Dualité : définition de dualité


Dualité : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

DUALITÉ, subst. fém.

A.− Fait d'être double. Dualité intérieure, métaphysique, radicale; principe de dualité; poser, supprimer, surmonter une dualité. Anton. unité.Vers, prose, peu importait; le lyrisme domine cette dualité (Malègue, Augustin,t. 1, 1933, p. 275):
Non, il n'est pas vrai que l'unité soit supérieure à la dualité et à la multiplicité quand la multiplicité et la dualité dérivent de l'unité et y demeurent unies. Cousin, Hist. gén. de la philos.,t. 1, 1847, p. 195.
[Avec un compl. prép.]
1. [Compl. unique, prép. de, désignant une entité composite] Fait d'être constitué de deux composantes différentes (gén. opposées). Dualité de l'étendue, de l'être, des chambres. Comment expliquez-vous la dualité ou la duplicité de notre nature (Mérimée, Dern. nouv.,1870, p. 135).Une dualité de substance dans la personne humaine (Renan, Avenir sc.,1890, p. 8).Cette impression de la dualité de l'existence de son père (Bourget, Actes suivent,1926, p. 46).
2. [Compl. double introd. par de (...) et (...) de, parfois entre (...) et (...) entre; ou, plus rarement, compl. unique, au plur., prép. de] Existence séparée et souvent antagonique de (deux entités contiguës). Dualité du bien et du mal, du corps et de l'âme, du sujet et de l'objet. L'association et la coopération sont deux faits distincts, et si (...) les sociétés humaines deviennent de plus en plus des groupes de coopérateurs, la dualité des deux phénomènes ne s'évanouit pas pour cela (Durkheim, Division trav.,1893, p. 263).La vieille dualité entre l'auteur et le metteur en scène (Artaud, Théâtre et double,1938, p. 112).Le marxisme se propose de supprimer la dualité du social et du politique, de l'homme privé et du citoyen (J. Lacroix, Marxisme, existent., personn.,1949, p. 37).
Rem. On rencontre parfois le compl. double adjoint au terme dualité, sans prép. Dualité hôpital-faculté. La dualité âme-sôma (Béguin, Âme romant., 1939, p. 97).
B.− Spécialement
1. LING. ,,Trait distinctif de la catégorie du nombre indiquant la représentation de « deux » entités isolables par opposition à « plus de deux » entités (pluralité); elle est exprimée par le duel (en grec par exemple) ou par le pluriel (les yeux, les oreilles, en français).`` (Ling. 1972).
2. MATH. ,,Correspondance réciproque entre deux catégories d'objets mathématiques A et B, permettant de déduire d'une relation entre certains objets de A et de B, une relation analogue entre leurs correspondants respectifs dans B et A`` (Uv.-Chapman 1956). La dualité en géométrie projective n'est qu'un aspect de la dualité des espaces vectoriels (Bourbaki, Hist. math.,1960, p. 83).
Prononc. et Orth. : [dɥalite]. Ds Ac. 1932. Étymol. et Hist. 1377 (N. Oresme, Le Livre du Ciel et du Monde, éd. A. D. Menut et A. J. Denomy, II, 9, 97b-972, p. 382, 97); rare av. 1838 (Ac. Compl. 1842). Empr. au b. lat.dualitas, -atis « dualité ». Fréq. abs. littér. : 249. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 194, b) 95; xxes. : a) 310, b) 655.

