Dissoner : définition de dissoner


Dissoner : définition du Wiktionnaire

Verbe

dissoner \di.sɔ.ne\ intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Musique) Former dissonance.
  2. (Figuré) Être en disparité dans ses actions, ses comportements
    • Chez lui les qualités et défauts s'entremêlent, se heurtent, dissonent. — (Joseph Caillaux, Mes Mémoires, I, Ma jeunesse orgueilleuse, 1942)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dissoner : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DISSONER. v. intr.
T. de Musique. Former dissonance.

Dissoner : définition du Littré (1872-1877)

DISSONER (di-sso-né) v. n.
  • Faire dissonance, ou être dissonant, dans le premier sens seulement, car dissoner n'est pas un terme de musique.

HISTORIQUE

XVe s. Se riens y a qui dissone à honneur, je y renonce, revoque et desavoe, Chastelain, Expos. sur verité.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « dissoner »

Étymologie de dissoner - Littré

Provenç. dissonar ; espagn. disonar ; du latin dissonare, de dis… préfixe, et sonare, sonner.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de dissoner - Wiktionnaire

(Siècle à préciser) Du latin dissonare.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « dissoner »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
dissoner disɔne play_arrow

Conjugaison du verbe « dissoner »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe dissoner

Évolution historique de l’usage du mot « dissoner »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « dissoner »

