, p. 29).
Renforcement de (l'action de) qqn par (celle de) qqn.Renforcement [du préfet de région] par un adjoint de rang préfectoral (Belorgey, Gouvern. et admin. Fr., 1967, p. 343).
β) Dans le domaine milit.Renforcement en effectif, en matériel; renforcement d'une armée, d'un détachement, d'une garnison, d'une place, d'une unité; renforcement du front. Renforcement par des contingents américains des forces alliées opérant en Russie septentrionale (Foch, Mém., t. 2, 1929, p. 197).Sauf renforcement de Libreville par Vichy, je suis disposé à envisager l'opération aérienne, navale, terrestre sur Libreville sans intervention directe des Britanniques (De Gaulle, Mém. guerre, 1954, p. 308).
γ) P. anal. L'expérience mystique, étudiée pour elle-même, nous fournit des indications capables de s'ajouter aux enseignements obtenus dans un tout autre domaine, par une toute autre méthode. Il y a donc bien ici renforcement et complément réciproques (Bergson, Deux sources, 1932, p. 264).Il arrivera aux flûtes d'être appelées à intervenir en renforcement des clarinettes à l'aigu, là où celles-ci seront défaillantes (Arts et litt., 1935, p. 38-12).V. antagoniste ex. 8.
b) [Corresp. à renforcer I B 2 a] Une manière de joie et de renforcement de soi-même naît par contradiction de l'extrême de la désolation (Arnoux, Seigneur, 1955, p. 40).
B. − De renforcement, loc. adj. Qui sert à renforcer, qui a pour effet de renforcer. Appareil, dispositif de renforcement; facteur de renforcement. Pour les instruments à cordes (...) par le seul fait d'être joués avec un archet, la quantité et la qualité du son dépendent tout à la fois de la dimension et de la forme de la caisse de résonance, ou de renforcement, qui sert à augmenter les vibrations des cordes (Grillet, Ancêtres violon, t. 1, 1901, p. xviii).Les gaines des muscles péri-articulaires s'épaississent par place, en une série de ligaments de renforcement (G. Gérard, Anat. hum., 1912, p. 185).
Synon. de de renfort.Escadrille, troupe de renforcement. Le général d'Anselme a le commandement de l'attaque. Il dispose de sa division, la 23e, d'une grande partie de la 2edivision blindée et d'éléments de renforcement (De Gaulle, Mém. guerre, 1959, p. 160).
REM.
Renforçage, subst. masc.Synon. rare de renforcement. Phot. Renforçage de l'image. Il arrive souvent, surtout avec le sulfate de fer, que l'image manque d'intensité, on doit alors la renforcer (D.-V. Monckhoven, Traité gén. de phot., Paris, Masson, 1865, p. 251).
Prononc. et Orth.: [ʀ ɑ ̃fɔ ʀsəmɑ ̃]. Att. ds Ac. dep. 1762. Étymol. et Hist. a) 1387 « action de renforcer » (S. Deck, La Ville d'Eu, p. 265); b) 1895 phot. (Guérin Suppl.); c) 1911 psychol. (N. Kostyleff, Freud et le problème des rêves, in R. philosophique, LXXII, p. 505 ds Quem. DDL t. 29). Dér. de renforcer*; suff. -(e)ment1*. Reinforcement est att. en angl. au sens c dès 1876 (NED Suppl.2). Fréq. abs. littér.: 88.

