La langue française

Économe

Définitions du mot « économe »

Trésor de la Langue Française informatisé

ÉCONOME1, subst.

Celui, celle qui est chargé(e) de l'administration matérielle et de la dépense, dans un établissement ou, vieilli, dans une grande maison. Économe de collège, d'hôpital. Synon. plus mod. intendant.L'économe ne nous remit nos livres que le jeudi (France, Pt Pierre,1918, p. 274).
Religieux, religieuse chargé(e) de (gérer) la dépense de la communauté, de la maison. En apposition. Père économe. Mère économe (Ambrière, Gdes vac.,1946, p. 188):
Pour tout ce qui concerne les malades et la clinique en général comme pour les réclamations, c'est la sœur économe qui... Siménon, Les Vacances de Maigret,1948, p. 107.
Prononc. et Orth. : [ekɔnɔm]. D'apr. Mart. Comment prononce 1913, p. 105, il n'est pas rare d'entendre de vieilles gens prononcer [ekɔno:m]. D'apr. Rouss.-Lacl. 1927, p. 128, c'est chez les provinciaux qu'on rencontre cette prononc. Économe fait partie des mots savants en -one, once qui s'écrivent sans accent circonflexe et prennent souvent un o bref sous l'influence des mots en -omme, -onne (cf. Buben 1935, § 27). Enq. : /ekonom/. Le mot est admis ds Ac. 1694 et 1718 sous l'anc. forme œconome, ds Ac. 1740-1932 sous la forme mod. La graph. œ est étymol. On la rencontre encore dans d'autres mots savants venus du grec, tels que œsophage, œcuménique et à tort dans fœtus. Dans ces derniers mots la prononc. sous l'influence de l'orth. est qqf. [œ]. Étymol. et Hist. 1. 1337 « religieux chargé de la dépense d'un couvent » aconome a l'abbaie (Cart. de S. Benoit, fo120 vo, A. Loiret ds Gdf. Compl.); 1546 économe (Estienne, Dictionarium latinogallicum multo locupletus, s.v. œconomus); 2. 1611 « administrateur des revenus d'un bénéfice lors d'une vacance » (Cotgr., s.v. œconome). Empr. au b. lat. œconomus (< gr. ο ι ̓ κ ο ν ο ́ μ ο ς) « administrateur des biens d'une église; d'un monastère ».

ÉCONOME2, adj.

A.− Qui administre sagement, en limitant la dépense; qui dépense avec circonspection et, de ce fait, réalise éventuellement des économies. Il était bon père, il était bon époux, il était économe, il administrait proprement sa fortune (Mille, Barnavaux,1908, p. 225):
1. Je ferai sans doute une mauvaise femme, je suis trop dépensière. (...) j'avais moins d'argent que cette grosse Agathe, qui est économe, et entasse ses écus comme une pie. Elle avait deux cents francs! moi, mon pauvre ami, je n'ai que cinquante écus. Balzac, Le Père Goriot,1835, p. 109.
2. Ce sage vieillard [Fleury] dirigea les affaires avec prudence. Il y eut, pendant quinze ans, une administration intelligente, économe, qui remit les finances à flot et rétablit la prospérité dans le royaume... Bainville, Histoire de France,t. 1, 1924, p. 278.
P. ell., emploi subst. Le plus riche des hommes, c'est l'économe; le plus pauvre, c'est l'avare (Chamfort, Max. et pens.,1794, p. 33).
B.− P. ext. (Être) économe de qqc.Soyons plus économe de nos pas, et ne gaspillons pas notre bonne volonté sans profit pour personne (Amiel, Journal,1866, p. 470).Économe de son intérêt (Alain, Propos,1923, p. 470).
Prononc. et Orth. Cf. économe1. Étymol. et Hist. 1. 1690 « qui gère sagement son patrimoine; qui regarde à la dépense » (Fur.); 2. 1810 fig. économe du temps (Staël, Allemagne, t. 5, p. 33). Emploi adj. de économe1*.
STAT. − Économe1 et 2. Fréq. abs. littér. : 343. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 408, b) 643; xxes. : a) 713, b) 336.

Trésor de la Langue Française informatisé

ÉCONOME1, subst.

