Éboulement : définition de éboulement


Éboulement : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

ÉBOULEMENT, subst. masc.

A.− Chute de ce qui s'éboule. J'ai eu un fils − mineur aussi − et mort dans un éboulement (Camus, Révolte Asturies,1936, p. 436):
1. Au printemps, quand l'argile gelée des profondeurs devient fluente, des masses entières glissent dans la vallée, quelquefois à la vitesse de plusieurs mètres par jour, quand il ne s'agit pas d'éboulements soudains. Abellio, Pacifiques,1946, p. 218.
SYNT. Éboulement de boue, de terre, de sable; éboulement d'un talus, d'un mur; danger, menace d'éboulement; craindre, prévenir un éboulement.
P. métaph. Synon. de écroulement*.Donc cette nuit-là que l'empire se lézarde, où pesante est l'absence de quelques feux sur les montagnes, car la nuit peut gagner de les éteindre l'un après l'autre, ce qui est éboulement de l'empire, lequel éboulement menacera jusqu'au goût du repas du soir et jusqu'au sens du baiser que donne la mère à l'enfant (Saint-Exup., Citad.,1944, p. 712).
B.− P. méton. Amas de matériaux éboulés. Ce chemin, en lacets, à flanc de mont, tourne, tantôt à pic sur le gouffre, tantôt remblayé par des éboulements herbeux (Pesquidoux, Livre raison,1925, p. 180):
2. ... un éboulement qui bouchait une voie de la veine Dix-Huit-Pouces. On attaqua les roches éboulées à la pioche et à la pelle. Zola, Germinal,1885, p. 1535.
P. métaph. Il y avait là (...) sur le trottoir même, un éboulement de marchandises à bon marché (Zola, Bonh. dames,1883, p. 3).
Prononc. et Orth. : [ebulmɑ ̃]. Ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1547 « action de s'ébouler » esboulement de terre (J. Martin, Vitruve, VI, 11 ds Gdf. Compl.); 1796 « ensemble de choses éboulées » (Dusaulx, Voy. Barège, t. 2, p. 175). Dér. du rad. de ébouler*; suff. -(e)ment1*. Fréq. abs. littér. : 195. Bbg. Gohin 1903, p. 343.

Éboulement : définition du Wiktionnaire

Nom commun

éboulement \e.bul.mɑ̃\ masculin

  1. Chute d’une chose qui s’éboule ou état d’une chose éboulée.
    • Le village de Vouvray se trouve comme niché dans les gorges et les éboulements de ces roches, …. — (Honoré de Balzac, La Femme de trente ans, Paris, 1832)
    • Cette berge, […], émergeait d’une dizaine de pieds. Elle était absolument accore, sans talus, et quelques portions, quelques tranches plus fraîches, attestaient des éboulements récents. — (Jules Verne, Le Pays des fourrures, J. Hetzel et Cie, Paris, 1873)
    • Au mois de février suivant, on entendit fréquemment des bruits sourds provenant d’éboulements et de mouvements intérieurs dans le sol; un fondis, remblayé autrefois, se manifesta de nouveau, au haut de la montagne ; […]. — (A. Debauve, Manuel de l'ingénieur des ponts et chaussées, fasc. 12 :Construction des souterrains, Paris : chez Dunod, 1874, page 65)
    • Il m’est dit à chaque instant que l’un des grands soucis des autorités départementales, c’est l’entretien des routes, souvent emportées par des torrents, par les coulées de boue, par les éboulements, par des chutes de blocs. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Éboulement : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ÉBOULEMENT. n. m.
Chute d'une chose qui s'éboule ou État d'une chose éboulée. L'éboulement de la muraille. L'éboulement des terres. La voie était interceptée par un éboulement.

