La langue française

Dégringolade

Sommaire

  • Définitions du mot dégringolade
  • Étymologie de « dégringolade »
  • Phonétique de « dégringolade »
  • Évolution historique de l’usage du mot « dégringolade »
  • Citations contenant le mot « dégringolade »
  • Images d'illustration du mot « dégringolade »
  • Traductions du mot « dégringolade »
  • Synonymes de « dégringolade »

Définitions du mot dégringolade

Trésor de la Langue Française informatisé

DÉGRINGOLADE, subst. fém.

Action de dégringoler; résultat de cette action.
A.− [En parlant de choses et d'êtres animés; cf. dégringoler I A et II A] Descente précipitée ou chute avec, généralement, des rebonds successifs et incontrôlables. Dégringolade d'un torrent; une dégringolade dangereuse, effrayante; dégringolade dans un fossé. Nous attendons peureusement une chute, une dégringolade de pierres (Goncourt, Journal,1871, p. 768).Il faut descendre par cette espèce de rue, ou plutôt de chemin en dégringolade de chèvre (Loti, MmeChrysanthème,1887, p. 83).C'était la dégringolade dans les gorges (Malraux, Espoir,1937, p. 823):
1. La prison avait de grands escaliers à tournants rapides que les détenus en sabots descendaient, quatre par quatre, dans une dégringolade accélérée. E. de Goncourt, La Fille Elisa,1877, p. 232.
Rem. Le synon. rare dégringolement, subst. masc. est attesté ds la docum. [Il] sautait rapidement de son cadre pour aller tisonner le poêle et le recharger. Et c'étaient le dégringolement du charbon, le bruit de la pelle et du pique-feu (Cendrars, Confess. Dan Yack, 1929, p. 56).
B.− Au fig. et souvent p. méton. [Correspond à dégringoler II C]
1. [En parlant de choses]
Ensemble d'éléments tombant ou situés sur les paliers rapprochés d'une pente raide. Cette dégringolade de rochers descendait perpendiculairement jusqu'à la mer (Hugo, Travaill. mer,1866, p. 174).Elle devenait extraordinairement tentante avec la dégringolade de ses cheveux paille sur un coussin (Huysmans, Sœurs Vatard,1879, p. 163)
Ensemble de choses en train de dégringoler. Ces messieurs clignaient les paupières, ahuris par cette dégringolade de jupes tourbillonnant au pied de l'étroit escalier (Zola, Nana,1880, p. 1226).
Rem. En ce sens, on rencontre un synon. rare et fam. dégringolée, subst. fém. Une dégringolée de chèvres (Taine ds Lar. Lang. fr.).
[En parlant d'un son musical] Descente rapide. Une dégringolade par deux paliers, vers la tonique (Rolland, Beethoven,t. 1, 1937, p. 294).
− Domaine de la vie écon.Baisse, descente brusque, effectuée souvent par paliers successifs. Dégringolade des cours (de la Bourse), du franc. Statistiques parues dans ce journal sur la dégringolade du cheptel français (Abellio, Pacifiques,1946, p. 26):
2. C'est un affolement produit chez les garçons par la dégringolade de la bourse d'aujourd'hui. Goncourt, Journal,1887, p. 639.
2. [En parlant de pers.] Déchéance par paliers très rapprochés. Dégringolade irrémédiable; dégringolade morale; une jolie dégringolade, quelle dégringolade! (Quasi-)synon. catastrophe.C'est une lugubre et plate dégringolade d'intelligence (Goncourt, Journal,1864, p. 75).Enfin, une vraie dégringolade, une reine tombée dans la crotte! (Zola, Nana,1880, p. 1374).En 1934, dans un monde en dégringolade, cela pouvait passer pour un mauvais parti (Abellio, Pacifiques,1946, p. 53):
3. ... une de ses pièces que tout le monde avait crue un succès et qui avait eu une dégringolade épouvantable au bout d'une quinzaine, ... Goncourt, Journal,1890, p. 1111.
Prononc. et Orth. : [degʀ ε ̃gɔlad]. Ds Ac. 1835-1932. Étymol. et Hist. 1804 au fig. « chute, déchéance » (Une Soirée de la bonne compagnie en 1804, p. 13 ds Quem. Fichier). Dér. du rad. de dégringoler*; suff. -ade*. Fréq. abs. littér. : 65. Bbg. Quem. 2es. t. 1 1970; t. 4 1972.