  • Certes P'P a ete un journaliste connu d investigation dont je ne contesterai pas la plume, mais au risque de dissoner un peu dans ce concert de compliments necrologiques, je souhaiterais apporter mes reflexions et interrogations sur certains de ses livres. A propos du livre de P P sur Mitterand, je rappellerai que ce livre est sorti juste apres et en contrefeu d un autre livre d enquete sur le meme Mitterand'et qui s appelait LA MAIN DROITE DE DIEU et qui decortiquait avec moult faits precis et argumentés'que F M, outre son passé Vichyste et sa courte echelle a J M Le Pen, et la convergence d indices sur son adhesion à la Cagoule. Et P P venait a longueur de plateau repeter que FM n avait jamais appartenu à la Cagoule. Cela ressemblait à : on avoue un peu, la Francisque, Bousquet etc. Pour en eviter d autres ? PP ayant ete tres mediatise et l autre livre pas du tout. Pour le livre sur le Rwanda de P P, rebelote ! La politique francaise de F M a été pro Hutu, ce n est plus un secret pour personne, et comme par hasard P P s y colle avec un livre qui donne un mauvais role aux Tutsies, dont, je le rappelle, 800 000 sont morts en moins de 6 mois en 1994. L enquete du juge Trevidic est tres troublante, au sujet de l attentat de l avion presidentiel Hutu, et de la protection de certains Hutus pendant longtemps en France. Et 30 ans apres je m interroge toujours sur la veritable impartialite de PP sur ces sujets Le Point, Mort du journaliste Pierre Péan, auteur de livres sur Mitterrand et l'Afrique - Le Point
  • Yannick Bressan : Les esprits toxiques sont des individus, ou des pervers narcissiques, qui opèrent un travail de fond, en déstabilisant les mentalités, et en sapant par des inductions, les fondations d'un individu, ou d'une société, pour la faire dissoner. Hormis des gens fragilisés, culturellement, cultuellement, économiquement, ou en souffrance psychique, des personnes construites entrent en Paem, dont certaines avec passage à l'acte : ce processus s'applique à tout le monde. Sciences et Avenir, Qu'est-ce que le PAEM, le Principe d’adhésion émergentiste ? - Sciences et Avenir
  • Voici une première qui ne peut que dissoner agréablement dans l’inévitable expositionnite qui régule désormais toute vie artistico-culturelle [1]. Aussi étonnant que cela puisse paraître, il n’y avait encore jamais eu d’exposition consacrée à ce maître de premier plan, autrefois célèbre – Houbraken, Dezallier d’Argenville et même Goethe en parlent avec estime –, quelque peu négligé ensuite, revenu à présent en faveur, comme en témoignent les insatiables ventes actuelles (au bon plaisir des cotes…). Le fait est qu’il n’y a pas non plus tellement de célébrations monographiques – sont davantage prisées les flatteuses expositions généralistes ou les commodes thématiques spécialisées – qui portent sur des maîtres du Siècle d’or hollandais, hormis les noms-vedettes toujours ressassés. Rare et méritante exception donc que la vertueuse exposition consacrée à Godefridus Schalcken (Made, 1643 – La Haye, 1706), successivement proposée par le musée de Cologne et celui de Dordrecht (le peintre naquit en effet à Made, entre Dordrecht et Breda) et qui fait par ailleurs écho à l’imposante monographie de Thierry Beherman parue, chose rare, en langue française, il y a presque 30 ans [2] mais gagnant singulièrement, on s’en doute, à se voir amendée et enrichie (au moins une dizaine d’inédits) par le jeu efficacement conjoint du marché et de la recherche érudite [3]. Observons au passage que les avant-propos du catalogue colonais auraient pu saluer davantage le mérite du travail du jeune Thierry Beherman (1950-1987), prématurément ravi à l’existence peu avant la publication de son monumental ouvrage [4]. Sur quelque 365 peintures de Schalcken déjà répertoriées par Hofstede de Groot en 1912 [5], Beherman après tri s’en tenait à près de 250 tableaux sûrs. Mais le fait que la présente exposition montre pratiquement un tiers de l’œuvre reconnu est une véritable prouesse. Avec un plaisir (presque réactionnaire !), permettons-nous dès lors de vanter un catalogue exigeant où les essais préliminaires, sagement proportionnés [6], ne l’emportent pas comme si souvent dans les expositions actuelles sur l’étude notice à notice des œuvres présentées. On eût aimé cependant qu’un aussi bel instrument de travail, vrai triomphe d’une imparable érudition, soit pourvu d’un index général, les notices y traitant et reproduisant même des dizaines d’autres œuvres de Schalcken. La Tribune de l'Art, Schalcken : la révélation d’un grand peintre hollandais du XVIIe siècle - La Tribune de l'Art
  • En décembre dernier, Marc Éloy avait publiquement fait part de son désir de tourner le prochain « Nicolas Le Floch » dans la bastide et ses alentours. Le producteur de cette adaptation télévisée des romans policiers de Jean-François Parot est originaire de Villeneuve. À ce titre, l’envie le titillait de saisir une partie des aventures du héros policier sur ces terres natales. Mais le hasard a décidé de faire preuve d’ironie en faisant dissoner, à quelques semaines près, les calendriers. SudOuest.fr, Le prochain « Le Floch » ne sera pas tourné ici
  • Ainsi, Ugolin philosophe « à ciel ouvert », à l’insu de sa pleine conscience. Il devise, hésite, doute, balloté entre la nécessité d’être un citoyen obéissant, discipliné, et devoir rester le maître de ses pulsions. Ces conflits psychiques le font dissoner, délirer. Ugolin, malade, ne peut résister à son monde intérieur qui s’enlise et le projette sous terre, le fait zigzaguer entre un présent sous pression et des flash-backs de l’enfance qui, eux, remontent follement à la surface. Subissant des accès de violence, il déraisonne, arraisonné et harcelé par des hallucinations et des peurs dont il ne peut se départir mais qu’il se crée dans le secret de sa cave repaire, repère unique devenu monde hostile. Marketing Professionnel e-magazine, Ugolin, héros du confinement, objet d étude du planneur stratégique - Marketing Professionnel e-magazine
  • Le jeune talent de Vitry-sur-Seine dégoupille une grenade en pleine guerre du Golfe. Mais il sait de quoi il parle pour avoir grandi cité Couzy. Alors oui, « Pour toi le Beur » doit dissoner dans la « parano anti-Arabes » de 1990. À 28 ans, de toute façon, on n'a pas dans l'idée qu'un coup de gueule peut signer la fin d'une carrière. Si courte et prometteuse soit-elle. leparisien.fr, Vitry-sur-Seine : le destin tragique de Lionel D., pionnier du rap français mort dans l’anonymat - Le Parisien
  • Des couleurs flashy, des courbes, de la gaité… Les œuvres de Martine Diotalevi incarnent parfaitement l’esprit pop art. Un style moderne qui aurait pu dissoner avec la chapelle Notre-Dame du Temple au Dorat, qui date de 1898. Que nenni… www.lepopulaire.fr, « Les rendez-vous de la Chapelle » accueillent 40 oeuvres de Martine Diotalevi au Dorat - Le Dorat (87210)

Traductions du mot « dissoner »

Langue Traduction
Corse dissonante
Basque sortu
Japonais 不協和音
Russe нестройный
Portugais dissonante
Arabe متنافرة
Chinois 不和谐的
Allemand dissonant
Italien dissonante
Espagnol disonante
Anglais dissonant
Source : Google Translate API

Synonymes de « dissoner »

Source : synonymes de dissoner sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « dissoner »


Mots similaires