La langue française

Cadrer

Définitions du mot « cadrer »

Trésor de la Langue Française informatisé

CADRER, verbe.

I.− Emploi intrans.
A.− [En parlant d'une chose, plus rarement d'une pers.] Cadrer à, avec qqc. Être en rapport avec, s'adapter harmonieusement à quelque chose :
1. Je suis presque tenté, pour cadrer à vos vues, D'ôter mon habit vert, et de me mettre en noir. Musset, À quoi rêvent les jeunes filles,1832, I, 2, p. 346.
2. − Racontez, madame, dit-il, voulant sans doute profiter de l'absence du mari pour qu'aucun signe de la part de celui-ci n'influençât la femme, et pour voir si les deux récits cadreraient bien l'un avec l'autre. A. Dumas Père, Le Comte de Monte-Cristo,t. 1, 1846, p. 652.
Emploi abs. :
3. ... à la fin, cet excès de calme dans les entours est pénible, il cadre mal, il déroute et il oppresse; on aimerait mieux de l'agitation, des cris, des fusillades. Loti, Qq. aspects du vertige mondial,1917, p. 35.
B.− Emploi factitif. Faire cadrer une chose (à, avec qqc.). Faire qu'elle s'harmonise, se concilie avec quelque chose :
4. ... il [Napoléon] respecte les choses spirituelles et veut les dominer sans les toucher, sans s'en mêler; il veut les faire cadrer à sa politique, mais par l'influence des choses temporelles. Sorel, Réflexions sur la violence,1908, p. 305.
Spéc. Faire cadrer un compte. Modifier les chiffres d'un compte en vue d'obtenir leur concordance avec le résultat escompté.
II.− Emploi trans. (cf. emploi factitif)
A.− Littér., rare
1. Placer en ajustant :
5. Qu'un homme répande des larmes sans objet, (...) on l'enferme à Bicêtre, parce qu'il ne cadre pas sa pensée dans nos moules habituels. Renan, L'Avenir de la sc.,1890, p. 426.
2. Délimiter, définir :
6. Le manuscrit de l'auteur, c'est la première édition qui leur soit saisissable [aux philologues] (...). C'est de là qu'ils commencent à dater l'œuvre. C'est de là qu'ils commencent à cadrer le génie... Péguy, Clio,1914, p. 135.
B.− Emploi résultatif. Fixer. TAUROM. Immobiliser le taureau.
C.− CINÉMA
1. Cadrer une image. ,,Faire en sorte que l'image projetée s'ajuste bien aux dimensions de l'écran`` (Giraud 1956).
2. Cadrer une scène. ,,Procéder au cadrage d'une scène; inscrire la prise de vue dans le plan`` (Giraud 1956).
PRONONC. : [kɑdʀe]. Le caractère post. de [ɑ] est expressément confirmé par Kamm. 1964. Homon. cadrat ou quadrat (homon. de (il) cadra), cadran (homon. du part. prés. de cadrer).
ÉTYMOL. ET HIST. − 1. a) 1529 quadré de mesure « bien conformé (d'une pers.) » (Geofroy Tory, Champ fleury, foXVI rodans R. Hist. litt. Fr., t. 6, p. 287); b) 1539 verbe intrans. cadrer à « s'adapter exactement (au caractère d'une chose) » (Est.) − av. 1704 (Boss., Serm. Quinq., 2 dans Littré); 1672 cadrer avec « id. » (Molière, Fem. sav., V, 4 dans Livet, Lexique de la lang. de Molière, t. 1, p. 316); c) 1840 faire cadrer un compte « en modifier les chiffres pour un total voulu » (Land.); 2. 1921 cin. (Vaucaire d'apr. Dauzat 1973). 1 empr. au lat. class. quadrare « convenir, être conforme »; 2 dér. de cadre*.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 66.
DÉR. 1.
Cadrage, subst. masc.a) [Correspond à cadre I A] Impr. (sur tissu ou papiers peints). Opération qui consiste à mettre rigoureusement à leur place chacune des couleurs de l'ensemble du dessin à imprimer. b) [Correspond à cadre I B] Phot. (cin. et télév.). ,,Délimitation du champ de visée en fonction de l'angle de prise de vues et de l'objectif utilisé`` (Giteau 1970). Mais sa technique [de Louis Lumière] fut raffinée : il était l'un des premiers photographes de son temps, un spécialiste de l'instantané, il avait le plus grand sens de la composition et du « cadrage » de ses sujets (G. Sadoul, Hist. d'un art,1949, p. 19). [kadʀa:ʒ]. 1resattest. a) 1866 (Lar. 19ed'apr. Dauzat 1968; le mot ne semble cependant y figurer ni s.v. cadre ou cadrer, ni comme vedette autonome); b) 1923 (J. de Graffigny, Cours de cinématographie, pp. 86-87); dér. de cadrer II C, suff. -age*.
2.
Cadreur, subst. masc.,cin. ,,Opérateur chargé de maintenir le « cadre » choisi par le réalisateur au cours des multiples déplacements de la caméra ou des acteurs`` (Giteau 1970). Synon. caméraman(cf. O. Uren, Le Vocabulaire du cinéma français dans Fr. mod., no3, 1952, p. 203). 1reattest. 1952 id.; dér. de cadrer étymol. 2, suff. -eur2*.
BBG. − Quem. 2es. t. 4 1972, p. 40 (et s.v. cadreur). − Uren (O.). Le Vocab. du cin. fr. Fr. mod. 1952, t. 20, p. 203 (s.v. cadreur).

