La langue française

Défriser

Définitions du mot « défriser »

Trésor de la Langue Française informatisé

DÉFRISER, verbe trans.

I.−
A. − Emploi trans.
1. Faire cesser d'être frisé; enlever les frisures de. Défriser les cheveux, la moustache. (Quasi-)synon. lisser; anton. friser.La chaleur défrise le duvet des poulets « Frizzle » (Cuénot, J. Rostand, Introd. génét.,1936, p. 32).Une coiffure qui défrisait et aplatissait ses cheveux (Lacretelle, Silbermann,1922, p. 58):
Daudet (...) ayant rencontré chez...* Lespès, qui avait l'air de s'y trouver en habitué de tous les jours, et ayant demandé, après que le directeur juif était sorti, s'il se faisait friser tous les jours : « Non, mais défriser deux fois par jour », répondit Lespès en souriant. Goncourt, Journal,1888, p. 827.
P. métaph. Ainsi la brise Qui sans effort passe de cime en cime Et que l'on voit qui frise et qui défrise Les hêtres hauts des automnes de cuivre (Jammes, De tout temps,1893-1938, p. 204).
Rem. On rencontre ds la docum. un emploi au sens de défroisser, défriper. Il faut pourtant que je sorte mes guenilles de ma malle pour les défriser, dit papa (Renard, Journal, 1895, p. 293).
2. ARTS GRAPH. Défriser un livre. En aplatir les pages avant reliure.
B.− Emploi pronom.
1. Réfl. Défriser ses cheveux. Anton. se friser.Il se peignait vingt fois par jour, il se faisait friser et puis se défrisait avec soin, pour donner à sa chevelure un air élégant et négligé (Flaub., Éduc. sent.,1845, p. 70).
2. Passif. Cesser d'être frisé; perdre ses frisures. Anton. se friser.Les feuilles des marronniers se défrisent (Renard, Journal,1905, p. 967).
II.− Au fig., fam. et pop.
A.− Emploi trans. [Le suj. est un nom exprimant un fait, un événement ou un pron. dém.; le compl. un nom de pers., un pron. ou un nom à contenu psychol. : sentiment, etc.] Désappointer, contrarier en décontenançant. Synon. chiffonner.Cela me dépayse et me défrise sensiblement (Amiel, Journal,1866, p. 421).Eh bien, oui, j'ai couché avec Foucarmont. Après?... Hein? Ça te défrise, mon petit mufe! (Zola, Nana,1880, p. 1448).Il ne voit même pas [le public] que, dans ce récit, ce sont les Français qui reçoivent la frottée, ce qui devrait défriser un peu son enthousiasme (Léautaud, Théâtre Boissard.t. 2, 1943, p. 278).Le marché noir les défrise un peu (Triolet, Prem. accroc,1945, p. 340).
B.− Emploi pronom. Être désappointé. Il ne faut pas vous défriser pour si peu (Littré).
Rem. La docum. atteste a) Défrisage, subst. masc. Action de défriser (les cheveux); son résultat (absent des dict.). Depuis toujours, le défrisage a mauvaise réputation (Lab. L'Oréal, Prospectus « Stabilys », 1975). Selon le temps de pause choisi, on peut déterminer à volonté le degré de défrisage que l'on veut obtenir (ibid.). b) Défrisant, ante, part. prés. en emploi adj. Qui défait les frisures, défrise les cheveux. Produit, liquide défrisant. « Stabilys », le défrisant pratique (ibid.).
Prononc. et Orth. : [defʀize], (je) défrise [defʀi:z]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. 1680 « enlever la frisure » (Rich.); 2. 1808 fig. « causer une déception » (Hautel). Dér. de friser*; préf. dé-*. Fréq. abs. littér. : 14.

Wiktionnaire

Verbe

défriser \de.fʁi.ze\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Défaire ce qui était frisé.
    • Le long du mur pendaient des fragments de glace, des perruques défrisées, des guenilles à paillettes, velours fanés, dorures éteintes. — (Alphonse Daudet, Le petit chose, 1868, rééd. Le Livre de Poche, page 238)
    • M. de La Fontaine, de l'Académie française, a écrit un poème : « La Chose impossible » pour apprendre à la jeunesse que les poils de certaines femmes ne peuvent être défrisés. — (Pierre Louÿs, Trois filles de leur mère, René Bonnel, Paris, 1926, chapitre I)
    • Les cheveux se défrisent quand le temps est pluvieux.
  2. (Populaire) Déconcerter, contrarier, causer de l’incompréhension, en parlant des choses ou des actions.
    • Mais d’te voir cavaler sur la Caille, ça m’défrise. Il ne manque pas d’hommes qui rigoleraient de t’avoir pour môme. — (Francis Carco, Jésus-la-Caille, ch. V, Le Mercure de France, Paris, 1914)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DÉFRISER. v. tr.
Défaire ce qui était frisé. Le temps humide défrise les cheveux. Les cheveux se défrisent quand le temps est pluvieux. Fam. et pop., Voilà qui vous défrise, Voilà une chose qui vous déconcerte. Il fut tout défrisé par cette nouvelle.

