La langue française

Destituer

Définitions du mot « destituer »

Trésor de la Langue Française informatisé

DESTITUER, verbe trans.

A.− DR. Priver quelqu'un ou quelque chose (d'un droit); priver d'une tutelle Destituer le gouvernement de tout moyen de communication (Jaurès, Ét. soc.,1901, p. 118).
Emploi sans compl. second. Destituer qqn.Destituer un fonctionnaire, un ministre. Faites-moi destituer, s'était écrié le vieux curé (Stendhal, Rouge et Noir,1830, p. 12).
P. anal. Refuser tout droit; mettre à l'écart. Cette vieille folle, qui destitue le bon Dieu quand il n'est pas de son avis (Renan, Drames philos.,Eau jouvence, 1881, I, 6, p. 457):
1. La profession de modèle, (...) destitue la femme complètement et l'exile de sa personnalité, pour la reléguer dans les limbes de la plus ténébreuse inconscience. Bloy, La Femme pauvre,1897, p. 39.
Au fig. Je ne peux pas poser la question sans la destituer de son sens (Marcel, Journal,1919, p. 218).
B.− Usuel. Priver quelqu'un d'une charge, d'un emploi, d'une fonction. Destituer qqn de sa charge, de son emploi, de sa fonction :
2. Le gouvernement examina la question de destituer Chatillon de ses grades et dignités et de le traduire devant la Haute-Cour comme factieux, ennemi du bien public, traître, etc. France, L'Île des pingouins,1908, p. 239.
Rem. On rencontre ds la docum. a) Le part. prés. subst. destituant. Homme qui destitue les autres. Même mobilité dans les hommes que dans les choses; à chaque instant et partout, destitutions sur destitutions : les destituants ont passé comme les destitués et les Ministres eux-mêmes se sont succédé comme des ombres (Chateaubr., Disc. et opin., 1826, p. 335, 336). b) Le part. passé adj. destitué. Je te rends grâce, ô ciel, parce que tu as agréé ma prière, moi qui suis tel qu'un orphelin et un homme destitué (Claudel, 7ejour, 1901, I, p. 816). Emploi subst. Ainsi, c'est moi, pauvre vieillard, moi le destitué, le coupable, l'enchaîné, c'est moi seul qui maintiens le mât? (Id., Chr. Colomb, 1929, p. 1178; cf. également Chateaubr., loc. cit.).
Prononc. et Orth. : [dεstitɥe], (je) destitue [dεstity]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1322 « déprécier [des monnaies] » (Ordonnances des rois de France, t. 1, p. 770); 1350 « supprimer révoquer [un office] » (Gilles Le Muisit, Poésies, I, 128 ds T.-L.); 1482 [qqn] « démettre d'une charge » (Lett. patent., nov. ds Littré). Empr. au lat. class.destituere au fig. « abandonner, supprimer ». Fréq. abs. littér. : 243 Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 616, b) 491; xxes. : a) 140, b) 156.
DÉR.
Destituable, adj.Qu'on peut destituer. Sont aussi exclus de la tutelle, et même destituables, s'ils sont en exercice, 1. les gens d'une inconduite notoire; 2. ceux dont la gestion attesterait l'incapacité ou l'infidélité (Code civil,1804, p. 82).Il faut que les officiers qui la [la Normandie] gouvernent soient à votre choix, destituables à votre volonté et non à celle d'un autre (Barante, Hist. ducs Bourg.,t. 2, 1821-24, p. 369). [dεstitɥabl̥]. Ds Ac. 1694-1878. 1reattest. 1560, 31 janv. (Ord. de Charles IX ds Gdf. Compl.); du rad. de destituer, suff. -able*. Fréq. abs. littér. : 2.

Wiktionnaire

Verbe

destituer \dɛs.ti.tɥe\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Déposer quelqu’un, le priver de sa charge, de sa fonction, de son emploi.
    • Destituer un professeur, un conseiller d’état, un employé.
    • On l’a destitué de son emploi, de la tutelle de son neveu.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DESTITUER. v. tr.
Déposer quelqu'un, le priver de sa charge, de sa fonction, de son emploi. Destituer un professeur, un conseiller d'État, un employé. On l'a destitué de son emploi, de la tutelle de son neveu. Le participe passé

DESTITUÉ, ÉE, s'emploie comme adjectif, dans le sens de Dépourvu, dénué, en parlant des Choses. Une crainte destituée de fondement.