dégringolade, -

Wiktionnaire

Nom commun

dégringolade \de.ɡʁɛ̃.ɡɔ.lad\ féminin

  1. (Familier) Action de dégringoler.
    • Au milieu de toutes ces impressions, un espoir subsistait : il finirait fatalement par descendre quelque part, et alors, s’il ne s’écrasait pas dans la dégringolade, quelqu’un ou quelque société peut-être le réexpédierait, lui et le ballon, en Angleterre :[…]. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 90 de l’éd. de 1921)
    • Mais le mal est si avancé que, souvent, des dégringolades de cailloux emportent les jeunes plants. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • Je ne mentionne que pour mémoire les nombreux bains forcés, les dégringolades sur les berges raides et glissantes, […]. — (Frédéric Weisgerber, Au seuil du Maroc Moderne, Institut des Hautes Études Marocaines, Rabat : Les éditions de la porte, 1947, page 106)
  2. (Par extension) Ensemble des objets qui dégringolent ou qui ont dégringolé.
    • À Soissons, la fameuse nuit où les autres nous bénissaient... Quelle dégringolade!... une décoction de petit pois. On cherchait le piston partout. Pas de piston. Inconnu le piston. On l'a retrouvé, à la fin, dans une cave, plié en deux... une loque. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, pages 13-14)
    • L'ampoule, qui éclairait cette dégringolade d'objets de toute provenance […] se balançait poussiéreuse, au bout de son fil, sous la voûte basse où le salpêtre faisait des croûtes. — (Francis Carco, L’Homme de minuit, Éditions Albin Michel, Paris, 1938)
  3. (Par extension) Chute d’éléments divers, déchéance.
    • – Si je renonce à écrire, à publier, il nous faudra revenir à notre petite existence mesquine d’autrefois.
      – Eh bien ?
      – As-tu songé à ce que représenterait pour nous, pour toi, cette dégringolade ? Tu perdrais tes amies une à une.
      — (Henri Troyat, Le mort saisit le vif, 1942, réédition Le Livre de Poche, page 188)
    • La dégringolade des notes trimestrielles de l’élève jusque là modèle aurait été due à une de ces gageures héroïques comme on n’en fait que dans l’adolescence : pour laisser à l’étrangère la première place, Fernande s’éclipsait, travaillait mal, bafouillait exprès. — (Marguerite Yourcenar, Souvenirs pieux, 1974, collection Folio, page 290)
  4. (Par extension) Ensemble d'objets, vus du dessus, situés sur une pente raide ou dans une suite descendante.
    • […] et, du haut en bas de la butte, une dégringolade de bidons, de sabres, de gamelles. — (Alphonse Daudet, Paysages d’insurrection, dans Contes du lundi, 1873, Fasquelle, réédition Le Livre de Poche, page 87)
    • La limitait à l'est une balustrade en surplomb qui donnait sur la dégringolade des maisons et des toitures. — (Gabriel Chevallier, Brumerives, Flammarion, 1968, page 241)
    • […] puis, tout à coup, Tananarive surgit, sa colline la plus élevée couronnée par le Palais de la Reine, blanc par exception, aux quatre tourelles se détachant très nettes sur le ciel ; au dessous, c'est la dégringolade d'une multitude de petits toits pointus, couverts de tuiles rondes, […]. — (Mme L. Quenedey, Promenades équatoriales, Paris : Albin Michel, ca 1910, collection IXX, 2016)
    • Le parc est superbe; à plat d'un côté, en terrasse de l'autre, avec une dégringolade d'arbres centenaires sur un versant de colline jusqu'à un ravin au bas duquel coule un fou petit cours d'eau : la Tiretaine. — (Hélène Lecomte du Nouy, Amitié amoureuse, Calmann-Lévy, 1923, page 241)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DÉGRINGOLADE. n. f.
Action de dégringoler. Il est familier.

Littré (1872-1877)

DÉGRINGOLADE (dé-grin-go-la-d') s. f.
  • Action de dégringoler.

    Fig. Chute, décadence, ruine. Gare la dégringolade.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « dégringolade »

Dégringoler.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

 Dérivé de dégringoler avec le suffixe -ade
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « dégringolade »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
dégringolade degrɛ̃gɔlad

Évolution historique de l’usage du mot « dégringolade »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « dégringolade »

  • Le progrès, c'est la dégringolade. On s'éloigne de l'esprit pour se rapprocher de la terre. De Jean-François Somcynsky / Encore faim
  • Une grande victoire qui cache une dégringolade générale. Dimanche 28 juin, le Rassemblement national s'est réjoui de sa conquête de la ville de Perpignan au second tour des élections municipales. Mais ailleurs en France, le parti de Marine Le Pen voit son nombre de conseillers municipaux s'effondrer. En 2014, le RN avait comptabilisé 1 438 sièges dans 463 communes. Six ans plus tard, ils n'obtiennent que 840 sièges dans 258 communes. Franceinfo, Résultats des élections municipales : visualisez en un gif la dégringolade du Rassemblement national
  • Les effets sont immédiats. L’intonation de la voix change pour atteindre les aigus et le gaz provoque également de fous rires incontrôlables qui durent quelques minutes. Des fous rires contagieux quand les ballons lâchent successivement dans les gorges des fêtards le protoxyde d'azote. Voilà pour l’ambiance. Mais le revers de la médaille est tout autre. Après la rigolade parfois c’est la dégringolade. midilibre.fr, Gaz hilarant à Narbonne : après la rigolade, la dégringolade ! - midilibre.fr
  • La livre libanaise a frôlé jeudi le seuil des 5 000 livres pour un dollar dans les bureaux de change, une dégringolade accélérée qui a provoqué des manifestations contre les autorités accusées de corruption dans un pays en plein naufrage économique. LA VDN, Dégringolade de la monnaie et manifestations antipouvoir au Liban
  • La collecte de l’assurance-vie continue sa dégringolade Investir, La collecte de l’assurance-vie continue sa dégringolade, Actualité des placements - Investir-Les Echos Bourse

Images d'illustration du mot « dégringolade »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « dégringolade »

Langue Traduction
Anglais tumble
Espagnol caída
Italien tumble
Allemand stürzen
Chinois 滚落
Arabe تعثر
Portugais tombo
Russe сушильная
Japonais 転倒
Basque vueltas
Corse tumble
Source : Google Translate API

Synonymes de « dégringolade »

Source : synonymes de dégringolade sur lebonsynonyme.fr
Partager