Littré (1872-1877)

DÉFRISER (dé-fri-zé) v. a.
  • 1Défaire la frisure. Défriser une perruque. Il y a [dans une certaine coiffure alors à la mode] une certaine médiocrité qui m'a charmée et qu'il faut vous apprendre, afin que vous ne vous amusiez plus à faire cent petites boucles sur vos oreilles, qui sont défrisées en un moment, qui vont mal et qui ne sont non plus à la mode présentement que la coiffure de la reine Catherine de Médicis, Sévigné, 36.
  • 2 Fig. et populairement, désappointer, déconcerter. Voilà qui vous défrise.
  • 3 Terme de relieur. Défriser les feuilles, n'y pas laisser de corne.
  • 4Se défriser, v. réfl. Perdre la frisure. Les cheveux se défrisent par un temps humide.

    Fig. Être désappointé. Il ne faut pas vous défriser pour si peu.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « défriser »

Dé… préfixe, et friser.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Siècle à préciser) Dérivé de friser avec le préfixe dé-.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « défriser »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
défriser defrize

Évolution historique de l’usage du mot « défriser »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « défriser »

  • En effet, se défriser les cheveux n’est pas sans conséquence sur les cheveux eux même et aussi sur la santé des pratiquantes. Après plusieurs années d’utilisation de ces produits défrisants il est constaté une répercussions sur le cuir des chevelures avec l’apparition d’alopécie qui signifie la chute des cheveux, les brûlures que provoque cette composition toxique du défrisage et aussi des problèmes de santé comme l’apparition de fibrome utérin dont beaucoup ignore. Bénin 24 TV, Le nappy : le charme des cheveux naturels
  • Aline tente alors de gommer cette différence comme elle le peut. Pendant des années, elle supplie sa mère de la laisser de défriser les cheveux, ce qu'elle finit par accepté. France Culture, Crépue, entre racisme larvé et acceptation de soi - Ép. 4/5 - Changer le monde
  • Après tout, la plage reste un espace de liberté et le simple fait de “privatiser” temporairement une portion du littoral peut en défriser certains. Mais qu’on le veuille ou non, ces établissements font également partie de la vitrine de nos stations. Ils sont source d’emplois saisonniers, de retombées pour les collectivités, via le paiement d’une redevance. Surtout, ils ne sont pas si nombreux dans notre région. midilibre.fr, Littoral biterrois : quelles paillotes vont ouvrir cet été... ou pas ? - midilibre.fr
  • Le match, pourtant, fut intense face à Adrien Cachot, 30 ans. Un choc de titans. Adrien ? Un « kamikaze de la cuisine prêt à défriser le persil »… Voilà comment ce fan de foot s'était défini un peu plus tôt, sous les fastes du majestueux Hôtel George V (Paris), où se tenait l'ultime étape de la compétition. Et où les plats les plus alléchants ont tutoyé les meilleures répliques. leparisien.fr, «Top Chef» : David remporte la finale du concours face à Adrien - Le Parisien
  • Découvrez nos conseils pour défriser des cheveux crépus, bouclés ou frisés. LExpress.fr, Défrisage pour homme: nos conseils - L'Express
  • Les cheveux crépus sont si difficiles à dompter que les défriser est très tentant. Est-ce sans risques ? Nous vous disons tout sur le défrisage des cheveux crépus. Madame Figaro, Est-ce une bonne idée de défriser mes cheveux crépus ? - Madame Figaro
  • Les cheveux, comme les autres poils, sont les seuls éléments corporels (avec ces autres phanères que sont les ongles) que l’on peut modifier sans grand risque biologique. On peut les couper, les raser, en modifier la forme et le volume, les friser, les défriser, les crêper, les dresser en crête, les tresser, les natter, les tisser, les exhausser à l’aide d’un cimier comme dans certaines coiffures africaines, les oindre et les modeler avec des corps gras, les teindre, les déteindre, etc. Ces manipulations, ces « bricolages » sont d’autant plus loisibles que la pilosité ne sert plus biologiquement et physiologiquement à grand-chose : sa fonction de thermorégulation a complètement disparu chez Homo au fil de l’évolution depuis Homo ergaster il y a 1,7 million d’années. , Magazine Lifestyle | Pourquoi votre coiffeur vous manque tant ?
  • La dermatologue Camille Fitoussi préconise toutefois de ne pas défriser les cheveux des enfants avant la puberté, car plus tôt, "bien souvent les cheveux ne possède pas encore leur texture définitive". "Je recommande aux mamans d'apprendre à leur fille les bons gestes pour démêler ses cheveux en douceur, plutôt que de les défriser", déclare Alexis Rosso, coiffeur Expert et Conseil auprès de Mizani.  LExpress.fr, Défrisage de cheveux bouclés ou crépus: conseils, risques, adresses - L'Express Styles

Traductions du mot « défriser »

Langue Traduction
Anglais straighten
Espagnol enderezar
Italien raddrizzare
Allemand begradigen
Chinois 拉直
Arabe تصويب
Portugais endireitar
Russe выпрямление
Japonais まっすぐにする
Basque estutzeko
Corse dritta
Source : Google Translate API

Synonymes de « défriser »

Source : synonymes de défriser sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « défriser »

Défriser

Retour au sommaire ➦

Partager