Wiktionnaire

Nom commun

renforcement \ʁɑ̃.fɔʁ.sə.mɑ̃\ masculin

  1. Action de renforcer ; résultat de cette action.
    • Le manche est en bois ; on en colle le talon au bout de la caisse sur le renforcement ou épaulement de la table : il est terminé en volute, et creusé d'un large sillon ou mortaise ; c'est le sommier. — (Article 'Violon", Dictionnaire technologique, ou Nouveau dictionnaire universel des arts et métiers, T.22, 1835, page 233)
    • Et c'est cette politique aussi qui favorisa le renforcement du ritualisme juif, lequel semble avoir été assez modéré jusqu'au XVe siècle.— (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
    • Les résultats de l’étude permettent de savoir comment on peut réduire l’épaisseur d'un renforcement en utilisant des enrobés moins fatigables qui n’ornièreront pas plus pour autant. — (Bulletin signalétique des Industries mécaniques, bâtiment, travaux publics, transports, Centre national de la recherche scientifique / Informascience, 1975, vol.36, page 64)
    • Le renforcement des alizés depuis vingt ans y a créé un énorme réservoir de chaleur, « les eaux chaudes y forment une couche plus épaisse », explique Cazenave. — (Sylvestre Huet, Une vue plongeante sur les eaux, dans Libération (journal), 1er mars 2013, p.38)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

RENFORCEMENT. n. m.
Action de renforcer ou Résultat de cette action. Le renforcement d'une poutre.

Littré (1872-1877)

RENFORCEMENT (ran-for-se-man) s. m.
  • Action de renforcer ; effet de cette action. Le renforcement d'un canon sur la culasse.

HISTORIQUE

XVIe s. Après, leurs chefs pourveurent au renforcement de la garde de ce passage, Lanoue, 661.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « renforcement »

(Siècle à préciser) Dérivé de renforcer avec le suffixe -ment.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Renforcer.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « renforcement »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
renforcement rɑ̃fɔrsœmɑ̃

Citations contenant le mot « renforcement »

  • La préfecture du Nord a annoncé jeudi le prochain renforcement des mesures sanitaires au niveau local dans le département face à la recrudescence des cas de Covid-19 ces deux dernières semaines. SudOuest.fr, Coronavirus : vers un renforcement des mesures sanitaires dans le Nord
  • Résilience au premier semestre, renforcement des fondamentaux , Danone : Résilience au premier semestre, renforcement des fondamentaux | Zone bourse
  • Toutes les révolutions modernes ont abouti à un renforcement de l’Etat. De Albert Camus / L’Homme révolté
  • Face à la recrudescence des cas de contamination au coronavirus, la préfecture du Nord et l'ARS annonceront ce vendredi un renforcement des mesures sanitaires. L'obligation du port du masque y compris en extérieur est envisagée. France Bleu, Coronavirus : un renforcement des mesures sanitaires annoncé ce vendredi dans le Nord
  • Rabat – L’Office national de l’Électricité et de l’Eau potable (ONEE) a procédé, mardi, à la mise en service d’un projet de renforcement et de sécurisation de l’alimentation en eau potable de la ville de Meknès. MAP Express, Meknès: l'ONEE met en service un projet de renforcement de l’alimentation en eau potable | MAP Express MAP Express
  • Au demeurant, ce renforcement s’inscrit dans une tendance largement observée chez nos voisins européens. Dès le 17 mars dernier, l’Espagne a ainsi adopté un décret-loi soumettant tout investissement non communautaire représentant plus de 10% du capital social d’une société espagnole relevant des secteurs sensibles à une autorisation préalable. , Nouvelles modifications du régime de contrôle des investissements étrangers : un renforcement destiné à protéger les actifs stratégiques français - LE MONDE DU DROIT : le magazine des professions juridiques
  • L’expansion rapide des services financiers mobiles a sans doute contribué le plus au renforcement de l’inclusion financière dans les marchés émergents actuels, l’Afrique en l’occurrence. En effet, elle a favorisé l’accès du segment sans cesse croissant de la population autrefois non bancarisée à des services financiers moins chers et fiables. , Droits humains : renforcement des capacités des officiers de police judiciaire | adiac-congo.com : toute l'actualité du Bassin du Congo

Images d'illustration du mot « renforcement »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « renforcement »

Langue Traduction
Anglais enhancement
Espagnol mejora
Italien aumento
Allemand erweiterung
Chinois 增强
Arabe التعزيز
Portugais aprimoramento
Russe усиление
Japonais 強化
Basque hobekuntza
Corse rinfurzà
Source : Google Translate API

Synonymes de « renforcement »

Source : synonymes de renforcement sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « renforcement »

Partager