La langue française

Tectonique

Sommaire

  • Définitions du mot tectonique
  • Étymologie de « tectonique »
  • Phonétique de « tectonique »
  • Citations contenant le mot « tectonique »
  • Images d'illustration du mot « tectonique »
  • Traductions du mot « tectonique »
  • Synonymes de « tectonique »

Définitions du mot « tectonique »

Trésor de la Langue Française informatisé

TECTONIQUE, subst. fém. et adj.

GÉOLOGIE
I. − Subst. fém.
A. − Étude des déformations de l'écorce terrestre dues à des forces internes, et de la structure des roches qui en résulte. Traité de tectonique. La tectonique ne s'intéresse pas qu'aux montagnes; un pays absolument plat peut révéler au géologue d'anciennes montagnes arasées par l'érosion (Combaluzier, Introd. géol., 1961, p. 117).
B. −
1. Ensemble des mouvements, des déformations de l'écorce terrestre ayant affecté des terrains géologiques postérieurement à leur formation. Tectonique des plaques. Les tectoniciens du XXesiècle ont déjà distingué une tectonique profonde, de type cassant, concernant les socles anciens, cristallins, métamorphiques et rigides et une tectonique de couverture, concernant les terrains sédimentaires post-hercyniens, plus ou moins vivement plissés, et déplacés (Furonds R. gén. sc., t. 63, 1956, p. 39).Il existe une tectonique vivante, des déformations actuelles. On a observé des déplacements rapides du terrain au cours de quelques grands tremblements de terre, comme celui qui ravagea San Francisco le 18 avril 1906 (Hist. gén. sc., t. 3, vol. 2, 1964, p. 506).
2. Structure, disposition de terrains résultant de ces déformations. Tectonique de failles, de plissements; tectonique alpine. Selon le temps, dans une même région, on peut définir des tectoniques superposées telles que chaque nouvelle tectonique déforme la précédente (...). La reconnaissance des tectoniques superposées est fondée sur le principe que toute structure qui en déforme une autre lui est postérieure (Encyclop. univ.t. 151973, p. 835).
II. − Adjectif
A. − Qui a la tectonique pour objet. Analyse, étude tectonique. Anglais, Allemands, Américains et Russes ont donné une vive impulsion à cette géophysique stratigraphique et tectonique qui utilise quatre méthodes principales (Hist. gén. sc., t. 3, vol. 2, 1964, p. 596).
B. − Qui a rapport à la tectonique.
1. [En parlant d'un processus, d'un phénomène] Effet, effort, contrainte, phase, phénomène, pression tectonique. Les roches ayant subi l'action des forces tectoniques sont souvent caractérisées par une finesse extrême du grain (Brajnikov, Pétrogr. et rayons X, 1936, p. 33).
2. [En parlant d'une structure ou de ce qui a rapport à une structure] Accident, cassure, forme tectonique; carte tectonique. La réalité profonde de la montagne est presque toujours trahie, parce que n'ayant aucune idée de sa structure interne, l'artiste n'a pu pleinement la « comprendre ». Les Alpilles de Van Gogh, la Sainte-Victoire de Cézanne nous enchantent, mais ne correspondent pas tout à fait à leur coupe tectonique (Combaluzier, Introd. géol., 1961, p. 118).
REM. 1.
Tectonicien, subst. masc.Spécialiste de la tectonique. V. supra I B ex. de Furon.En appos. C'est dans les Alpes qu'ont pris naissance les théories tectoniques modernes, et c'est encore là que viennent se former la plupart des géologues tectoniciens (L. Moret, Précis de géol., 1958, p. 394).
2.
Tectonite, subst. fém.,,Toute roche ayant acquis une structure particulière, nettement distincte de la structure originelle, sous l'effet de contraintes tectoniques`` (Fouc.-Raoult Géol. 1980).
Prononc. et Orth.: [tεktɔnik]. Att. ds Ac. 1935. Étymol. et Hist. 1894 la tectonique des Alpes (Sachs-Villate, Französich-deutsches Supplement-Lexikon ds Quem. DDL t. 18); 1896 adj. (Lapparent, Leçons de géogr. phys., Paris, Masson, p. 84). Adapt. du gr. τ ε κ τ ο ν ι κ ο ́ ς « propre au charpentier, au menuisier » par l'intermédiaire de l'all. Tektonik (1875, Ed. Suess, Die Entstehung der Alpen, Vienne). Bbg. Quem. DDL t. 21.