Dualité : définition du Wiktionnaire

Nom commun

dualité \dɥa.li.te\ ou \dy.a.li.te\ féminin

  1. Caractère ou état de ce qui est double.
    • Ainsi, comme il y a deux principes, l'un mâle et l'autre femelle, l'un actif et l'autre passif, dans toute dualité, quelle qu'elle soit, l'un des termes sera mâle et actif, l'autre passif et femelle ; […]. — (Jean-Jacques Ampère, La Chine et les travaux d'Abel Rémusat, Revue des Deux Mondes, 1832, tome 8)
    • Je cherchai donc à me représenter la dualité onde-corpuscule par une image spatiale où le corpuscule serait le centre d'un phénomène ondulatoire étendu. — (Louis de Broglie; La Physique quantique restera-t-elle indéterministe ? Séance de l'Académie des Sciences, du 25 avril 1953)
  2. (Théorie des graphes) Fait d'être dual pour un graphe.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dualité : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DUALITÉ. n. f.
Caractère ou État de ce qui est double. La dualité du pouvoir législatif. La dualité des langues en Belgique.

Dualité : définition du Littré (1872-1877)

DUALITÉ (du-a-li-té) s. f.
  • 1 Terme de métaphysique. Caractère de ce qui est double en soi. La dualité de l'être humain. Le nombre trois était dit parfait, parce qu'il est composé de l'unité et de la dualité.
  • 2 Terme de grammaire. Le caractère, l'usage du duel.

HISTORIQUE

XIVe s. Philosophes de monts et vaulx, Considerans son unité, Qui sortoit de dualité, Retroicissans le double type… L'ont appelé dragon volant, Traité d'alch. 92.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

DUALITÉ. Ajoutez :
3État de ce qui est double. La dualité primitive du cœur.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « dualité »

Étymologie de dualité - Littré

Lat. dualis (voy. DUEL 2) ; provenç. dualitat.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de dualité - Wiktionnaire

Du latin dualitas.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « dualité »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
dualité dyalite play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « dualité »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « dualité »

  • Cette ambition de devenir le « capitaine » de la ville (110.000 habitants) et en même temps celui de la métropole (490.000) est à marquer d'une pierre blanche car la dualité ville-agglomération a toujours été la règle à Rouen, hormis la séquence très particulière qui s'achève. Yvon Robert, le maire socialiste sortant est en effet devenu président « par intérim » de la métropole en septembre 2019, après le départ pour le Québec de l'ancien président socialiste Frédéric Sanchez.  Les Echos, Municipales : à Rouen, Nicolas Mayer-Rossignol vise maintenant la métropole | Les Echos
  • Cette situation perdure notamment parce que les décideurs politiques n’ont pas fait preuve de suffisamment de leadership afin d’ériger la dualité linguistique comme priorité dans toute action gouvernementale. l-express.ca, Langues officielles: entre manque de leadership et apathie - l-express.ca
  • La dualité des sexes caractérise les êtres vivants en général, tout comme la naissance, la croissance, le vieillissement et la mort. C’est le rôle des individus dans la génération (ou reproduction) qui fonde la distinction entre les deux sexes. De Sylviane Agacinski / Extrait de l'interview du Figaro du 10 janvier 2017
  • Il sent du plaisir en lui-même... S'il veut de la dualité il l'a en lui-même... S'il cherche joie et satisfaction à l'extérieur, c'est en lui-même et il les trouve. Aussi est-il Seigneur et Maître de lui-même... et dans le monde entier il est à l'aise. De Mundaka Upanishad
  • Abolir la dualité des sexes est une crainte de l'imaginaire démocratique, hier avec la citoyenneté des femmes, aujourd'hui avec le pacte de solidarité. De Geneviève Fraisse
  • Qu'est-ce que la chute ? Si c'est l'unité devenue dualité, c'est Dieu qui a chuté. En d'autres termes, la création ne serait-elle pas la chute de Dieu ? De Charles Baudelaire / Mon Coeur mis à nu

Images d'illustration du mot « dualité »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « dualité »

Langue Traduction
Corse dualità
Basque dualtasuna
Japonais 二元性
Russe двойственность
Portugais dualidade
Arabe ازدواجية
Chinois 二元性
Allemand dualität
Italien dualità
Espagnol dualidad
Anglais duality
Source : Google Translate API

Antonymes de « dualité »



mots du mois

Mots similaires