Celui, celle qui est chargé(e) de l'administration matérielle et de la dépense, dans un établissement ou, vieilli, dans une grande maison. Économe de collège, d'hôpital. Synon. plus mod. intendant.L'économe ne nous remit nos livres que le jeudi (France, Pt Pierre,1918, p. 274).
Religieux, religieuse chargé(e) de (gérer) la dépense de la communauté, de la maison. En apposition. Père économe. Mère économe (Ambrière, Gdes vac.,1946, p. 188):
Pour tout ce qui concerne les malades et la clinique en général comme pour les réclamations, c'est la sœur économe qui... Siménon, Les Vacances de Maigret,1948, p. 107.
Prononc. et Orth. : [ekɔnɔm]. D'apr. Mart. Comment prononce 1913, p. 105, il n'est pas rare d'entendre de vieilles gens prononcer [ekɔno:m]. D'apr. Rouss.-Lacl. 1927, p. 128, c'est chez les provinciaux qu'on rencontre cette prononc. Économe fait partie des mots savants en -one, once qui s'écrivent sans accent circonflexe et prennent souvent un o bref sous l'influence des mots en -omme, -onne (cf. Buben 1935, § 27). Enq. : /ekonom/. Le mot est admis ds Ac. 1694 et 1718 sous l'anc. forme œconome, ds Ac. 1740-1932 sous la forme mod. La graph. œ est étymol. On la rencontre encore dans d'autres mots savants venus du grec, tels que œsophage, œcuménique et à tort dans fœtus. Dans ces derniers mots la prononc. sous l'influence de l'orth. est qqf. [œ]. Étymol. et Hist. 1. 1337 « religieux chargé de la dépense d'un couvent » aconome a l'abbaie (Cart. de S. Benoit, fo120 vo, A. Loiret ds Gdf. Compl.); 1546 économe (Estienne, Dictionarium latinogallicum multo locupletus, s.v. œconomus); 2. 1611 « administrateur des revenus d'un bénéfice lors d'une vacance » (Cotgr., s.v. œconome). Empr. au b. lat. œconomus (< gr. ο ι ̓ κ ο ν ο ́ μ ο ς) « administrateur des biens d'une église; d'un monastère ».

ÉCONOME2, adj.

A.− Qui administre sagement, en limitant la dépense; qui dépense avec circonspection et, de ce fait, réalise éventuellement des économies. Il était bon père, il était bon époux, il était économe, il administrait proprement sa fortune (Mille, Barnavaux,1908, p. 225):
1. Je ferai sans doute une mauvaise femme, je suis trop dépensière. (...) j'avais moins d'argent que cette grosse Agathe, qui est économe, et entasse ses écus comme une pie. Elle avait deux cents francs! moi, mon pauvre ami, je n'ai que cinquante écus. Balzac, Le Père Goriot,1835, p. 109.
2. Ce sage vieillard [Fleury] dirigea les affaires avec prudence. Il y eut, pendant quinze ans, une administration intelligente, économe, qui remit les finances à flot et rétablit la prospérité dans le royaume... Bainville, Histoire de France,t. 1, 1924, p. 278.
P. ell., emploi subst. Le plus riche des hommes, c'est l'économe; le plus pauvre, c'est l'avare (Chamfort, Max. et pens.,1794, p. 33).
B.− P. ext. (Être) économe de qqc.Soyons plus économe de nos pas, et ne gaspillons pas notre bonne volonté sans profit pour personne (Amiel, Journal,1866, p. 470).Économe de son intérêt (Alain, Propos,1923, p. 470).
Prononc. et Orth. Cf. économe1. Étymol. et Hist. 1. 1690 « qui gère sagement son patrimoine; qui regarde à la dépense » (Fur.); 2. 1810 fig. économe du temps (Staël, Allemagne, t. 5, p. 33). Emploi adj. de économe1*.
STAT. − Économe1 et 2. Fréq. abs. littér. : 343. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 408, b) 643; xxes. : a) 713, b) 336.

Wiktionnaire

Adjectif

économe \e.kɔ.nɔm\ masculin et féminin identiques

  1. Qualifie une personne qui évite de dépenser de l’argent inutilement.
    • Autrefois pourtant cet homme n’était qu’un père de famille économe, chez qui ses voisins venaient diner, apprendre l’épargne, la bonne administration. — (Nicolas Gogol, Les âmes mortes, 1842 ; traduction de Henri Mongault, 1949)
    • Devenez radin ! Les petits ruisseaux font les grandes rivières « Être économe c’est très bien, surtout si vos parents l’ont été pour vous ! » disait Winston Churchill. — (Geoffroy Delabarriere, Plus riche à coup sûr !: Les techniques qui ont fait leurs preuves , 2009, page 19)
  2. (Figuré) Avare, frugal.
    • Toute manipulation, sans gestes superflus, sans paroles inutiles, était faite par des hommes et des femmes peu nombreux, économes de leurs efforts. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • Il n’est pas économe de promesses, il les prodigue.
    • Être économe de son temps, ne pas perdre son temps.