Wiktionnaire

Verbe

cadrer \kɑ.dʁe\ intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. S’ajuster à, avoir de la convenance, du rapport.
    • La réponse ne cadre pas avec la demande.
    • Les dépositions de ces témoins ne cadrent pas ensemble.
    • Vous vous servez d’une comparaison qui ne cadre pas.
    • Ces deux choses ne cadrent pas bien l’une avec l’autre.
  2. Mettre dans le champ d’une caméra ou d’un appareil photographique.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CADRER. v. intr.
S'ajuster à, avoir de la convenance, du rapport. La réponse ne cadre pas avec la demande. Les dépositions de ces témoins ne cadrent pas ensemble. Vous vous servez d'une comparaison qui ne cadre pas. Ces deux choses ne cadrent pas bien l'une avec l'autre.

Littré (1872-1877)

CADRER (ka-dré) v. n.
  • S'ajuster comme dans un cadre, avoir de la convenance, du rapport. Vous vous servez d'une comparaison qui ne cadre pas. Toutes choses cadrent au juste à nos desseins, Bossuet, Serm. Quinq. 2. Il faut qu'ils puissent faire cadrer cette vérité avec leurs principes, Bossuet, Euch. 2. Admirez comme tant de choses cadrent et s'ajustent au sauveur Jésus, Bossuet, Asc. 1. Les explications ne cadrent pas avec le texte, Bossuet, Préf. Je ne vois pas comment le déluge y pourra plutôt cadrer que ces autres prodiges, Bossuet, Lett. 139. Pour faire cadrer ce temps au juste, Bossuet, Hist. II, 4. Il est utile de cadrer aux autres, La Bruyère, 5. Les livres cadrent mal avec le mariage, Molière, Femm. sav. V, 3. Cet événement n'a pu cadrer fortuitement avec la prophétie, Rousseau, Ém. IV.

    Il se conjugue avec l'auxiliaire avoir.

REMARQUE

On dit cadrer à, et cadrer avec.

HISTORIQUE

XVIe s. L'archevesque leur demanda des deputez pour apprendre si leur opinion quadrait à la leur, Mém. sur du Guesclin, 18. Ceux qui les mythologisent, en choisissent quelque visage qui quadre bien à la fable, Montaigne, II, 101.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « cadrer »

(Siècle à préciser) Du latin quadrare (« convenir, être conforme »)
Dénominal de cadre pour le sens de « mettre dans le cadre ».
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Quadrare, faire un cadre, carrer (voy. CARRER). On écrivait, étymologiquement, quadrer.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « cadrer »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
cadrer kadre

Évolution historique de l’usage du mot « cadrer »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « cadrer »

  • Il est souvent plus court et plus utile de cadrer aux autres que de faire que les autres s'ajustent à nous. De Jean de La Bruyère / Caractères
  • Pour la plupart des gens, aimer est un détail de l’existence, au même titre que le sport, les vacances, les spectacles. L’amour a intérêt à être pratique, à cadrer avec la vie que l’on s’est choisie. De Amélie Nothomb / Mercure
  • Une défense catalane en souffrance et une attaque qui cadre peu…Même si le Barça n’a pas si mal joué que cela, cette affiche a été révélatrice une nouvelle fois des soucis que rencontre le leader provisoire de la Liga au cours de cette saison. Barcelone n’a pas su garder l'avantage et a concédé un nul qui peut permettre au Real Madrid de prendre, dimanche, deux points d’avance sur lui. La défense catalane a montré ses failles à plusieurs reprises et a du s’en remettre à son excellent gardien. De plus, le Barça a peiné à cadrer ses tirs lors de ce match : 2 tirs cadrés seulement sur 18. Trop peu pour espérer marquer plus. Il faudra donc que les Blaugrana règlent rapidement la mire s’ils veulent être sacrés champions d’Espagne. Sport24, Tops/Flops Celta Vigo-Barcelone : Aspas en patron, Fati en demi-teinte - Espagne - Etranger - Football
  • Marnes-la-Coquette a été la première ville à répondre favorablement à l'idée de GPSO. Sir Kob y a déjà réalisé une œuvre en trompe-l'œil, aux abords de l'école Maurice-Chevallier « pour cadrer les enfants et leur expliquer les principes de distanciation physique au moment du déconfinement ». leparisien.fr, A Issy-Moulineaux, un trompe-l’œil tente de faire respecter la distanciation sociale - Le Parisien
  • Le personnage principal, beauf patenté aux aspirations de rébellion, se révèle étonnamment attachant. Si une ou deux ficelles sont un peu trop grosses pour cadrer dans le tableau, l’album, qui aurait peut-être mérité un meilleur titre, offre avec beaucoup de cohérence et d’humour une vision tristement actuelle du management d’entreprise. , Stop work – Les joies de l’entreprise moderne | BoDoï, explorateur de bandes dessinées - Infos BD, comics, mangas

Traductions du mot « cadrer »

Langue Traduction
Anglais frame
Espagnol ajustarse
Italien inquadrare
Allemand übereinstimmen
Portugais enquadrar
Source : Google Translate API

Synonymes de « cadrer »

Source : synonymes de cadrer sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « cadrer »

Cadrer

Retour au sommaire ➦

Partager