Dislocation : définition de dislocation


Dislocation : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

DISLOCATION, subst. fém.

Action de disloquer ou de se disloquer; résultat de cette action.
A.− [En parlant du corps]
1. Vieilli. Luxation, déboîtement. Dislocation congénitale du genou. La dislocation de la clavicule cassée (Hugo, Misér.,t. 2, 1862, p. 571).
Spéc., MÉD. Dislocation articulaire. Destruction des éléments constituant l'articulation (d'apr. Lar. Méd. t. 1 1971).
2. Assouplissement extrême des articulations. Exercice de dislocation de la main pour le piano : allier la dislocation à l'équilibre. Des mouvements de bras d'une dislocation toute gracieuse (Goncourt, Journal,1880, p. 66).
Spéc. Mouvement des acrobates qui se disloquent. Des dislocations de clowns. L'homme commence un labeur de contorsionniste, une dislocation lente, serpentine (Colette, Music-hall.1913, p. 101).
B.− [En parlant de choses] Fait de se défaire, de perdre son unité. La dislocation des maçonneries, des fondations; la dislocation d'une grue.
Au fig. :
1. La maladie et la mort ne sont qu'une dislocation ou une perturbation de ce mécanisme qui règle l'arrivée des excitants vitaux au contact des éléments organiques. C. Bernard, Introd. à l'ét. de la méd. expérimentale,1865, p. 120.
Spéc., CRISTALLOGR. Défaut dans le réseau cristallin des solides. Ligne de dislocation (Nucl.1964).
C.− P. ext. Éclatement, éparpillement, dissolution.
1. [En parlant de choses] La dislocation des glaces par les premières tempêtes. La dislocation de la coque d'un navire (cf. Croneau, Constr. nav. guerre,t. 2, 1892, p. 7).
LING. Opération qui rompt la linéarité d'une phrase en déplaçant un des éléments :
2. La dislocation ordinaire consiste à extraire un GN de sa place normale et à le déplacer, en laissant derrière lui un pronom anaphorique pour le représenter. C'est ce qui ressort (...) de la paire : (...) Jean a acheté ce livre hier. Jean l'a acheté hier, ce livre. J. C. Milner,Arguments ling.,Tours, Mame,1973,p. 97.
2. Processus au cours duquel un ensemble se défait, se désagrège; son résultat. Dislocation du dispositif adverse; dislocation d'une communauté, d'un empire, d'une alliance. Les monarchies qui ont deux capitales tendent forcément à la dislocation (Renan, Hist. peuple Isr.,t. 3, 1891, p. 144).Une sorte d'agonie, déroulée le long des routes, dans la dislocation des services, des disciplines et des consciences (De Gaulle, Mém. guerre,1954, p. 66).
− Domaine abstr.Désunion, désagrégation. Dislocation de la pensée; dislocation de la vie privée. J'ai accompli mon œuvre de dislocation de la société en faisant voter ma loi sur le divorce (Barrès, Cahiers,t. 6, 1907-08, p. 305).
D.− Séparation volontaire et/ou ordonnée d'un tout en ses éléments.
1. Vieilli. Fait de décomposer, de démonter. La vivisection est la dislocation de l'organisme vivant (C. Bernard, Introd. ét. méd. exp.,1865, p. 165).
Fait de se décomposer en éléments. Dislocation de la molécule protéinique en matières albuminoïdes (cf. Roussy dsNouv. Traité Méd.,fasc. 5, 2, 1929, p. 374).
2. Domaine milit.
a) Répartition d'une armée entre différentes garnisons après la fin des combats. Je ne saurais dire si ce jour-là même l'ordonnance de la dislocation de l'armée n'était pas arrivée de Bourges (Sand, Hist. vie,t. 2, 1855, p. 464).
b) Dispersion des soldats à la fin d'une manœuvre ou d'une action. Je commande : en place, repos, dislocation (Barrès, Cahiers,t. 9, 1911-12, p. 289).
3. Usuel. Dispersion, séparation des membres d'un groupe. La dislocation d'un cortège, d'une manifestation; ordre de dislocation. Ils partent ce soir, avant la dislocation de la noce (Renard, Nos frères far.,1910, p. 88).
Prononc. et Orth. : [dislɔkasjɔ ̃]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. 1314 chir. « luxation » (H. de Mondeville, Chirurgie, 7 ds T.-L.); 2. 1576 fig. « séparation des diverses parties d'un tout » (Montaigne, Apologie de Raimond Sebond, éd. Thibaudet, II, XII, p. 639); 3. 1851 géol. (Cournot, Fond. connaiss., p. 89). Empr. au lat. méd. médiév.dislocatio, -onis « luxation » ca 1250; « cassure » ca 1361 d'apr. Latham (b. lat. méd. delocatio). Fréq. abs. littér. : 87.