Éboulement : définition du Littré (1872-1877)

ÉBOULEMENT (é-bou-le-man) s. m.
  • 1Chute de ce qui s'éboule. L'éboulement d'un tertre. L'éboulement d'une muraille. C'était un sentier déjà fort roide par lui-même, et qui, l'étant encore devenu davantage par un nouvel éboulement des terres, montrait un abîme qui avait plus de mille pieds de profondeur, Rollin, Hist. anc. Œuvres, t. I, p. 396, dans POUGENS.
  • 2État d'une chose éboulée ; amas de choses éboulées.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « éboulement »

Étymologie de éboulement - Littré

Ébouler.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de éboulement - Wiktionnaire

 Dérivé de ébouler avec le suffixe -ment.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « éboulement »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
éboulement ebulœmɑ̃ play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « éboulement »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « éboulement »

  • YANGON, 3 juillet (Xinhua) -- L'éboulement survenu jeudi matin dans une mine de jade de l'Etat de Kachin (nord du Myanmar) s'est aggravé, passant à 166 morts avec la découverte vendredi de nouveaux corps, selon les derniers chiffres publiés par les pompiers. , Myanmar : l'éboulement dans une mine de jade fait 166 morts_French.news.cn
  • L’éboulement s’est produit dans la soirée de jeudi 18 juin, à environ deux cents mètres du restaurant Les Rives du Doubs , à Dampjoux. Un glissement de terrain qui a déversé au ralenti des tonnes de terre, et plusieurs arbustes, sur une moitié de la chaussée. , Environnement | Après le Covid-19, l'éboulement : double peine pour les restaurateurs
  • Cet expert devra déterminer les causes et les responsabilités dans ce énième éboulement. Beaucoup de questions autour de cette forteresse millénaire vont être soulevées : il faudra d'abord éplucher les actes notariés pour déterminer quels sont les différents propriétaires du coteau, si cet éboulement est dû à une faiblesse structurelle ou s'il a été provoqué par un manque d'entretien ou des négligences, s'il y a eu une bonne gestion des eaux au sommet et si toutes les constructions mises en place par l'exploitant du Donjon étaient autorisées par l'architecte des bâtiment de France et correctement implantées. France 3 Centre-Val de Loire, Éboulement du coteau de Montbazon : un expert judiciaire bientôt nommé
  • Plusieurs éboulements de moindre importance, comme celui constaté par les militaires du PGHM ce vendredi lors d'un survol, se sont depuis produits grignotant un peu plus à chaque fois le rempart. Au regard des fissures constatées sur la zone, l'effondrement progressif de la falaise devrait à terme tout emporter.  Clicanoo.re, [Faits Divers] Nouvel éboulement au cassé de la Rivière de l'est | Clicanoo.re
  • La carrière du Beaubru est fermée depuis un an suite à un risque d’éboulement. Aujourd’hui, la roche continue à bouger et les brèches témoignent d’un effondrement imminent. Journal L'Ardennais abonné, Un éboulement plus imminent que jamais sur la route entre Sedan et Bouillon
  • Un ouvrier est mort dans un éboulement sur le chantier du futur centre de formation de l'AS Monaco. L'accident s'est produit ce lundi après-midi, à La Turbie dans les Alpes-Maritimes.  France Bleu, Un mort après un éboulement de falaise au futur centre d’entraînement de l’AS Monaco à La Turbie
  • La route Nationale 106 est coupée de Saint-Privat-de-Vallongue à Florac, à cause d'un éboulement. France Bleu, La RN106 coupée après un éboulement entre Mende et Alès
  • Le phénomène n’est pas nouveau, puisque d’autres éboulements ont déjà eu lieu dans ce secteur. Un arrêté municipal vieux d’une dizaine d’années interdit d’ailleurs l’accès à un périmètre boisé situé au pied de la montagne, à proximité de la route des Allamands, le long du Clévieux. Aucune habitation ne jouxte la zone. , Catastrophes | Haute-Savoie : le Criou perd un bout dans un éboulement

Traductions du mot « éboulement »

Langue Traduction
Corse prufittu
Basque luizi
Japonais 地すべり
Russe оползень
Portugais deslizamento de terra
Arabe انهيار أرضي
Chinois 滑坡
Allemand erdrutsch
Italien frana
Espagnol deslizamiento de tierra
Anglais landslide
Source : Google Translate API

Synonymes de « éboulement »

Source : synonymes de éboulement sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « éboulement »



mots du mois

Mots similaires