Nom commun

économe \e.kɔ.nɔm\

  1. Personne qui tient un économat, qui gère les revenus et les achats matériels d’un établissement ; masculin et féminin identiques.
    • […], Rinaldi expliquait si gaiement comme quoi, son père le destinant à la moinaille, on l'avait enfermé en un couvent d'où il s'était enfui, un beau jour, avec la caisse de l’économe, la nièce de l’abbé et une douzaine de mots latins dans la cervelle pour tout bagage, […]. — (Adrien Paul, Les Malvivants, ou le Brigandage moderne en Italie, Paris : Librairie centrale, 1866, p. 131)
  2. Personne qui s’occupe de la comptabilité d’une famille ;masculin et féminin identiques.
    • C’est une bonne économe.
  3. (Cuisine) Épluche-légume conçu pour éplucher finement certains légumes ;masculin.
    • Priscille s’interrompit dans son activité, une carotte dans une main et un économe dans l’autre, et regarda son fils d’un air étonné. — (Ariane Perdigal, Charles, 2015)
    • Elle grattait la terre du poireau, coupait ses racines à petits gestes secs, découpait le blanc en fines rondelles. Moi je râpais les légumes avec un économe. Et lui nous observait.
      — C’est tout ce que tu lui apprends à ton fils ? La cuisine ? — (Sorj Chalandon, Profession du père, 2015, chapitre 2 (« Le putsch »), collection « Le Livre de poche », ISBN 978-2-253-06625-5, imprimée en 2019, 281 pages, page 15.)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ÉCONOME. n. m.
Celui qui tient un économat, qui est chargé de l'économat, qui a la charge de ce qui concerne la gestion des revenus et les achats matériels. L'économe d'un hôpital, d'un collège. On dit de même adjectivement, dans les communautés religieuses, Le Père économe. La Mère économe. Il désigne aussi Celui, celle qui a soin de la conduite d'un ménage, de la dépense d'une maison particulière. Un sage économe. Un habile économe. C'est une bonne économe. Adressez-vous à l'économe, à mon économe.

Littré (1872-1877)

ÉCONOME (é-ko-no-m') s. m.
  • 1Celui qui est chargé de la dépense d'une maison, de l'administration du matériel dans une grande maison. L'économe des invalides. L'économe d'un lycée, d'un collége, d'un hôpital.

    Fig. Le ciel nous envoya, dans ces temps corrompus, Le sage et doux pasteur des brebis de Fréjus [le cardinal Fleuri], Économe sensé, renfermé dans lui-même, Et qui n'affecta rien que le pouvoir suprême, Voltaire, Ép. XCV.

    S. m. et f. Religieux ou religieuse qui a soin de la dépense de la maison. Le père économe. La mère économe. On regarde les revenus de l'Église comme des biens à soi ; je vous prouverai que vous n'en êtes que les économes, Massillon, Confér. Revenus ecclés.

  • 2Celui qui était autrefois nommé par le roi pour administrer les revenus d'un évêché, d'une abbaye, etc. pendant la vacance.
  • 3Économe séquestre, celui entre les mains de qui on mettait des biens en séquestre.

HISTORIQUE

XIVe s. Et cuidon ou dison que teulx [tels] sont bons yconomes et bons politiques, Oresme, Eth. 176. Yconome, celui qui ordene et dispense les choses appartenans à un hostel ou à une maison, Oresme, Thèse de MEUNIER.