Dislocation : définition du Wiktionnaire

Nom commun

dislocation \dis.lɔ.ka.sjɔ̃\ féminin

  1. Déplacement d’une ou de plusieurs parties d’un tout.
    • La tempête devenait décidément si violente, la mer se faisait si monstrueuse, qu’on pouvait justement redouter une dislocation de l’icefield. — (Jules Verne, Le Pays des fourrures, J. Hetzel et Cie, Paris, 1873)
    • Depuis la fin de l’Empire romain, ou, mieux, depuis la dislocation de l’Empire de Charlemagne, l’Europe occidentale nous apparaît divisée en nations, […]. — (Ernest Renan, Qu’est-ce qu’une nation ?, Conférence faite en Sorbonne, le 11 mars 1882)
    • Lorsqu’il [un énorme floe] s’arc-bouterait d’un côté sur le Cap Hope, de l’autre sur le Cap Tobin, toute issue serait fermée ; il nous faudrait attendre sa dislocation […]. — (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
    • De Moutardon à la Budie, au N. de Champagne-Mouton sont alignées plusieurs dislocations qui ramènent en affleurement les marnes du Lias supérieur à Moutardon, le Lias inférieur et moyen à Vieux-Ruffec, […]. — (Comptes-rendus des collaborateurs pour la campagne, Service de la carte géologique de la France, 1957, n°250-257, p.96)
  2. (Spécialement) (Médecine) Déboîtement des os, luxation.
    • La dislocation d’un membre.
    • La dislocation de ses vertèbres, ce n’est pas seulement la cause de la mort, c’est encore et c’est surtout la preuve irréfutable de l’assassinat. — (Pierre Souvestre et Marcel Allain, Fantômas, Les Souliers du mort, 1912, Éditions Robert Laffont, Bouquins, tome 5, page 1092)
  3. (Figuré) (Militaire) Séparation des troupes qui composent une armée.
  4. (Grammaire) Déplacement d’un ou plusieurs syntagmes en début ou à la fin de la phrase, négligeant la structure ordinaire définie par le verbe.

Nom commun

dislocation \Prononciation ?\ féminin

  1. Luxation, dislocation.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dislocation : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DISLOCATION. n. f.
Déplacement d'une ou de plusieurs parties d'un tout. Il signifie spécialement Déboîtement des os, luxation. La dislocation d'un membre. Fig., Dislocation d'une armée, Séparation des troupes qui la composent. La dislocation d'un ministère.

Dislocation : définition du Littré (1872-1877)

DISLOCATION (di-slo-ka-sion ; en vers, de cinq syllabes) s. f.
  • 1Séparation des pièces d'une machine. La dislocation de la voiture qui avait roulé dans un ravin.

    Fig. Le travail et la sueur du paraphraste [des psaumes] se lisent avec ses pointes et ses antithèses… les ciseaux, les marteaux et les tenailles, les dislocations et les ruptures se voient et se sentent dans chaque vers, Guez de Balzac, Socr. chrét. Disc. 7.

  • 2 Terme de chirurgie. Luxation d'un membre. La dislocation de l'épaule.

    Terme de géologie. Rupture des couches terrestres. Tout porte à croire que les canaux qui amènent à la surface les eaux et les gaz des sources minérales actuelles, ne sont que le résidu des conduits infiniment plus nombreux et plus vastes qui se sont ouverts à chaque époque de dislocation et d'épanchement, L. Cordier, Acad. des sc. Comptes rendus, t. LIV, p. 297.

  • 3 Terme de guerre. La dislocation d'une armée, la répartition de ses corps en divers cantonnements. Murat profita de cette incertitude pour s'arrêter plusieurs jours à Gumbinen et pour diriger sur les différentes villes qui bordent la Vistule les restes des corps ; au moment de cette dislocation de l'armée il en réunit les chefs, Ségur, Hist. de Napol. XII, 5.

    La dislocation d'un empire, sa dissolution en moindres États. La dislocation de l'empire d'Alexandre.

HISTORIQUE

XIVe s. Le quart traitié sera des dislocations, H. de Mondeville, f° 4.

XVIe s. La luxation qui se fait par elongation ou eslargissement des ligamens, n'est pas vraie dislocation, mais est un chemin à ce faire, Paré, XIV, 1. Ceci est plaisant à considerer : par la dislocation que les passions apportent à nostre raison, nous devenons vertueux, Montaigne, II, 327.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

DISLOCATION. Ajoutez :
4 Terme de saltimbanque. Exercices dans lesquels on se disloque les membres. Tout individu qui fera exécuter par des enfants de moins de seize ans des tours de force périlleux ou des exercices de dislocation, Journal offic. 24 juin 1874, p. 4283, 2e col.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Dislocation : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

DISLOCATION, s. f. terme de Chirurgie, il se dit d’un os ôté de sa jointure par quelqu’effort. Les Chirurgiens l’appellent communément luxation. Voyez Luxation. (Y)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « dislocation »

Étymologie de dislocation - Littré

Disloquer ; provenç. dislocacio ; espagn. dislocacion.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de dislocation - Wiktionnaire

(1314) dans la traduction française de Chirurgie par de Mondeville. Emprunt au latin médiéval dislocatio.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de dislocation - Wiktionnaire

Du latin médiéval dislocatio, du bas latin médiéval delocatio.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « dislocation »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
dislocation dislɔkasjɔ̃ play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « dislocation »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « dislocation »

  • Le bureau exécutif du mouvement Ennahdha, réuni sous la présidence de Rached Ghannouchi s’est déclaré inquiet de « la délicate situation économique et sociale, de la dislocation de la coalition gouvernementale  et de l’absence de la solidarité requise ». African Manager, Ennahdha s’inquiète de la « dislocation » de la coalition gouvernementale

Traductions du mot « dislocation »

Langue Traduction
Corse dislocazione
Basque lokadura
Japonais 転位
Russe вывих
Portugais luxação
Arabe الخلع
Chinois 错位
Allemand luxation
Italien dislocazione
Espagnol dislocación
Anglais dislocation
Source : Google Translate API

Synonymes de « dislocation »

Source : synonymes de dislocation sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « dislocation »



mots du mois

Mots similaires