La langue française

Dissipateur, dissipatrice

Définitions du mot « dissipateur, dissipatrice »

Trésor de la Langue Française informatisé

DISSIPATEUR, TRICE, subst. et adj.

Vieilli
I.− Emploi subst. Celui, celle qui dissipe son bien ou le bien qui lui est commis. C'est un dissipateur, un mange tout, un joueur! (Barrière, Capendu, Faux bonsh.,1856, III, 17, p. 125):
... le dissipateur a troqué sa mort contre toutes les jouissances de la vie, mais abondantes, mais fécondes! Au lieu de couler longtemps entre deux rives monotones, au fond d'un comptoir ou d'une étude, l'existence bouillonne et fuit comme un torrent. Balzac, La Peau de chagrin,1831, p. 179.
P. anal. Lamartine, c'est le Sardanapale de la poésie, un des plus grands dissipateurs des dons de Dieu (Sainte-Beuve, Poisons,1869, p. 79).
II.− Emploi adj. Dépensier, prodigue. Un gouvernement dissipateur. Une administration dissipatrice et fastueuse (Say, Écon. pol.,1832, p. 461).Ses mains étaient fort jolies, et je finis par supposer qu'elle les faisait soigner en cachette par la manucure du logis suspect et qu'elle ne l'avouait point pour ne pas paraître dissipatrice (Maupass., Contes et nouv.,t. 1, Soir, 1889, p. 1139).
Prononc. et Orth. : [disipatœ:ʀ], fém. [-tʀis]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1516 (Mir. histor. de Fr., Delb. Rec. ds DG); xvies. (Les Triomphes de Pétrarque, trad. du baron d'Oppède, fo86 ds Lac.); 1606 dissipateur de biens (Nicot); 1770 adj. (Raynal, Hist. Phil., IV, 1 ds Littré). Empr. au b. lat.dissipator « destructeur » (fig.); a évincé le m. fr. dissipeor (xive-xvies. ds Gdf.), dér. de dissiper*, suff. -eur2*. Fréq. abs. littér. : 38.

Wiktionnaire

Adjectif

dissipateur \di.si.pa.tœʁ\

  1. Qui dissipe.
    • Le renvoi de Turgot fit passer les finances, qu’il administrait, entre les mains d’un homme versé dans toutes les pratiques de la fiscalité, habile à inventer de nouveaux expédiens, mais brouillon et dissipateur. — (Julie de Quérangal, Philippe de Morvelle, Revue des Deux Mondes, T.2,4, 1833)
    • Pendant un temps, les forces de construction et de consolidation contrebalancèrent les impulsions contraires du hasard et aussi l’ignorance naturelle, les préjugés, les passions et l’égoïsme dissipateur de l’humanité. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 408 de l’éd. de 1921)

Nom commun

dissipateur \di.si.pa.tœʁ\ masculin (pour une femme on dit : dissipatrice)

  1. Celui qui dépense beaucoup, avec prodigalité.
    • Un grand dissipateur.
  2. Appareil qui dissipe de l’énergie.
    • Les dissipateurs d'énergie peuvent être de deux types: coussin d’eau ou bassin d’amortissement noyé, et bassin d’amortissement avec contre-barrage. — (F. López Cadenas de Llano, Correction des torrents et stabilisation des lits, 1992)

Nom commun

dissipatrice \di.si.pa.tʁis\ féminin (pour un homme on dit : dissipateur)

  1. Celle qui dissipe.
    • Je ne connois que trop les dommages que cause cette folle passion de vaine gloire : car elle est veritablement la meurtriere des soins, la perte des sueurs, la dissipatrice des richesses — (Benedictus Van Haeften, Le Chemin royal de la Croix, Antoine Besson, libraire, 1734, p.98)

Forme d’adjectif

dissipatrice \di.si.pa.tʁis\

  1. Féminin singulier de dissipateur.
    • Pour cette richesse-là, inactive, dissipatrice, l’argent n’est qu’un simple moyen et même une chose qui ne mérite que de s’anéantir. — (Karl Marx, L’Argent danse pour toi, Indigènes éditions (réédition), 1844)

Nom commun

dissipatrice \di.si.pa.tʁis\ féminin (pour un homme on dit : dissipateur)

  1. Celle qui dissipe.
    • Je ne connois que trop les dommages que cause cette folle passion de vaine gloire : car elle est veritablement la meurtriere des soins, la perte des sueurs, la dissipatrice des richesses — (Benedictus Van Haeften, Le Chemin royal de la Croix, Antoine Besson, libraire, 1734, p.98)

Forme d’adjectif

dissipatrice \di.si.pa.tʁis\

  1. Féminin singulier de dissipateur.
    • Pour cette richesse-là, inactive, dissipatrice, l’argent n’est qu’un simple moyen et même une chose qui ne mérite que de s’anéantir. — (Karl Marx, L’Argent danse pour toi, Indigènes éditions (réédition), 1844)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DISSIPATEUR, TRICE. n.
Celui, celle qui dépense beaucoup, avec prodigalité. Un grand dissipateur. Adjectivement, Un gouvernement dissipateur.

Littré (1872-1877)

DISSIPATEUR (di-si-pa-teur, tri-s') s. m.
  • Celui, celle qui dissipe sa fortune dans le désordre. Quel dissipateur ! Un insensé dissipateur.

