Délicatement : définition de délicatement


Délicatement : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

DÉLICATEMENT, adv.

D'une manière délicate, avec délicatesse.
A.− [Correspond à délicat I]
1. [Correspond à délicat A]
a) [Correspond à délicat A 1 a et b] Avec finesse et légèreté, d'une manière gracieuse et élégante. Ces rochers puissamment et délicatement découpés (Proust, J. filles en fleurs,1918, p. 901).Des feuilles de lierre délicatement lisérées de jaune pâle (Green, Journal,1931, p. 39):
1. La petite bibliothèque provenait d'un salon du rez-de-chaussée où Guillaume se souvenait de l'avoir vue dans son enfance; elle était en bois des îles, garnies aux angles d'ornements de cuivre, et marquetée très délicatement sur les côtés. Ce meuble précieux, d'une exécution riche et merveilleuse, n'aurait pas déparé le boudoir d'une jolie femme. Zola, Madeleine Férat,1868, p. 88.
b) [Correspond à délicat A 2] Avec une finesse et une légèreté propres à flatter l'un ou l'autre sens. Sur un papier violâtre et délicatement parfumé (Gide, Caves,1914, p. 711).Les émanations du gros bleu et des vins de liqueur délicatement nuancés lui montent à la tête (Barbusse, Feu,1916, p. 153).
P. ext. De façon à flatter un palais affiné. Des rôties (toast) bien minces, délicatement beurrées et salées à point (Brillat-Sav., Physiol. goût,1825, p. 182).
2. [Correspond à délicat B]
a) [Correspond à délicat B 1] Avec finesse et grâce. Ses mains délicatement allongées (Nerval, Filles feu, Sylvie, 1854, p. 601).La jambe un peu longue aux malléoles délicatement modelées rappelaient la grâce élancée des musiciennes et des danseuses (Gautier, Rom. momie,1858, p. 186).
2. Une lourde chevelure blonde pesait sur son front et sur son visage délicatement dessiné, finement modelé. Sur son teint très pur, l'été avait posé deux taches de rousseur... Alain-Fournier, Le Grand Meaulnes,1913, p. 229.
b) [Correspond à délicat B 2] En témoignant d'une finesse de goût et de jugement très sûre, avec un art délié et élégant. Ce sujet [dans les mémoires de Lord Ponsonby] est fort délicatement traité (Delécluze, Journal,1828, p. 161).Il voulait trouver quelqu'un à qui parler délicatement des choses délicates de la poésie, qui pût lui donner sans intermédiaire tout ce qu'il rencontrait de beau dans les endroits tendres des livres (Flaub., 1reÉduc. sent.,1845, p. 258).Une belle bibliothèque, patiemment et délicatement amassée (Baudel., Paradis artif.,1860, p. 420).
c) [Correspond à délicat B 3]
Avec tact, avec réserve et discrétion, en témoignant de la prévenance envers autrui. Lambert fit entendre délicatement que son valet de chambre lui manquait beaucoup (About, Nez notaire,1862, p. 170).Leur mère prévint délicatement la nôtre qu'elle n'accepterait pour brus que des filles dotées (Beauvoir, Mém. fille,1958, p. 273):
3. C'est là une grande et furieuse passion. Il parle de crime, il ne veut pas que je le console, craignant sans doute que, pour le consoler, je ne descende son idole du piédestal sur lequel elle broie son cœur du pied, comme l'immaculée le serpent. (...)! Cela fera probablement que je ne descendrai pas chez lui. Je lui écrirai délicatement à ce sujet. Mallarmé, Correspondance,1862, p. 48.
Avec sensibilité. Ces quatre pages si délicatement pleines d'affection (Bernanos, Lettres inéd.,1905, p. 1734).S'il y avait quelqu'un par qui Swann s'était toujours senti compris et délicatement aimé, c'était par M. d'Orsan (Proust, Swann,1913, p. 357).
Avec le souci de discerner exactement les couleurs morales. Tous les actes de ma vie avaient eu pour but d'acquérir la considération des gens délicatement honnêtes (Goncourt, Journal,1896, p. 883).Quoi de plus original que le bien délicatement fait? (Valéry, Variété IV,1938, p. 176).
B.− [Correspond à délicat II B 1] D'une manière légère et parfois précautionneuse. Il dénoua délicatement les cordes qui serraient les pieds de la duchesse (Balzac, Langeais,1834, p. 295).Un chat, foulant délicatement le velours du dossier (Flaub., Éduc. sent.,t. 1, 1869, p. 134).Le médecin de Mégère trempait délicatement sa seringue dans l'éther (Bernanos, Crime,1935, p. 840).
Prononc. et Orth. : [delikatmɑ ̃]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. Ca 1454 « d'une manière agréable, raffinée » (v. délicat A 2); 2. 1509 « légèrement, avec précaution » (Lemaire de Belges, Illustrations des Gaules, 1, I, 31, p. 99, éd. 1549 ds Gdf. Compl.); 3. av. 1630 « avec tact » (D'Aubigné, Hist. univ., III, 287 ds Littré). Dér. de délicat*; suff. -ment2*. Fréq. abs. littér. : 403. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 204, b) 1 055; xxes. : a) 728, b) 536. Bbg. Duch. Beauté 1960, p. 160.

