Limoger : définition de limoger


Limoger : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

LIMOGER, verbe trans.

ADMIN. MILIT. Relever de son commandement un officier général. Le gouvernement limogeait les chefs, et nommait le général Pétain (Martin du G., Thib., Épil., 1940, p. 812).À cinquante ans, un militaire est fini. Je ne peux pas le dire trop haut ici, mais je le pense. On devrait tous les limoger à cet âge-là. Ils sont abrutis par la vie de garnison ou le soleil tropical, les chutes de cheval et le règlement (Druon, Gdes fam., t. 1, 1948, p. 139).
P. anal. [Avec une idée de disgrâce] Destituer un fonctionnaire de sa responsabilité. (Dict. xxes.). Limoger un préfet, un haut fonctionnaire.
REM.
Limogé, subst. masc.Celui qui a été limogé. Voir L. Daudet, Ciel de Feu, 1934, p. 2107.
Prononc. : [limɔ ʒe], (il) limoge [limɔ:ʒ]. Étymol. et Hist. 1916 (340einf., août ds Esn. Poilu); 1922 (Proust, Temps retr., p. 733); 1934 subst. limogé « celui qui a été limogé » (L. Daudet, loc. cit.). Dér. de Limoges, ville du centre de la France, où le généralissime Joffre assigna à résidence les officiers d'état-major qu'il avait relevés de leur commandement au début de la première guerre mondiale (v. Esnault, Notes compl. Poilu).
DÉR.
Limogeage, subst. masc.Action de limoger quelqu'un; résultat de cette action. Les journalistes l'interrogeaient à sa descente d'avion. M. Guy Mollet flétrit, d'une phrase dédaigneuse, les bruits « grotesques » qui ont couru à Paris d'un limogeage possible de M. Robert Lacoste (Mauriac, Bloc-Notes,1958, p. 261).H. L. n'est plus, du fait d'une récente décision gouvernementale, directeur de la cinémathèque. Cette décision provoque un tonnerre de protestation (...). Tant de bruit pour le limogeage d'un inconnu? (Le Nouvel Observateur,14 févr. 1968ds Gilb. 1971).[limɔ ʒa:ʒ]. 1reattest. 1934 (L. Daudet, Ciel de feu, p. 200); de limoger, suff. -age*.
BBG. Dub. Dér. 1962, p. 30 (s.v. limogeage). - Körner (K.-H.). Kommunikations-linguistische Betrachtungen ... Rom. Jahrb. 1972 [1973], t. 23, p. 35.

Limoger : définition du Wiktionnaire

Verbe

limoger transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Destituer un officier général de ses fonctions. Le terme « limoger » ne s'applique, par analogie, que pour des personnes occupant un poste élevé.
    • Le gouvernement limogeait les chefs, et nommait le général Pétain — (Roger Martin du Gard, Épil., 1940, p.812)
    • Mme Verdurin disait : « C’est désolant, je vais téléphoner à Bontemps de faire le nécessaire pour demain, on a encore « caviardé » toute la fin de l’article de Norpois et simplement parce qu’il laissait entendre qu’on avait « limogé » Percin. » Car la bêtise courante faisait que chacun tirait sa gloire d’user des expressions courantes, et croyait montrer qu’elle était ainsi à la mode comme faisait une bourgeoise en disant, quand on parlait de M. de Bréauté ou de Charlus : « Qui ? Bebel de Bréauté, Mémé de Charlus ? » — (Marcel Proust, Le temps retrouvé, 1927)
    • Si les autorités savaient que vous êtes au courant, je serais limogé […] — (Pierre Boulle, La Planète des singes, Julliard, 1994, page 187)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « limoger »

Étymologie de limoger - Wiktionnaire

(1916) Du nom de la ville de Limoges, chef-lieu de la 12ème région militaire où, en 1914, le maréchal Joffre assigna à résidence des officiers généraux qu’il avait relevés de leur commandement au début de la première guerre mondiale. L'expression n'a cependant été utilisée qu'à partir de 1916.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « limoger »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
limoger limɔʒe play_arrow

Conjugaison du verbe « limoger »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe limoger

Citations contenant le mot « limoger »

  • Le chef du gouvernement chargé des affaires courante, Elyes Fakhfakh, a décidé de limoger tous les ministres appartenant au mouvement Ennahdha peu de temps avant sa démission, acceptée par le chef de l’Etat, Kais Saied. Directinfo, Tunisie : Qui sont remplaçants des ministres limogés par Fakhfakh ? | Directinfo
  • Le chef du gouvernement démissionnaire Elyès Fakhfakh a décidé de limoger les ministres appartenant au Mouvement Ennahdha. Selon Mosaïque Fm, les ministres concernés sont Anouar Maarouf( Transport et Logistique), Abdellattif Mekki (Santé), Lotfi Zitoun (Affaires locales), Moncef Sliti ( Equipement), Slim Choura (Enseignement supérieur) et Ahmed Gaaloul (Jeunesse et Sports)/ Espace Manager, Elyès Fakhfakh décide de limoger les ministres d’Ennahdha. En a-t-il le droit ?
  • Le chef du gouvernement démissionnaire, Elyeès Fakhfekh, a, juste avant sa démission décidé de limoger officiellement les ministres nahdhaoui de son équipe. Tunisie Numerique, Tunisie – DERNIERE MINUTE : Elyes Fakhfekh limoge (quand même) les ministres nahdhaoui
  • Robert Moreno (42 ans) n’est plus l’entraîneur de l’AS Monaco, qui vient de le limoger comme l’annonce l’Equipe dans ses colonnes. Arrivé en décembre dernier pour suppléer au départ de Leonardo Jardim, l’espagnol a « fait les frais de son incapacité à gérer le projet monégasque »… Actufoot, Robert Moreno limogé par l'AS Monaco !
  • Alors que Watford ne doit jouer plus que deux matches en Premier League, contre Manchester City mardi et à Arsenal dimanche, les dirigeants du club ont choisi ce dimanche de limoger l'entraîneur Nigel Pearson (56 ans). L'Équipe, Watford limoge son entraîneur, Nigel Pearson - Foot - ANG - L'Équipe

Traductions du mot « limoger »

Langue Traduction
Corse scaccià
Basque baztertu
Japonais 退出させる
Russe отклонять
Portugais dispensar
Arabe رفض
Chinois 解雇
Allemand entlassen
Italien respingere
Espagnol descartar
Anglais dismiss
Source : Google Translate API

Synonymes de « limoger »

Source : synonymes de limoger sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « limoger »


Mots similaires