La langue française

Rectitude

Sommaire

  • Définitions du mot rectitude
  • Étymologie de « rectitude »
  • Phonétique de « rectitude »
  • Citations contenant le mot « rectitude »
  • Traductions du mot « rectitude »
  • Synonymes de « rectitude »
  • Antonymes de « rectitude »

Définitions du mot rectitude

Trésor de la Langue Française informatisé

RECTITUDE, subst. fém.

A. − Qualité intellectuelle ou morale d'une personne droite; p. méton., qualité d'une faculté humaine qui se conforme à la raison, au droit, à la véritable norme. Synon. droiture, justesse, rigueur.Rectitude des idées. Ce pauvre vieillard (...) ramasse, honnêtement d'ailleurs, près d'un boisseau et demi par jour (...) mais la rectitude de ses opinions lui défend de vendre ses glanes, comme les vendent tous les autres, il les garde pour sa consommation (Balzac, Paysans,1844, p. 87).Parce que la vérité du jugement pratique se prend par rapport à la rectitude de la volonté, ou de l'amour, un mouvement de cœur simplifie souvent les problèmes humains les plus compliqués (Maritain, Primauté spirit.,1927, p. 82).
P. méton. Manifestation de cette qualité dans le comportement. Je reconnaissais ce sourire bon et railleur, ces yeux tendres mais fiers (...) et toutes les rectitudes de la grand'mère, sa vaillance, sa ferme volonté (A. Daudet, Jack,t. 2, 1876, p. 199).
SYNT. Fond de rectitude; rectitude intellectuelle, morale; rectitude d'esprit, d'intention, de jugement, de pensée; rectitude d'une action, d'un raisonnement; rectitude dans les pensées.
B. − Caractère de ce qui est rectiligne ou à angle droit. Rectitude d'un angle, d'une ligne, d'un profil; rectitude d'une flèche lancée. L'invention des sous-pieds, qui donnent tant de rectitude aux plis des pantalons et tant de fatigue aux épaules (Balzac, Œuvres div.,t. 3, 1842, p. 471).Le fémur, par sa rectitude presque parfaite, indique que son possesseur avait la faculté de se tenir debout (J. Rostand, La Vie et ses probl.,1939, p. 186).V. cryptomère ex. de Claudel.
Prononc. et Orth.: [ʀ εktityd]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1370-72 « qualité de droiture d'une personne » (Oresme, Ethiques, éd. A. D. Menut, p. 162); id. « qualité de ce qui est en droite ligne » (Id., op. cit., p. 546). Empr. au b. lat.rectitudo « direction en ligne droite », fig. « droiture, justice ». Fréq. abs. littér.: 178. Bbg. Gohin 1903, p. 300.

Wiktionnaire

Nom commun

rectitude \ʁɛk.ti.tyd\ féminin

  1. Conformité à la règle droite, aux vrais principes, à la saine raison.
    • Le rapport qui existe entre la doctrine chrétienne et la rectitude des mœurs, Taine le lui avait montré : chaque fois que l’homme se fait païen, il se retrouve voluptueux et dur. — (Abbé Paul Buysse, Vers la Foi catholique : L’Église de Jésus, 1926, p.189)
    • La conception coranique de la politique n’est pas irénique. Elle est d’affrontement, ou plutôt manichéenne, met l’accent sur la rectitude opposée à l’erreur et sur un affrontement armé entre les deux. — (Panayiotis Jerasimof Vatikiotis, L’Islam et l’État, 1987, traduction d’Odette Guitard, 1992, p.39)
  2. Qualité de ce qui est droit.
    • La rectitude d’une ligne.
    • Par exemple, la méthode suédoise, la plus usitée à l'époque, avait pour but de travailler la rectitude de la colonne vertébrale et l'amplitude respiratoire. — (Pascal Charroin dans La différence des sexes sous la direction de Nicolas Mathevon et Éliane Viennot, Belin, 2017, page 217.)

Nom commun

rectitude

  1. Rectitude.
    • We, therefore, the Representatives of the United States of America, in General Congress, Assembled, appealing to the Supreme Judge of the world for the rectitude of our intentions, do, in the name, and by authority of the good people of these Colonies, solemnly publish and declare, That these United Colonies are, and of right ought to be Free and Independent States. — (Thomas Jefferson, et al., Declaration of Independence, 4 juillet 1776)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

RECTITUDE. n. f.
Conformité à la règle droite, aux vrais principes, à la saine raison. Rectitude de principes. Rectitude d'intention. Rectitude d'esprit, de jugement. Il s'emploie aussi pour désigner la Qualité de ce qui est droit. La rectitude d'une ligne.

