Dégoter : définition de dégoter


Dégoter : définition du Wiktionnaire

Verbe

dégoter \de.ɡɔ.te\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : se dégoter)

  1. Surpasser.
    • S’il fait ses deux repas de la même force, il peut se vanter de dégoter l’autruche ! — (Eugène Chavette, La Chambre du crime, 1875)
    • J’veux un fils qui dégote / Mozart et Meyerbeer./ Pour en faire un prix de Rome — (D. Durante, Allons-y Chochotte, chanson de cabaret mise en musique par Erik Satie, 1905)
    • Tu n’as pas une vilaine voix et la mienne est très bien. De tous les chanteurs de plages que j’ai entendus, il n’y en a pas un seul que je n’aurais dégoté facilement. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 69 de l’éd. de 1921)
  2. (Populaire) Trouver quelqu’un ou quelque chose, en particulier quand c’est inespéré.
    • L’premier qui aide à l’évasion, c’est à Fresnes qu’on l’dégote. — (Francis Carco, Messieurs les vrais de vrai, Les Éditions de France, Paris, 1927)
    • La Victoire affirmée, Fagerolle […] pensait pouvoir, sans effort, réoccuper son rang. Il dégota, péniblement, une place de sous-reporter, dans un canard impécunieux du matin. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 29)
    • Tant Pitty, lui, intriguait pour dégoter un petit emploi pépère. — (Raymond Guérin, Les Poulpes, Gallimard, Paris, 1953)
    • Le diable m’emporte, si je ne la dégottais pas dans un recoin quelconque. — (Léo Malet, Les rats de Montsouris, Robert Laffont, Paris, 1955)
    • J’étais rencardé sur un boulot plutôt pépère
      Trois kilos de diams de la perlouse et puis du jonc
      C’est pas si souvent que l’on dégote une bonne affaire
      Ce soir entre tous fallait pas faire les cornichons
      — (Boris Vian, Le Tango interminable des perceurs de coffres-forts. Chanson interprétée en 1958 par Les Frères Jacques.)
    • Ça tombe bien : El Padrino marche à voile et à vapeur, et ce sont, semble-t-il, des copains de son milieu qui lui dégotent en 1983 un emploi de top-model masculin à Mexico, capitale fédérale. — (Patrick Bard, La Frontière, Éditions du Seuil, 2002, 2015)
  3. (Québec) Tenter de trouver un emploi.
    • Cette série l’a mené dans plusieurs conventions américaines de comic book, où il s’y pointait portfolio sous le bras dans l’espoir de dégoter un boulot d’illustrateur chez nos voisins du Sud. — (Jean-Dominique Leduc, « Le feu sacré du neuvième art », 5 janvier 2013, Lejournaldemontreal.com, article consacré à Gabriel Morrissette, illustrateur et dessinateur de bandes dessinées et de comics.)
  4. (Suisse) Tenter de trouver quelque chose.
    • Se dégoter des habits chics.

Verbe

dégoter \Prononciation ?\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison) (graphie inconnue)

  1. (Melesse) Prendre le fiancé ou la fiancée de quelqu'un d’autre.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dégoter : définition du Littré (1872-1877)

DÉGOTER (dé-go-té) v. a.

Terme très familier.

  • 1Faire tomber avec une pierre, une balle, une bille, etc. un objet placé comme but. Voyez cette bouteille placée sur un piquet, je vais la dégoter.
  • 2 Fig. Déposséder quelqu'un de son poste, de son rang. J'ai peur que M. le duc de Praslin n'aime pas mon impératrice de Russie ; j'ai peur qu'on ne la dégote, Voltaire, Lett. d'Argental, 13 août 1763.

REMARQUE

Dégoter, qui n'est ni dans Furetière ni dans Richelet, n'est pas non plus dans les éditions du Dictionnaire de l'Académie antérieures à 1835.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

DÉGOTER. - ÉTYM. Ajoutez : Le normand (Valognes) a degotter au sens de faire fondre et tomber goutte à goutte, Le Héricher, Hist. et Gloss. t. II, p. 385.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « dégoter »

Étymologie de dégoter - Littré

Origine inconnue. On peut songer à dégoutter, pris transitivement : faire tomber comme une goutte. On lit dans les Excentricités du langage, 4e édit. 1862 : " Dégotter, surpasser. On disait en 1808 dégoutter, qui veut dire être placé au-dessus de quelqu'un, sans quoi on ne pourrait dégoutter sur lui. " C'est une autre manière d'expliquer la transformation du sens de dégoutter en dégoter. Mais puisqu'on a dit effectivement dégoutter en ce sens, il y a lieu de croire que dégoter en est une corruption quelconque.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de dégoter - Wiktionnaire

(Date à préciser) Peut-être de l’angevin got, « trou (place pour la balle dans un jeu) ».
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « dégoter »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
dégoter degɔte play_arrow

Conjugaison du verbe « dégoter »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe dégoter

Évolution historique de l’usage du mot « dégoter »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « dégoter »

  • Après un grand succès auprès des abonnés, et de nombreuses saisons, la série espagnole revient sur nos petits écrans. Si d’autres profitent du week-end pour dégoter de nouvelles productions et réalisions, d’autres attendent avec impatience, le retour de leurs programmes favoris. Et cette semaine, il faut croire que c’est celle-ci qui détient la première place. NextPLZ, Netflix : Quels sont les films et séries à regarder sur la plateforme ce week-end ? - NextPLZ

Traductions du mot « dégoter »

Langue Traduction
Corse truvà
Basque aurkitu
Japonais 見つけるには
Russe найти
Portugais encontrar
Arabe لايجاد
Chinois 找到
Allemand finden
Italien trovare
Espagnol encontrar
Anglais to find
Source : Google Translate API

Synonymes de « dégoter »

Source : synonymes de dégoter sur lebonsynonyme.fr

Mots similaires