Délicatement : définition du Wiktionnaire

Adverbe

délicatement \de.li.kat.mɑ̃\

  1. Mollement.
    • Je suis moi-même une femme délicatement élevée, faible, craintive et épouvantée de la douleur ; …. — (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
  2. D’une manière douce, légère.
    • Touchez la plaie délicatement.
  3. Avec délicatesse, d’une façon élégante et fine.
    • Il y a deux choses qui font la bonté de son roman [d'Honoré d’Urfé], la disposition qui est régulière, et les passions tendres et amoureuses qu’il avait ressenties lui-même, qui sont touchées très délicatement.(Segrais, Mémoires, t. II, p. 22.)
    • Il faut exprimer le vrai pour écrire naturellement, fortement, délicatement. — (Jean de la Bruyère, I.)
    • Je touche délicatement à des matières délicates.(Jean le Rond D’Alembert, Lett. à Volt. 3 mars 1766.)
  4. D’une façon délicate, agréable au goût.
    • On y mangeait délicatement.(Antoine Hamilton, Gramm. 6.)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Délicatement : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DÉLICATEMENT. adv.
D'une manière délicate. Ce bijou est travaillé délicatement. Il a exprimé cette pensée fort délicatement. Juger délicatement de tout. Cette affaire veut être traitée délicatement. Il s'est conduit peu délicatement dans cette occasion.

Délicatement : définition du Littré (1872-1877)

DÉLICATEMENT (dé-li-ka-te-man) adv.
  • 1Mollement. N'élevez pas les enfants trop délicatement.
  • 2D'une manière douce, légère. Touchez la plaie délicatement.

    Par extension. Apprécier, agir délicatement. En fait d'amour, on fait très délicatement des choses fort grossières, Marivaux, Marianne, 1re part.

  • 3Avec délicatesse, d'une façon élégante et fine. Cela est délicatement travaillé. Exprimer une pensée délicatement. Il y a deux choses qui font la bonté de son roman [d'Honoré d'Urfé], la disposition qui est régulière, et les passions tendres et amoureuses qu'il avait ressenties lui-même, qui sont touchées très délicatement, Segrais, Mémoires, t. II, p. 22. Il faut exprimer le vrai pour écrire naturellement, fortement, délicatement, La Bruyère, I. Je touche délicatement à des matières délicates, D'Alembert, Lett. à Volt. 3 mars 1766.
  • 4D'une façon délicate, agréable au goût. On y mangeait délicatement, Hamilton, Gramm. 6.

HISTORIQUE

XVIe s. Un jeune homme trop delicatement vestu, Calvin, Instit. 305. Il fait gloire que sa maison soitrichement meublée et delicatement servie, Amyot, Dion, 13. Ces pieces, delicatement et doctement traitées, ont dessillé les yeux à plusieurs François, D'Aubigné, Hist. III, 287.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « délicatement »

Étymologie de délicatement - Littré

Délicate, et le suffixe ment ; provenç. delicadamens ; catal. delicadament ; espagn. delicadamente ; ital. delicatamente.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de délicatement - Wiktionnaire

Dérivé de délicat, par son féminin délicate, avec le suffixe -ment.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « délicatement »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
délicatement delikatœmɑ̃ play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « délicatement »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « délicatement »

  • - Laisser le chocolat durcir au frais, puis décoller délicatement les triangles de pastèques du papier cuisson pour servir et déguster soit à la main côté peau soit monté sur un bâton (d'esquimau ou de sucette). ladepeche.fr, Recette : Sucettes de pastèque au chocolat - ladepeche.fr
  • «Tout est ici si attirant, si spectaculaire, si total que vos émotions en sont d’abord étranglées», expliquait Henry Miller au sujet de Big Sur, sur la côte californienne. Ces mots trouvent un écho particulier à l’écoute du premier album de la poétesse Suzanne Vallie, car l’Américaine a précisément écrit ce disque à Big Sur où elle vit et où elle donne à ressentir toute l’atmosphère fantasmagorique du lieu en saisissant chaque détail du paysage pour magnifiquement parler d’amour, de rupture et de résilience. Un album où, de sa voix chaude et fragile, elle nous invite à la suivre le long de la mythique Highway 1, les pieds ancrés dans un folk délicatement countrysant mais le cœur tourné vers une pop lumineuse. Magic RPM, Suzanne Vallie, Cloud Factory, Balzane, La Houle… Ça sort ce vendredi 3 juillet et Magic aime - Magic RPM
  • -- Incorporez délicatement le blanc à la préparation précédente. France Bleu, Les beignets de fleurs de (g)courgettes
  • Mourir si délicatement Qu'on ne sent aucun mouvement Passer de la vie à trépas Sans qu'on entende un bruit de pas. De Gilles Vigneault

Traductions du mot « délicatement »

Langue Traduction
Corse delicatamente
Basque leuntasunez
Japonais 繊細に
Russe деликатно
Portugais delicadamente
Arabe بدقة
Chinois 精致地
Allemand zart
Italien delicatamente
Espagnol delicadamente
Anglais delicately
Source : Google Translate API

Synonymes de « délicatement »

Source : synonymes de délicatement sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « délicatement »



mots du mois

Mots similaires