Littré (1872-1877)

RECTITUDE (rè-kti-tu-d') s. f.
  • 1Qualité d'être droit et non courbe. Le soleil, quoique éclipsé, et malgré sa défaillance, ne laisse pas de conserver la rectitude de son mouvement, Bourdaloue, dans LAFAYE, Syn. Les chemins [chez les Romains] étaient tirés en ligne droite … des pierres étaient placées de mille en mille, et portaient leur numéro ; cette rectitude des lignes, et ces divisions en parties assez petites par rapport à la longueur totale rendaient les mesures itinéraires fort sûres, Rollin, dans LAFAYE, ib. Les caractères communs à ces quatre familles d'oiseaux sont la longueur du cou et la rectitude du bec, Buffon, dans LAFAYE, ib.
  • 2 Fig. Conformité à la raison, à la règle, au devoir. Rectitude de jugement, d'intention. Mais cette rectitude Que vous voulez en tout avec exactitude, Cette pleine droiture où vous vous renfermez, La trouvez-vous ici dans ce que vous aimez ? Molière, Mis. I, 1. Le maréchal de Lorge trouva dans ce mariage une femme adroite pour la cour et ses manéges, qui suppléa à la roideur de sa rectitude, Saint-Simon, 112, 217. Son entendement, n'ayant point été courbé par l'erreur, était demeuré dans toute sa rectitude, Voltaire, Ingénu, 14. Ce fond de rectitude et de bonté morale, qui est la base de la vertu, Marmontel, Mém. XI.

REMARQUE

Bouhours, Suite des Rem. p. 33, dit que rectitude s'entend peu à la cour ; mais il ne doute pas qu'il ne s'établisse, ajoutant que l'abbé de Rancé l'emploie souvent, par exemple : Les meilleures intentions ne lui donnent point de rectitude [à une action répréhensible] ; et encore : Rentrer dans la rectitude des Pères. Ce mot était, comme on verra par l'historique, beaucoup plus ancien dans la langue que Bouhours ne le supposait ; et aujourd'hui l'usage l'a pleinement adopté.

SYNONYME

DROITURE, RECTITUDE. Ces deux mots ont une étymologie équivalente ; droit, représentant le latin directus. Droiture regarde proprement l'âme, pour marquer la probité, la bonne foi, des vues honnêtes et pures. Rectitude a un sens plus étendu ; il se dit, non-seulement d'un cœur honnête, mais surtout d'un bon esprit.

HISTORIQUE

XIVe s. Eubulie est rectitude de conseil, Oresme, Thèse de MEUNIER. Rettitude et faire adroit qui est contraire et opposite à perversité vicieuse, Oresme, Eth. 45.

XVIe s. Celluy qui donne aux bons beatitude Le veult ainsi par sa grand rectitude, Marot, J. V, 934. Les muscles droits ainsi appellés pource qu'ils descendent selon la rectitude du corps, joint aussi qu'ils ont leurs fibres droites, Paré, I, 2.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

RECTITUDE, s. f. (Langue françoise.) on ne doit point faire de difficulté d’employer ce mot en physique, parce qu’on en a souvent besoin ; ainsi, M. de la Chambre a eu raison de dire la rectitude de la vue ; ce mot au figuré désigne la droiture, l’intégrité, la rectitude des mœurs, la rectitude des jugemens. Moliere a dit dans son Misantrope :

Mais cette rectitude
Que vous voulez en tout avec exactitude,
Cette pleine doctrine où vous vous renfermez,
La trouvez vous ici dans ce que vous aimez ?

MM. de Port-royal & le dictionnaire de l’académie, employent ce mot assez souvent ; la rectitude de mon cœur me gardera contre l’injustice. (D. J.)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « rectitude »

Provenç. rectetut ; cat. rectitut ; espagn. rectitud ; ital. rettitudine ; du lat. rectitudinem, de rectus, droit (voy. RECT…).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du latin rectitudo (« droiture »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « rectitude »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
rectitude rɛktityd

Citations contenant le mot « rectitude »