Trésor de la Langue Française informatisé

TECTONIQUE, subst. fém. et adj.

GÉOLOGIE
I. − Subst. fém.
A. − Étude des déformations de l'écorce terrestre dues à des forces internes, et de la structure des roches qui en résulte. Traité de tectonique. La tectonique ne s'intéresse pas qu'aux montagnes; un pays absolument plat peut révéler au géologue d'anciennes montagnes arasées par l'érosion (Combaluzier, Introd. géol., 1961, p. 117).
B. −
1. Ensemble des mouvements, des déformations de l'écorce terrestre ayant affecté des terrains géologiques postérieurement à leur formation. Tectonique des plaques. Les tectoniciens du XXesiècle ont déjà distingué une tectonique profonde, de type cassant, concernant les socles anciens, cristallins, métamorphiques et rigides et une tectonique de couverture, concernant les terrains sédimentaires post-hercyniens, plus ou moins vivement plissés, et déplacés (Furonds R. gén. sc., t. 63, 1956, p. 39).Il existe une tectonique vivante, des déformations actuelles. On a observé des déplacements rapides du terrain au cours de quelques grands tremblements de terre, comme celui qui ravagea San Francisco le 18 avril 1906 (Hist. gén. sc., t. 3, vol. 2, 1964, p. 506).
2. Structure, disposition de terrains résultant de ces déformations. Tectonique de failles, de plissements; tectonique alpine. Selon le temps, dans une même région, on peut définir des tectoniques superposées telles que chaque nouvelle tectonique déforme la précédente (...). La reconnaissance des tectoniques superposées est fondée sur le principe que toute structure qui en déforme une autre lui est postérieure (Encyclop. univ.t. 151973, p. 835).
II. − Adjectif
A. − Qui a la tectonique pour objet. Analyse, étude tectonique. Anglais, Allemands, Américains et Russes ont donné une vive impulsion à cette géophysique stratigraphique et tectonique qui utilise quatre méthodes principales (Hist. gén. sc., t. 3, vol. 2, 1964, p. 596).
B. − Qui a rapport à la tectonique.
1. [En parlant d'un processus, d'un phénomène] Effet, effort, contrainte, phase, phénomène, pression tectonique. Les roches ayant subi l'action des forces tectoniques sont souvent caractérisées par une finesse extrême du grain (Brajnikov, Pétrogr. et rayons X, 1936, p. 33).
2. [En parlant d'une structure ou de ce qui a rapport à une structure] Accident, cassure, forme tectonique; carte tectonique. La réalité profonde de la montagne est presque toujours trahie, parce que n'ayant aucune idée de sa structure interne, l'artiste n'a pu pleinement la « comprendre ». Les Alpilles de Van Gogh, la Sainte-Victoire de Cézanne nous enchantent, mais ne correspondent pas tout à fait à leur coupe tectonique (Combaluzier, Introd. géol., 1961, p. 118).
REM. 1.
Tectonicien, subst. masc.Spécialiste de la tectonique. V. supra I B ex. de Furon.En appos. C'est dans les Alpes qu'ont pris naissance les théories tectoniques modernes, et c'est encore là que viennent se former la plupart des géologues tectoniciens (L. Moret, Précis de géol., 1958, p. 394).
2.
Tectonite, subst. fém.,,Toute roche ayant acquis une structure particulière, nettement distincte de la structure originelle, sous l'effet de contraintes tectoniques`` (Fouc.-Raoult Géol. 1980).
Prononc. et Orth.: [tεktɔnik]. Att. ds Ac. 1935. Étymol. et Hist. 1894 la tectonique des Alpes (Sachs-Villate, Französich-deutsches Supplement-Lexikon ds Quem. DDL t. 18); 1896 adj. (Lapparent, Leçons de géogr. phys., Paris, Masson, p. 84). Adapt. du gr. τ ε κ τ ο ν ι κ ο ́ ς « propre au charpentier, au menuisier » par l'intermédiaire de l'all. Tektonik (1875, Ed. Suess, Die Entstehung der Alpen, Vienne). Bbg. Quem. DDL t. 21.

Wiktionnaire

Adjectif

tectonique \tɛk.tɔ.nik\ masculin et féminin identiques

  1. (Géologie) Relative à la structure à grande échelle de la Terre et aux plaques qui constituent son écorce.
    • Séisme, pli, relief d'origine tectonique, qui tire son origine du mouvement des plaques.
    • Plaque tectonique, plaque lithosphérique.
  2. (Géologie) Relatif à la discipline qui étudie la structure de la Terre.
    • Étude tectonique.