    Adj. Une cour follement dissipatrice. Un fils dissipateur succède à un père avare, Raynal, Hist. phil. IV, 1. Le public parut trembler un moment que l'urgence des besoins ne vous rendît moins scrupuleux sur les engagements d'une administration dissipatrice, Mirabeau, Collection, t. IV, p. 281.

SYNONYME

DISSIPATEUR, PRODIGUE. Dissipateur dit plus que prodigue. Un homme est prodigue quand il fait facilement de la dépense et qu'il n'épargne pas son bien ; mais cela n'implique pas qu'il le dissipe ; sa prodigalité peut ne pas aller jusqu'à entamer absolument sa fortune. Au contraire le dissipateur fait si Men que bientôt il ne lui reste rien de la sienne.

HISTORIQUE

XVe s. Tu n'es femme que de despence Et dissiperesse de biens, Deschamps, Poésies mss. f° 379, dans LACURNE.

XVIe s. Solon, le bon legislateur, Qui fut des maulx le vray dissipateur, les Tri. de Pétrarque, trad. du baron d'Oppède, f° 86, dans LACURNE.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « dissipateur »

(Siècle à préciser) Dérivé de dissiper avec le suffixe -ateur.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Lat. dissipator, de dissipare, dissiper ; provenç. dissipayre ; catal. dissipator ; espagn. disipator ; ital. dissipatore. Le provençal dissipayre est au nominatif, du latin dissipátor ; le régime est dissipador, de dissipatórem.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « dissipateur »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
dissipateur disipatœr

Évolution historique de l’usage du mot « dissipateur »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « dissipateur »

  • D’un dissipateur il y a peu à hériter. De Proverbe allemand
  • En outre, le rapport sur le marché mondial des dissipateurs thermiques en aluminium examine toutes les conditions importantes pour saisir la croissance industrielle attendue. De plus, le rapport sur le dissipateur de chaleur en aluminium fournit les informations nécessaires liées à chaque facette qui est responsable de la génération de décisions tactiques et, pendant ce temps, met en œuvre le cadre axé sur les affaires dans l’industrie universelle. Cette étude de marché du dissipateur thermique en aluminium fournit une segmentation détaillée du marché mondial du dissipateur thermique en aluminium en ce qui concerne les conditions industrielles récentes, les applications, les types d’articles et les zones topologiques, y compris l’Europe, le marché américain du dissipateur thermique en aluminium, l’Asie-Pacifique, le Moyen-Orient et l’Afrique. Thesneaklife, Prévisions du marché des dissipateurs thermiques en aluminium 2020-26: Molex, TE Connectivity, Delta – Thesneaklife
  • Bref, avec ce modèle, MSI nous propose une carte graphique taillée pour les boîtiers ITX. En résulte donc une référence double slot de 17 cm de longueur pesant 375 gr sur la balance. Le dissipateur en lui-même, affiche un réseau Puissance-PC, GTX 1650 Aero ITX : une petite carte MSI au dissipateur sympathique ! - Puissance-PC
  • « Un dissipateur thermique est un composant mécanique passif non électronique, intégré directement dans le châssis de la console, qui joue un rôle essentiel dans la fiabilité et les performances de la #XboxSeriesX. » pic.twitter.com/BnlGSktv3p Xboxlive.fr, "Un dissipateur thermique est un composant mécanique passif non électronique, intégré directement dans le châssis de la console, qui joue un rôle essentiel dans la fiabilité et les performances de la #XboxSeriesX." pic.twitter.com/BnlGSktv3p - Xboxlive.fr
  • Ce que j’ai aimé sur ce disque, c’est son design épuré et moderne, le modèle avec dissipateur thermique convient parfaitement aux ordinateurs de bureau PC qui prennent en charge le format M.2 tandis qu’on va préféré la version sans dissipateur pour les ordinateurs portables. Begeek.fr, Test WD_BLACK SN750 NVMe SSD sur Begeek.fr
  • Le modèle EDSFF de 15,3 To destine toujours au marché professionnel. Il utilise le format E1.L et une interface PCIe 3.1 x4. Il y a deux versions : une avec un dissipateur de 9,5 mm et une avec un dissipateur de 18 mm. Le SSD embarque de la mémoire NAND 3D TCL à 64 couches. Tom’s Hardware : actualités matériels et jeux vidéo, Intel propose un SSD P4510 avec une capacité de 15,3 To
  • IL y a un meme mouvement vers : des organisations plus durables, plus organisées (avec plus de composants ? la complexité est elle un ordre accru), plus consciente de l’externe et dissipatrice de plus d’énergie. Oil Man, François Roddier par-delà l’effet de la Reine Rouge – Oil Man

Traductions du mot « dissipateur »

Langue Traduction
Anglais heatsink
Espagnol disipador de calor
Italien radiatore
Allemand kühlkörper
Chinois 散热器
Arabe تقليل الحرارة
Portugais dissipador de calor
Russe радиатор
Japonais ヒートシンク
Basque heatsink
Corse calore
Source : Google Translate API

Synonymes de « dissipateur »

Source : synonymes de dissipateur sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « dissipateur »

Dissipateur

Retour au sommaire ➦

Partager