  • Qui eût cru qu’un jour des citoyens réclameraient la censure de la parole (la rectitude politique) et de la pensée (la mort de la liberté) tout en s’estimant tolérants ? Qu’ils rêveraient d’un être humain sans sexe, incolore, multiculturel, déraciné, ni pauvre, ni riche, bref, culturellement interchangeable ? Un être pur, sans aspérités, sans passion donc sans péché, mais culpabilisé en permanence et politiquement neutralisé. L’enfer sur terre, pour tout dire. Le Journal de Montréal, Cul par-dessus tête | Le Journal de Montréal
  • Heureux est l’homme qui possède la rectitude du jugement. De Sénèque / La vie heureuse
  • S'attaquer aux fumeurs est devenu le chic du chic de la rectitude politique. Cela s'appelle de l'opportunisme. De Jean Dion / Le Devoir - 23 Septembre 1999
  • Il n'y a pas plus de rectitude dans le caractère et l'activité d'un diplomate que dans un tire-bouchon. De Jean-Paul Richter / Etre là dans l'existence
  • « Il y a beaucoup de causes [en général] concernant la liberté artistique, le conflit entre l’art et la rectitude politique. Il est bien que la Cour suprême nous donne une opinion. Il est temps d’avoir une certaine lumière en matière artistique », affirme Me Grey. La Presse, Affaire Jérémy Gabriel : Mike Ward sera entendu en Cour suprême
  • Et à gauche, du côté des antifas, des adeptes de la théorie du genre et des antiracistes extrémistes, on dit que les sexes n’existent plus, que les communautés culturelles devraient rester chacune dans leur ghetto, que la présomption d’innocence devrait être jetée aux poubelles et que la police de la rectitude politique devrait « purger » les universités des « mauvaises pensées ».  Le Journal de Montréal, Vive monsieur et madame Tout-le-Monde! | JDM
  • Sans totalement démériter, notamment Louise Legendre en Junie écorchée vive, les comédiens peinent alors à offrir âme et intensité à cette tragédie reine où chaque personnage court vers l'abîme dans un mélange d'amour, de vengeance et de lutte de pouvoir, qui balaie et emporte tout. Leurs visages masqués constituent évidemment un handicap, mais leur gestuelle empruntée se révèle également bien pauvre. Comme si, obsédé par sa rectitude, ce « Britannicus » avait oublié en chemin sa fureur originelle. Les Echos, Un « Britannicus » à l'étouffée | Les Echos
  • La précision est le maître-mot de la langue française. Regardons plutôt dans le dictionnaire! Le verbe «pandiculer» signifie «s’étendre; s'allonger» ; «bornoyer» a pour définition «examiner en tenant un seul œil ouvert, la rectitude d’un alignement» et «subodorer» désigne le fait de «reconnaître une odeur, sentir de loin». Le Figaro.fr, Connaissez-vous ces verbes rares et indispensables de la langue française?
  • Avocate, militante, écrivaine, politique, Gisèle Halimi a brillamment campé de multiples rôles qui offraient un seul et même visage, celui de la rectitude des idées. C’est aussi pour cela que de nombreuses générations de femmes - dont la mienne - et d’hommes se reconnaissent dans ses combats. Elle a toujours incarné une résistance pragmatique à tous les archaïsmes, à toutes les oppressions et aux différentes formes d’injustices. Au fond, elle fait partie de ces figures qui nous ont toujours rassurées sur notre devenir. Je fais ici référence à notre devenir civilisationnel qui transcende largement le strict aspect sociétal. À mes yeux, Gisèle Halimi restera comme l’une des gardiennes d’une aspiration à l’universalité, la défenseure d’une culture qui forme le socle de toute civilisation, et un être qui n’aura jamais perdu de vue son environnement au sens premier du terme. J’insiste sur ce point car l’Homme qui est conscient de la fragilité de sa civilisation est un être qui reste connecté avec la nature qui l’environne, avec le cycle des saisons et sa condition naturelle. Ce fut le cas de Gisèle Halimi qui a, toute sa vie durant, gardé un lien charnel avec ses terres, françaises et tunisiennes. Le Figaro.fr, Sonia Mabrouk: «Le féminisme de Gisèle Halimi se conjuguait avec l’universalisme»

Traductions du mot « rectitude »

Langue Traduction
Anglais straightness
Espagnol rectitud
Italien rettilineità
Allemand geradheit
Chinois 直线度
Arabe استقامة
Portugais retidão
Russe прямолинейность
Japonais 真直度
Basque straightness
Corse dritta
Source : Google Translate API

Synonymes de « rectitude »

Source : synonymes de rectitude sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « rectitude »

Partager