XVIe s. Ny plus ny moins que l'on voit un bel arbre que le vent ebranle, et l'a à demy penché ; vient quelque bon oeconome ou hortolan, qui le vient appuyer, et dure quelque temps et produit du fruit, Brantôme, Cap. franc. t. I, p. 68, dans LACURNE.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « économe »

Lat. œconomus, du grec οἱϰονόμος, de οἶϰος, maison (οἶϰος est le même que le latin vicus, d'où vicinus, voy. VOISIN), et de νόμος, administration. On remarquera que Oresme écrit yconome, ce qui est la prononciation de la syllabe grecque οι.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Via le latin oeconomus, du grec ancien οἰκονόμος, oïkonomos (« administrateur des biens religieux, responsable d’économat »), composé de οἶκος, oïkos (« maison ») et νόμος, nomos (« loi »).
L’épluche-légumes a d’abord été une marque déposée (« L’Économe ») : → voir couteau économe.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « économe »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
économe ekɔ̃ɔm

Évolution historique de l’usage du mot « économe »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « économe »

  • Ancien directeur financier d’Auchan et de SunArt, Jean Chausse prend à partir du 1er juillet la suite de Philippe de Cuverville, partant à la retraite, comme économe du diocèse de Paris. La Croix, Jean Chausse, nouvel économe du diocèse de Paris
  • Research N Reports a récemment annoncé l’ajout d’un nouveau rapport de recherche à sa base de données intitulé Global Verre économe en énergie Market. Il fournit une compréhension claire du sujet et a été accumulé en utilisant des techniques de recherche primaires et secondaires. Ces deux méthodes devraient permettre de collaborer sur des données précises relatives à la dynamique du marché, aux événements historiques et au scénario actuel. En outre, le rapport dispose également d’un SWOT qui régule les forces, les faiblesses, les opportunités et les menaces qui affectent les différents segments du marché global. , Rapport d’étude de marché sur le verre écoénergétique 2020-2026 – Pêche Alliance
  • En outre, la récente pandémie de COVID-19 au début de 2020 a un impact sur le marché mondial de Moteur à combustion interne économe en carburant. En raison de la propagation sans précédent du coronavirus à travers le monde, le marché mondial de Moteur à combustion interne économe en carburant est entravé dans divers secteurs tels que l’Amérique du Nord, l’Amérique du Sud, l’Europe, l’Asie-Pacifique, le Moyen-Orient et l’Afrique, etc. De nombreux fabricants sont confrontés à ce problème en raison de la pandémie du coronavirus. De nombreuses industries connaissent aussi des fluctuations de la demande, qui peuvent principalement changer les tendances chez les consommateurs. Journal l'Action Régionale, Rapport sur le marché Moteur à combustion interne économe en carburant mondial 2020 – Couvrant l’impact du COVID-19, informations financières, développements, analyse SWOT par les meilleures entreprises mondiales | elphi Automotive Systems, LLC, Detroit Diesel Corporation, Revtec, Transonic Combustion – Journal l'Action Régionale
  • Marché mondial HVAC économe en énergie qui permet au consommateur d’évaluer la demande à long terme et d’estimer des implémentations particulières. La croissance croissante qui est vraiment attendue en fonction de l’analyse donne des informations complètes sur le marché mondial HVAC économe en énergie. Les moteurs et les contraintes se préparent après toute la prise de conscience de la croissance de l’industrie mondiale HVAC économe en énergie. the walkingdeadfrance, Globale HVAC économe en énergie Marché Analyse d'impact, l'industrie est en plein essor à l'échelle mondiale (2020-2029) - the walkingdeadfrance
  • « Ce n’est pas parce qu’on émet des réserves sur la 5G que l’on veut s’éclairer à la bougie », s’amuse Gauthier Roussilhe. Lui-même n’y est pas opposé : « Cette technologie aura forcément des usages utiles, dans un cadre précis. Mais je suis contre son déploiement massif. Il ne faut pas habituer le public à l’hyperconnectivité, en développant des usages dont on aura du mal à se défaire ensuite ». Il prend l’exemple des utilisateurs qui consultent des vidéos en streaming sur leur smartphone lors des trajets en transport en commun. « Le streaming consomme énormément d’énergie. Alors que chacun pourrait, depuis son réseau wifi domestique, télécharger des vidéos pour les regarder ensuite ». En effet, il est plus économe de faire circuler des données via la fibre ou sa box internet qu’entre une antenne relais et un smartphone. Le Telegramme, La 5G est-elle trop gourmande en énergie ? - Économie - Le Télégramme

Traductions du mot « économe »

Langue Traduction
Anglais thrifty
Espagnol ahorrativo
Italien parsimonioso
Allemand sparsam
Chinois 节俭
Arabe مقتصد
Portugais econômico
Russe экономный
Japonais 節約
Basque thrifty
Corse thrifty
Source : Google Translate API

Synonymes de « économe »

Source : synonymes de économe sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « économe »

Économe

Retour au sommaire ➦

Partager