La langue française

Épointer

Définitions du mot « épointer »

Trésor de la Langue Française informatisé

ÉPOINTER1, verbe trans. et pronom.

[Le compl. désigne un objet pointu]
A.− Emploi trans. Rendre moins pointu en cassant ou en usant la pointe (de quelque chose). Épointer une aiguille, un couteau, des ciseaux (Ac.1932).Synon. émousser; anton. appointer2, épointer2.Plus tard vous apercevrez ces hommes accrochés à des épines qu'ils n'auront pas épointées (Balzac, Lys,1836, p. 159).Elle [Aziyadé] l'écrit [son nom] partout sur les murs (...) et épointe tous mes crayons à ce travail (Loti, Aziyadé,1879, p. 98).
P. métaph. Malheur à l'imagination française, on veut épointer les aiguilles de sa plaisanterie! (Balzac, Mais. Nucingen,1838, p. 626).Où les rossignols n'ont pas rouillé un battement de leurs trilles ni épointé une flèche de leur ardeur (Arnoux, Rhône,1944, p. 166).
B.− Emploi pronom. à sens passif. Devenir moins pointu, moins acéré. Ces aiguilles ne valent rien, elles s'épointent facilement (Ac.1835, 1878).Sur quelque Épée oisive en songe et qui s'épointe au pavé qu'elle raie et qui l'use à sa pierre (Régnier, Poèmes anc.,1890, p. 162).Le temps de tailler mon crayon qui s'est épointé et tout sera pour le mieux dans le meilleur des mondes (Camus, État de siège,1948, p. 219).
Au fig. Devenir moins vif, moins pénétrant. Il finissait par leur découvrir d'imperceptibles tares, et il les rejetait, se demandant si son flair ne s'épointait pas, ne se dupait point (Huysmans, À rebours,1884, p. 135).
Prononc. et Orth. : [epwε ̃te], (j')épointe [epwε ̃:t]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. Cf. épointer2. Fréq. abs. littér. : 4.

ÉPOINTER2, verbe trans.

[Le compl. désigne un objet qui n'est pas pointu] Tailler (quelque chose) en pointe. Épointer un pieu; épointer un crayon (Ac. 1932). Synon. appointer2, appointir; anton. émousser :
Quand il eut mis toutes choses en ordre et comme il voulait qu'elles fussent pour dormir pendant son absence, il s'habilla proprement, épointa sa barbe blonde, fit un paquet de hardes qu'il emporterait avec lui; ... R. Bazin, Blé,1907, p. 271.
[P. ell. du compl.] La pièce entière abattue, l'on commence à ébrancher et à épointer à l'une des extrémités du chantier, et l'on finit à l'autre (Pesquidoux, Livre raison,1925, p. 5).
Prononc. et Orth. : [epwε ̃te], (j')épointe [epwε ̃:t]. Ds Ac. 1932. Étymol. et Hist. 1. [xies. judéo-fr. espointier « briser la pointe (d'une broche) » (Raschi, Gloses, éd. A. Darmesteter et D. S. Blondheim, no420, p. 56)]; 1375 « émousser » [faucon] ... espointié des ongles et du bec (Modus et Ratio, éd. G. Tilander, t. 1, p. 178); 2. 1755 reliure (Encyclop. t. 5); 3. 1890 « tailler en pointe » (DG). Dér. de pointe*; préf. é-*. Fréq. abs. littér. : 3.

Wiktionnaire

Verbe

épointer \e.pwɛ̃.te\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Émousser une chose en lui ôtant sa pointe.
    • Épointer un couteau, des ciseaux, une aiguille.
    • Il en épointait les épines avec de petits ciseaux d’argent, et au moment de nous quitter, il offrait ces fleurs à ma mère, qui ne pouvait jamais s’empêcher de rougir. — (Marcel Pagnol, Le château de ma mère, 1958, collection Le Livre de Poche, page 284)
  2. Tailler en pointe.
    • Épointer un crayon.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ÉPOINTER. v. tr.
Émousser une chose en lui ôtant sa pointe. Épointer un couteau, des ciseaux, une aiguille. Il signifie aussi Tailler en pointe. Épointer un crayon. Le participe passé

ÉPOINTÉ s'emploie spécialement en termes de Manège et de Chasse et se dit soit d'un Cheval qui s'est démis les hanches par quelque effort, soit d'un Chien qui s'est cassé les os des cuisses.

Littré (1872-1877)

ÉPOINTER (é-poin-té) v. a.
  • 1Casser la pointe, émousser. Épointer une aiguille, un couteau.
  • 2S'épointer, v. réfl. Perdre sa pointe. Ces aiguilles s'épointent facilement.

HISTORIQUE

XVIe s. Espointer, Cotgrave

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « épointer »

De pointe, avec le préfixe é-.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

É- pour es- préfixe, et pointe.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « épointer »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
épointer epwɛ̃te

Évolution historique de l’usage du mot « épointer »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « épointer »

  • Couper les griffes de votre chat ne se fait pas n’importe comment. Pour ne pas blesser votre animal, il convient de bien les épointer, en effectuant le bon geste, au bon moment, avec le bon outil. Voici quelques conseils pour une coupe des griffes réussies. Binette & Jardin, Pourquoi et comment couper les griffes de son chat ?
  • Munissez-vous d'un couteau bien tranchant, épointer les artichauts aux deux tiers de la hauteur. Rincez-les à grande eau. Cassez la queue d'un coup sec au ras des feuilles en veillant à ne pas la couper : les parties filandreuses doivent venir avec la tige. A l'aide de fil de cuisine, ficelez les artichauts pour que la pomme conserve sa forme pendant la cuisson.  , Comment cuire des artichauts ?
  • Pensez à bien couper les tiges au ras de la souche au moyen d'un sécateur et prenez garde de ne jamais épointer celles que vous conservez. La floraison se fait sur le bois de l'année précédente. Le Figaro.fr, Comment et quand tailler groseilliers et framboisiers ?

Traductions du mot « épointer »

Langue Traduction
Anglais point out
Espagnol señalar
Italien indicare
Allemand hinweisen
Chinois 指出
Arabe نشير
Portugais apontar
Russe указывать
Japonais 指摘する
Basque seinalatu
Corse signalà
Source : Google Translate API

Synonymes de « épointer »

Source : synonymes de épointer sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « épointer »

Épointer

Retour au sommaire ➦

Partager