Littré (1872-1877)

DESTITUER (dè-sti-tu-é) v. a.
  • 1Renvoyer un fonctionnaire public de son emploi. Destituer un préfet, un maire. C'était à l'Académie à s'en faire justice elle-même, puisque ses statuts l'autorisent et même l'obligent à destituer un académicien qui aura fait quelque action indigne d'un homme d'honneur, D'Olivet, Hist. de l'Acad. t. II, p. 47, dans POUGENS.
  • 2Dépourvoir, priver. Le naufrage qui jeta Robinson dans son île l'avait destitué de toute sorte de ressources. Après avoir clairement désigné une chose, on lui donne un nom que l'on destitue de tout autre sens, Pascal, Géom. sect. 1. Nous avons accusé Dieu d'avoir, contre sa promesse, destitué son Église des moyens ordinaires qu'il a établis pour la conduire, Fénelon, t. II, p. 20.

HISTORIQUE

XIVe s. Pour oster le cours des mauveses monoyes qui corrent en nostre royaume, en grand deception de nous et de nostre peuple, lesquelles y ont esté aportées et mises pour greigniour pris qu'elles ne valoient, pour coy les nostres ont esté destituées et gastées et portées hors de nostre royaume, Ordonn. des rois de France, t. I, p. 770.

XVe s. Sans ce que aucuns des supports d'iceluy college en soit ou puisse estre desapointé, demis ou destitué sa vie durant, Lett. patent. nov. 1482.

XVIe s. Le as-tu esprouvé tant destitué de gens, d'argent, …que il ne peust resister à tes inicques assaults ? Rabelais, Gar. I, 31. Et comme Minutius dictateur eust nommé pour maistre de la chevalerie C. Flaminius, il en fut destitué, et mis un autre en sa place, pour…, Amyot, Marcel. 5.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « destituer »

Du latin destituere.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Provenç. et espagn. destituir ; du latin destituere, de la préposition de, et stituere, pour statuere, poser, fixer (voy. STATUER).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « destituer »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
destituer dɛstitµe

Évolution historique de l’usage du mot « destituer »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « destituer »

  • Doug Polk cherchait à réunir 6.681 signatures parmi les votants du scrutin précédent, cela afin qu'une nouvelle élection ait lieu. Carolyn Goodman restera donc en place jusqu'en 2024... puisque le champion a hissé le drapeau blanc: "Nous avons décidé de suspendre la campagne pour destituer Carolyn Goodman. Malheureusement, compte tenu de la loi sur la tenue de nouvelles élections et des risques posés par le coronavirus, continuer dans cette direction n'est pas une option viable" a gazouillé Polk. , Destitution du Maire de Las Vegas: Doug Polk renonce | PokerNews
  • Le président brésilien, malgré sa gestion désastreuse de la pandémie, a peu de chances de se voir destituer. D’autant que les militaires sont en embuscade. Challenges, Brésil: Jair Bolsonaro s’accroche au pouvoir - Challenges
  • Le soir de leur victoire aux Municipales, neuf des nouveaux élus de Balagny-sur-Thérain dans l'Oise, ont immortalisé l'instant majeurs levés et sourire aux lèvres. Certains habitants offensés lancent des actions pour les destituerlindependant.fr, Municipales - Balagny-sur-Thérain dans l'Oise : ils célèbrent leur élection en faisant des doigts d'honneur sur une photo - lindependant.fr
  • Le secrétaire général de l’UDPCI Laurent Tchagba, a assuré que ce conclave n’était « pas un congrès pour destituer » le président du parti, Albert Mabri Toikeusse, mais plutôt l’occasion pour les cadres qui « partagent la même vison de développement prônée » par le chef de l’Etat, de montrer qu’ils « ont pris l’engagement d’être au RHDP », en dépit des dissensions apparentes entre leur leader et le parti au pouvoir. Connectionivoirienne.net, Côte-d’Ivoire: Des cadres de l’UDPCI en conclave pour soutenir Gon et ramener Mabri au RHDP - Connectionivoirienne.net

Images d'illustration du mot « destituer »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « destituer »

Langue Traduction
Anglais remove
Espagnol eliminar
Italien rimuovere
Allemand entfernen
Chinois 去掉
Arabe إزالة
Portugais remover
Russe удалять
Japonais 削除する
Basque kendu
Corse caccià
Source : Google Translate API

Synonymes de « destituer »

Source : synonymes de destituer sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « destituer »

Destituer

Retour au sommaire ➦

Partager