Nom commun

tectonique \tɛk.tɔ.nik\ féminin

  1. (Géologie) Discipline qui étudie les structures géologiques à grande échelle ainsi que les phénomènes qui en sont responsables.
    • Tectonique des plaques, structure en plaques de l'écorce terrestre.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

TECTONIQUE. n. f.
Science de la structure. Il se dit spécialement, en termes de Géologie, en parlant de la Structure de la terre.

Étymologie de « tectonique »

(1894) Du latin tectonicus emprunté au grec τεκτονικός, tektonikós (« de construction ») dérivé de τέκτων. Note : l'allemand Tektonik est attesté en 1875 et l'anglais tectonic dans les années 1650.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « tectonique »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
tectonique tɛktɔnik

Citations contenant le mot « tectonique »

  • La crise sismique du 3 juillet constitue l'événement marquant de l'activité vulcano-tectonique du mois écoulé.  Clicanoo.re, [Société] Piton de la Fournaise : crise sismique du 3 juillet, l'événement marquant du mois | Clicanoo.re
  • Plantes et animaux vivant sur terre ou en mer se décomposent en sédiments charriés par les fleuves ou plongeant dans l'océan. Et au final, selon des géologues, ces sédiments forment une couche lubrifiante qui favorise le glissement des plaques tectoniques des océans. Qui l'aurait dit ! Science-et-vie.com, La vie aurait dopé la tectonique des plaques - Science & Vie
  • La faille de San Andreas est à la jonction des plaques tectoniques pacifique et nord-américaine. Quand la plaque pacifique se déplace lentement vers le nord-ouest, les contraintes s’accumulent jusqu’à ce que la terre tremble. National Geographic, Les récents tremblements de terre en Californie ont rendu le Big One plus probable | National Geographic
  • Alors que sa structure et sa composition intérieures sont comparables à celles de la Terre, Vénus ne ressemble pas à notre planète pour ce qui est de la tectonique des plaques. « Peut-être à cause d’un intérieur appauvri en eau et des températures de surface élevées, Vénus ne présente pas actuellement de tectonique des plaques semblable à la Terre », rappellent les scientifiques. Numerama, Les volcans sur Vénus sont peut-être toujours actifs
  • L'apparition de cette dorsale océanique, cette frontière entre deux plaques tectoniques en plein milieu du continent est pour les chercheurs un signe clair qu’un nouvel océan est en train de se former. Un océan qui à terme sera nourri par les eaux de la Mer rouge et toute cette partie de l'Afrique de l'Est ( la Somalie, une partie de l'Ethiopie, du Kenya et de la Tanzanie) deviendra son propre petit continent. Par contre il faudra patienter au moins 10 millions d'années avant de pouvoir se baigner dans ce nouvel océan. RMC, Un nouvel océan est-il en train d’apparaître en plein cœur de l'Afrique ?
  • Dans la région Afar de l’Éthiopie, les plaques tectoniques arabe, nubienne et somalienne s’éloignent lentement les unes des autres, rapporte NBC News, créant progressivement une vaste fracture, ce qui va former très lentement un nouvel océan. 2M, Un nouvel océan est en train d’apparaître en plein cœur de l’Afrique - 2M
  • Concrètement, deux nouvelles cartes sont disponibles : bathymétrique et tectonique. Ce nouvel outil fournit des données sur la formation des volcans et le mouvement tectonique qui ont façonné le continent au cours de millions d’années. Fredzone, Zealandia, le continent perdu, dévoilé dans de nouvelles cartes
  • Cette illustration montre à quoi ressemblait une vue en coupe de la Terre il y a plus de 3 milliards d'années. La question de savoir si la tectonique des plaques existait ou non à cette époque fait l'objet de vifs débats. Une nouvelle étude semble en apporter les premières preuves directes. National Geographic, Découverte : la tectonique des plaques aurait commencé il y a 3,2 milliards d'années | National Geographic

Images d'illustration du mot « tectonique »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « tectonique »

Langue Traduction
Anglais tectonic
Espagnol tectónico
Italien tettonica
Allemand tektonisch
Chinois 构造的
Arabe تكتوني
Portugais tectônico
Russe тектонический
Japonais テクトニック
Basque tektonikoak
Corse tettonicu
Source : Google Translate API

Synonymes de « tectonique »

Source : synonymes de tectonique sur lebonsynonyme.fr
Partager